Liste des familles contemporaines de la noblesse belge

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Cette liste des familles contemporaines de la noblesse belge ne retient que les familles subsistantes faisant partie officiellement de la noblesse belge avec un principe légal de noblesse héréditaire, à l'exclusion des familles de nationalité belge de noblesse non reconnue ou de noblesse étrangère n'ayant pas introduit une requête d'incorporation dans la noblesse auprès du roi des Belges.

Cette liste non exhaustive est reprise de façon plus complète dans l’État présent de la noblesse belge, qui, quoiqu'il ne soit pas une publication officielle (comme le Nederland's Adelsboek), n'en présente pas moins, malgré certaines erreurs, un caractère relativement fiable.

Familles éteintes dans les mâles[modifier | modifier le code]

Les familles éteintes dans les mâles sont les familles qui n'ont plus de descendance masculine et dont l'extinction à court terme est inéluctable. Ces familles sont reprises ci-après :
Ansiaux (2009)[A 1], Barsy (2016)[A 2], Bauduin (2007), Berch van Heemstede (1990)[A 3], Bernadotte (2003)[A 4], Bodart (1987)[A 5], Boëssière-Thiennes (1962)[A 6], van den Bogaerde (1974)[A 7], Buisseret (1967)[A 8], van der Burch (1990)[A 9], Burton (2014)[B 1], Cassel (1952), Ceuninck (1996), Clercq (2005), Clercq (2013), Constant (1986), Coppens d'Houthulst (1986), Creeft (2001), Dansette (1988), Devadder (1988), Doetinghem (1975), Donny (1977), Durutte (1994)[B 2], Van Dyck (2004)[B 3], Englebert (1997)[B 4], Floor (1976)[A 10], François (1984)[A 11], Franssen von Cortenbach (1973)[A 12], Gelhé de Beaulieu (1989)[A 13], De Greef (2014)[A 14] Keucker de Watlet (1991)[A 15], Keyser (1977) [A 16], Lambert (1991)[A 17], Loën d'Enschedé (1981)[A 18], van Luppen (1974) [A 19], Paquot (2019), de Partz (1977), Rossius d'Humain (2012), Rothschild (1998), Sergeant d'Hendecourt (1993), van der Smissen (2010), van den Steen de Jehay (?), Steenhault de Waerbeek (1997), Suetens (1996), Thorn (1991), Tornaco (?), Traey (2006), Vaes(2000), Val de Beaulieu (1971), Vandekerckhove (2006), Vandeputte (2014), Varenne (2002), van der Vrecken (2019)[A 20], Verplancke de Diepenhede (1968)[A 21], Walckiers (?), Warnant (2012)[A 22], Wautier (2004)[A 23], Opsomer (1987)[A 24], Zoude (?)[A 25]

Liste des familles contemporaines de la noblesse belge[modifier | modifier le code]

La colonne « titre(s) » ne mentionne que le(s) titre(s) héréditaire(s).

Sommaire :

A[modifier | modifier le code]

Nom Titre(s) Anoblissement Blason
Abeele (Vanden)[A 26] Écuyer Noblesse héréditaire et titre personnel de baron pour Andries Vanden Abeele (1989).
Abeele (Vanden)[B 5] Écuyer Noblesse héréditaire et titre personnel de baron pour Michel Vanden Abeele (2010).
Ackere (van)[A 27] Baron
Écuyer
Noblesse héréditaire pour Fernand van Ackere (1939).
Titre primogéniture masculine de baron pour Fernand van Ackere (1951).
Ackerman[B 6] Écuyer Noblesse héréditaire et titre personnel de baron pour Marcel Ackerman (1992).
Aefferden (van)[B 7] Vicomte Titre héréditaire de vicomte pour Albert van Aefferden (1871).
Aerssen Beijeren van Voshol (van)[A 28] Baron Titre héréditaire de baron pour Hendrik van Aerssen Beijeren van Voshol (1822)[B 8].
Agie[A 29]
Agie de Selsaeten
Écuyer Noblesse héréditaire pour Gustave Agie (1890).
Autorisation d'adjoindre « de Selsaeten » à son nom pour Joseph Agie (1914)[B 9].
Alcantara (d')
Alcantara de Querrieu (d')[A 30]
Comte Titre héréditaire de comte pour le chevalier Adhémar et le chevalier Alvar d'Alcantara (1881).
Autorisation d'adjoindre « de Querrieu » à son nom pour Juan d'Alcantara (1927).
Alen Écuyer Noblesse héréditaire et titre personnel de baron pour André Alen (1994)[B 10].
Allard[A 31] Baron
Écuyer
Noblesse héréditaire et titre primogéniture masculin de baron pour Josse Allard (1929)[B 11].
Almásy de Zsádany et Törökszentmiklós Comte Titre héréditaire de comte pour Ignác Almásy de Zsádany et Törökszentmiklós (1815).
Reconnaissance titre de comte pour Dénes, Antal, Miklós Almásy de Zsádany et Törökszentmiklós (2013)[B 12].
Anciaux Henry de Faveaux[A 32] Chevalier
Écuyer
Noblesse héréditaire pour Fernand Anciaux Henry de Faveaux (1932).
Titre primogéniture masculine pour Charles Anciaux Henry de Favaux (1959).[B 13].
Ancion[B 14] Baron
Écuyer
Noblesse héréditaire et titre primogéniture masculine de baron pour Dieudonné Ancion (1899).
Noblesse héréditaire Jules Ancion (1906).
Titre primogéniture masculine de baron pour Dieudonné Ancion (1920).
André-Dumont[A 33] Écuyer Noblesse héréditaire pour André et Georges André-Dumont (1985)[B 15].
Andrimont (d')[A 34] Écuyer Noblesse héréditaire pour Georges d'Andrimont (1977)[B 16].
Anethan (d')[A 35] Baron Noblesse héréditaire pour Johannes d'Anethan (1630).
Titre primogéniture masculine de baron pour François d'Anethan (1787).
Reconnaissance du titre héréditaire de baron pour Jules d'Anethan (1840)[B 17].
Anne[A 36]
Anne de Molina
Écuyer Noblesse héréditaire pour Joseph Anne (1750).
Reconnaissance de noblesse héréditaire pour Victor Anne (1871).
Autorisation d'adjoindre « de Molina » à son nom pour Victor Anne (1885)[B 18].
Annez[A 37]
Annez de Taboada
Chevalier
Écuyer
Noblesse héréditaire du Saint-Empire pour Pierre Annez (1736).
Reconnaissance de noblesse héréditaire pour Alphonse Annez de Taboada (1899).
Titre de chevalier primogéniture masculine pour Albert Annez de Taboada (1959)[B 19].
Arenberg (d')[A 38] Duc
Prince
Reconnaissance du titre héréditaire de prince avec prédicat d'Altesse Sérénissime pour Evrard d'Arenberg (1953).
Autorisation au chef de la maison de porter le titre de duc en Belgique (1994)[B 20].
Arrazola de Oñate[A 39] Écuyer Nomination charge anoblissante de conseiller à la Chambre du Brabant pour Jean de Arrazola de Oñate (1654).
Reconnaissance de noblesse héréditaire pour Johan Arrazzola de Oñate (2001).
Reconnaissance de noblesse héréditaire pour Léopold, Peter, Dirk, Geert et Ilse Arrazzola de Oñate (2008)[B 21].
Arschot Schoonhoven (d')[A 40] Comte Titre héréditaire de comte pour Philippe d'Arschot Schoonhoven (1816)[B 22].
Aspremont Lynden (d')[A 41]
Aspremont Lynden de Maillen (d')
Comte Titre héréditaire de comte du Saint-Empire pour Ferdinand et Charles d'Aspremont Lynden (1676).
Titre héréditaire de comte pour Joseph d'Aspremont Lynden (1816).
Autorisation d'adjoindre « de Maillen » à son nom pour le comte Guy d'Aspremont Lynden (1909)[B 23].
Avenne (Vanden)[A 42] Écuyer Noblesse héréditaire et titre personnel de chevalier pour Walter Vanden Avenne (1984)[B 24].
Sommaire :

B[modifier | modifier le code]

