Frédéric Bihel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Frédéric Bihel
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité

Frédéric Bihel est illustrateur et auteur de bande dessinée né à Évreux en 1965.

Biographie[modifier | modifier le code]

Frédéric Bihel a suivi les cours des Beaux-Arts à Paris[1]. Il se spécialise dans le dessin réaliste de bandes dessinées historiques, principalement à destination d'un lectorat adolescent et adulte[1]. En 2013, lors du festival de bande dessinée Normandiebulle, les détenus d'établissement pénitentiaires de la région attribuent le prix « Hors les murs » à Tout sauf l'amour de Pierre Makyo et Frédéric Bihel[2]. En 2008, les mêmes auteurs publient Exauce-nous (Futuropolis), histoire d'un amnésique au Mans[3] et à La Chartre-sur-le-Loir[4]. L'auteur a mené un reportage photographique en amont.

À partir de 2005, il devient professeur à la Maison des Arts d'Évreux, où il anime des ateliers[1]. Avec Jean-François Charles et Maryse Charles au scénario, il illustre la série Africa Dreams[5], qui « porte sur l'histoire du Congo belge »[6] et dont les quatre tomes paraissent entre 2010 et 2016. Ce récit « dessine sa face sombre » des actions de Léopold II au Congo belge[7]. Il collabore avec Stéphane Piatzszek pour L'Or, dont le premier tome paraît en 2014[8] et qui, en juin 2017, compte quatre tomes ; deux autres sont prévus[1]. Sylvain Venayre lui propose par ailleurs une collaboration sur un roman graphique reprenant le thème des Trois Mousquetaires.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Sauf précision, Bihel est le dessinateur de ces albums et son ou ses coauteurs les scénaristes.

  1. La Princesse endormie, avec Didier Convard, 1994 (ISBN 2-7234-1647-X).
  2. L'Architecte immobile, avec Didier Convard, 1995 (ISBN 2-7234-1799-9).
  3. Illusion, avec Didier Convard, 1996 (ISBN 2-7234-2003-5).
  4. La Nuit de lumière 1 , avec Didier Convard,1997 (ISBN 2-7234-2229-1).
  5. La Nuit de lumière 2, avec Thomas Mosdi, 1998 (ISBN 2-7234-2442-1).
  6. Halija, avec Thomas Mosdi, 1999 (ISBN 2-7234-2692-0).
  7. La Marque de Sekmet, avec Thomas Mosdi, 2000 (ISBN 2-7234-2952-0).
  8. Les Enfants de l'ombre, 2002 (ISBN 2-7234-3736-1).
  • Malienda, avec Xavier Josset et Thomas Mosdi, Glénat, coll. « Grafica » :
  1. Mori-Dunonn, 2001 (ISBN 2-7234-3140-1).
  2. Djouce, 2002 (ISBN 2-7234-3676-4).
  3. Aïfé, 2003 (ISBN 2-7234-4115-6).
  • Le Secret de l’Arche, avec Samuel R., Glénat, coll. « Vécu » :
  1. Saül, 2004 (ISBN 2-7234-4165-2).
  2. David, 2006 (ISBN 2-7234-5076-7).
  1. L'Ombre du Roi, 2010 (ISBN 978-2-203-00547-1).
  2. Dix volontaires sont arrivés enchaînés, 2012 (ISBN 978-2-203-03428-0).
  3. Ce bon Monsieur Stanley, 2013 (ISBN 978-2-203-05820-0).
  4. Un procès colonial, 2016 (ISBN 978-2-203-07931-1).
  1. Issaïas ou le colibri, 2014 (ISBN 978-2-7548-0947-4).
  2. Michel ou le tamanoir, 2015 (ISBN 978-2-7548-1130-9).
  3. Lilo ou le jaguar, 2017 (ISBN 978-2-7548-1211-5).
  4. Étienne ou le hibou, 2017 (ISBN 978-2-7548-1739-4).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d Adrien Filoche, « La BD, une passion à partager. Le dessinateur ébroïcien Frédéric Bihel est l'un des trois invités de la nouvelle exposition proposée à la Maison des arts. », Paris-Normandie,‎
  2. La rédaction, « Il y a deux ans, Catherine Langlois, déléguée... », Paris-Normandie,‎
  3. La rédaction, « Le Mans et Ouest-France décors d'une BD », Ouest-France,‎
  4. La rédaction, « Exauce-nous, Bihel et Makyo dédicacent chez Bulle », Ouest-France,‎
  5. S. Salin, « Chronique : Africa Dreams 2. Dix volontaires sont arrivés enchaînés », sur BD Gest,
  6. La rédaction, « Une authenticité historique », Paris-Normandie,‎
  7. Daniel Couvreur, « La face sombre de Léopold II. Bande dessinée : « Africa Dreams » dessine l'horreur coloniale », Le Soir,‎
  8. A. Perroud, « Chronique : L'or 1. Issaïas ou le colibri », sur BD Gest,
  9. Cathia Engelbach, « Malaurie, l'appel de Thulé : Malaurie, le sommet et le gouffre du monde », dBD, no 139,‎ décembre 2019 - janvier 2020, p. 116.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Rodolphe, « Exauce-nous : inspiré ! », dBD, no 27,‎ , p. 80.

Liens externes[modifier | modifier le code]