Fiorella Pierobon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pierobon.
Fiorella Pierobon
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Nationalité
Activités
Speakerine, actrice, chanteuse, peintreVoir et modifier les données sur Wikidata

Fiorella Pierobon est une chanteuse, actrice[1], présentatrice TV et peintre italienne, née le à Somma Lombardo (province de Varèse)[2] en Italie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Peinture[modifier | modifier le code]

Fiorella Pierobon naît à Somma Lombardo (Va), le 18 mars 1960[2].

En 2003, après plus vingt ans de travail et plus de 40.000 apparitions à l’écran comme animatrice officielle de Canale 5, Fiorella Pierobon décide d'interrompre son contrat de travail qui la liait à la télévision italienne.

Depuis lors, Fiorella a choisi de changer de vie et de revenir à son amour premier: la peinture. Elle s'est établie en France, à Nice où, dans les ruelles de la vieille ville de Nice, au 31 de rue droite, la rue des artistes, en Février 2007 elle a ouvert son atelier de peinture où elle réalise et expose ses travaux.

Pendant ces années passées en France, elle a participé avec succès à beaucoup expositions personnelles et collectives en France, en Angleterre (Londres), au Japon ([Osaka]) et en Italie en recevant partout des critiques flatteuses et en obtenant aussi différents prix et reconnaissances dont le plus prestigieux c'est la Plaque d’Argent du Président de la République Italienne qui lui a été décernée à l’occasion du XXIV° Prix Agazzi à Mapello (Bg).

En Italie, en Mai 2008 dans les salles médiévales du Château du Tau d'Altopascio (Lu), a présenté sa première exposition personnelle Italienne "Parcours de Lumière" réalisée avec des toiles inspirées par la lecture des récits des voyageurs médiévaux qui traversaient l'Europe à pied le long des routes de la voie Francigène le parcours historique qui reliait Canterbury à Rome puis, jusqu'à Jérusalem.

La même exposition a été présentée, en juillet et août 2008, en France dans le village médiéval d'Aspremont, dans l'arrière-pays Niçois, lui aussi posté le long du parcours qui portait à Rome. De là, est née l'idée de faire devenir "Parcours de lumière" une exposition itinérante tout au long des endroits touchés par la voie Francigène et les voies “Romées”.

En décembre 2008 sa peinture a été acquise par le Musée Dino Zoli de Forlì et depuis Mai 2009 une installation permanente, expressément réalisée par elle-même avec 9 œuvres entre peintures et sculptures, est présentée à l'intérieur du nouveau Musée d'art contemporain Lu.C.C.A. (Lucca Center of Contemporary Art) de Lucques.

En juillet 2009, Fiorella a été invitée par la Région de Toscane à exposer à Florence l'exposition "Parcours de Lumière", près du siège du Conseil Régional, dans les salons historiques du Palazzo Panciatichi. Au terme de la période d'exposition, son œuvre a été acquise par la Pinacothèque du Conseil Régional de la Toscane.

En 2010, l'exposition "Parcours de Lumière" a obtenu le parrainage de l'Association Européenne des voies Francigènes.

En 2011, Fiorella Pierobon a été invitée à exposer à la 54e Biennale de Venise, dans le Pavillon Italien à Turin.

En 2012 la Pinacothèque du Casalpusterlengo prend son travail "Venir per l'acqua", en 2013 son hommage au territoire de Follonica "Di-vino santo" a été acquise par la Pinacothèque du Follonica.

Technique[modifier | modifier le code]

Elle aime travailler sur différents matériaux comme le bois, le jute ou le carton en utilisant des peintures à l'huile et acryliques, en les mélangeant au sable et à la cire. L'utilisation de ces matériaux bruts, unis à la recherche de la luminosité maximale à travers l'utilisation de plusieurs strates de couleurs superposées, rend son travail unique et original.