Nom Titre(s) Anoblissement Blason
Backer (de)[A 43] Écuyer Noblesse héréditaire et titre personnel de chevalier pour Adrien de Backer (1985)[B 25].
Baeyens[A 44] Baron
Écuyer
Noblesse héréditaire et titre primogéniture masculine de baron pour Ferdinand Baeyens (1904)[B 26].
Bailli (le)[A 45]
Bailli de Maerlop (le)
Bailli de Tilleghem (le)
Baron Nomination charge anoblissante de conseiller au Grand Conseil de Malines pour Renon le Bailly (1605).
Titre héréditaire de baron pour Renon le Bailli de Tilleghemen (1817)[B 27].
Baines[B 28] Écuyer Noblesse héréditaire et titre personnel de chevalier pour Georges Baines (2000).
Bandt (de)[B 29] Écuyer Noblesse héréditaire et titre personnel de chevalier pour Jean-Pierre de Bandt (1994).
Barchman Wuytiers van Vliet[B 30] Écuyer Titre progéniture masculine de chevalier-banneret du Saint-Empire pour Dietericum Wuytiers (1686)
Noblesse héréditaire pour Cornelis Barchman Wuytiers van Vliet (1829)[B 30].
Baré de Comogne (de)[A 46] Vicomte Noblesse héréditaire pour Lambert de Baré de Comogne (1816).
Titre héréditaire de vicomte pour Hippolyte de Baré de Comogne (1848)[B 31].
Barquin (de)[A 47] Écuyer Noblesse héréditaire pour Jean de Barquin (1721).
Reconnaissance de noblesse héréditaire pour Charles-Dieudonné, Marcel et Charles-Georges de Barquin (1981)[B 32].
Barre (de la)[A 48]
Barre d'Erquelinnes (de la)
Barre de Flandre (de la)
Barre du Maisnil (de la)
Comte
Écuyer
Noblesse héréditaire Jean-François de la Barre (1613).
Titre primogéniture masculine de comte pour François de la Barre (1722).
Reconnaissance titre primogéniture masculine de comte pour Charles de la Barre d'Erquelinnes (1829).
Titre primogéniture masculine de comte pour Alexandre de la Barre d'Erquelinnes (1844).
Titre primogéniture masculine de comte pour Henri de la Barre d'Erquelinnes (1961)[B 33].
Bartholomée[B 34] Écuyer Noblesse héréditaire et titre personnel de baron pour Pierre Bartholomée (1999).
Bassompierre (de)[A 49] Baron
Écuyer
Titre primogéniture masculine de baron pour Albert de Bassompierre (1929).
Titre héréditaire de baron pour Guy de Bassompierre (2014)[B 35].
Bauchau[A 50] Chevalier
Écuyer
Noblesse héréditaire et titre primogéniture masculine de chevalier pour Pierre Bauchau (1973).
Beaucarne[A 51]
Beaucarne d'Eenaeme
Chevalier
Écuyer
Noblesse héréditaire et titre primogéniture masculine de chevalier pour Jean Beaucarne (1968).
Autorisation d'adjoindre « d'Eenaeme » à son nom pour Jean Beaucarne (1980).
Beauffort (de)[A 52] Marquis
Comte
Titre primogéniture masculine de marquis pour Charles-Antoine de Beauffort (1735).
Reconnaissance du titre héréditaire de comte pour Léopold de Beauffort (1863).
Reconnaissance du titre primogéniture masculine de marquis pour Albert de Beauffort (1897).
Beaufort-Spontin (de)[A 53] Duc
Marquis
Comte
Titre primogéniture masculine de marquis pour Charles-Albert de Spontin (1746).
Titre primogéniture masculine de comte pour Frédéric et Philippe de Spontin (1762).
Titre primogéniture masculine de duc pour le marquis Frédéric de Beaufort Spontin (1782).
Titre héréditaire de comte du Saint-Empire pour le duc Frédéric de Beaufort Spontin (1789).
Titre héréditaire de comte pour Frédéric de Beaufort Spontin (1816)
Titres primogéniture masculine de duc pour Frédéric de Beaufort Spontin (1816).
Beckers[B 36]
Beckers-Vieujant
Écuyer Noblesse héréditaire et titre personnel de chevalier pour Guy Beckers (1996).
Beco (de)[A 54] Baron
Écuyer
Noblesse héréditaire et titre primogéniture masculine de baron pour Henri de Beco (1924).
Noblesse héréditaire pour Lucien de Beco (1967).
Beeckmans de West-Meerbeeck[A 55] Écuyer Noblesse héréditaire pour Mauritius Beeckmans de West-Meerbeeck (1939).
Noblesse héréditaire pour Charles Beeckmans de West-Meerbeeck (1963).
Beer de Laer (de)[A 56] Chevalier
Écuyer
Noblesse héréditaire pour Jules de Beer de Laer (1921).
Titre primogéniture masculine de chevalier pour Jules de Beer de Laer (1928).
Begasse de Dhaem[A 57] Écuyer Noblesse héréditaire pour Charles Begasse (1899).
Autorisation d'adjoindre « de Dhaem » à son nom pour Charles, Maurice, Pierre et Frantz Begasse (1928).
Behaghel[A 58]
Behaghel de Bueren
Chevalier
Écuyer
Noblesse héréditaire pour Jean-Pierre Behaghel (1822).
Reconnaissance de noblesse héréditaire pour Jean-Pierre Behaghel (1845).
Titre primogéniture masculine de chevalier pour Gaston Behaghel (1907).
Autorisation d'adjoindre « de Bueren » à son nom pour Gaston Behaghel (1921).
Behault (de)[A 59]
Behault Dornon (de) †
Écuyer Noblesse héréditaire pour Dominique de Behault (1726)
Reconnaissance de noblesse héréditaire pour Nicolas de Behault (1822).
Behault (de)[A 60]
Behault du Carmois (de) †
Behault de Warelles (de) †
Écuyer Noblesse héréditaire pour Louis de Behault (1662).
Reconnaissance de noblesse héréditaire pour Quintyn de Behault du Carmois (1822).
Behr (de)[A 61] Écuyer Titre progéniture masculine de Chevalier du Saint-Empire pour Johannes Behr (1755).
Reconnaissance du titre progéniture masculine pour Hubert et Jean de Behr (1828).
Reconnaissance de noblesse héréditaire pour Paul de Behr (1956).
Reconnaissance de noblesse héréditaire pour Éric et Serge de Behr (1980).
Bekaert[A 62] Baron
Écuyer
Noblesse héréditaire et titre primogéniture masculine de baron pour Antoine Bekaert (1966).
Beken Pasteel (Van der)[A 63] Écuyer Noblesse héréditaire pour Joseph van der Beken Pasteel (1822).
Belen (van der)[A 64] Écuyer Noblesse héréditaire pour Jacques et Jules van der Belen (1931).
Bellefroid (de)[A 65]
Bellefroid d'Oudoumont (de)
Écuyer Noblesse héréditaire pour Jean de Bellefroid d'Oudoumont (1829).
Noblesse héréditaire pour François de Bellefroid (1975).
Beltjens[A 66] Baron
Écuyer
Noblesse héréditaire et titre primogéniture masculine de baron pour René Beltjens (1930).
Benoist (de)[A 67]
Benoist de Gentissart (de)
Écuyer Reconnaissance de noblesse héréditaire pour les enfants de Charles de Benoist de Gentissart (1822).
Berg (von)[B 37] Comte Reconnaissance du titre héréditaire de comte pour Alexander et Georg von Berg (2013).
Berger[B 38] Écuyer Noblesse héréditaire et titre personnel de chevalier pour André Berger (1998).
Bergh (Van Den)[A 68] Écuyer Noblesse héréditaire et titre personnel de baron pour Frans Van Den Bergh (1983).
Berghe (Vanden)[B 39] Écuyer Noblesse héréditaire et titre personnel de baron pour Herman Vandenberghe (1993).
Berghmans[B 40] Écuyer Noblesse héréditaire et titre personnel de baron pour Jean-Pierre Berghmans (2005).
Noblesse héréditaire pour Vincent et Jacques Berghmans (2005).
Bernard[A 69] Écuyer Noblesse héréditaire et titre personnel de baron pour Henri Bernard (1986).
Bernard de Fauconval (de)[A 70]
Bernard de Fauconval de Deuken (de)
Baron
Écuyer
Concession du titre primogéniture masculine de baron pour Charles de Bernard de Fauconval (1843).
Bernays[A 71] Écuyer Noblesse héréditaire pour Edouard Bernays (1933).
Berryer[A 72] Vicomte
Écuyer
Noblesse héréditaire et titre primogéniture masculine de vicomte pour Paul Berryer (1925).
Titre primogéniture masculine de vicomte pour Michel, François et Alain Berryer (1971).
Bertrand[B 41] Écuyer Noblesse héréditaire et titre personnel de baron pour Luc Bertrand (2006).
Béthune (de)[A 73]
Béthune-Sully (de)
Baron Noblesse héréditaire et titre primogéniture masculine de baron pour Félix de Béthune (1855). Extension du titre héréditaire de baron pour Félix de Béthune (1871).
Bethune Hesdigneul (de)[A 74] Comte
Écuyer
Titre primogéniture masculine de prince pour le marquis Eugène de Bethune Hesdigneul (1781).
Titre primogéniture masculine de marquis pour Maximilien de Bethune Hesdigneul (1948).
Reconnaissance de noblesse et titre primogéniture masculine de prince pour Hippolyte de Bethune Hesdigneul (1888).
Titre primogéniture masculine de comte pour Adolphe de Bethune Hesdigneul (1929).
Titre primogéniture masculine de prince pour Auguste de Bethune Hesdigneul (1932).
Titre primogéniture masculine de comte pour Albert de Bethune Hesdigneul (1968).
Beughem (de)[A 75]
Beughem de Houtem (de)
Vicomte
Écuyer
Réhabilitation de noblesse héréditaire pour Jean van Beughem (1654).
Titre primogéniture masculine de vicomte pour Jean van Beughem (1756).
Reconnaissance de noblesse et titre héréditaire de vicomte pour Ferdinand de Beughem de Houtem (1823).
Beyens[A 76] Baron Noblesse héréditaire pour François Beyens (1647).
Titre héréditaire de baron pour Eugène Beyens (1850).
Reconnaissance titre héréditaire de baron pour Eugène Beyens (1851).
Biber (de)[A 77] Baron
Écuyer
Reconnaissance de noblesse héréditaire pour Antoine de Biber (1856).
Titre primogéniture masculine de baron pour Antoine de Biber (1857).
Biebuyck[A 78] Chevalier
Écuyer
Noblesse héréditaire et titre personnel de chevalier pour Albert Biebuyck (1958).
Titre primogéniture masculine de chevalier pour Pierre Biebuyck (1968).
Biolley (de)[A 79]
Biolley du Ry van Steelant (de)
Vicomte
Écuyer
Reconnaissance de noblesse et titre progéniture masculine de vicomte pour Raymond de Biolley (1843).
Reconnaissance de noblesse pour Arnold de Biolley (1843).
Titre primogéniture masculine de vicomte pour Jean-François de Biolley (1921).
Biseau (de)[A 80]
Biseau d'Hauteville (de)
Chevalier
Écuyer
Reconnaissance de noblesse héréditaire Maximilien de Biseau de Hauteville (1822).
Titre primogéniture masculine de chevalier pour Pierre de Biseau de Hauteville (1928).
Blanpain[B 42]. Écuyer Noblesse héréditaire et titre personnel de chevalier pour Marc Blanpain (2001).
Bleyfuesz[A 81] Écuyer Noblesse héréditaire Ferdinand Bleyfuesz (1857).
Blommaert (de)[A 82]
Blommaert de Soye (de)
Baron
Écuyer
Noblesse héréditaire pour Maximilien de Blommaert (1774).
Reconnaissance noblesse et titre primogéniture masculine de baron pour Jacques de Blommaert de Soye (1822).
Bodson[B 43] Écuyer Noblesse héréditaire et titre personnel de baron pour Philippe Bodson (2000).
Bodson[B 44] Écuyer Noblesse héréditaire et titre personnel de baron pour Arthur Bodson (2009).
Boël[A 83] Comte
Écuyer
Noblesse héréditaire et titre primogéniture masculine de baron pour Pol Boël (1930).
Titre primogéniture masculine de comte pour René Boël (1971).
Boels[A 84] Baron
Écuyer
Noblesse héréditaire et titre primogéniture masculine de baron pour Jean Boels (1953).
Boeykens[B 45] Écuyer Noblesse héréditaire et titre personnel de chevalier pour Walter Boeykens (1998).
Bois (du)[A 85] Baron
Écuyer
Noblesse héréditaire pour Guy du Bois (1983).
Titre héréditaire de baron pour Marc du Bois (2016).
Bois (du)[A 86]
Bois de Chantraine (du)
Bois de Bounam de Ryckholt (du)
Bounam de Ryckholt (de)
Baron
Écuyer
Noblesse héréditaire et titre primogéniture masculine de baron pour Arthur du Bois (1892).
Autorisation d'adjoindre « de Bounam de Ryckholt » à son nom pour Othon du Bois (1934).
Rectification « du Bois de Bounam de Ryckholt » en « de Bounam de Ryckholt » pour la branche cadette (1977).
Bois (du)[A 87]
Bois d'Aische (du)
Bois de Nevele (du)
Bois de Vroylande (du)
Bois de Vroylande de Nevele (du)
Comte
Baron
Écuyer
Noblesse héréditaire pour Gilles du Bois (1672).
Reconnaissance du titre primogéniture masculine de baron pour Ferdinand et Charles du Bois (1816).
Titre primogéniture masculine de baron pour Ferdinand du Bois (1835)
Titre primogéniture masculine de baron pour Ferdinand du Bois (1845).
Titre primogéniture masculine de comte pour Adolphe du Bois (1846).
Titre primogéniture masculine de comte pour Adrien du Bois (1873).
Autorisation d'adjoindre « de Nevele » à son nom pour Émile du Bois (1885).
Autorisation d'adjoindre « d'Aische » à son nom pour Adolphe du Bois (1885).
Autorisation d'adjoindre « de Vroylande » à son nom pour Charles-Louis du Bois (1886).
Bonaert[A 88]
Bonaert de la Roche-Marchiennes
Baron Noblesse héréditaire pour Jean-Baptiste Bonaert (1676).
Titre primogéniture masculine de baron transmissible pour Jean-Louis Bonaert (1861).
Extension titre héréditaire de baron pour Louis, Raoul et Albert Bonaert (1881).
Bonhome (de)[A 89] Baron Noblesse héréditaire pour Jean Bonhome (1691).
Titre héréditaire de baron du Saint-Empire pour Léopold de Bonhome (1789).
Reconnaissance titre héréditaire de baron pour Alexandre, Joseph, Eugène, Léopold, Maximilien de Bonhome (1856).
Bonvoisin (de)[A 90]
Bonvoisin d'Erp (de)
Baron
Écuyer
Noblesse héréditaire et titre primogéniture masculine de baron pour Pierre de Bonvoisin (1957).
Extension du titre héréditaire de baron pour Pierre de Bonvoisin (1967).
Autorisation d'adjoindre « d'Erp » à son nom pour Alexandre de Bonvoisin (1995).
Boon-Falleur[B 46] Écuyer Noblesse héréditaire et titre personnel de baron pour Thierry Boon-Falleur (2014).
Boone[A 91] Écuyer Noblesse héréditaire pour Albert Boone (1957).
Boone[B 47] Écuyer Noblesse héréditaire et titre personnel de baron pour Karel Boone (2000).
Borchgrave (de)[A 92] Baron
Écuyer
Noblesse héréditaire Jules de Borchgrave (1902).
Titre primogéniture masculine de baron pour Robert de Borchgrave (1951).
Borchgrave (de)[A 93]
Borchgrave d'Altena (de)
Borchgrave d'Altena Merghelynck (de)
Comte Titre héréditaire de comte du Saint-Empire pour Johannes de Borchgrave (1745).
Reconnaissance titre héréditaire de comte pour Jean, Guillaume et Jean-Louis de Borchgrave d'Altena (1816).
Autorisation d'adjoindre « de Merghelynck » à son nom pour Alain de Borchgrave d'Altena (1953).
Borel de Bitche[A 94] Écuyer Noblesse héréditaire pour Jules Borel de Bitche (1921).
Borman (de)[A 95] Baron
Chevalier
Écuyer
Noblesse héréditaire et titre primogéniture masculine de chevalier pour Jacques de Borman (1857).
Titre primogéniture masculine de baron pour Camille de Borman (1913).
Borrekens (de)[A 96] Baron Titre progéniture masculine de chevalier du Saint-Empire pour Engelbertus Borreken (1716).
Titre primogéniture masculine de baron pour Jean de Borrekens (1783).
Titre héréditaire de baron pour le chevalier Florentin de Borrekens (1871).
Bosch (van den)[A 97] Baron
Écuyer
Noblesse héréditaire et titre primogéniture masculine de baron pour Firmin van den Bosch (1933).
Bosquet[B 48] Écuyer Noblesse héréditaire et titre personnel de chevalier pour Thierry Bosquet (2016).
Bosschaert[A 98]
Bosschaert de Bouwel
Chevalier
Écuyer
Noblesse héréditaire pour Cornille Bosschaert (1685).
Titre progéniture masculine de Chevalier du Saint-Empire pour Charles-François Bosschaert (1714).
Noblesse héréditaire pour Jean-Charles Bosschaert (1729).
Reconnaisssance titre progéniture masculine de Chevalier pour Charles et Paul Bosschaert (1816).
Autorisation d'adjoindre « de Bouwel » à son nom pour Georges Bosschaert (1889).
Titre primogéniture masculine de chevalier pour Émile Bosschaert de Bouwel (1929).
Bossuyt[B 49] Écuyer Noblesse héréditaire et titre personnel de baron pour Marc Bossuyt (2010).
Boucher[A 99] Écuyer Noblesse héréditaire pour Charles-Étienne Boucher (1929).
Bouckaert[A 100] Écuyer Noblesse héréditaire pour Georges Bouckaert (1952).
Boucq (le)[A 101]
Boucq de Beaudignies (le)
Vicomte
Écuyer
Noblesse héréditaire pour Henri le Boucq (1640).
Titre primogéniture masculine de vicomte pour Philippe le Boucq de Beaudignies (1817).
Reconnaissance titre primogéniture masculine de vicomte pour Joseph le Boucq de Beaudignies (1845).
Boucquéau[A 102] Écuyer Noblesse héréditaire pour Geoffroy, Stéphane et Georges Boucquéau (1974).
Bouilliart de Saint Symphorien[A 103] Écuyer Noblesse héréditaire pour Emmanuel Bouilliart de Saint Symphorien (1929).
Boulpaep[B 50] Écuyer Noblesse héréditaire et titre personnel de chevalier pour Emiel Boulpaep (1997).
Bourseaux[A 104] Écuyer Noblesse héréditaire et titre personnel de chevalier pour Alfred Bourseaux (1984).
Bousies (de)[A 105]
Bousies Borluut (de)
Comte Titre héréditaire de comte pour Charles-Alexandre, René et Alexandre de Bousies (1870).
Autorisation d'adjoindre « Borluut » à son nom pour le comte Antoine de Bousies (1948).
Bouvier[A 106] Baron
Écuyer
Noblesse héréditaire et titre primogéniture masculine de baron pour Alfred Bouvier (1938).
Braas[A 107] Chevalier
Écuyer
Noblesse héréditaire et titre primogéniture masculine de chevalier pour Adolphe Braas (1932).
Brabandère (de)[A 108] Chevalier
Écuyer
Noblesse héréditaire et titre primogéniture masculine de chevalier pour Romuald de Brabandère (1848).
Brabandere (de)[A 109]
Brabandere (De)
Écuyer Noblesse héréditaire pour Jean-Marie et Etienne de Brabandere (1965).
Bracht[A 110] Baron
Écuyer
Noblesse héréditaire et titre primogéniture masculine de baron pour Charles Bracht (1967).
Braconier d'Alphen (de)[A 111] Écuyer Noblesse héréditaire pour Philippe de Braconier d'Alphen (1957).
Bracq[A 112] Écuyer Noblesse héréditaire et titre personnel de baron pour Robert Bracht (1991).
Brammertz[B 51] Écuyer Noblesse héréditaire et titre personnel de baron pour Serge Brammertz (2015).
Branden (van den)[A 113]
Branden-Jourda de Vaux (van den)
Baron
Écuyer
Noblesse héréditaire pour Jean van den Branden (1938).
Titre primogéniture masculine de chevalier Jean van den Branden (1956).
Extension du titre héréditaire de baron pour Jean-Louis van den Branden-Jourda de Vaux (2014).
Branden (van den)[A 114]
Branden de Reeth (van den)
Baron
Chevalier
Noblesse héréditaire pour Jean van den Branden (1689).
Titre progéniture masculine de chevalier du Saint-Empire pour Cornelius van den Branden (1717).
Reconnaissance titre progéniture masculine de chevalier pour Jean van den Branden de Reeth (1823).
Titre primogéniture masculine de baron pour Félix van den Branden de Reeth (1856).
Titre primogéniture masculine de baron pour Gustave van den Branden de Reeth (1871).
Brassinne de La Buissière[A 115] Écuyer Noblesse héréditaire et titre personnel de chevalier pour Jacques Brassine (1988).
Autorisation d'adjoindre « de La Buissière » à son nom pour Jacques Brassine (1993).
Braun[A 115] Baron
Écuyer
Noblesse héréditaire et titre primogéniture masculine de baron pour Émile Braun (1922).
Bregentzer[A 116] Écuyer Noblesse héréditaire pour Jean-Jacques Bregentzer (1969).
Breuls de Tiecken[A 117] Écuyer Noblesse héréditaire pour Louis, Adhémar et Adrien Breuls (1926).
Autorisation d'adjoindre « de Tiecken » à son nom pour Louis, Adhémar et Adrien Breuls (1928).
Breydel de Groeninghe[A 118] Écuyer Réhabilitation de noblesse héréditaire pour Jean, Michel et Louis Breydel (1988)
Autorisation d'adjoindre « de Groeninghe » à son nom pour Jean, Michel et Louis Breydel (1990).
Breyne (de)[A 119] Écuyer Noblesse héréditaire pour Auguste de Breyne (1938).
Bribosia[A 120] Chevalier
Écuyer
Noblesse héréditaire et titre primogéniture masculine de chevalier pour Jacques Bribosia (1982).
Noblesse héréditaire pour Paul Bribosia (1982).
Briey (de)[A 121] Comte Reconnaissance du titre héréditaire de comte pour Camille de Briey (1842).
Reconnaissance du titre héréditaire de comte pour Thibault et Gaëtan de Briey (2014).
Brochowski (de)[A 122] Écuyer Reconnaissance de noblesse héréditaire pour Ladislas de Brochowski (1925).
Brogniez (de)[A 123] Écuyer Titre progéniture masculine de chevalier du Saint-Empire pour Antoine, Albert et Bernard de Brogniez (1767).
Reconnaissance du titre progéniture masculine de Chevalier pour Louis-Joseph de Brogniez (1869).
Broich (de)[A 124] Baron Reconnaissance titre héréditaire de baron pour Charles-Henri de Broich (1816).
Bronne[A 125] Écuyer Noblesse héréditaire et titre personnel de baron pour Carlo Bronne (1976).
Broqueville (de)[A 126]
Broqueville de Vinck de Deux Orp (de)
Comte
Baron
Écuyer
Reconnaissance de noblesse et titre primogéniture masculine de baron pour Stanislas de Broqueville (1867).
Titre primogéniture masculine de comte pour Charles de Broqueville (1920).
Extension du titre héréditaire de comte pour Robert, Thierry, Baudoin et Jacques de Broqueville (1965).
Brossé[B 52] Écuyer Noblesse héréditaire et titre personnel de chevalier pour Dirk Brossé (2014).
Brotchi[A 127] Écuyer Noblesse héréditaire et titre personnel de chevalier pour Jacques Brotchi (1988).
Brouchoven (de)[A 128]
Brouchoven de Bergeyck (de)
Brouchoven de Bergeyck de Namur d'Elzée (de)
Comte Noblesse héréditaire du Saint-Empire pour Pierre, Chrétien, Roger, Gérard, Gilles et Johannes de Brouchoven (1607).
Titre primogéniture masculine de comte pour Jean-Baptiste de Brouchoven (1676).
Reconnaissance du titre primogéniture masculine de comte pour Florimond de Brouchoven de Bergeyck (1877).
Conversion titre primogéniture masculine en titre héréditaire pour Florimond de Brouchoven de Bergeyck (1898).
Autorisation d'adjoindre « de Namur d'Elzée » à son nom pour Benoît de Brouchoven de Bergeyck (1927).
Brouhns[B 53] Écuyer Noblesse héréditaire et titre personnel de baron pour Grégoire Brouhns (2003).
Brouwer (de)[A 129] Baron
Écuyer
Noblesse héréditaire pour Jacobus, Stanislas et Jean de Brouwer (1934).
Titre primogéniture masculine de baron pour Yves de Brouwer (1953).
Noblesse héréditaire pour René et Albert de Brouwer (1975).
Brouwet[A 130] Écuyer Noblesse héréditaire et titre personnel de chevalier pour Alexandre Brouwet (1760).
Reconnaissance de noblesse héréditaire pour Alain Brouwet (2004).
Broux (de)[A 131] Écuyer Noblesse héréditaire et titre personnel de chevalier pour Jean de Broux (1986).
Titre personnel de baron pour Jean de Broux (1991).
Browne (de)[A 132]
Browne de Tiège (de)
Baron
Écuyer
Noblesse héréditaire et titre primogéniture masculine de baron pour René de Brown (1929).
Bruggen (van der)[A 133] Baron Nomination charge anoblissante de maître des requêtes au Conseil privé pour Conrad van der Bruggen (1657).
Reconnaissance de noblesse héréditaire pour Frédéric van der Bruggen (1860)
Titre héréditaire de baron poour Frédéric van der Bruggen (1871).
Bruyn (de)[A 134] Écuyer Noblesse héréditaire pour Georges, Pierre, Robert et Edmond de Bruyn (1975)
Noblesse héréditaire pour Eric De Bruyn (2007).
Bruyninckx[B 54] Écuyer Noblesse héréditaire et titre personnel de baron pour Eddy Bruyninckx (2017).
Buffin[A 135]
Buffin de Chosal
Baron Extension du titre héréditaire de baron pour Léopold Buffin (1871)[a].
Autorisation d'adjoindre « de Chosal » à son nom pour le baron Victor Buffin (1931).
Burbure (de)[A 136]
Burbure de Wesembeek (de)
Chevalier
Écuyer
Noblesse héréditaire pour François-Joseph de Burbure (1722).
Reconnaissance de noblesse et titre primogéniture masculine de chevalier pour Philippe de Burbure (1844).
Reconnaissance de noblesse héréditaire pour Albert et Eugène de Burbure de Wesembeek.
Burlet[B 55] Écuyer Noblesse héréditaire pour Lambert Burlet (1763).
Reconnaissance de noblesse héréditaire pour Gérard Burlet (1852).
Bus (du)[A 137]
Bus de Warnaffe (du)
Vicomte
Écuyer
Noblesse héréditaire pour Edmond, Paul et François du Bus (1873).
Autorisation d'adjoindre « de Warnaffe » à son nom pour Edmond et Paul du Bus (1896).
Titre primogéniture masculine de vicomte pour Léon du Bus de Warnaffe en 1919[B 56].
Buysse[A 138] Écuyer Noblesse héréditaire pour Alfred Buysse (1951)[B 57].
Buysse[B 58] Comte Noblesse héréditaire et titre personnel de baron pour Paul Buysse (1999).
Titre héréditaire de comte pour Paul Buysse (2014).
Sommaire :

C[modifier | modifier le code]

Nom Titre(s) Anoblissement Blason
Caenegem (Van)[1] Écuyer Noblesse héréditaire et titre personnel de baron pour Raoul Van Caenegem (1995).
Caeymaex[A 139] Écuyer Noblesse héréditaire et titre personnel de chevalier pour Ludovic Caeymaex (1989).
Callataÿ (de)[A 140] Baron
Écuyer
Noblesse héréditaire pour François et Antoine Kalathaÿ (1794).
Reconnaissance noblesse héréditaire pour Édouard de Callataÿ (1901).
Titre primogéniture masculine de baron pour rmand de Callataÿ (1934).
Callebaut[2] Écuyer Noblesse héréditaire pour Robert Callebaut (1983).
Calmeyn[A 141] Écuyer Noblesse héréditaire pour Georges Calmeyn (1912).
Caloen (van)[A 142]
Caloen de Basseghem (van)
Baron
Écuyer
Reconnaissance de noblesse héréditaire pour Henri et Anselm van Caloen (1823).
Titre primogéniture masculine de « baron de Basseghem » pour Anselm van Caloen (1839).
Autorisation d'adjoindre « de Basseghem » à son nom pour Camille, Julien et Paul van Caloen (1900).
Calwaert (de)[A 143] Baron Reconnaissance du titre héréditaire de baron pour Célestin et Lambert de Calwaert (1823).
Cambry de Baudimont (de)[3] Écuyer Reconnaissance de noblesse pour Philippe, Albéric, Émile, Édouard et Prosper de Cambry de Baudimont (1824).
Camp (Van)[1] Écuyer Noblesse héréditaire et titre personnel de baron pour Benjamin Van Camp (2007).
Cannart d'Hamale (de)[A 144] Écuyer Reconnaissance de noblesse héréditaire pour Ferdinand de Cannart d'Hamale (1883).
Cannière (De)[1] Écuyer Noblesse héréditaire et titre personnel de chevalier pour Luc De Cannière (2010).
Capelle[4]
Capelle-Burny[4]
Capelle-Burny de Selys de Fanson[4]
Comte
Écuyer
Noblesse héréditaire pour Léon Capelle (1906).
Titre héréditaire de baron et titre primogéniture masculine de comte pour Robert Capelle (1940).
Autorisation de substituer «de Capelle-Burny de Selys de Fanson» à son nom pour Robert Capelle-Burny (2010).
Cardon[A 145]
Cardon de Lichtbuer
Écuyer Noblesse héréditaire pour Philippe Cardon (1861).
Autorisation d'adjoindre « de Lichtbuer » à son nom pour Théophile, Evariste et Camille Cardon (1898).
Carmeliet[1] Écuyer Noblesse héréditaire et titre personnel de baron pour Peter Carmeliet (2016).
Carpentier[A 146] Écuyer Noblesse héréditaire pour Nicolas Carpentier (1747).
Reconnaissance de noblesse pour Norbert et François Carpentier (1822).
Reconnaissance de noblesse pour Thomas Carpentier (1827).
Carpentier de Changy[A 147] Comte
Écuyer
Titre primogéniture masculine de comte pour François Carpentier de Changy (1865).
Reconnaissance du titre primogéniture masculine de comte pour François Carpentier de Changy (1892).
Titre primogéniture masculine de comte pour François et Robert Carpentier de Changy (1934).
Reconnaissance du titre primogéniture masculine de comte pour Roger Carpentier de Changy (1940).
Titre primogéniture masculine de comte pour Jehan Carpentier de Changy (1962).
Extension du titre primogéniture masculine de comte à tous ses fils (1966).
Cartier (de)[A 148]
Cartier d'Yves (de)
Cartier de Marchienne (de)
Baron
Écuyer
Reconnaissance de noblesse pour François et Joseph de Cartier (1823).
Titre primogéniture masculine de baron pour Jean-Baptiste de Cartier d'Yves (1823).
Reconnaissance de noblesse pour Englebert et Charles de Cartier (1826).
Extension du titre progéniture masculine de baron pour Jean-Baptiste de Cartier d'Yves (1841).
Autorisation d'adjoindre « de Marchienne » à son nom pour Arthur et Paul de Cartier (1887).
Carton de Tournai[A 149] Baron
Écuyer
Titre primogéniture masculine de baron pour Henri Carton de Tournai (1956).
Carton de Wiart[A 150] Comte
Baron
Écuyer
Reconnaissance de noblesse pour Léon, René, Henri et Albert Carton de Wiart (1904).
Titre primogéniture masculine de comte pour Henry Carton de Wiart (1922).
Titre primogéniture masculine de comte pour Hubert Carton de Wiart (1940).
Titre primogéniture masculine de baron pour François Carton de Wiart (1971).
Cartuyvels[A 151]
Cartuyvels de Collaert
Baron
Chevalier
Écuyer
Noblesse héréditaire pour Paul, Alphonse et Charles Cartuyvels de Collaert (1903).
Titre personnel de baron pour Charles Cartuyvels de Collaert (1921).
Extension du titre primogéniture masculine de baron pour Charles Cartuyvels de Collaert (1927).
Titre primogéniture masculine de chevalier pour Jean-Pierre Cartuyvels (1968).
Case[A 152] Écuyer Reconnaissance de noblesse pour Edward, Alfred, Thomas et Richard Case (1977).
Casembroot (de)[A 153] Écuyer Reconnaissance de noblesse pour Leonard de Casembroot (1815).
Casier[A 154]
Casier de ter Beken
Baron
Écuyer
Noblesse héréditaire pour Jean Casier (1886).
Titre primogéniture masculine de baron pour Amand Casier (1892).
Autorisation d'adjoindre « de ter Beken » à son nom pour Amand Casier (1931).
Noblesse héréditaire pour Fernand Casier (1933).
Cassiers[1] Écuyer Noblesse héréditaire et titre personnel de baron pour Léon et Jean Cassiers (2004).
Casterman[A 155] Écuyer Noblesse héréditaire et titre personnel de chevalier pour Louis-Robert Casterman (1987).
Caters (de)[A 156] Baron
Écuyer
Noblesse héréditaire Guillaume-Ernest de Caters (1735).
Reconnaissance du titre primogéniture masculine de baron pour Pierre de Caters (1857).
Caubergh (van)[A 157] Baron
Écuyer
Noblesse héréditaire pour Chrétien van Caubergh (1841).
Noblesse héréditaire pour Alfred van Caubergh (1931)
Titre primogéniture masculine de baron pour Alfred van Caubergh (1954).
Cerexhe[1] Écuyer Noblesse héréditaire et titre personnel de baron pour Étienne Cerexhe (2010).
  • Chaffoy (de)[A 158]
    Chaffoy de Courcelles (de)
Écuyer Reconnaissance de noblesse pour Jean-Pierre de Chaffoy (1884).
Reconnaissance de noblesse pour Richard de Chaffoy de Courcelles (1912).
Reconnaissance de noblesse pour Paul de Chaffoy de Courcelles (1983).
Charlent[1] Baron Titre héréditaire de baron pour Jean Charlent (2015).
Charles[A 159] Écuyer Noblesse héréditaire et titre personnel de baron pour Raymond Charles (1986).
Charpentier[A 160] Écuyer Noblesse héréditaire et titre personnel de chevalier pour Eugène Charpentier (1974).
Chastel (du)[A 161]
Chastel de la Howarderie (du)
Comte Titre primogéniture masculine de vicomte pour Nicolas du Chastel (1605).
Reconnaissance titre héréditaire de comte pour Camille du Chastel (1857).
Rectification du nom « du Chastel » en « du Chastel de la Howarderie » par jugement du tribunal (1873).
Chaudoir[A 162] Écuyer Noblesse héréditaire pour Hyacinthe Chaudoir (1969).
  • Chestret (de)[A 163]
    Chestret de Haneffe (de)
Baron
Écuyer
Titre progéniture masculine de chevalier du Saint-Empire pour Jean de Chestret (1755).
Titre primogéniture masculine de baron pour Jean de Chestret de Haneffe (1884).
  • Chevalerie (de la)[1]
Écuyer Concession de noblesse par le roi de France Henri II en 1549.

