Xavier Coste

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Xavier Coste
Image dans Infobox.
Xavier Coste à la librairie Brüsel
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (32 ans)
BayeuxVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Site web
Œuvres principales

Xavier Coste est un auteur de bande dessinée et illustrateur[1] français, né le à Bayeux en Normandie[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et formation[modifier | modifier le code]

Xavier Coste est né le à Bayeux en Normandie[2]. Il suit des études en école d'arts graphiques à Paris[3]. Entre 2007 et 2011, il est illustrateur chez Ankama pour la collection « cfsl-art-book »[réf. nécessaire].

Carrière[modifier | modifier le code]

En , en tant qu’auteur, Xavier Coste sort son premier album biographique « semi-réaliste »[4] Egon Schiele, vivre et mourir chez Casterman : il se concentre sur la romance de l’artiste peintre autrichien Egon Schiele[5]. À l’origine, cet album devait être en petit format, en noir et blanc : il a directement travaillé à l’ordinateur avant de tâtonner et de le recadrer[4].

En , il présente son second album Rimbaud, l'indésirable chez le même éditeur, une biographie du poète Arthur Rimbaud.

En , À la dérive est consacré à la crue de la Seine de 1910.

En , avec le scénariste Olivier Cotte, il présente une anticipation post-apocalyptique Le Lendemain du monde qui « met en scène une civilisation en souffrance »[6].

En , il adapte le roman L'Enfant et la Rivière d'Henri Bosco (1945) en bande dessinée sous le même titre chez Sarbacane.

En sort son sixième album A comme Eiffel sous le scénario de Martin Trystram, évoquant la relation cachée d’entre Gustave Eiffel et sa cousine Alice pendant de longues années.

En , il sort son adaptation de 1984 d'après le roman de George Orwell, chez Sarbacane[7],[8],[9],[10].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Xavier Coste obtient le prix "Auteur de BD de l'année" du salon du livre de Creil en novembre 2019.[11]

Il obtient le prix Uderzo de la "Meilleure contribution au 9e Art" en octobre 2021.[12]

Influence[modifier | modifier le code]

Xavier Coste admire les auteurs Enki Bilal, Jacques Tardi, François Schuiten et Hugo Pratt « qui ont leur propre univers, unique, très marqué »[4].

Publications[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Xavier Coste, « À propos de Xavier Coste », sur Xavier Coste (consulté le ).
  2. a et b « L'Enfant et la Rivière de Xavier Coste », sur Médiathèque Pierre-Fanlac (consulté le ).
  3. « Xavier Coste », sur Casterman (consulté le ).
  4. a b et c Éric Guillaud, « Rencontre avec Xavier Coste, scénariste, dessinateur et coloriste de l’album Egon Schiele chez Casterman », sur France Info : Le Meilleur de la BD,
  5. Delphine Peras, Egon Schiele. Vivre et mourir, par Xavier Coste, l'Express, 4 mai 2012
  6. Aurélia Vertaldi, « La case BD: Le lendemain du monde ou la bonne âme de l'intelligence artificielle », sur Le Figaro, (consulté le ).
  7. Nicolas Turcev, « Orwell en Pléiade et en BD », sur Livres hebdo, .
  8. Aurélia Vertaldi, «Je ne pensais pas sortir 1984 en BD au moment où la résonance avec l'actualité serait aussi forte», sur Le Figaro,
  9. Laetitia Gayet, « Bande dessinée : "1984" par Xavier Coste », sur France inter,
  10. Benjamin Roure, « Xavier Coste : “Adapter ‘1984’ en BD était le projet de ma vie” », sur Télérama,
  11. « Rencontre avec Xavier Coste à Creil », sur Le courrier Picard, (consulté le )
  12. Benjamin Roure, « Prix Uderzo 2021 », sur Bodoï, (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]