Thomas Mosdi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Thomas Mosdi
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Avant Voir et modifier les données sur Wikidata
LilleVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Thomas Mosdi, pseudonyme de Marc Deladerriere, est un auteur français de bande dessinée né à Lille.

Biographie[modifier | modifier le code]

Musicien puis auteur de jeux de rôles (Légendes, paru aux Éditions Jeux Descartes, Malienda, univers d’héroïc-fantasy écrit pour la revue Casus Belli), il fait ensuite carrière dans la bande dessinée.

En 1991, il publie, en collaboration avec Guillaume Sorel, le premier tome de L'Île des Morts. S’ensuit Xoco, réalisé avec Olivier Ledroit.

Un peu plus tard[Quand ?], il travaille avec la société Infogrames, pour laquelle il réalise quatre albums inspirés de jeux informatiques. Il reprend ensuite la série Les Héritiers du soleil, sous la direction de Didier Convard.

Avec un dessin de Béatrice Tillier et Olivier Brazao, Mosdi scénarise la série Sheewõwkees (Delcourt), publiée entre 2003 et 2009 en trois volumes. L'accueil sur BD Gest est froid[1], mais plus positif sur Planète BD[2],[3]. Toujours avec Brazao, il publie en 2016 L'elixir du temps, à la recherche de la bière précieuse (Éditions du Signe).

Chez Le Lombard, il écrit pour David Cerqueira Minas Taurus, une série d'aventure se déroulant dans l'Antiquité prévue en trois tomes[4], dont les deux premiers sont parus en 2012 et 2013. Le premier volume reçoit un accueil tiède sur BD Gest, autant pour le scénario que pour le traitement graphique[5].

Séries réalisées[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. J-M Grimaud, « Sheewõwkees 2. Les Worgs », sur BD Gest,
  2. Benoît Cassel, « Les sheewowkees T2 : Les Worgs », sur Planète BD,
  3. Jean-Sébastien Peron, « Les sheewowkees T3 : Le grand secret », sur Planète BD,
  4. Yves Le Faou, « L'homme des séries avortées », La Montagne,‎
  5. M. Natali, « Minas Taurus 1. Ordo Ab Chao », sur BD Gest,

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • David Sagot, « Rencontre. Bande dessinée : Étaples et Montreuil sont à la page », La Voix du Nord,‎

Liens externes[modifier | modifier le code]