Rectification de nom en « de la Chevalerie » au lieu de Delchevalrie par jugement du tribunal en 1919.
Reconnaissance de noblesse héréditaire en 1921.

Comte Nomination comme conseiller au Grand Conseil de Malines (charge conférant au besoin la noblesse héréditaire) en 1667.

Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine, à la suite de l'érection de la seigneurie de Meerbeek en baronnie par le roi Charles II en 1687. Lettres de terrier du comté de Ribaucourt par le roi Louis XV en 1759.
Reconnaissance de noblesse et du titre de vicomte en 1816. Remplacement du titre de vicomte par celui de comte transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1820.
Concession du titre de comte à tous les descendants en 1871.

Claeys Boúúaert[1] Écuyer Noblesse héréditaire pour Alfred, Antoine, Albert et Ignace Claeys Boúúaert (1985).
Chevalier
Écuyer
Concession de noblesse en 1925 et concession du titre personnel de chevalier en faveur de Michel Cleenewerck de Crayencour en 1957. Concession du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Michel Cleenewerck de Crayencour (son fils) en 1967.
  • Clément de Cléty[1]
Chevalier Concession de noblesse par l'impératrice Marie-Thérèse en 1758. Concession du titre de chevalier héréditaire transmissible aux descendants mâles du nom par l'empereur Joseph II en 1789.

Reconnaissance de noblesse et du titre de chevalier transmissible à tous les descendants mâles en 1823.

  • Clément (le)[1]
    Clément de Saint-Marcq (le)
Baron
Chevalier
Sentence de l'élection d'Artois établissant la noblesse de Pierre le Clément en 1588. Concession du titre de chevalier transmissible aux descendants mâles par le roi Louis XIV en 1692.

Reconnaissance de noblesse et du titre de chevalier transmissible à tous les descendants mâles en 1827.

Plusieurs concessions du titre de baron transmissible à tous les descendants en 2010.

Clercq (De)[1] Écuyer Noblesse héréditaire et titre personnel de vicomte pour Willy De Clercq (2007).
Cloedt (de)[1] Baron
Écuyer
Noblesse héréditaire et titre personnel de chevalier pour Jean-Jacques de Cloedt (1999).
Concession du titre personnel de baron pour Jean de Cloedt (2015).
Extension du titre héréditaire de baron pour Jean de Cloedt (2018).
Écuyer Concession de noblesse en 1975.
Écuyer Concession de noblesse en 1965 et du titre personnel de chevalier en faveur de Jacques de Cock en 1986.
  • Cock de Rameyen (de)[1]
Écuyer Concession de noblesse en 1889 et autorisation d'adjoindre à son nom celui de « de Rameyen » en 1910.
  • Cocquéau des Mottes (de)[1]
Écuyer Confirmation de noblesse et anoblissement pour autant que de besoin
Reconnaissance de noblesse en 1825.
Chevalier
Écuyer
Confirmation de noblesse, avec concession pour autant que de besoin, par l'impératrice Marie-Thérèse en 1756.

Reconnaissance de noblesse en 1828.

Concession du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1964.

  • Cogels[1]
    Cogels van Reynegom[1]
Baron
Écuyer
Concession de noblesse par l'impératrice Marie-Thérèse en 1753.

Reconnaissance de noblesse en 1822. Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1857

Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1909 et en 1969. (Ligne cadette)

Autorisation d'adjoindre à son nom celui de « van Reynegom » en 1988 et autorisation en 1993 d'écarteler ses armes avec celles de la famille éteinte « van Reynegom de Buzet ».

Écuyer Concession de noblesse par l'impératrice Marie-Thérèse en 1743. Reconnaissance de noblesse en 1902.
Collen[1] Écuyer Noblesse héréditaire et titre personnel de baron pour Désiré Collen (2013).
Collet[1] Écuyer Noblesse héréditaire et titre personnel de chevalier pour Gaston Collet (1955).
Baron
Chevalier
Écuyer
Concession de noblesse et du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur d'Henri Collinet en 1986.

Concession du titre de baron pour lui-même et tous ses descendants en faveur de Dominique Collinet en 1998.

Extension du titre de chevalier concédé à son grand-père, transmissible à tous ses descendants mâles, en faveur de Philippe Collinet en 2010.

Colruyt[1] Écuyer Noblesse héréditaire et titre personnel de baron pour Jef Colruyt (2013).
  • Coninck (de)[1]
    Coninck de Merckem (de)
Baron Maintenue du noblesse et concession du titre de chevalier du Saint-Empire par le canal de la chancellerie de l'Empire en 1719. Confirmation de noblesse par le canal de la chancellerie des Pays-Bas en 1735.

Reconnaissance de noblesse et du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1816. Concession du titre de baron transmissible à tous les descendants en 1875. Autorisation d'adjoindre à son nom celui de « de Merckem » en 1884.

  • Cooman d'Herlinckhove (de)[1]
Baron
Écuyer
Concession de noblesse en 1930. Autorisation d'adjoindre à son nom celui de « d'Herlinckhove » en 1933.

Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Jean de Cooman d'Herlinckhove en 1983.

Coomans de Brachène[1] Écuyer Noblesse héréditaire pour Oscar Coomans de Brachène (1967).
Cooreman[1] Écuyer Noblesse héréditaire pour Victor Cooreman (1966).
Baron
Écuyer
Concession de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur d'Évence-Narcisse Coppée en 1912.
Concession du titre personnel de baronne en faveur d'Élisabeth Coppée en 2008. Concession du titre personnel de baron en faveur de Benoît Coppée en 2010.
  • Coppens[1]
    Coppens d'Eeckenbrugge
Baron Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine par l'impératrice Marie-Thérèse en 1766. Reconnaissance de noblesse en 1816.

Reconnaissance de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1823.

Extension du titre de baron à tous les descendants en 1870 (pour toutes les lignes).

Chevalier
Écuyer
Anoblissement par charge par la nomination au Conseil des Finances à Bruxelles en 1709.

Reconnaissance de noblesse en 1822.

Autorisation d'adjoindre à son nom celui de « de ter Zaele » en 1957 et concession du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1966 (branche puînée).

Autorisation d'adjoindre à son nom celui de « de Gibson » en 1930 et concession de noblesse en 1931 (branche cadette).

  • Coppin (de)[1]
    Coppin de Grinchamps (de)
Baron
Écuyer
Admission à l'État noble de Luxembourg en 1614.

Reconnaissance de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1888.

  • Corbisier de Méaultsart[5]
Chevalier
Écuyer
Concession de noblesse héréditaire en faveur de Benjamin Corbisier de Méaultsart en 1844. Autorisation d'adjoindre à son nom celui de « de Méaultsart » en 1843. Concession du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur d'Étienne Corbisier de Méaultsart en 1957.
Cordes (de)[5] Écuyer Noblesse héréditaire et titre personnel de chevalier pour Guy de Cordes (2013).
Cornélis[5] Écuyer Noblesse héréditaire et titre personnel de baron pour François Cornélis (2016).
  • Cornet[5]
    Cornet d'Elzius
    Cornet d'Elzius de Peissant[5]
    Cornet d'Elzius du Chenoy[5]
    Cornet de Ways-Ruart[5]
    Cornet d'Elzius du Chenoy de Wal (d')[5]
Comte Concession du titre de chevalier par l'empereur Charles VI en 1724. Le titre de « comte d'Elzius » échoit dans la famille Cornet en 1747.

Reconnaissance de noblesse et concession du titre de comte transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1848 (branche de Peissant). Extension du titre de comte pour tous les descendants en 1859. Reconnaissance de noblesse et du titre de comte pour tous les descendants en 1816 et 1823 (branche de Ways-Ruart et du Chenoy).

Autorisation d'adjoindre à leur nom celui de « de Wal » en 1928 (pour une branche puînée).

  • Corput (van den)[5]
Écuyer Concession de noblesse en 1925.
  • Corswarem (de)[5]
Écuyer Reconnaissance de noblesse en 1977 : branche de la famille Corswarem. Concession du titre personnelle de baronne en faveur de Marie-Christiane de Corswarem en 2008.
  • Cossée[5]
    Cossée de Maulde
    Cossée de Semeries[5]
Vicomte
Écuyer
Concession de noblesse et du titre personnel de chevalier par l'impératrice Marie-Thérèse en 1743.

Reconnaissance de noblesse et concession du titre de vicomte transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1823.

Concession du titre de vicomte transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1861 (Branche Cossée de Maulde).

Reconnaissance de noblesse en 1855 (branche de Cossée de Semeries).

Écuyer Concession de noblesse avec concession de quatre quartiers de noblesse et octroi de la particule « de » par l'empereur François Ier en 1748.

Incorporation dans la noblesse du Royaume en 1821.

  • Court (de le)[5]
Baron
Écuyer
Concession de noblesse en 1924.

Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1973 (première branche).

Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1936 (troisième branche).

Courtens[5] Baron
Écuyer
Noblesse héréditaire et titre vprimogéniture masculine de baron pour Franz Courtens (1922).
Chevalier
Écuyer
Reconnaissance de noblesse, sur justification de possession d'état de noblesse avant 1795, en 1932.

Concession du titre de chevalier transmissible à deux fils, puis par ordre de primogéniture masculine en 1975.

  • Crawhez (de)[5]
Baron Concession de noblesse et du titre de baron transmissible à tous les descendants en 1878.
Crochet[5] Écuyer Noblesse héréditaire et titre personnel de baron pour Marcel Crochet (2005).
Écuyer Concession de noblesse et du titre personnel de baron en faveur de Valère Croes en 1998.
  • Croix (de la)[5]
Écuyer Concession de noblesse en 1906.
  • Croix d'Ogimont (de la)[5]
Écuyer Confirmation de noblesse et anoblissement pour autant que de besoin par le roi Louis XIV en 1669.

Reconnaissance de noblesse en 1824.

  • Crombez[5]
    Crombez de Rémond de Montmort
Écuyer Concession de noblesse par l'empereur François II en 1792.
Reconnaissance de noblesse en 1826.

Autorisation d'adjoindre à son nom celui de « de Rémond de Montmort » en 1910.

  • Crombrugghe (de)[5]
    Crombrugghe de Picquendaele (de)
    Crombrugghe de Schipsdaele (de)[5]
    Crombrugghe de Looringhe (de)[5]
Baron Concession du titre personnel de chevalier par le roi Philippe IV en 1657. Confirmation d'armoiries par l'empereur Joseph II en 1789 (port de deux bannières).

Reconnaissance de noblesse en 1816 (branche de Picquendaele). Concession du titre de baron transmissible à tous les descendants en 1873. Autorisation d'adjoindre à son nom celui de « de Picquendaele » en 1885.

Reconnaissance de noblesse en 1822 (branche de Schipsdaele). Autorisation d'adjoindre à son nom celui de « de Schipsdaele » en 1888. Concession du titre de baron pour tous les descendants en 1969.

Reconnaissance de noblesse en 1816 (branche de Looringhe). Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine et autorisation de porter le nom « de Looringhe » aussi longtemps qu'ils posséderont cette terre, en 1818.

Concession du titre de baron pour tous les descendants par le roi et grand-duc Guillaume II des Pays-Bas en 1847 (concession non valide en Belgique).

Admission dans la noblesse du royaume et reconnaissance du titre de baron pour tous les descendants en Belgique en 1868 et en 1884. Autorisation d'adjoindre à leur nom celui de « de Looringhe » en 1885.

Crombrugghe van Leerne (van)[A 164] Écuyer Noblesse héréditaire pour Carlos van Crombrugghe (1929)
Autorisation d'adjoindre « van Leerne » à son nom pour Carl van Crombrugghe (1962).
Croÿ (de)[A 165]
Croÿ du Rœulx (de)
Croÿ-Solre (de)
Prince Titre héréditaire de prince du Saint-Empire pour Philippe de Croÿ (1664).
Reconnaissance du titre héréditaire de prince et prédicat Altesse Sérénissime pour Auguste de Croÿ du Rœulx (1927).
Reconnaissance du titre héréditaire de prince et prédicat Altesse Sérénissime pour Léopold de Croÿ-Solre (1933).
Reconnaissance du titre héréditaire de prince et prédicat Altesse Sérénissime pour Réginald de Croÿ (1934).
Cruysmans[A 166] Écuyer Noblesse héréditaire pour Philippe, Ivan, Guy, Daniel et Xavier Cruysmans (1972).
Cumont (de)[A 167] Baron
Écuyer
Noblesse héréditaire et titre primogéniture masculine de baron pour Charles de Cumont (1963).
Cutsem (van)[A 168] Écuyer Noblesse héréditaire pour Étienne et Roger van Cutsem (1962).
Cuvelier (de)[A 169] Baron
Écuyer
Noblesse héréditaire pour Pierre de Cuvelier (1612).
Titre primogéniture masculine de baron pour Nicolas de Cuvelier (1758).
Reconnaissance de noblesse héréditaire pour Ladislas de Cuvelier (1878).
Titre primogéniture masculine de baron pour Adolphe de Cuvelier (1908).
Cuvelier[5] Écuyer Noblesse héréditaire et titre personnel de baron pour Jean Cuvelier (2005).
Sommaire :

D[modifier | modifier le code]

Nom Titre(s) Remarques Armes
Daele (van)[5] Baron
Écuyer
Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron à Franciskus van Daele en 2003.

En 2006, concession de la transmissibilité de son titre de baron à son décès à ses enfants des deux sexes ; le titre étant ensuite transmis en ligne masculine à la génération suivante, après le décès d'un porteur du titre.

Daems[5] Baron Concession du titre de baron transmissible à tous ses descendants en faveur d'Herman Daems en 2015.
Damme (van)[b],[5] Écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de chevalier en faveur de Jean-Albert-Théophile-Bernard van Damme en 1983.

Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de chevalier en faveur d'Albert-Bernard-Léopold-Théophiel van Damme en 1985[c].

Danloy[5] Écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur de Georges Danloy en 1983.
Daoust[5] Écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur de Jean-Claude Daoust en 2009.
Dardenne[5]
Ardenne (von)[5]
Baron
Écuyer
Concession de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1857. Extension de la transmissibilité du titre à tous les descendants en 1871.

Une branche opta pour la nationalité allemande et obtint confirmation, en Prusse, de porter le titre de baron, sous le nom de « Von Ardenne » en 1873.

Dassen[5] Écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de chevalier en faveur d'Alphonse Dassen en 2001.
Daufresne de la Chevalerie[5] Baron
Écuyer
Concession de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Raoul Daufresne de la Chevalerie en 1959.
David[5]
David de Lossy[5]
David-Fischbach Malacord[5]
Chevalier
Écuyer
Concessions de noblesse et du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Jean-Nicolas David en 1888.

Autorisation d'adjoindre à son nom celui de « de Lossy » en 1929 (branche aînée)

Concession de noblesse en faveur de Jean-Pierre David en 1890. Concession du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1922.

Concession d'un titre personnel de chevalier en 1970.

Davignon[5] Comte
Vicomte
Concession de noblesse et du titre de vicomte transmissible pour tous ses descendants en faveur de Julien Davignon en 1916.

Concession du titre de comte transmissible à ses descendants en faveur du vicomte Étienne Davignon en 2018.

Debackere[5] Écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur de Koenraad Debackere en 2016.
Debulpaep[5] Écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron à Jacques Debulpaep en 2004.
Decker (de)[5] Chevalier
Écuyer
Concession de noblesse et du titre personnel de chevalier en faveur François dit Francis de Decker en 1955.

Conversion du titre personnel de chevalier en titre transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1970 (branche aînée).

Decker de Brandeken (de)[5] Écuyer Concession de noblesse héréditaire en 1939.

Autorisation d'adjoindre à son nom celui de « de Brandeken » en 1935.

Declercq[5] Écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron à Guido Declercq en 1993.
Delbeke[5] Baron
Écuyer
Concessions de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur d'Auguste Delbeke en 1912.
Delefortrie[5] Écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de chevalier à Michel Delefortrie en 1995[d].
Delen[5] Écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur de Jacques Delen en 2017.
Delft (van)[5] Écuyer Concession de noblesse par l'impératrice Marie-Thérèse en 1762.

