Fernando Rey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un acteur image illustrant espagnol
Cet article est une ébauche concernant un acteur espagnol.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les conventions filmographiques.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rey.
Fernando Rey
Description de cette image, également commentée ci-après

Fernando Rey dans French Connection (1971)

Nom de naissance Fernando Casado Arambillet
Naissance
La Corogne
Drapeau de l'Espagne Royaume d'Espagne
Nationalité Espagnole
Décès (à 76 ans)
Madrid
Drapeau de l'Espagne Espagne
Profession Acteur

Fernando Casado Arambillet, dit Fernando Rey, est un acteur espagnol, né le à La Corogne et mort le . Il était l'acteur préféré de Luis Buñuel.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'un chef militaire de la République espagnole, il entre un long moment dans la clandestinité au moment de la prise du pouvoir par Franco et vit de petits rôles de figuration pour le cinéma ; il débute à l'écran avec un rôle dans Eugenia de Montijo (1944) de José López Rubio.

Devenu l’un des acteurs préféré de Luis Buñuel, Fernando Rey tient un rôle important dans Viridiana (1961), Tristana (1970), Le Charme discret de la bourgeoisie (1972) ou encore dans Cet obscur objet du désir (1977). Il apparaît dans French Connection de William Friedkin en 1971 où il campe le rôle d'Alain Charnier, patron d'un réseau français dans le trafic de drogue. Il reprend ce même rôle dans French Connection 2 quatre ans plus tard sous la direction de John Frankenheimer.

Il a obtenu le Prix d'interprétation masculine à Cannes pour Elisa, mon amour de Carlos Saura en 1977.

Filmographie partielle[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

  • Jean-Henri Chambois dans :
    • Les Titans
    • Navajo Joe
    • Trinita voit rouge
    • Une bonne planque
    • Jésus de Nazareth (mini-série)
    • Le Grand Embouteillage
  • René Arrieu dans :
    • Falstaff
    • French Connection
    • Croc-Blanc
    • French Connection 2
    • Cabo Blanco

et aussi :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (es) « Real Decreto 397/1982, de 26 de febrero, por el que se concede la Medalla al Mérito en las Bellas Artes, en su categoría de oro, a don Luis García Berlanga », Boletin Oficial del Estado, Madrid, no 55,‎ , p. 5884 (lire en ligne).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]