Expositions d'art[modifier | modifier le code]

Collectives[modifier | modifier le code]
Personnelles "Percorsi di luce" (Parcours de lumière)[modifier | modifier le code]

Expos / Installations Permanentes[modifier | modifier le code]

  • De mai 2009 : Lucques - Lu.C.C.A. musée: Lucca Center of Contemporary Art - "Bi-sogni d'artista" - (3e étage)
  • De juillet 2009 : Florence - Pinacoteca Conseil General de Toscana
  • De aout 2013: Follonica - Pinacoteca Comunale
  • De novembre 2014: Turin - Eataly Lingotto - Casa Vicina
Prix[modifier | modifier le code]

2007 :

2008 :

Les activités antérieures[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

En 1977, elle commence sa carrière à la télévision en présentant son propre programme sur TeleAltoMilanese, une des premières chaînes privées qui venait d’être créée à cette période, qu'elle quitte en 1981, pour Italia 1, engagée comme présentatrice des programmes quotidiens. En 1982, elle commence à travailler pour Canale 5 avec l’icône de la télévision italienne Mike Bongiorno pour les programmes Bis et Superflash.

En 1983, elle devient la présentatrice officielle sur Canale 5 et ce poste lui permet d'être l'une des personnalités les plus populaires et les plus aimées de la télévision italienne.

De 1983 à 2003, elle travaille pour Canale 5 en présentant de nombreux programmes. En , elle décide de laisser Canale 5 à la recherche d’un meilleur mode de vie. En , elle commence à travailler pour Rai Uno. Depuis elle continue à apparaître comme invitée dans divers programmes importants de la RAI. Grâce à sa popularité, elle a été choisie à diverses reprises comme témoin pour certaines campagnes publicitaires nationales. Elle a apporté son soutien à de nombreuses campagnes sociales dont Ministero della Sanità, Lega nazionale contro l’abbandono dei cani, Amref, Emergency, Lotta contro le leucemie infantili (Lutte contre la leucémie infantile), Médecins sans frontières, etc.

Radio[modifier | modifier le code]

De 1998 à 2005 elle travaille aussi parallèlement sur Radio Italia, avec l’émission à succès Buongiorno Italia (plus de 350.000 auditeurs chaque jour). L’émission est bâtie sur des interviews avec les personnalités les plus en vue de diverses disciplines : art, musique, théâtre, sport, politique, journalisme etc. …

Cinéma[modifier | modifier le code]

En 1992, dirigée par le maître de la «comédie à l’italienne» Dino Risi, elle interprète le rôle d’une sœur dans le téléfilm Missione d'amore (Mission of love), travaillant avec Fernando Rey, Carol Alt, Florinda Bolkan, Ethan Wayne, Philippe Caroit. En 1996, elle obtient le rôle principal féminin dans le film Oltre la quarta dimensione (Au-delà de la quatrième dimension) dirigé par Emiliano Di Meo avec Lorenzo Brusco, Laura Efrikian, Rossana Banfi.

Musique[modifier | modifier le code]

En 1991, elle enregistre son premier Cd « L'affascinante gioco della seduzione (Le fascinant jeu de la séduction) » dont elle écrit tous les textes, suivi, en 1996 de son second Cd, « Encanto » Deux chansons qu’elle interprète ont été choisies comme fond sonore pour une campagne publicitaire du chocolat Pernigotti en Italie et pour Mon Chéri Ferrero en Suisse.

Discographie[modifier | modifier le code]

CD[modifier | modifier le code]

  • 1991 - L'affascinante gioco della seduzione
  • 1996 - Encanto

Disques 45[modifier | modifier le code]

  • 1991 - Segni nel cuore
  • 1991 - Resta come sei
  • 1991 - In una notte di luna
  • 1992 - In un mondo libero
  • 1996 - Manchi solo tu
  • 1996 - Sulle tue rive

Télévision[modifier | modifier le code]

Radio[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

  • 1989 - Don Tonino
  • 1992 - Missione d'amore
  • 1996 - Oltre la quarta dimensione

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Fiorella Pierobon », sur IMDb (consulté le 29 mars 2018)
  2. a et b (en) « Fiorella Pierobon », sur Discogs (consulté le 29 mars 2018)