Reconnaissance de noblesse en 1822.

Deligne[5] Écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de vicomte en faveur de Pierre Deligne en 2007.
Delloye[5] Écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de chevalier en faveur de Christian Delloye en 2013.
Delpérée[5] Écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron à Francis Delpérée en 1994.
Delruelle[5] Écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron à Jacques Delruelle en 1995.

Son épouse, la baronne Janine Ghobert, a obtenu, elle aussi, une concession de noblesse personnelle et du titre personnel de baronne en 1995[6].

Delva[5] Écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur de Jan Delva en 1991.
Delvaux de Fenffe[5] Baron
Écuyer
Autorisation d'adjoindre à son nom celui de « de Fenffe » en 1908.

Concession de noblesse héréditaire en 1923. Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1951.

Concession de noblesse héréditaire en 1967 pour deux autres branches.

Delwaide[e],[5] Chevalier
Écuyer
Concession de noblesse et du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur d'Henry Delwaide en 1972.
Delwaide Écuyer Concession de noblesse héréditaire de Léo et Jacques Delwaide en 1985.

Concession du titre personnel de baron en faveur de Leo Delwaide en 1990.

Demeure[5] Chevalier
Écuyer
Concession de noblesse et du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur d'Emmanuel Demeure en 1925 (branche aînée).

Concession de noblesse et du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Jacques Demeure en 1928 (branche cadette).

Denis[5] Écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de chevalier en faveur de Jean-Marie Denis en 2010.
Deroover Écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de chevalier en faveur de Marcel Deroover en 1962.
Descampe[5] Écuyer Concession de noblesse héréditaire en faveur de Jules Descampe en 1965.
Descamps[5]
Becker Remy (de)[5]
Baron
Écuyer
Concession de noblesse et du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur d'Edouard Descamps en 1892. Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur du même en 1904.

Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de son fils cadet Emmanuel en 1933.

Une branche cadette a été adoptée en 1979 par un « de Becker Remy » et porte depuis lors le nom du père adoptif.

Descantons de Montblanc[5] Comte
Baron
Concession en France du titre de comte transmissible par ordre de primogéniture masculine par le roi Louis-Philippe en 1841.

Concession du titre de « baron d'Ingelmunster » transmissible par ordre de primogéniture masculine et du titre de baron transmissible aux autres descendants mâles en 1841.

Concession du titre de comte transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1921.

Desclée[5]
Desclée de Maredsous[5]
Baron
Écuyer
Concession de noblesse héréditaire en 1902. Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1971.

Concession de noblesse héréditaire en 1966 (branches puînées) et autorisation d'adjoindre à son nom celui de « de Maredsous » en 1928.

Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur d'Henri Desclée de Maredsous en 2015.

Concession de noblesse héréditaire en 1914 (branche cadette) et autorisation d'adjoindre à son nom celui de « de Maredsous » en 1928. Concession du titre personnel de chevalier en faveur de Charles Desclée de Maredsous en 1982.

Desmaisières[5] Vicomte
Écuyer
Concession du titre personnel de chevalier par le roi Philippe IV en 1646. Concession du titre personnel de chevalier par la reine-régence Marie-Anne en 1672.

Reconnaissance de noblesse et du titre de vicomte transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1888.

Desprechins de Gaesebeke[5] Chevalier
Écuyer
Concession de noblesse héréditaire en faveur de Robert Desprechins en 1967. Concession du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur du même en 1977 et autorisation d'ajouter à son nom le nom « de Gaesebeke » en 1979.
Dessain[5] Baron
Chevalier
Écuyer
Concession de noblesse en 1910 et du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1922 (première ligne).

Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1965 (branche cadette de la première ligne).

Concession de noblesse en 1930 (seconde ligne).

Desseille[5] Écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de chevalier en faveur de Claude Desseille en 2006.
Deudon[5]

Deudon de le Vielleuze

Écuyer Concession de noblesse, avec autorisation de porter les armes Vaultier dit Beauregard, par l'impératrice Marie-Thérèse en 1741.

Reconnaissance de noblesse en 1885 (branche aînée).

Reconnaissance de noblesse en 1884 (branche cadette) et autorisation d'adjoindre à son nom celui de « de le Vielleuze » en 1927.

Devisch[5] Écuyer Concession de noblesse et du titre personnel de baron en faveur de Noël Devisch en 2008.
Écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de chevalier en faveur de Frans De Weer en 2013.
Écuyer 2004 - Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de vicomte en faveur de Frank De Winne[7]
Écuyer 2013 - Albert II, roi des Belges : Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur de Julien De Wilde[7].
Dewitte[5] Écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de chevalier en faveur de Robrecht Dewitte en 2005.
Dewulf[5] Écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur de Robert Dewulf en 1994.

Son épouse Nelly Perneel a obtenu également une concession de noblesse personnelle et du titre personnel de baronne en 1994.

Dhanis[5] Baron
Écuyer
Concession de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Francis Dhanis en 1894.
Dhont[5] Écuyer Concession de noblesse en 1860.
D'Hooghe[8] Écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur de Michel D'Hooghe en 2000.
Didisheim[5] Comte Concession de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de René Didishein en 1984. Concession du titre de baron transmissible à tous ses descendants en faveur de Michel Didisheim en 1986.

Concession du titre de comte transmissible à tous ses descendants en faveur de ce dernier en 1996 et modification d'armoiries en 2004.

Concession du titre de comte transmissible à tous ses descendants en faveur de son petit-fils Julien Nicolas en 1996.

Diericx de Ten Hamme[5] Chevalier
Écuyer
Concession du titre de chevalier héréditaire par l'empereur Joseph II en 1781.

Reconnaissance de noblesse et du titre de chevalier transmissible à tous les descendants mâles en 1828.

Diesbach Belleroche (de)[5] Écuyer Confirmation du titre de comte pour la branche aînée, citant la branche de Belleroche avec le titre de baron par l'empereur Joseph II en 1765.

Admission dans la noblesse du royaume en 1960.

Baron 2009 : Concession de noblesse héréditaire et du titre de baron pour tous en faveur de Roland D'Ieteren.
Dieudonné de Corbeek over Loo (de)[5] Baron Reconnaissance de noblesse et concession du titre de chevalier transmissible à tous les descendants mâles en 1842.

Concession du titre de Baron de Corbeek over Loo transmissible par ordre de primogéniture masculine au propriétaire de cette terre en 1843. Extension du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine sans plus y attacher de condition particulière en 1892.

Autorisation d'ajouter à son nom celui de « de Corbeek over Loo » en 1897.

Dievoet (van)[5] Écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur Émile van Dievoet en 1968.
Dillemans[5] Écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur de Roger Dillemans en 1992.
Dirix[5] Écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de chevalier en faveur d'Albert Dirix en 1992, avec l'autorisation de porter les armes académiques appartenant en 1751 à son trisaïeul Johannes Baptista Dirix, augmentées d'une couronne de chevalier.
Donckels[5] Écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de chevalier en faveur de Rik Donckels en 1997, et du titre personnel de baron en 2007.
Donnay de Casteau[5] Baron
Écuyer
Concession de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1939.
Donnea (de)[5]
Donnea de Hamoir (de)[5]
Chevalier Octroi de la chevalerie héréditaire du Saint-Empire, transmissible aux descendants mâles, avec couronne à neuf perles par le Comte de Zeyll en 1763.
Reconnaissance de noblesse et du titre de chevalier transmissible à tous les descendants mâles en 1845.
Donnet[5]
Bisilliat Donnet
Baron
Écuyer
Concession de noblesse en 1925. Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Michel Donnet en 1966.
Modification de nom en Bisilliat Donnet par jugement du tribunal en 1985 (pour une branche).
Dons de Lovendeghem[5] Baron
Écuyer
Erection en baronnie de la terre de Lovendeghem par l'empereur Charles VI en 1716.

Reconnaissance de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1881.

Autorisation d'adjoindre à leur nom celui de « de Lovendeghem » en 1885

Doorslaer de ten Ryen (van)[5] Écuyer Confirmation et, pour autant que de besoin, concession de noblesse en 1845.
Dorlodot (de)[B 59] Baron
Écuyer
Reconnaissance de noblesse par un décret du conseil provincial de Namur en 1766.

Reconnaissance de noblesse en 1923 (première ligne).

Reconnaissance de noblesse en 1857 (ligne cadette). Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1920 et extension du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine à des fils cadets en 1934 (branche aînée).

Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine mâle en 1920 et extension de ce même titre transmissible par ordre de primogéniture à des fils et petits-fils en 1934 (deuxième branche).

Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1892 et concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1920 et 1921 (troisième branche).

Drion du Chapois[B 60] Baron
Écuyer
Concession de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1886.

Modification d'armoiries en 1898. Autorisation d'adjoindre à son nom celui de « du Chapois » en 1898.

Dujardin[B 61] Écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de chevalier en faveur de Paul Dujardin en 2009.
Dumon[10] Écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de vicomte en faveur de Frédéric Dumon en 1983.
Dumont[B 62] Baron
Écuyer
Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur de Georges-Henri Dumont en 1992.
Dumont de Chassart[B 63] Baron
Écuyer
Concession de noblesse héréditaire en faveur d'Eugène, Auguste et Guillaume Dumont de Chassart en 1906. Autorisation d'adjoindre à son nom celui « de Chassart » en 1908.

Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1963 (branche aînée).

Duquesne[B 64] Écuyer Concession de noblesse héréditaire en 1857.
Duquesne Watelet de la Vinelle[B 65] Écuyer Concession de noblesse héréditaire en faveur de Louis Duquesne Watelet de la Vinelle en 1898. Autorisation d'adjoindre à son nom celui de « Watelet de la Vinelle » en 1908.
Durand de Prémorel (de)[B 66] Écuyer Admission dans la noblesse du Royaume en faveur de Jean de Durand de Prémorel en 1883, comme issu d’aïeux ayant vécu noblement pendant quatre générations avant 1789.
Dussen de Kestergat (van der)[B 67] Écuyer Admission à l'état noble de Namur en 1779.

Reconnaissance de noblesse en faveur de François-Simon van der Dussen de Kestergat en 1823.

Duve (de)[B 68] Écuyer Anoblissement et concession de quatre quartiers de noblesse et autorisation de faire précéder son nom de la particule par l'empereur Joseph II en 1767.

Reconnaissance de noblesse en 1858. Concession du titre personnel de vicomte en faveur de Christian de Duve en 1989,

Sommaire :

E[modifier | modifier le code]

Nom Titre(s) Anoblissement Blason
Eecken (Van der)[B 69] Écuyer Noblesse héréditaire et titre personnel de chevalier pour Henri Van der Eecken (1992).
Eeman[B 70] Écuyer Noblesse héréditaire pour Jacques et Harold Eeman (1958).
Eersel (van)[B 71] Chevalier
Écuyer
Noblesse héréditaire pour Gérard van Eersel (1777).
Reconnaissance de noblesse et titre primogéniture masculine de chevalier pour Antoine et Charles van Eersel (1840).
Titre progéniture masculine de chevalier pour Léopold van Eersel (1873).
Eetvelde (van)[B 72] Baron
Écuyer
Noblesse héréditaire et titre primogéniture masculine de baron pour Edmond van Eetvelde (1897).
Elst (van der)[B 73] Baron
Écuyer
Noblesse héréditaire pour Georges et Léon van der Elst (1894).
Titre primogéniture masculine de baron pour François van der Elst (1925).
Titre primogéniture masculine de baron pour Léon van der Elst (1910).
Extension du titre héréditaire de baron à tous (1917).
Empain[B 74] Baron
Écuyer
Noblesse héréditaire et titre primogéniture masculine de baron pour Édouard Empain (1907).
Noblesse héréditaire et titre primogéniture masculine de baron pour François Empain (1921).
Extension du titre primogéniture masculine de baron pour Louis Empain (1923).
Emsens[B 75] Baron
Écuyer
Noblesse héréditaire pour Gaëtan et Claude Emsens (2006).
Titre primogéniture masculine de baron pour Stanislas Emsens (2006).
Enffans d'Avernas (des)[B 76] Comte Noblesse héréditaire pour Jacques des Enffans (1642).
Titre héréditaire de comte du Saint-Empire pour Adrian des Enffans (1805).
Reconnaissance titre héréditaire de comte pour Jean des Enffans d'Avernas (1955).
Englert[B 77] Écuyer Noblesse héréditaire et titre personnel de baron pour François Englert (2013).
Ensch[B 78]

Ensch-Famenne

Écuyer Concession de noblesse héréditaire en faveur de Roland Ensch en 1958.

Adjonction du nom « Famenne »par adoption en 1974 pour une branche.

Epine (de l')[B 79] Baron

Écuyer

Concession du titre de chevalier de l'Empire par l'empereur Napoléon Ier en 1813. Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine par le roi Charles X en 1825.

Admission dans la noblesse du Royaume et concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1901.

Ernst de la Graete[B 80]

Ernst de Bunswyck

Baron
Écuyer
Concession de noblesse héréditaire en 1964 et 1976 (Ernst de la Graete, deux branches aînées). Autorisation d'adjoindre à leur nom celui de « de la Graete »en 1929.

Concession de noblesse héréditaire en 1871 (Ernst de Bunswyck, branche cadette). Autorisation d'adjoindre à leur nom celui de « de Bunswyck » en 1912. Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1924.

Errembault de Dudzeele[B 81]
Errembault du Maisnil et du Coutre
Comte
Écuyer
Nomination au Grand Conseil de Malines par Don Juan d'Autriche, gouverneur des Pays-Bas, en 1657 (cette charge conférait au besoin la noblesse). Concession du titre de comte d'Errembault et d'Orroir, transmissible par ordre de primogéniture masculine par l'impératrice Marie-Thérèse en 1774.

Reconnaissance implicite de noblesse et autorisation de porter le titre personnel de comte en 1868. Extension du titre de comte transmissible à tous les descendants en 1878 (branche de Dudzeele, éteinte dans les mâles en 1961, éteinte en 2006).

Reconnaissance de noblesse en 1822 (branche du Maisnil).

Escaille (de l')[B 82] Écuyer Concession d'armoiries et autorisation de tenir fief par l'empereur Charles V en 1548.

Reconnaissance de noblesse en 1886.

Essen (Van der)[B 83] Écuyer Concession de noblesse pour Léon Van der Essen, ainsi que son fils Alfred et les descendants légitimes de ce dernier, en 1954.
Everard de Harzir[B 84] Chevalier
Écuyer
Concession de noblesse héréditaire en 1904. Autorisation d'adjoindre à leur nom celui de « de Harzir » en 1934.

Concession du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1957 et en 1967.

Everarts de Velp[B 85] Chevalier
Écuyer
Autorisation d'adjoindre à leur nom celui de « de Velp » en 1926.

Concession de noblesse et du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1967.

Evers[B 86] Écuyer Noblesse héréditaire et titre personnel de chevalier pour Richard Evers (1989).
Eylenbosch[B 87] Écuyer Noblesse héréditaire et titre personnel de baron pour Jean Eylenbosch (2014).
Eyll (van)[B 88] Baron
Écuyer
Confirmation de noblesse et concession du titre personnel de chevalier par l'empereur Léopold Ier en 1662.

Reconnaissance de noblesse en 1816 (Branche aînée). Concession du titre de baron transmissible à tous les descendants en 1871.

Admission dans la noblesse belge et concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1922 (branche cadette).

Eynde de Rivieren (van den)[B 89] Écuyer Noblesse héréditaire pour Oscar van den Eynde de Rivieren (1929).
Eyskens[B 90] Vicomte
Écuyer
Noblesse héréditaire et titre primogéniture masculine de vicomte pour Gaston Eyskens (1973).
Sommaire :

F[modifier | modifier le code]

Nom Titre(s) Remarques Blasons
  • Fabribeckers de Cortils et Grâce (de)[B 91]
Chevalier 1705 : Joseph Ier - concession du titre (descendance masculine) de chevalier banneret du Saint-Empire pour Edmondus Beckers. 1816 : Guillaume Ier - reconnaissance de noblesse (H) pour Henri de Fabribeckers de Cortils. 1886 : Léopold II - reconnaissance du titre (descendance masculine) de chevalier pour tous.
Comte
Baron
Écuyer
1562 : Ferdinand Ier - Concession d'armoiries du Saint-Empire pour Johannes della Faille. 1614 : Albert - Concession de noblesse (H) pour Martin della Faille. 1642 : Philippe IV - Concession de noblesse (H) pour Alexandre, Melchior, Jérôme, Vincent, Augustin et Jean della Faille. 1736 : Charles VI - Concession du titre (Pr. masc.) de baron pour François della Faille. 1889 : Léopold II - Reconnaissance de noblesse (H) pour René della Faille. 1816 : Guillaume Ier - Reconnaissance de noblesse (H) et du titre (Pr. masc.) de baron pour François della Faille d'Huysse. 1843 : Léopold Ier - Concession du titre (H) de baron pour Hippolyte, Adolphe et Gustave della Faille. 1816 : Guillaume Ier - Reconnaissance de noblesse (H) pour Joseph della Faille Leverghem. 1921 : Albert Ier - Concession du titre (Pr. masc.) de baron pour Jean della Faille de Leverghem. 1956 : Baudouin - Concession du titre (Pr. masc.) de baron pour Gustave della Faille de Leverghem. 1964 : Baudouin - Concession du titre (Pr. masc.) de comte pour Gustave della Faille de Leverghem. 1964 : Baudouin - Concession du titre (Pr. masc.) de baron pour Alexander della Faille de Leverghem.
Baron
Écuyer
1869 : Léopold II - Reconnaissance de noblesse (H) et du titre (Pr. masc.) de baron pour Victor de Failly.
Baron
Écuyer
1857 : Concession de noblesse (H) et du titre (Pr. masc.) de baron pour Isidore Fallon. 1859 : Léopold Ier - Extension du titre (Pr. masc.) de baron pour Anatole et Félicien Fallon. 1967 : Baudouin - Extension du titre (Pr. masc.) de baron pour Thierry Fallon. 1968 : Baudouin - Extension du titre (Pr. masc.) de baron pour Ernest Fallon.
Baron
Écuyer
Concession de noblesse par l'impératrice Marie-Thérèse en 1747.

Reconnaissance de noblesse en 1898 pour la ligne aînée.

Reconnaissance de noblesse et concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1889 pour une seconde ligne. Autorisation de joindre à leur nom celui de « de Jeneret » en 1928. Extension du titre de baron à tous les fils de Paul de Favereau de Jeneret, titre transmissible par ordre de primogéniture masculine, en 1937.

  • Febve de Vivy de Chaves (le)[A 172]
Écuyer Concession du titre de baron transmissible à la primogéniture masculine pour Théodore-François le Febve, lieutenant-général, petit-fils de Guillaume, mort le et admis dans la noblesse du Saint-Empire, en 1758.

Reconnaissance de noblesse pour Léon-Marie Le Febve de Vivy en 1926.

Baron
Écuyer
Confirmation de noblesse, pour autant que de besoin, avec concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1753.

Reconnaissance de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1816.

Écuyer Concession de noblesse héréditaire en faveur de Roger Ferrier en 1969.
Écuyer Concession de noblesse par l'impératrice Marie-Thérèse en 1752.

Reconnaissance de noblesse en 1858. Autorisation d'adjoindre à leur nom celui de « Ten Hove » en 1885.

Concession du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1890 (branche cadette). Concession du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1972 (branche aînée).

Chevalier
Écuyer
Concession de noblesse héréditaire en 1921.

Concession du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur d'Yvan Feyerick en 1975.

Baron Nomination au Grand Conseil de Malines (charge qui conférait au besoin la noblesse héréditaire) par Don Juan d'Autriche, gouverneur des Pays-Bas, en 1657.

