Frédéric Marchand

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Frédéric Marchand
Illustration.
Frédéric Marchand en octobre 2017
Fonctions
Sénateur du Nord[1]
En fonction depuis le
(1 an, 9 mois et 17 jours)
Élection 24 septembre 2017
Groupe politique LREM
Conseiller départemental du Nord
En fonction depuis le
(4 ans, 3 mois et 17 jours)
Élection 29 mars 2015
Circonscription Canton de Lille-3 [3]
Prédécesseur Canton créé
Vice-Président du Conseil départemental du Nord
chargé des relations internationales et Affaires européennes[2]

(3 ans, 11 mois et 26 jours)
Président Patrick Kanner
Didier Manier
Prédécesseur Renaud Tardy [4]
Conseiller général du Nord

(3 ans, 11 mois et 26 jours)
Élection 27 mars 2011
Circonscription Canton de Lille-Est
Prédécesseur Bernard Derosier
Successeur Canton supprimé
Maire délégué d'Hellemmes-Lille

(5 ans et 2 mois)
Prédécesseur Gilles Pargneaux
Successeur Franck Gherbi
Biographie
Nom de naissance Frédéric Marchand
Date de naissance (54 ans)
Nationalité Française
Parti politique Parti socialiste (1984-2017)
LREM (depuis 2017)
Profession Chef d'entreprise
Maires délégués d'Hellemmes-Lille

Frédéric Marchand, né le , est un homme politique français [5].

Origines et Formation[modifier | modifier le code]

Il adhère au Parti Socialiste en 1984. Juriste de formation, il devient assistant parlementaire de Bernard Derosier, député du Nord en 1987. En 1996, il prend le poste de directeur de cabinet du maire de Ronchin qu'il occupe jusqu'en 2000 avant de rentrer au conseil général, d'abord chargé de mission sur le centenaire de la loi de 1901, avant d'intégrer la direction des Relations Internationales et mettre en œuvre des coopérations entre le Département du Nord et la province du Nouveau-Brunswick au Canada et la province de Venise, en Italie. En 2006, il redevient assistant parlementaire et fonde en 2016 Remue Méninges, société spécialisée dans la formation des élus.

Investi très tôt dans la vie politique, il devient adjoint au maire d'Hellemmes en 1995 et conseiller municipal dans l'équipe dirigée par Pierre Mauroy. Il devient premier adjoint au maire d'Hellemmes en mars 2001 dans l'équipe conduite par Gilles Pargneaux et adjoint au maire de Lille, Martine Aubry. Réélu en 2008, il succède à Gilles Pargneaux au poste de maire d'Helemmes en septembre 2012. De 2006 à 2014, il occupe les fonctions de délégué général à la fédération du Nord du Parti Socialiste.

Il est élu conseiller général du Nord en mars 2011 et réélu conseiller départemental en mars 2015. La liste qu'il conduit en mars 2014 remporte les élections communales et il redevient maire d'Hellemmes. En décembre 2016, il adhère à « En marche ! » et soutient officiellement Emmanuel Macron, candidat à l’élection présidentielle et le reçoit à Hellemmes le 14 janvier 2017.

Le 24 septembre, il est élu sénateur du Nord, tête de liste de la majorité présidentielle sur la liste « Le Nord en marche ! ».

Pour se mettre en conformité avec la loi sur le non cumul, il démissionne du conseil départemental et de son poste de maire d'Hellemmes, ne gardant que ses mandats de conseiller communal et municipal de Lille et siégeant à la métropole européenne de Lille.

Mandats[modifier | modifier le code]

Mandats nationaux[modifier | modifier le code]

  • Sénateur du Nord (depuis le 24 septembre 2017)

Mandats locaux[modifier | modifier le code]

  • Maire délégué d’Hellemmes (septembre 2012 – novembre 2017)
  • Adjoint au Maire d’Hellemmes (mars 1995 – septembre 2012)
  • Adjoint au Maire de Lille (mars 2001 – septembre 2012)
  • Conseiller municipal de Lille (mars 1995 – mars 2001 ; depuis novembre 2017)
  • Conseiller général du Nord (mars 2011 – mars 2015)
  • Conseiller départemental du Nord (mars 2015 – septembre 2017)

Notes et références[modifier | modifier le code]