Reconnaissance de noblesse et concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1838. Concession du titre de baron transmissible à tous les descendants en 1871 (première ligne).

Reconnaissance de noblesse et concession du titre de baron pour tous les descendants en 1871 (seconde ligne).

Autorisation d'ajouter à leur nom celui de « Dormer » en 1888.

Écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur de Walter Fiers en 1991.
Écuyer Reconnaissance de noblesse du Saint-Empire par l'empereur Léopold Ier en faveur d'Antoine-Georges Fisen, alias de Fisen en 1701.

Reconnaissance de noblesse par le roi Philippe V d'Espagne en faveur du même en 1706.
Reconnaissance de noblesse, en Prusse, en faveur de Pierre-Georges von Fisenne en 1827.
Incorporation de Pieter von Fisenne dans la noblesse des Pays-Bas en 1866 (branche en voie d'extinction).
Reconnaissance de noblesse, au port des armes anciennes de sa famille et concession d'une devise en faveur d'Eugène et de Philippe de Fisenne en 2001.

Écuyer Concession de noblesse par l'impératrice Marie-Thérèse en 1756. Reconnaissance de noblesse en 1822.
Écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur de Jean-Michel Foidart en 2018.
Écuyer Concession de noblesse héréditaire en faveur de Paul Fontainas en 1940.
Écuyer Concession de noblesse en 1823.
Chevalier
Écuyer
Branche cadette de la famille Fontaine (voir ci-dessus).
Concession de noblesse héréditaire en 1924 et concession du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Robert de Fontaine en 1938.

Un jugement du tribunal de première instance de Charleroi a déclaré que le nom patronymique était « de Fontaine » et non pas « Defontaine » en 1924.

Baron Concession de noblesse et du titre de baron transmissible à tous ses descendants en faveur de Joseph Forgeur en 1872.
Écuyer Reconnaissance de noblesse en faveur de Félix et Pierre de Formanoir de la Cazerie en 1823.
Baron
Écuyer
Anoblissement par le roi Louis XIV en 1698. Concession du titre de baron del Fosses et d'Espierre, transmissible par ordre de primogéniture masculine par l'empereur Charles VI en 1720.

Reconnaissance de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1816.

Écuyer Concession de noblesse héréditaire en faveur de Robert Fourmanoit en 1973.
Écuyer Concession de noblesse héréditaire en faveur de Léon de Foy en 1934.

Modification d'armoiries en 1968.

Écuyer Concession de noblesse héréditaire en 1929.
Écuyer Concession de noblesse héréditaire en faveur de Jean-Louis et Michel Franchimont en 1991.
Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur de Paul Franchimont en 1991.

Concession du titre personnel de baron en faveur de Michel Franchimont en 2008.

Écuyer Reconnaissance de noblesse en 1882.
Comte
Écuyer
Concession de noblesse et du titre héréditaire de comte transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1967, pour la branche aînée des quatre branches anoblies.
Écuyer Concession de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Léon Frédéric en 1929.
Baron
Écuyer
Concession de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Léon Frédéricq en 1931. Concession de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1958 (branche cadette).

Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1973 (cadet de la branche précédente).

Baron Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur d'Albert Frère en 1995. Concession du titre de baron transmissible à tous ses descendants en 2018.
Écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de vicomte en faveur de Dirk Frimout en 1993.
Comte
Baron
Concession du titre de libre baron du Saint-Empire, transmissible par ordre de primogéniture masculine, avec le prédicat de Wolhgeboren par l'empereur Léopold Ier en 1660. Concession du titre de comte von Furstenberg-Stammheim, transmissible par ordre de primogéniture masculine, par le roi Frédéric-Guillaume IV de Prusse en 1846.

Admission dans la noblesse belge avec le titre de baron transmissible à tous les descendants en 1887.

Concession du titre de comte transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur du baron Venemar de Furstenberg en 1964.

Sommaire :

G[modifier | modifier le code]

Nom Titre(s) Remarques Armes
  • Gaiffier (de)[A 195]
    Gaiffier d'Emeville (de)
    Gaiffier d'Hestroy (de)
Vicomte
Baron
Écuyer
Confirmation de noblesse du Saint-Empire et concession de quatre quartiers de noblesse par l'empereur Ferdinand II en 1635. Reconnaissance de noblesse en 1816.

Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1820 et concession du titre de vicomte transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1828.
Adjonction à leur nom du nom « d'Emeville » pour la branche ainée en 1888.
Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine sous le nom de Gaiffier d'Hestroy en 1843 pour la branche cadette.

Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1906 pour une autre branche.

Extension du titre de baron pour tous les descendants mâles en 1971.

Écuyer Reconnaissance de noblesse en 1874.
Baron Reconnaissance de noblesse (sur justification de possession d'état de noblesse avant 1794) et concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1845.

Extension du titre de baron à tous les descendants en 1871.

Écuyer Concession de noblesse héréditaire aux enfants nés du mariage entre la baronne Martine Piccart et son époux Michael Gebhart en 2007. Ce même jour, concession de noblesse personnelle et du titre personnel de baronne pour Martine Picart et autorisation pour son époux de porter le titre de baron devant son nom.
Écuyer Concession de noblesse par l'empereur Charles VI en 1728.
Reconnaissance de noblesse en faveur de Joseph-Pierre Geelhand en 1823.

Autorisation d'adjoindre à son nom celui « de la Bistrate » en 1888 pour la branche aînée.

Rectification du nom « Geelhand » en « Geelhand de Merxem » par jugement du pour les deuxième, troisième et quatrième branches.

  • Geloes (de)[A 199]
    Geloes d'Elsloo (de)
Comte Admission à l'État noble de la principauté de Liège en 1639, 1644, 1658 et 1684. Concession du titre de comte du Saint-Empire par Maximilien III Joseph de Bavière, vicaire de l'Empire, en 1745.

Reconnaissance de noblesse et du titre de comte transmissible à tous les descendants en 1816.

Baron
Écuyer
Concession de noblesse en 1903 et concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1930.

Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1933.

Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1954 et en 1975.

Écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron pour Emile Genon en 1967.
  • Geradon (de)[A 202]
    Geradon Braconier (de)
Chevalier
Écuyer
Concession de noblesse héréditaire en 1825.

Concession du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1951 et en 1962.

Adjonction du nom Braconier en 1977 pour un rameau de la première branche à la suite d'une adoption.

Baron Concession de noblesse par le roi Guillaume Ier des Pays-Bas en 1833. Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine par le roi Guillaume II des Pays-Bas en 1846. Extension du titre de baron à tous les descendants par le roi Guillaume III des Pays-Bas en 1874.

Admission dans la noblesse belge avec le titre de baron pour tous ses descendants en faveur de Jean Gericke d'Herwijnen en 1955.

Baron
Écuyer
Concession de noblesse par l'impératrice Marie-Thérèse en 1751.

Reconnaissance de noblesse en 1844 pour une première ligne. Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1885.

Par arrêté royal de 1895, le titre est passé à un frère cadet à la suite de la renonciation de son titre par le frère aîné entré dans les ordres.

Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur d'un frère cadet en 1924.
Adjonction du nom de Waillimont pour une seconde branche en 1891.
Reconnaissance de noblesse en 1856 pour une deuxième ligne. Adjonction du nom de Gomery pour cette ligne en 1899.

Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1924 et en 1964.

Écuyer Concession de noblesse héréditaire en faveur de Manuel Gernaert en 1963 et concession du titre personnel de chevalier en faveur du même en 1970.
Écuyer Concession de noblesse (pour autant que de besoin) par l'empereur Charles VI en 1727.

Reconnaissance de noblesse en 1822.

  • Ghellinck (de)[A 207]
    Ghellinck d'Elseghem (de)
    Ghellinck d'Elseghem Vaernewijck (de)
Vicomte
Chevalier
Titre progéniture masculine de chevalier pour Jean-Baptiste Ghellinck (1715).
Reconnaissance du titre progéniture masculine de chevalier pour Charles de Ghellinck (1826).
Autorisation d'adjoindre « Vaernewyck » à son nom pour René et Amaury de Ghellinck d'Elseghem (1885).
Titre primogéniture masculine de vicomte pour Amaury de Ghellinck d'Elseghem Vaernewyck (1900).
Titre primogéniture masculine de vicomte pour Roger de Ghellinck d'Elseghem Vaernewyck (1925).
Extension du titre primogéniture masculine de vicomte pour Geoffroy de Ghellinck d'Elseghem Vaernewyck (1958).
Écuyer Concession de noblesse héréditaire par l'empereur Charles VI en 1740.

Reconnaissance de noblesse en 1936.

Écuyer Concession du titre personnel de chevalier par le roi Maximilien Ier de Bavière en 1819. Concession du titre de baron transmissible à tous les descendants par le roi Louis Ier de Bavière en 1835.

Autorisation de substituer dans son nom le « de » au « von » en 1948. Admission dans la noblesse du Royaume avec le titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1961.

Baron Reconnaissance implicite de noblesse et autorisation de continuer à porter le titre de baron transmissible à tous les descendants mâles en 1857.
Écuyer Concession de noblesse héréditaire en faveur de Jacques Gilain en 1968.
Écuyer Concession de noblesse héréditaire en 1906. Autorisation d'ajouter à son nom celui de « de Cauwer » en 1928.
Baron Confirmation de noblesse avec anoblissement pour autant que de besoin et concession du titre personnel de chevalier en 1752.

Reconnaissance de noblesse en 1829.

Concession du titre de baron transmissible pour tous les descendants mâles en 1842. Autorisation d'adjoindre à leur nom celui de « de Pelichy » en 1872.

Écuyer Concession de noblesse héréditaire en faveur de Léon Gilliot en 1909.
Baron
Écuyer
Concession de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Joseph Gilson de Rouvreux en 1931 (branche aînée).

Autorisation d'ajouter à son nom celui de « de Rouvreux » en 1932.

Concession de noblesse et du titre personnel de chevalier en faveur d'Emmanuel Gilson de Rouvreux en 1970 (branche cadette).

Écuyer Concession de noblesse héréditaire en faveur d'Édouard-Antoine-Jean-Marie Glénisson, fils d'Édouard précité en 1924.
Comte Concession du titre de comte d'Alviella par la reine Marie II de Portugal en faveur d'Albert Goblet en 1838 ().

Concession du titre de comte transmissible à tous les descendants mâles, sous le nom de Goblet d'Alviella en faveur du même en Belgique en 1838 ().

Écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur de Jean Godeaux en 1990.
Écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur de Pierre Godfroid en 1996.
Chevalier
Écuyer
Concession de noblesse héréditaire et du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur d'Arnold Godin en 1971.

Trois autres branches obtinrent concession de noblesse héréditaire en 1971.

Chevalier
Écuyer
Concession de noblesse et du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Pierre Goemare en 1971.
Baron
Écuyer
Concession de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1971 (Branche aînée).

Concession de noblesse héréditaire en 1971 pour la deuxième branche

Concession de noblesse héréditaire en 1897 (troisième branche) en 1925 (quatrième, cinquième et sixième branche).

  • Goethals[A 222]
    Goethals de Mude de Nieuwland
Comte Confirmation de noblesse par l'empereur François II en 1794.

Reconnaissance de noblesse en faveur de François Goethals en 1822. Confirmation du titre personnel de comte en Belgique en 1838 et confirmation de ce titre transmissible à tous ses descendants en 1841. Autorisation d'adjoindre à leur nom celui de « de Mude de Nieuwland » en 1967.

Baron
Écuyer
Concession de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Léopold Goffinet en 1946. À défaut de descendance le titre était réversible en faveur de ses frères ou neveux. Ce qui est arrivé en 1973.

Concession de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur d'Henri Goffinet en 1946 (branche cadette).

Écuyer Concession de noblesse et du titre personnel de baron en faveur de Maurice Goldstein en 1994.
Écuyer Concession de noblesse et du titre personnel de baron en faveur de John Goossens en 2002.
Comte Famille d'extraction chevaleresque, originaire de Lorraine dont la filiation remonte à Jean, seigneur de Gorcey en 1270.

Reconnaissance de noblesse et du titre de comte transmissible pour tous les descendants en 1829,

Écuyer Concession de noblesse héréditaire en 1930.
Comte
Écuyer
Sentence de maintenue de noblesse rendue à Amiens par le conseiller du roi en 1701.

Admission dans le Royaume et concession du titre de comte transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1896.

  • Gracht (van der)[A 227]
    Gracht de Rommerswael (van der)
Baron
Écuyer
Nomination en 1816 titre de baron sera transmissible par ordre de primogéniture masculine.
Chevalier Titre progéniture masculine de chevalier du Saint-Empire pour Pierre-Henri de Grady (1705).
Reconnaissance du titre progéniture masculine de chevalier pour Henri-Léonard de Grady de Horion (1829).
Baron
Écuyer
Reconnaissance de noblesse en Prusse par le roi Frédéric-Guillaume III en 1827.

Admission dans la noblesse belge en 1933 pour la branche aînée.

Reconnaissance de noblesse en 1844 et concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1936, pour une autre branche.

Chevalier
Écuyer
Admission dans la noblesse du Royaume avec le titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1968.
Baron
Écuyer
Concession de noblesse et du titre personnel de baron en faveur de Jean Grauls en 1986.

Concession du titre de baron transmissible à son décès à ses enfants des deux sexes, le titre étant transmis ensuite en ligne masculine à la génération suivante, en faveur de Jan Grauls en 2006.

Comte
Baron
Concession de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Léonard Greindl en 1856. Extension de son titre de baron à tous ses descendants en 1871.

Concession du titre de comte transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Jules Greindl en 1912. Concession du titre de comte transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Philippe Greindl en 1964.

Comte Réversion de la reconnaissance de noblesse obtenue en 1822 par son oncle en faveur de Gérard Le Grelle en 1826, confirmée par un arrêté royal de 1827.

Concession du titre de comte pontifical transmissible à tous ses descendants par bref du pape Pie IX en faveur du même en 1852. Autorisation de porter ce titre de comte mais transmissible par ordre de primogéniture masculine en Belgique en 1853. Extension de son titre de comte à tous ses descendants en 1871

Baron
Écuyer
Concession de noblesse par l'empereur Charles V en 1553. Attribution de la chevalerie par le roi Philippe II en 1559.

Arrêt de maintenue de noblesse rendu à Paris en 1712. Reconnaissance de noblesse et concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1866.

  • Grisar[A 235]
    Grisard de la Rochette
Écuyer Concession de noblesse et du titre personnel de chevalier en faveur de William Grisar en 1954.

Concession de noblesse héréditaire en faveur de Guillaume Grisard de la Rochette en 1936 et autorisation d'ajouter à son nom celui de « de Rochette » en 1933

Baron Concession du titre de baron du Saint-Empire Romain par l'empereur Mathias Ier en 1613.

Reconnaissance de noblesse et du titre de baron pour tous les descendants en 1903.

Écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur de Jacques Groothaert en 1991.
Écuyer Concession de noblesse héréditaire en faveur de Pierre Grosjean en 1988.
Écuyer Reconnaissance de noblesse, comme appartenant à une famille qui, sous l'Ancien Régime, était notoirement connue comme vivant noblement, en 1876.
Écuyer Concession de noblesse héréditaire en 1859.
Baron Incorporation dans la noblesse du Royaume et concession du titre de baron transmissible à tous les descendants en 1824.
Écuyer Concession de noblesse et du titre personnel de comte en faveur d'Albert Guérisse en 1989.
Baron Concession de noblesse et du titre de baron transmissible à tous ses descendants en faveur d'Henri Guillaume en 1873.
Écuyer Reconnaissance de noblesse en 1856. Autorisation d'adjoindre à leur nom celui de « de Mishaegen » en 1928.
  • Gysel (van)[A 245]
    Gysel de Meise (van)
Écuyer Concession de noblesse avec le titre personnel de chevalier en faveur de Jean-Paul van Gysel en 1983.

Concession du titre personnel de baron en faveur du même en 1993. Autorisation d'adjoindre à son nom celui de « de Meise » en 1995. Extension de son titre de baron à tous ses descendants et modification d'armoiries en 2005.

Sommaire :

H[modifier | modifier le code]

Nom Titre(s) Remarques Armes
  • Habsbourg Lorraine (de)[17]
Prince Admission dans la noblesse du Royaume avec le titre de prince transmissible à tous ses descendants et l'autorisation d'user de la qualification d'Altesse Sérénissime en faveur de Rudolf de Habsbourg-Lorraine, archiduc d'Autriche en 1978.

Admission dans la noblesse du Royaume avec le titre de prince transmissible à tous ses descendants et l'autorisation d'user de la qualification d'Altesse Sérénissime en faveur de Carl-Christian de Habsbourg Lorraine, archiduc d'Autriche en 1983.

Écuyer Concessions de noblesse héréditaire en 1929 et en 2010.
  • Halloy de Waulsort (de)[19]
Écuyer Concession de noblesse héréditaire en 1925. Autorisation d'ajouter à son nom celui de « de Waulsort » en 1937 et 1938.
Écuyer Charge anoblissante de conseiller-secrétaire du roi en 1761.

Admission dans la noblesse du Royaume en faveur de Yves Hamoir en 1959.

Écuyer Concession de noblesse héréditaire en faveur de François dit Frans et Jean-Pierre d'Hanens en 1979 et d'Yves d'Hanens en 1989.
Écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur de Charles Hanin en 1998.
Écuyer Concession de noblesse héréditaire en faveur d'Adelin, Paul, Ferdinand, Joseph, Maurice, Albert, Jean-Baptiste et Yves Hanquet en 1991.
  • Hardÿ de Beaulieu (le)[23]
Vicomte
Écuyer
Concession de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur d'Adolphe le Hardÿ de Beaulieu en 1893.

Concession du titre de vicomte transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1900, en 1924 et en 1970.

Autorisation de porter le titre du vivant de son père et concession du titre de vicomte pour ses fils nés et à naître, lesquels transmettront ce titre par ordre de primogéniture masculine en faveur de Gérard le Hardÿ de Beaulieu en 1967.

Concession du titre personnel de vicomte en faveur de Baudouin le Hardÿ de Beaulieu en 2016[24].

Chevalier
Écuyer
Concession du titre de chevalier héréditaire du Saint-Empire par le comte de Zeyll en 1769.

Admission dans la noblesse du Royaume et concession du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1886

  • Harlez de Deulin (de)[26]
Vicomte
Chevalier
Concession du titre de chevalier par le comte de Zeyll en 1762.

Reconnaissance de noblesse et du titre de chevalier transmissible à tous les mâles en 1828.

Autorisation d'adjoindre à leur nom celui de « de Deulin » en 1910.

Concession du titre de vicomte transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1928.

Écuyer Concession de noblesse pour Eugène Harmant, ses deux fils et les descendants de ces derniers en 1938.
Comte Concession de noblesse et du titre de comte transmissible à tous ses descendants en 1991 pour Pierre Harmel (1911-2009).
Harou[29] Écuyer Concession de noblesse en faveur de Werner Harou en 1958.
Harven (de)[30] Écuyer Concession de noblesse en faveur de Hubert de Harven en 1925
Haulleville (de)[31] Baron
Écuyer
Concession de noblesse avec l'octroi de la particule par l'empereur François Ier en sa qualité de duc de Lorraine en 1753. Reconnaissance de noblesse en faveur de Prosper de Haulleville en 1861. Reconnaissance du titre de baron pour lui-même et tous ses descendants par l'empereur François-Joseph d'Autriche en 1867.

Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1929.

Haus[32] Baron
Écuyer
Concession de noblesse en 1892 et concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1953.
Havre (van)[33] Baron
Chevalier
Concession de noblesse et du titre de chevalier héréditaire par l'empereur Charles VI en 1716.

Créé Baron de l'Empire en 1814, mais resté sans effet car les lettres patentes ne purent être levées.

Reconnaissance de noblesse et du titre de chevalier transmissible à tous les descendants mâles en 1816.

Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1840, les autres descendants mâles continuent à porter le titre de chevalier.

Reconnaissance de noblesse et du titre de chevalier transmissibles à tous les descendants mâles pour une seconde branche en 1853.

Hayoit de Termicourt[34] Vicomte
Écuyer
Adjonction à son nom de celui de de Termicourt en 1891. Concession de noblesse et du titre de vicomte transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Raoul Hayoit de Termicourt en 1968.
Hecke (van)[34] Chevalier
Écuyer
Concession de noblesse et du titre personnel de chevalier en faveur de Georges Van Hecke en 1969. Conversion de son titre personnel en titre transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1986.
Hecke de Lembeke (van den)[35] Écuyer Concession de noblesse par le roi Charles II en 1696.
Reconnaissance de noblesse en 1828.

Adjonction à leur nom du nom « de Lembeke » en 1999.

Héger[36] Baron
Écuyer
Concession de noblesse et du titre transmissible de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Charles Héger en 1975.
Helbig de Balzac[37] Écuyer Adjonction à leur nom celui de « de Balzac » en 1926 et concession de noblesse en 1931.
Helsmoortel[38] Écuyer Concession de noblesse en même temps que leur mère, pour les enfants de la baronne Antoinette Pecher en 2006. Seuls les descendants mâles transmettent la noblesse.
Hemptinne (de)[39] Comte
Écuyer
Concession de noblesse en faveur de Jean de Hemptinne en 1991 (ligne aînée).

Concession de noblesse en 1888 et du titre de comte transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1894 (deuxième ligne).

Extension de la transmissibilité du titre du comte Ferdinand de Hemptinne à son second fils, lequel le transmettra à sa descendance par ordre de primogéniture masculine, en 1962.

Concession du titre de comte transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1924.

Concession du titre de comte transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Bernard de Hemptinne en 2006. Concession de noblesse en faveur du même et du titre de comte transmissible à son fils puîné Paul, lequel le transmettra par ordre de primogéniture masculine en 1886. Concession du titre de comte transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1920 et en 1921.
Concession de noblesse en 1888 (quatrième ligne)

Concession du titre de comte transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Hugues de Hemptinne en 1954.

Hemricourt (d')[40] Écuyer Membres de l'État noble de Liège en 1648 et 1700. Membres de l'État noble de Namur en 1729. Concession du titre de comte du Saint-Empire par Maximilien de Bavière, vicaire de l'Empire en 1747.

Reconnaissance de noblesse en faveur de Jacque d'Hemricourt en 1989.

Hemricourt de Grunne (de)[41] Comte Concession du titre de comte de Grunne et du Saint-Empire par l'empereur François Ier en 1747.

Reconnaissance de noblesse et du titre de comte transmissible à tous les descendants en 1816.

Hennezel (d')[42] Écuyer Confirmation de privilèges et d'ascencement par le duc de Lorraine René II en 1501 et par le duc Antoine en 1509. Attestation donnée par le héraut d'armes du duché de Lorraine portant que la maison d'Hennezel est reconnue pour être d'ancienne chevalerie, en 1575. Maintenue de noblesse par l'intendance de Lorraine et Barrois en 1646. Maintenue de noblesse par le conseil d'État de Lorraine en 1664. Preuves de noblesse devant d'Hozier pour le Collège de Brienne en 1780.

Admission dans la noblesse belge en 1974.

Hennin de Boussu Walcourt (de)[43] Baron
Écuyer
Admission dans la noblesse du Royaume en 1958, 1960, 1967, 1983, 1984 (en fonction des branches de la famille).

Rectification du nom Dehennin en de Hennin en 1884, adjonction du nom de « de Villiers » en 1893,

Adjonction du nom de « de Boussu Walcourt » en 1895 et concession de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1932,

Henry de Frahan[44] Écuyer Autorisation d'ajouter à leur nom celui de « de Frahan » en 1921 et concession de noblesse en 1923 pour les cinq branches de la famille.
Henry de la Lindi[45] Chevalier
Écuyer
Concession de noblesse et du titre personnel de chevalier en faveur de Jean Henry de la Lindi en 1940. Conversion de son titre de chevalier en titre transmissible à son fils aîné Louis et à son petit fils André (fils de son fils puîné Paul), lesquels transmettront le titre à leurs descendants par ordre de primogéniture masculine, en 1954.

Autorisation d'adjoindre à son nom celui de « de la Lindi » en 1938.

Herckenrode (de)[46] Baron
Écuyer
Reconnaissance de noblesse et concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Léon de Herckenrode en 1846.
Heyde (Vander)[47] Écuyer Concession de noblesse et du titre personnel de baron en faveur de Paul Vander Heyden en 1988.
Hodey (le)[48] Baron
Écuyer
Concession de noblesse en faveur de Philippe le Hodey en 1965. Concession du titre de baron en 2013 pour tous les descendants nés du mariage de Dominique le Hodey (1946-2011) avec la baronne Sybille della Faille de Leverghem, et pour cette dernière autorisation de porter le titre de baronne devant le nom de son défunt mari.
Hoffman (de)[49] Écuyer Reconnaissance de noblesse en 1860.
Hoffschmidt (d')[50] Écuyer Concession de noblesse par le roi Philippe IV en 1642.

Reconnaissance de noblesse en 1816.

Hollain (de)[51] Écuyer Reconnaissance de noblesse sur présomption de statut nobiliaire sous l'Ancien Régime pendant plusieurs générations, en faveur d'Alexandre de Hollain en 1857.
Hollanders de Ouderaen[52] Écuyer Concession de noblesse héréditaire en 1925 et autorisation d'adjoindre à son nom celui de « de Ouderaen » en 1926.
Holvoet[53] Baron
Écuyer
Concession de noblesse héréditaire en 1823.

Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1921.

Autorisation pour Georges Holvoet de porter le titre de baron du vivant de son père en 1924.

Honnorez[54] Écuyer Concession de noblesse héréditaire en 1847.
Hontheim (de)[55] Chevalier Concession de noblesse par l'empereur Ferdinand II en 1622. Confirmation de noblesse avec octroi de divers privilèges héréditaires en 1627.

Reconnaissance de noblesse et du titre de chevalier transmissible à tous les descendants mâles en 1816.

Hoobrouck d'Aspre (van)[56] Baron
Écuyer
Concession de noblesse par le roi Philippe IV en 1658.

Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine (avec reconnaissance implicite de noblesse) en 1869.

Autorisation d'adjoindre à son nom celui de « d'Aspre » en 1885.

Hoop (d')[57]

Hoop de Synghem (d')

Écuyer Concession de noblesse par l'empereur Joseph II en 1789.

Reconnaissance de noblesse en faveur de Ferdinand d'Hoop en 1859.

Autorisation d'adjoindre à leur nom celui de « de Synghem » pour une branche de la famille en 1994.

Houtart[58] Baron
Écuyer
Concession de noblesse en 1921 et concession, en faveur de François dit Francis Houtart, du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine ou, à défaut de descendants mâles, transmissible de la même manière à ses frères ou à leurs descendants.

Concession de noblesse en 1921 et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1933 et en 1935.

Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1956. Concession du titre personnel de baron en 1986.
Concession de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1892 pour une branche cadette.

Houtte (Van)[59] Baron
Écuyer
Concession de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Jean Van Houtte en 1970.
Houzeau de Lehaie[60] Écuyer Concession de noblesse par l'empereur Charles VI, par le canal irrégulier de la chancellerie d'Empire en 1718 et confirmé, en 1735, par le canal régulier de la chancellerie des Pays-Bas avec rétroaction à 1718.

Reconnaissance de noblesse héréditaire en 1822.

Hove d'Ertsenryck (van den)[61] Chevalier
Écuyer
Autorisation d'adjoindre à leur nom celui de « d'Ertsenryck » en 1921. Concession de noblesse héréditaire en 1932.

Concession du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1967.

Hövell tot Westerflier (van)[38]
Hövell tot Westervlier en wezeveld (van)[38]
Baron Reconnaissance du titre de baron transmissibles à tous les descendants en 1819.
Hoye (de Le)[62] Écuyer Concession de noblesse par l'empereur Joseph II en 1782. Reconnaissance de noblesse en 1825.
Huart (d')[63] Baron
Écuyer
Concession du titre de chevalier du Saint-Empire par l'empereur Mathias en 1613. Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine par le roi Philippe V en 1709.

Reconnaissance de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1816.

Concession du titre de baron transmissible à tous les descendants pour les trois branches de la seconde ligne en 1842 et en 1843.

Huart[64] Baron
Écuyer
Concession de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Louis Huart en 1956.
Hufkens[9] Baron En 2008, concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de chevalier à M. Guy Hufkens. En 2013, extension du titre de chevalier aux deux fils. En 2015, concession du titre de baron à lui-même et tous ses descendants au chevalier Guillaume (Guy) Hufkens.
Huyghé de Mahengé[65] Écuyer Concession de noblesse et du titre personnel de chevalier pour Armand Huyghé de Mahenge en 1936.

Autorisation d'adjoindre à son nom celui de « de Mahenge » en 1935.

Huyttens de Terbecq[66] Chevalier
Écuyer
Concession de noblesse et du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1839.

Autorisation d'adjoindre à son nom celui de « de Terbecq » en 1870.

Hynderick de Theulegoet[67]
Hynderick de Ghelcke[68]
Chevalier Concession de noblesse par l'empereur Joseph II en 1781. Concession du titre de chevalier héréditaire par l'empereur Joseph II en 1789.

Reconnaissance de noblesse et du titre de chevalier transmissible à tous les descendants mâles en 1829.

Adjonction du nom de « de Theulegoet » pour la branche aînée en 1895. Adjonction du nom de « de Ghelcke » pour la branche cadette en 1910.

Sommaire :

I[modifier | modifier le code]

Nom Titre(s) Anoblissement Blason
Marquis
Écuyer
Titre primogéniture masculine de « marquis de Latiano » pour Dominique Imperiali (1668).
Reconnaissance du titre primogéniture masculine de marquis pour Pierre Imperiali des princes de Francavilla (1902).
Écuyer Noblesse héréditaire pour Fernand, Maurice et Henri van Innis (1922).
Baron
Écuyer
Noblesse héréditaire pour François Iweins (1793).
Autrisation d'adjoindre « d'Eeckhoutte » à son nom pour Henri Iweins (1885).
Titre primogéniture masculine de baron pour Georges Iweins de Wavrans (1937).
Sommaire :

J[modifier | modifier le code]

Nom Titre(s) Remarques Blasons
Écuyer Concession de noblesse héréditaire en 1924.
Comte
Écuyer
Concession de noblesse héréditaire en faveur de Jean-Pierre Jacobs en 1965.
Concession du titre de baron transmissible à tous ses descendants en faveur de Georges Jacobs en 1997.

Autorisation d'adjoindre à son nom celui de « de Hagen » en 2007.

Concession du titre de comte pour lui-même et tous ses descendants au baron Georges Jacobs de Hagen en 2009.

Écuyer Autorisation d'adjoindre à son nom celui de « van Merlen » en 1936 et concession de noblesse en 1951.
Écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur de Gérard Jacques en 1995.
Baron
Écuyer
Concession de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur d'Alphonse Jacques en 1919.

Extension du titre à ses deux fils cadets qui le transmettront par ordre de primogéniture masculine en 1923.

Autorisation d'adjoindre à son nom celui de « de Dixmude » en 1924.

Jacquet de Haveskercke[69] Écuyer Autorisation d'adjoindre à son nom celui « de Haveskercke » en 1931. Concession de noblesse en 1953.
Modification d'armoiries en 1995[6].
  • Jacquier (de)[70]
    Jacquier de Rosée (de)
Baron
Écuyer
Concession de noblesse par le roi Philippe V en 1705. Concession du titre de baron par l'empereur Charles VI en 1726.

Reconnaissance de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1816. Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1852.

Concessions du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1953 (branches cadettes).

Jaeken[9] Écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur de Rik Jaeken en 2008.
Jamblinne (de)[71]
Jamblinne de Meux (de)
Baron Admission à l'État noble de Liège - Looz en 1631. Admission à l'État noble du comté de Namur en 1721 et en 1772.

Reconnaissance de noblesse en 1816. Concession du titre de baron transmissible à tous les descendants en 1872.

Janne d'Othée[72] Chevalier
Écuyer
Concession de noblesse en faveur de Xavier Janne d'Othée en 1959. Concession du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1969.

Concession de noblesse en faveur d'Henri Janne d'Othée (frère du précédent) en 1958.

Janssen[73] Baron
Écuyer
Concession de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Léon Janssen en 1910. Concession du titre personnel de baron à son fils cadet Lucien en 1910.

Concession de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur d'Emmanuel Janssen en 1930 (branche cadette).

Concession du titre personnel de baron en faveur de Daniel Janssen en 1986 et extension de son titre à tous ses descendants en 2005.

Janssen[74] Écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur de Paul Janssen en 1991.
Janssens[75] Baron
Écuyer
Concession de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1929.
Janssens[A 252]
Janssens de Bisthoven
Janssens de Varebeke
Baron
Écuyer
Concession de noblesse en 1871 et adjonction du nom de « de Bisthoven » en 1885.

Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1922. Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1965. Concession du titre personnel de baron en 1996.
Trois autres branches reçurent le droit d'adjoindre à leur nom celui de « de Varebeke » en 1912 et obtinrent concession de noblesse héréditaire en 1938.

Jardin (du)[9] Écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur de Jean du Jardin en 2006.
Jaspar[76] Écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur d'Ernest Jaspar en 1940.

Concession du titre personnel de baron en faveur de Marcel-Henri Jaspar en 1958.

Jeune (le)[77] Baron Concession de noblesse et du titre de baron transmissible à tous les descendants en 1874.
Jeune d'Allegeershecque (le)[78] Chevalier
Écuyer
Concession du titre personnel de chevalier en 1770.

Reconnaissance de noblesse et concession du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1847.

Jolly[79] Vicomte
Baron
Écuyer
Concession de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1846.

Extension du titre de baron à un fils cadet en 1856 et concession, en faveur de ce dernier, du titre de vicomte transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1890.

Concession du titre personnel de vicomte en faveur de deux porteurs du nom en 1957.

Joly[80] Baron
Écuyer
Concession de noblesse en 1899, concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1929

et, en 1988, concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine, en vertu de la clause de réversibilité du titre concédé en 1929.

Jonet[9] Écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur de Jacques Jonet en 2006.
Comte
Vicomte
Confirmation de noblesse et concession pour autant que de besoin par le roi Charles II en 1690. Concession du titre de vicomte transmissible par ordre de primogéniture masculine par l'impératrice Marie-Thérèse en 1772.

Reconnaissance de noblesse et du titre de vicomte transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1816.

Concession du titre de vicomte transmissible à la primogéniture masculine en 1827 pour un frère cadet. Extension de ce titre à un fils puîné qui le transmet par ordre de primogéniture masculine.

Adjonction du nom de « d'Ardoye » en 1845 et extension du titre de vicomte à tous les descendants en 1857.

Concession du titre de comte pour tous les descendants pour une branche cadette en 1875.

Jooris[9] Baron
Écuyer
Concession de noblesse en 1919. Concession du titre personnel de baron en faveur de Robert Jooris en 1955 et conversion de ce titre en titre transmissible par ordre de primogéniture et, éventuellement, réversible à son neveu Philippe, dans la descendance duquel le titre se perpétuerait par ordre de primogéniture masculine, en 1971.
Joos de ter Beerst[9] Écuyer Concession de noblesse en 1827.
Jungers[9] Écuyer Concession de noblesse héréditaire en faveur d'Eugène Jungers en 1956.
Sommaire :

K[modifier | modifier le code]

Nom Titre(s) Remarques Armes
Écuyer 1998 : Albert II - Concession de noblesse (H) et du titre (P) de baron pour Paul De Keersmaeker.
  • Kelen (van der)[9]
Écuyer 1983 : Baudouin - Concession de noblesse (H) pour Eugène Van der Kelen.
  • Kelly de Galway (O')[9]
Écuyer Incorporation dans la noblesse et reconnaissance de noblesse en 1824.
Écuyer Confirmation de noblesse en 1626. Concession du titre de baron zu Trüebwein par l'empereur Léopold Ier en 1670.

Reconnaissance de noblesse en 1826.

Kerchove (de)[A 253]
Kerchove de Denterghem (de)
Kerchove d'Exaerde (de)
Kerchove d'Ousselghem (de)
Comte
Baron
Écuyer
Noblesse héréditaire et titre primogéniture masculine de baron d'Exaerde pour Englebert de Kerchove (1742)
Titre primogéniture masculine de baron pour François de Kerchove (1816)
Noblesse héréditaire pour Emmanuel de Kerchove d'Ousselghem (1817)
Reconnaissance de noblesse héréditaire pour Constantin et Eugène de Kerchove de Denterghem (1825)
Titre primogéniture masculine de baron pour Edgard de Kerchove d'Ousselghem (1825)
Titre primogéniture masculine de comte pour Constantin de Kerchove de Denterghem (1852)
Extension du titre héréditaire de comte pour André de Kerchove de Denterghem (1933).
Titre primogéniture masculine de baron pour Charles de Kerchove d'Exaerde (1920).
Titre primogéniture masculine de baron pour Henri de Kerchove d'Exaerde (1922).
  • Kerchove d'Hallebast (van de)[82]
    Kerchove (van de)[82]
    Kerchove Bosmans (van de)[82]
Écuyer Concession de noblesse par le roi Charles II en 1676.

Reconnaissance de noblesse en 1858, en 1912 et en 1921.

  • Kerckhove (de)[82]
    Kerckhove dit Van der Varent (de)[82]
Écuyer Reconnaissance de noblesse en 1842.

Concession du titre de comte dans le royaume des Deux-Siciles en 1858 (titre non valide en Belgique)

Comte
Baron
Écuyer
Noblesse héréditaire pour Jean-François, Guillaume et Jean-Baptiste Kervyn (1766)
Titre primogéniture masculine de baron pour Albert Kervyn d'Oud Mooreghem (1929).
Titre primogéniture masculine de baron pour Philippe Kervyn de Volkaersbeke (1871).
Titre héréditaire de baron pour Joseph Kervyn de Lettenhove (1871).
Reconnaissance de noblesse héréditaire pour Henri Kervyn (1886).
Reconnaissance de noblesse héréditaire pour Édouard Kervyn de Marcke ten Driessche (1886).
Titre primogéniture masculine de baron pour Daniel Kervyn de Meerendré (1920).
Titre primogéniture masculine de comte pour Emmanuel de Kervyn de Meerendré (1965).
Écuyer Concession de noblesse héréditaire en faveur de Fernand Kesteloot en 1971.
Baron
Chevalier
Écuyer
Octroi de la chevalerie par le roi Philippe IV en 1627.

Reconnaissance de noblesse en 1816. Adjonction du nom de « de Ryhove » en 1889.

Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1971.
Concession du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Christian de la Kethulle de Ryhove en 1994.

Keucker de Watlet[A 15] Écuyer Noblesse héréditaire et titre de baron pour Jean Keucker de Watle (1932).
Écuyer Concessions de noblesse héréditaire avec les titres de chevalier à titre personnel en 2014 pour Guy et Jacques Keutgen.
Comte
Baron
Écuyer
Reconnaissance de noblesse en 1854 et décoration d'armoiries en 1857 pour la première ligne.

Concession du titre de baron transmissible pour tous ses descendants en faveur d'Henri t'Kint de Roodenbeke en 1870 et concession du titre de comte transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur du même en 1900.

Pour 4 autres lignes (frères de la deuxième ligne), concession de noblesse en 1952.

Écuyer Concession de noblesse et du titre personnel de baron en faveur de Julien Klener en 2008.
Écuyer Concession de noblesse héréditaire, en même temps que leur mère la baronne Raymonde Foucart, en faveur de Pierre et Olivier Kleynen, ses enfants, en 2006.
Chevalier Concession du titre de chevalier du Saint-Empire avec décoration d'armoiries et octroi de la particule par l'empereur Charles VI en 1719. Concession du titre personnel de chevalier par l'impératrice Marie-Thérèse en 1756.

Reconnaissance de noblesse avec le titre de chevalier transmissible à tous les descendants mâles en 1822.

Comte
Écuyer
Concession du titre de comte transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1852 (le diplôme ne parle ni de concession ni de reconnaissance de noblesse).

Autorisation pour les enfants de porter les titres de baron et baronne par le roi de Saxe en 1874 (titre non valide en Belgique).

Chevalier Concession de noblesse et du titre de chevalier transmissible à tous les descendants par l'empereur François-Joseph d'Autriche en 1882.

Admission dans la noblesse belge avec le titre de chevalier transmissible à tous les descendants mâles en 1887.

Écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur de Ernest Krings en 1993.
Baron
Écuyer
Concession de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Paul Kronacker en 1949.
Écuyer Concession de noblesse en 1829.

Devenus belges en 1957, Willem et Marie José de Kuijper ont revendiqué leur appartenance à la noblesse belge du chef du diplôme délivré à leur trisaïeul sous le royaume des Pays-Bas.

Sommaire :

L[modifier | modifier le code]

Nom Titre(s) Remarques Armes
Baron
Écuyer
1911 : Albert Ier - Admission dans la noblesse belge et concession du titre de baron (Pr. masc.) pour Félix-Marie de Laage de la Rocheterie de Man d'Attenrode et Wevere.
Écuyer 1978 : Baudouin - Concession de noblesse (H) et du titre (P) de baron pour Albert Lacquet.
Chevalier
Écuyer
Adjonction du nom de « de Locht » en 1912, concession de noblesse et du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1924. Concession du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1931.
Écuyer Reconnaissance de noblesse en faveur de Christian et Benoît de La Hamayde en 1976.

Reconnaissance de noblesse en faveur d'André de La Hamaide en 1939.

Comte Érection en 1518 de la seigneurie d'Hoogstraten en comté et concession du titre de comte transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur d'Antoine de Lalaing par l'empereur Charles V.

Concession du titre de comte de Lalaing par l'empereur Charles VI en 1719. Érection en baronnie de la terre d'Arquennes par l'empereur François II en 1793.

Reconnaissance de noblesse et du titre de comte en faveur de Charles de Lalaing en 1816.

Reconnaissance de noblesse et du titre de comte transmissible à tous ses descendants en faveur de Maximilien de Lalaing en 1877.

Écuyer Concession de noblesse en 1886. Adjonction du nom de « de la Rocq » en 1911.
Chevalier
Écuyer
Concession de noblesse et du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur d'Henry Lallemand en 1957.
Écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de chevalier en faveur de Désiré de Lamalle en 1959.
Chevalier
Écuyer
Concession de noblesse et du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1965.

Concession de noblesse héréditaire en 1976 et 1978 pour deux autres branches.

Baron
Écuyer
Concession de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Léon Lambert en 1896.
Chevalier
Écuyer
Adjonction du nom de « de Rouvroit » en 1950, concession de noblesse en 1954, concession du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1969. Concession de noblesse en 1971 pour huit autres branches.
Écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur de Sandor dit Alexandre Lamfalussy en 1996.
  • Laminne (de)[A 272]
    Laminne de Bex (de)
Baron
Chevalier
Concession du titre héréditaire de chevalier du Saint-Empire par l'empereur Joseph II en 1783.

Reconnaissance de noblesse et du titre de chevalier transmissible à tous les descendants mâles en 1883.

Une autre ligne obtint reconnaissance de noblesse et du titre de chevalier transmissible à tous les descendants mâles en 1884.

Adjonction du nom de « de Bex » en 1925.

En 2015, concession du titre de baron à lui-même et ses descendants au chevalier Ernest de Laminne de Bex[84].

Écuyer Concession de noblesse héréditaire en faveur de Maurice Lancksweert en 1956.
Écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur de Gilbert de Landsheere en 1991.

Autorisation de substituer le nom « de Landsheere » à leur nom « De Landsheere » en 1992.

  • Langenhove de Bouvekercke (van)[A 275]
Écuyer Concession de noblesse héréditaire en 1910 et autorisation de joindre à leur nom celui de de Bouvekercke en 1929.
Écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de chevalier en faveur de Godfried Lannoo en 1996.
Comte Titre héréditaire de comte du Saint-Empire pour Charles de Lannoy (1526).
Reconnaissance du titre héréditaire de comte pour Jacques de Lannoy (1816).
Reconnaissance du titre héréditaire de comte pour Claude de Lannoy-Clervaux (1980).
Écuyer Concession de noblesse héréditaire en 1959.

Autorisation d'ajouter à leur nom celui de van Rode en 1908.

Écuyer

Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de chevalier en faveur de Jean de Landsheere en 1955.

Vicomte
Écuyer
Concession de noblesse par le roi Philippe II en 1589. Déclaration d'ancienne noblesse par le roi Philippe IV en 1657.

Reconnaissance de noblesse en 1863. Concession du titre de vicomte transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1904.

Comte Concession de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Paul de Launoit en 1929. Concession du titre de comte transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur du même en 1951 et extension du titre de comte à tous ses descendants mâles en 1953.
Écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de chevalier en faveur de Jean-Pierre Laurent Josi en 2006.
Écuyer

Concession de noblesse héréditaire en faveur d'Yves de Laveleye en 1984.

Baron
Écuyer
Concessions de noblesse en 1930 et 1931. Concessions des titres de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1931 et 1936.
  • Leempoel de Nieuwmunster (van)[A 283]
Vicomte
Écuyer
Concession de noblesse et du titre de vicomte transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Gustave van Leempoel de Nieuwmunster 1860.
  • Leenheer (de)
Écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur d'Andréas de Leenheer en 2009.
Écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de chevalier en faveur de Baudouin Legrand en 1957.

Concession de noblesse héréditaire en faveur de son frère, Jacques Legrand, en 1957.

Écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur de Willy Legros en 2004.
Baron
Écuyer

Adjonction du nom de « de Schiervel » en 1891. Concession de noblesse héréditaire en 1892.
Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1984.

Écuyer Concession de noblesse héréditaire en faveur de Jean Lemaigre en 1967
Écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur de Raymond Lemaire en 1990.
Écuyer 2005 : Albert II - Concession de noblesse (H) et du titre (P) de baron pour Koenraad Lenaerts.
  • Lengelé
Écuyer 2010 : Albert II - Concession de noblesse (H) et du titre (P) de chevalier pour Benoît Lengelé.
Écuyer 1976 : Baudouin - Concession de noblesse (H) et du titre (P) de baron pour Fernand Lepage.
Chevalier
Écuyer
Concession de noblesse en 1906. Concession du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1965.
Écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de chevalier en faveur de Raymond Lhoist en 1992.

Concession de noblesse personnelle et du titre personnel de baronne en faveur d'Elisabeth Lhoist, veuve de Jean Berghmans et autorisation d'utiliser le titre de baron devant le nom de son défunt mari (cf. Famille Berghmans ci-dessus).

Concession du titre personnel de baron en faveur de Léon Lhoist en 2010.

Baron
Écuyer
Concession de noblesse en 1897. Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1928.
Comte Titre primogéniture masculine de comte pour Gilles de Lichtervelde (1745).
Titre primogéniture masculine de comte pour Camille de Lichtervelde (1846).
Extension du titre héréditaire de comte pour les descendants de Camille de Lichtervelde (1871).
Écuyer Reconnaissance de noblesse en 1856.
Baron
Écuyer
Concession de noblesse héréditaire et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Julien Liebaert en 1930.
Comte Titre primogéniture masculine de comte de Moeskroen pour Ferdinand de Liedekerke (1627).
Titre héréditaire de comte pour Gérard de Liedekerke de Pailhe (1816).
TTitre héréditaire de comte pour Charles de Liedekerke-Beaufort (1816).
Titre héréditaire de comte pour Hilarion de Liedekerke-Beaufort (1816).
Ttitre héréditaire de comte pour Hyacinthe de Liedekerke (1816).
Prince Titre héréditaire de prince du Saint-Empire pour Lamoral Ier de Ligne (1601).
Titre primogéniture masculine de prince de Ligne pour Lamoral Ier de Ligne (1602).
Titre héréditaire de prince pour Eugène Ier de Ligne (1816).
Titre primogéniture masculine de prince d'Amblise et prince d'Epinoy pour Eugène Ier de Ligne (1923).
Autorisation de porter le prédicat d'Altesse pour tous (1923).
Chevalier Confirmation de noblesse et concession du titre héréditaire de chevalier du Saint-Empire par l'empereur Joseph II en 1782.
Reconnaissance de noblesse et du titre de chevalier transmissible à tous les descendants mâles en 1885.
Comte Titre héréditaire de comte pour Samuel de Limburg Stirum (1814).
Baron Concession de noblesse par le roi Charles II en 1683.

Reconnaissance de noblesse en 1816.

Concession du titre de baron pour tous les descendants en faveur d'Armand Limnander de Nieuwenhove en 1871.

Écuyer Reconnaissance de noblesse en 1888. Autorisation d'adjoindre à leur nom celui « de Triest » en 1889. Modification d'armoiries en 1899.
Écuyer Concession de noblesse en 1900.
Écuyer Concession de noblesse en 1922, adjonction du nom de « de Guertechin » en 1928.
  • Linden d'Hooghvorst (van der)[A 303]
Baron
Écuyer
Octroi de la chevalerie par l'empereur Charles V en 1544.

Concession du titre personnel de chevalier par le roi Philippe IV en 1627 et 1643 et érection en baronnie de la seigneurie d'Hooghvorst par le roi Philippe IV en 1663.
Reconnaissance de noblesse et du titre de « baron d'Hooghvorst » transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1816.

Comte
Écuyer
Concession de noblesse héréditaire en 1921 et concession du titre de comte transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1965.
Concession de noblesse en 1921 et du titre personnel de comte en faveur de Maurice Auguste Lippens en 1936. Conversion de ce titre personnel en titre réversible en faveur de son gendre (Léon Lippens), qui le transmettra par ordre de primogéniture masculine en 1949.

Concession du titre de comte pour lui-même et tous ses descendants en faveur de Maurice Lippens en 1998.

Concession de noblesse en faveur d'une autre branche en 1924 et concession du titre de comte transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1975.
Concession de noblesse en faveur d'une autre branche en 1921.

Prince Titre héréditaire de prince du Saint-Empire pour Zdeněk von Lobkowicz (1624).
Reconnaissance du titre héréditaire de prince et prédicat Altesse Sérénissime pour Ladislas de Lobkowicz (1958).
Écuyer Concession de noblesse en faveur de Marcel de Locht en 1963.
Écuyer

Reconnaissance de noblesse en faveur de Philippe Lodzia-Brodski en 1996.

Chevalier Concession de noblesse et du titre de chevalier héréditaire par l'empereur Joseph II en 1783.

Reconnaissance de noblesse et du titre de chevalier transmissible à tous les mâles en 1817.

Écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur de Francis Van Loon en 2009.
Duc
Prince
Comte
Écuyer
1652 : Érection de la seigneurie de Longchamps en baronnie et concession du titre (Pr. masc.) de baron pour Hubert de Corswarem. 1734 : Concession du titre (H) de comte pour François de Corswarem et concession du titre (Pr. masc.) de duc pour Louis et Joseph de Corswarem-Looz. 1779 : Érection de la seigneurie de Ligny en marquisat et concession du titre (Pr. masc.) de marquis pour Charles de Looz-Corswarem. 1803 : Érection de la principauté de Rheina-Wolbeck .1816 : Reconnaissance du titre (Pr. masc.) de duc et du titre (H) de prince pour Charles-Louis de Looz-Corswarem. 1816 : Reconnaissance du titre (H) de comte pour Louis-Antoine de Looz-Corswarem.
Écuyer 1984 : Baudouin - Concession de noblesse (H) pour Luc, Jean et Philippe de Lovinfosse.
Baron
Écuyer
1679 : Charles II - Concession de noblesse (H) avec confirmation d'armoiries. 1853 : Léopold Ier - Reconnaissance de noblesse (H) pour Édouard-Jean Lunden. 1894 : Léopold II - Reconnaissance de noblesse (H) pour Léon-Charles de Lunden. 1871 : Léopold II - Concession du titre de baron (H) pour tous.
  • Lysebeth (Van)
Écuyer 2013 : Albert II - Concession de noblesse (H) et du titre (P) de baron pour Arie Van Lysebeth.
Sommaire :

M[modifier | modifier le code]

Nom Titre(s) Remarques Blasons
Macar (de)[86] Baron
Écuyer
Noblesse héréditaire et titre primogéniture masculine de baron pour Charles de Macar (1839).
Extension du titre héréditaire de baron pour Ferdinand de Macar (1888).
Noblesse héréditaire pour Gustave de Macar (1889).
Maelcamp[86]
Maelcamp d'Opstaele
Baron
Écuyer
Noblesse héréditaire pour Étienne Maelcamp (1720).
Reconnaissance de noblesse héréditaire pour Alfred Maelcamp (1860)
Titre primogéniture masculine de baron pour Étienne Maelcamp d'Opstaele (1866).
Maere (de)[86]
Maere d'Aertrycke (de)
Baron
Écuyer
Noblesse héréditaire pour Charles de Maere (1842).
Reconnaissance de noblesse héréditaire pour Émile de Maere (1867)
Titre primogéniture masculine de baron pour Charles de Maere (1871).
Titre primogéniture masculine de baron pour Camille de Maere (1896).
Autorisation d'adjoindre « d'Aertrycke » à son nom pour Camille de Maere (1897).
Maertens de Noordhout[86] Chevalier
Écuyer
Noblesse héréditaire pour Victor, Léon et Raymond Maertens (1896).
Autorisation d'adjoindre « de Noordhout » à son nom pour Léon Maertens (1929).
Autorisation d'adjoindre « de Noordhout » à son nom pour Albert Maertens (1931).
Titre primogéniture masculine de chevalier pour Adrien Maertens de Noordhout (1969).
Maesen (van der)[86]
Vandermaesen
Chevalier
Écuyer
Titre progéniture masculine de chevalier du Saint-Empire pour Johannes van der Maesen (1770).
Reconnaissance du titre progéniture masculine de chevalier pour Deodatus van der Maesen (1822).
Reconnaissance du titre progéniture masculine de chevalier pour Eugène Vandermaesen (1888).
Maeseneire (De)[86] Écuyer Noblesse héréditaire et titre personnel de baron pour Patrick De Maeseneire (2008).
Mahaut[86] Écuyer Noblesse héréditaire et titre personnel de baron pour Paul Mahaux (1975).
Mahieu (de)[86] Chevalier
Écuyer
Noblesse héréditaire et titre personnel de chevalier pour Antoine de Mahieu (1715).
Reconnaissance de noblesse héréditaire pour Jules de Mahieu (1901).
Titre primogéniture masculine de chevalier pour Jules de Mahieu (1921).
Maire (le)[86]
Maire de Sars le Comte (le)
Écuyer Noblesse héréditaire pour Martin le Maire (1678).
Reconnaissance de noblesse pour Auguste le Maire (1822).
Maire de Warzée d'Hermalle (le)[86] Baron
Écuyer
Noblesse héréditaire et titre primogéniture masculine de baron pour Georges le Maire de Warzée d'Hermalle (1928).
Maistre d'Anstaing (le)[86] Chevalier
Écuyer
Reconnaissance de noblesse pour Idesbalde le Maistre d'Anstaing (1845).
Titre primogéniture masculine de chevalier pour Pierre le Maistre d'Anstaing (1937).
Malcote de Kessel (van)[86] Écuyer Reconnaissance de noblesse pour Charles van Malcote (1861).
Autorisation d'adjoindre « de Kessel » à son nom pour Charles van Malcote

(1891).

Maldague[86] Écuyer Noblesse héréditaire et titre personnel de chevalier pour Robert Maldague (1997).
Maldeghem (van)[86] Écuyer Noblesse héréditaire pour André van Maldeghem (1952).
Male (van)[86]
Male de Ghorain (van)
Chevalier
Écuyer
Noblesse héréditaire pour Jean-Baptiste van Male (1623).
Reconnaissance de noblesse pour Laurent van Male (1823).
Titre primogéniture masculine de chevalier pour Josse van Male de Ghorain (1839).
Maleingreau (de)[86]
Maleingreau d'Hembise (de)
Maleingreau de Quenast (de) †
Baron
Écuyer
Noblesse héréditaire pour Jean de Maleingreau (1684).
Titre primogéniture masculine de chevalier pour Jean-François et Nicolas de Maleingreau (1723).
Titre primogéniture masculine de baron pour Siméon de Maleingreau (1749).
Reconnaissance de noblesse et titre primogéniture masculine de baron pour Charles de Maleingreau d'Hembise (1816).
Malevez[86] Chevalier
Écuyer
Noblesse héréditaire et titre primogéniture masculine pour André Malevez (1969).
Malou[86] Écuyer Noblesse héréditaire pour Paul et André Malou (1923).
Marchant et d'Ansembourg (de)[86] Comte Noblesse héréditaire pour Thomas Marchant (1681).Titre héréditaire de comte du Saint-Empire pour Lambert de Marchant et d'Ansembourg (1750).
Reconnaissance titre héréditaire de comte pour Jean-Baptiste de Marchant d'Ansembourg (1816).
Maret (de)[86] Écuyer Noblesse héréditaire et titre personnel de baron pour Pierre de Maret (2005).
Baron Noblesse héréditaire pour André del Marmol (1670).
Titre primogéniture masculine de baron pour Ferdinand del Marmol (1843).
Titre héréditaire de baron Ferdinand del Marmol (1848).
Marnix (de)[86]
Marnix de Sainte Aldegonde (de)
Comte Noblesse héréditaire pour Jacques de Marnix (1543).
Titre primogéniture masculine de vicomte d'Ogimont pour Jean de Marnix (1617).
Titre primogéniture masculine de comte pour Baudry de Marnix (1749).
Titre héréditaire de comte pour Ferdinand, Philippe et Gérard de Marnix (1878). Autorisation d'adjoindre à son nom « de Sainte-Aldegonde » à son nom pour Philippe de Marnix (1884).
Marotte (de)[86]
Marotte de Montigny (de)
Comte
Écuyer
Noblesse héréditaire du Saint-Empire pour Jean et Nicolas de Marotte (1612).
Autorisation d'adjoindre « de Montigny » à son pour Jean de Marotte (1630).
Reconnaissance de noblesse héréditaire pour Victor de Marotte de Montigny (1957).
Titre primogéniture masculine de comte pour Marie de Marotte de Montigny (1966).
Marquet[86] Baron
Écuyer
Noblesse héréditaire et titre primogéniture masculine de baron pour Jean Marquet (1989).
Martens Écuyer Noblesse héréditaire et titre personnel de chevalier pour Pierre Martens (1966).
Martin Écuyer Noblesse héréditaire et titre personnel de chevalier pour Georges Martin (1984).
Martin[86] Écuyer Noblesse héréditaire et titre personnel de baron pour Norbert Martin (2008).
Massange de Collombs[86] Chevalier
Écuyer
Noblesse héréditaire pour Émile Massange (1925).
Autorisation d'adjoindre de « de Collombs » à son nom pour Émile Massange (1926).
Titre primogéniture masculine de chevalier pour Henri Massange de Collombs (1957).
Massoni[86] Écuyer Reconnaissance de noblesse héréditaire pour Gaspard Massoni (1928).
Titre primogéniture masculine de marquis pour Gaspard Massoni (1936).
Reconnaissance noblesse héréditaire pour Fabrizio Massoni (1987).
Mathelin (de)[86]
Mathelin de Papigny (de)
Écuyer Noblesse héréditaire pour Jean Mathelin (1681).
Reconnaissance de noblesse héréditaire pour Jean-Joseph de Mathelin (1816).
Matray[87] Écuyer Noblesse héréditaire et titre personnel de baron pour Didier Matray (2014).
Matthieu de Wynendaele[86] Écuyer Noblesse héréditaire pour Jacques Matthieu de Wynendaele (1957).
Maurissens (de)[86] Chevalier
Écuyer
Noblesse héréditaire pour Jacques de Maurissens (1679).
Reconnaissance de noblesse et titre primogéniture masculine de chevalier pour Ignace de Maurissens (1822).
Maus[86]
Maus de Rolley
Écuyer Noblesse héréditaire pour Gaston Maus (1925).
Autorisation d'adjoindre « de Rolley » à son nom pour Gaston Maus (1933).
Meerschen (van der)[86] Écuyer Noblesse héréditaire pour Edmond van der Meerschen (1872).
Meester (de)[86]
Meester de Ravenstein (de)
Meester de Tilbourg (de)
Meester de Betzenbroeck (de)
Meester de Heyndonck (de)
Baron
Écuyer
Noblesse héréditaire Pierre de Meeester (1776)
Reconnaissance de noblesse pour Gaspard, Édouard et Ludovic de Meester (1823).
Titre primogéniture masculine de baron pour Emmanuel de Meester (1925).
Titre primogéniture masculine de baron pour Raymond de Meester de Betzenbroeck (1953).
Titre primogéniture masculine de baron pour Bernard de Meester de Ravestein (1954).
Titre primogéniture masculine de baron pour Gabriel, Hervé et Christian de Meester de Betzenbroeck (1971).
Titre primogéniture masculine de baron pour Ghislain, Léopold, Conrad et Jean de Meester de Ravestein (1974).
Meester (de)[86] Écuyer Noblesse héréditaire et titre personnel de baron pour Paul de Meester (1991).
Meeûs (de)[86]
Meeûs d'Argenteuil (de)
Meeûs d'Argenteuil de Trannoy (de)
Comte Noblesse héréditaire pour Jean Meeûs (1688)
Titre progéniture masculine de comte pur Ferdinand de Meeûs (1836).
Autorisation d'adjoindre « d'Argenteuil » à son nom (1937).
Autorisation d'adjoindre « de Trannoy » à son nom (1953).
Mehta[88] Écuyer Noblesse héréditaire et titre personnel de baron pour Dilip Mehta (2008).
Melchior[88] Écuyer Noblesse héréditaire et titre personnel de baron pour Paul Melchior (1994).
Mélot[88] Baron
Écuyer
Titre primogéniture masculine de baron pour Ernest Mélot (1967).
Titre primogéniture masculine de baron pour Albert Mélot (1975).
Mené[88] Écuyer Noblesse héréditaire et titre personnel de baron pour René Mené (2001).
Menten de Horne (de)[88] Baron
Chevalier
Reconnaissance du titre progéniture masculine de chevalier pour Léon de Menten de Horne (1823).
Titre héréditaire de baron pour Sathaniel de Menten de Horne (1871).
Merckx[88] Écuyer Noblesse héréditaire et titre personnel de baron pour Eddy Merckx (1997).
Prince
Marquis
Confirmation du titre de libre baron de Petersheim par l'empereur Frédéric III en 1473. Concession du titre de marquis de Westerloo en 1626, titre transmissible par ordre de primogéniture masculine. Élévation à la grandesse d'Espagne en 1709 par le roi Philippe V. Concession du titre de comte de l'Empire par l'empereur Napoléon Ier.
Reconnaissance de noblesse et des titres de comte de Merode et marquis de Westerloo en .

Confirmation des titres de prince de Rubempré et d'Everbergh en .

Obtention du titre de « prince de Grimberghe » transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1827.
Substitution -pour toute la descendance- du titre de comte par celui de prince en 1930.

  • Mersch (van der)[88]
Écuyer Concession de noblesse héréditaire en 1988.

Autorisation de substituer à leur nom patronymique Vandermersch celui de van der Mersch en 1990.

  • Mertens de Wilmars[88]
Écuyer Autorisation d'adjoindre à leur nom celui de « de Wilmars » en 1950 et en 1952.

Concession de noblesse héréditaire en 1955 et en 1967.

Concession du titre personnel de baron en 1985.

Écuyer Concession de noblesse en 1821.
Chevalier
Écuyer
Confirmation de noblesse et concession du titre personnel de chevalier par l'impératrice Marie-Thérèse en 1757.

Reconnaissance de noblesse et concession du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1857.

Écuyer Reconnaissance de noblesse en faveur de Georges de Meulenaere en 1965.
Baron Concession d'armoiries en 1562 par l'empereur Ferdinand Ier. Concession de noblesse avec adjonction de la particule par le conseil de régence de Stockholm (durant la minorité du roi Charles XI) en 1665.

Reconnaissance de noblesse et concession du titre de baron pour tous les descendants en 1871.

Écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur de Léon De Meyer en 2000.
Baron
Écuyer
Concession de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1929.

Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1956.
Concession du titre personnel de baronne, et du baron pour tous les descendants en 2013.

Écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de chevalier en faveur de Jean Michiels en 1973.
Michiels[88] Écuyer Noblesse héréditaire et titre personnel de baron pour Baudouin Michiels en 2007.
  • Michotte[88]
    Michotte de Welle
    Michotte van den Berck
Baron
Écuyer
Autorisation d'adjoindre à son nom celui de « van den Berck » en 1929. Concession de noblesse héréditaire en 1940 et concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur d'Albert Michotte van den Berck en 1954.
Pour une autre branche (de Welle) : concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1925.
Baron
Écuyer
Confirmation de noblesse par l'empereur Charles VI en 1723

Reconnaissance de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1816.

Baron
Écuyer
Concession de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1931.
Missir Mamachi de Lusignan[88] Écuyer Noblesse héréditaire et titre personnel de chevalier pour Livio Missir Mamachi de Lusignan (2008).
Écuyer Concession de noblesse par l'impératrice Marie-Thérèse en 1775.
Reconnaissance de noblesse en 1826.
Miszewski[88] Écuyer Reconnaissance de noblesse pour Jean Miszewski (1983).
Modera[88] Écuyer Noblesse héréditaire pour Adrien Modera (1983).
Comte
Écuyer
Autorisation d'adjoindre à son nom celui de « de Fernig » en 1934.

Concession de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1949 et concession du titre de comte transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1959 en faveur de Georges Moens de Fernig.

  • Moeremans d'Emaus[88]
Écuyer Concession de noblesse en 1912 et autorisation d'ajouter à son nom celui de « d'Emaus » en 1928.
  • Moffarts (de)[88]
    Moffarts d'Houchenée (de)
Baron Confirmation de noblesse avec concession pour autant que de besoin, reconnaissance de 4 quartiers nobles et concession du titre de chevalier héréditaire du Saint-Empire avec octroi de la particule et d'une couronne d'or par l'empereur Charles VI en 1717.

Concession du titre de libre baron du Saint-Empire transmissible à tous les descendants, avec le prédicat du Wohlgeboren par l’électeur de Bavière, vicaire de l'Empire en 1745.
Reconnaissance de noblesse et du titre de baron transmissible à tous ses descendants en 1830. Adjonction (dans des actes de naissance uniquement) du nom « d'Houchenée » en 1840 et en 1853.
Une seconde ligne obtint reconnaissance de noblesse et du titre de baron transmissible à toute la descendance en 1817.

Baron
Écuyer
Concession de noblesse par l'impératrice Marie-Thérèse en 1756.
Reconnaissance de noblesse par le roi Guillaume Ier des Pays-Bas en 1830 (post proclamation de l'indépendance de la Belgique).

Reconnaissance de noblesse en Belgique en 1843.

Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1971.

  • Monceau de Bergendal (du)[88]
    Dumonceau de Bergendal
Comte Concession du titre de comte de Bergenduin par le roi de Hollande Louis-Napoléon en 1810.

Concession du titre de comte de Bergendal par l'empereur Napoléon en 1811.
Concession de noblesse et du titre de comte transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1820.

Concession du titre de comte pour tous les descendants mâles en 1871.

Concession du titre de comte transmissible pour tous les descendants en 1871 pour deux autres lignes.

Baron Concession de noblesse et du titre de baron pour tous les descendants en 1881.
  • Monckhoven (van)[88]
Écuyer Reconnaissance de noblesse en 1903.
Montagu (van)[88] Écuyer Noblesse héréditaire et titre personnel de baron pour Marc Van Montagu (1991).
  • Montens[88]
    Montens d'Oosterwyck
    Montens d'Oosterwyck de Jacquier de Rosée
Écuyer Déclaration de noblesse en 1786 par la chambre héraldique, attendu que leurs ancêtres avaient pendant plusieurs générations vécu en personnes nobles et réputées pour telles.
Reconnaissance de noblesse en 1854 et 1871. Autorisation d'adjoindre à leur nom celui « d'Oosterwyck » pour une seconde branche en 1913 et celui de « de Jacquier de Rosée » (à la suite d'une adoption) pour un rameau de cette seconde branche en 1932.
Baron
Écuyer
Concession de noblesse en 1743 par la reine Marie-Thérèse.
Reconnaissance de noblesse en 1847. Autorisation d'adjoindre à leur nom celui de « d'Annevoie » en 1871.
Une autre branche obtint reconnaissance de noblesse en 1847.

Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1896 et en 1919. Extension de ce titre à des fils cadets en 1929 qui le transmettront par ordre de primogéniture masculine. Autorisation d'adjoindre à leur nom celui de « de Vedrin » en 1929.

Écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron aux fils de feu Albert Moorkens et de noblesse personnelle et du titre personnel de baronne à ses filles en 2010.
  • Moreau (de)[88]
    Moreau d'Andoy (de)
    Moreau de Villegas de Saint-Pierre (de)
    Moreau de Bioul (de)
Earon
Chevalier
Confirmation de noblesse et concession du titre de chevalier par l'empereur Charles VI en 1731.
Reconnaissance de noblesse et concession du titre de chevalier pour tous les descendants mâles en 1816.

Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1893. Autorisation d'adjoindre à leur nom celui « d'Andoy » en 1929 pour la branche aînée.

Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1930.
Une seconde branche obtint concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1930 et adjonction du nom « de Villegas de Saint-Pierre » à la suite d'une adoption.

Moreau de Bellaing[88] Chevalier Reconnaissance du titre progéniture masculine de chevalier pour Pierre de Moreau de Bellaing (1817).
Reconnaissance du titre progéniture masculine de chevalier pour Charles Moreau de Bellaing (1875).
Moreau de Gerbehaye (de)[88] Écuyer Reconnaissance de noblesse pour René de Moreau de Gerbehaye (1963).
Reconnaissance de noblesse pour Maurice de Moreau de Gerbehaye (1970).
Reconnaissance de noblesse pour Armand de Moreau de Gerbehaye (1987).
Morel[88]
Morel de Westgaver
Écuyer Noblesse héréditaire pour Maximilien Morel (1768)
Reconnaissance de noblesse pour Alphonse Morel (1854).
Autorisation d'adjoindre « de Westgaver » à son nom pour Albert, Alphonse, Emile Camille, Théophile et Raymond Morel (1885).
Morelle[88] Écuyer Noblesse héréditaire et titre personnel de chevalier pour Jean-Marie Morelle (1972).
Moretus[88]
Moretus Plantin de Bouchout
Moretus de Bouchout
Comte
Écuyer
Noblesse héréditaire pour Balthazar Moretus (1692).
Reconnaissance de noblesse pour Paul, Constantin, Edouard, Ferdinand et Albert Moretus (1822).
Titre primogéniture masculine de comte pour Oswald Moretus (1912).
Autorisation d'adjoindre « de Bouchout » à son nom pour Oswald Moretus Plantin (1934).
Titre primogéniture masculine de comte pour Aloïs Moretus Plantin de Bouchout (1934).
Motte (de la)[89]
Motte Baraffe (de la)
Baron
Écuyer
Noblesse héréditaire pour François de la Motte (1579).
Titre primogéniture masculine de baron pour Emmanuel de la Motte Baraffe (1815)
Titre primogéniture masculine de baron pour Ghislain de la Motte Baraffe (1954).
Moyersoen[89] Baron
Écuyer
Noblesse héréditaire et titre personnel de baron pour Romain Moyersoen (1950).
Conversion du titre personnel en titre primogéniture masculine de baron pour transmissible par ordre de primogéniture masculine pour Romain Moyersoen (1964).
Mulle de ter Schueren[89] Baron
Écuyer
Noblesse héréditaire pour Émile Mulle (1843).
Adjonction d'adjoindre « de ter Schueren » à son nom (1870).
Titre primogéniture masculine de baron pour Adile Mulle de ter Schueren (1914).
Munck (de)[89] Écuyer Noblesse héréditaire pour Joseph de Munck (1844).
Musch[89] Écuyer Noblesse héréditaire et titre personnel de chevalier pour André Musch (1992).
Muûls[89] Baron
Écuyer
Noblesse héréditaire et titre personnel de baron pour Fernand Muûls (1959).
Extension du titre héréditaire de baron pour Dirk Muûls (2016).
Sommaire :

N[modifier | modifier le code]

Nom Titre(s) Remarques Armes
Nagelmackers[89] Baron
Écuyer
Concession de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Jean Nagelmackers en 1966.
Narmon[89] Écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur de François Narmon en 1996.
Naus[89] Écuyer Concession de noblesse héréditaire en faveur de Jean Naus en 1953.
Naveau[89]
Naveau de Marteau[89]
Écuyer Concession de noblesse héréditaire en faveur de Pierre Naveau de Marteau en 1960 et en faveur de Maurice Naveau en 1967.
Neef de Sainval[89] Écuyer Concession de noblesse héréditaire en 1937.

Autorisation de joindre à son nom celui de de Sainval en 1929.

Néeff (de)[89] Écuyer Concession de noblesse héréditaire en 1900.

Concession du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Jean de Néeff en 1966.

Negri (de)[89] Baron Concession de noblesse par le roi des Romains Maximilien II en 1563.

Reconnaissance de noblesse et du titre de baron transmissible à tous ses descendants.

Nerincx[89] Écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur d'André Nerincx en 1991.
Neunheuser (de)[89] Écuyer Concession de noblesse par l'impératrice Marie-Thérèse en 1774.

Reconnaissance de noblesse en 1841.

Nève de Mévergnies[89] Chevalier
Écuyer
Concession de noblesse en 1908. Autorisation d'adjoindre à leur nom celui de « de Mévergnies » en 1928. Concession du titre de chevalier transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1954 et en 1961. Concession de noblesse en 1921 et en 1958 pour deux autres branches.
Neve (de)[89]
Neve de Roden (de)
Baron
Chevalier
Concession du titre de chevalier par le roi Philippe IV en 1661 (patentes non levées). Concession du titre de chevalier par l'empereur Charles VI en 1715 (par le canal irrégulier de la chancellerie de l'Empire). Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine par l'empereur Charles VI en 1736.
Reconnaissance de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en et du titre de chevalier pour tous les autres descendants mâles, en 1816.
Néverlée (de)[89] Baron
Écuyer
Admission à l'État noble de Namur en 1680, 1712 et 1724. Député à l'État noble de Namur en 1789.

Reconnaissance de noblesse et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1816.

Nicaise[89] Baron
Écuyer
Concession de noblesse héréditaire et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1892.
Nicaise[89] Baron
Écuyer
Concession de noblesse héréditaire et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1930.
Nobels[89] Écuyer Concession de noblesse héréditaire en faveur de Frans Nobels en 1973.
Noël[89] Écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de chevalier en faveur d'Yves Noël en 2009.
Nolet de Brauwere van Steeland[89] Écuyer Concession de noblesse héréditaire en faveur de Hugues Nolet de Brauwere van Steeland en 1987.
Nolf[89] Écuyer Huit branches anoblies en 1967.
Nonancourt (de)[89] Écuyer Attestation, par les mayeur et échevins de la terre et haute justice de Pouilly, de reconnaissance pour gentilhomme de nom et armes de tout temps immémorial en 1628. Attestation de noble extraction en 1662. Attestation de noblesse par les hommes de fief du comté d'Alost en 1749. Attestation de noblesse par les prévôts et jurés du compte de Rhuynen en 1756.

Reconnaissance de noblesse en 1816.

Noot (van der)[89]
Noot d'Assche (van der)
Marquis
Comte
Concession du titre de baron de Carloo transmissible par ordre de primogéniture masculine par le roi Charles II en 1678.

Concession du titre de « comte Van der Noot » transmissible par ordre de primogéniture masculine par l'empereur Charles VI en 1716.
Reconnaissance de noblesse et des titres de comte van der Noot et de marquis d'Assche en 1816.

Norman (de)[89]
Norman et d'Audenhove (de)
Norman und von Audenhove (von)
Norman und von Audenhove-Elvenich (von)
Comte
Écuyer
Octroi de la chevalierie par Philippe IV d'Espagne en 1630, concession du titre de baron par l'impératrice Marie-Thérèse en 1754.
Reconnaissance de noblesse et du titre de comte transmissible par ordre de primogéniture masculine sous le nom de « de Norman » en 1826.

Concession du titre personnel de baron en 1827. Rectification de nom en « de Norman d'Audenhove » en 1933.

Incorporation dans la noblesse de Basse-Autriche avec reconnaissance du titre de baron en 1842 sous le nom von Norman und von Audenhove, titre transmissible par ordre de primogéniture masculine.

Noterdaeme[89] Écuyer Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur de Paul Noterdaeme en 1995.
Nothomb[89] Baron
Écuyer
Concession de noblesse héréditaire en 1933 et du titre personnel de baron en faveur de Pierre Nothomb en 1937.

Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de Patrick Nothomb en 1953, extension de la transmissibilité de son titre à ses fils puînés, lesquels le transmettront par ordre de primogéniture masculine en 1966.

Concession, en faveur de Simon-Pierre Nothomb et de Charles-Ferdinand Nothomb, du titre de baron transmissible à leurs fils lesquels le transmettront par ordre de primogéniture masculine, en 1966.

Concession du titre personnel de baronne en faveur d'Amélie Nothomb en 2015[90]

Nottebohm[89] Baron
Écuyer
Concession de noblesse héréditaire et du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en 1861.

Concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine en faveur de René Nottebohm en 1975.

Nuffel (van)[89]
Nuffel d'Heynsbroeck (van)
Écuyer Concession de noblesse par l'impératrice Marie-Thérèse en 1771.

Reconnaissance de noblesse en 1856.

Sommaire :

O[modifier | modifier le code]

Nom Titre(s) Remarques Blasons
Obert de Thieusies[A 311] Vicomte
Écuyer
1636 : Philippe IV - Concession du titre (P) de chevalier pour Louis Obert. 1675 : Louis XIV - Concession du titre (P) de chevalier pour Charles Obert. 1684 : Louis XIV - Concession du titre (Pr. masc.) de vicomte pour Charles Obert. 1816 : Guillaume Ier - Reconnaissance du titre (Pr. masc.) de vicomte pour Zacharie Obert de Quévy. 1823 : Guillaume Ier - Reconnaissance du titre (Pr. masc.) de vicomte pour Étienne Obert de Thieusies.
Oldenhove de Guertechin[A 312] Écuyer 1910 : Albert Ier - Concession de noblesse (H) pour Auguste-Marie et Franz-Philippe Oldenhove. 1926 : Autorisation d'adjoindre à son nom celui de « de Guertechin ».
Oldeneel tot Oldenzeel (van)[A 313] Baron

Reconnaissance de noblesse et du titre de baron transmissible pour tous les descendants en 1826.

Oost (van)[A 314] Écuyer Concession de noblesse héréditaire en 1937.
Oosterlinck Baron Concession de noblesse héréditaire et du titre personnel de baron en faveur d'André Oosterlinck en 2005.

Concession du titre de baron à tous ses descendants en 2016[24]

Orban de Xivry[A 315] Baron
Écuyer
Autorisation d'adjoindre à son nom celui de « de Xivry » en 1875.

Concession de noblesse héréditaire en 1871 et en