Festival 1001 Notes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Festival 1001 Notes
Image illustrative de l’article Festival 1001 Notes

Genre Musique Classique
Lieu Saint Priest Taurion
Période 1er au 8 août 2020
Scènes 4
Capacité 10 000
Date de création 2005
Fondateurs Albin de La Tour
Statut juridique Association loi 1901
Direction Albin de La Tour
Site web www.festival1001notes.com

Le Festival 1001 Notes est un festival de musique classique, fondé en 2005 en Limousin par Albin de La Tour. Le répertoire de 1001 Notes en Limousin comprend la musique ancienne et la musique contemporaine. Il inclut la musique classique, les musiques actuelles, le jazz, les musiques du monde, etc. Chaque concert propose une première partie d'un jeune musicien ainsi qu'une pièce de musique d'aujourd'hui. Le festival se déplace à Limoges, Saint-Léonard-de-Noblat, Saint-Priest-Taurion, Solignac, Vicq-sur-Breuilh.

La structure 1001 Notes en Limousin organise également une saison de concerts pendant l'année scolaire et produit des disques avec son label discographique Collection 1001 Notes.

Le Festival 1001 Notes en Limousin[modifier | modifier le code]

Historique[modifier | modifier le code]

2005 à 2008 : création de l’association Opus 87[modifier | modifier le code]

Afin de faire redécouvrir une abbaye du XIe siècle (l'Abbaye du Chalard qui se situe en Haute-Vienne), l’association Opus 87 (fondée par Albin de La Tour et Gaëlle Delahaye) crée les Estivales du Chalard avec 4 concerts. À partir de 2016, le Festival devient itinérant dans des lieux caractéristiques du Limousin : l’Abbaye du Chalard, le Pôle de Lanaud, La Maison du Berger et l’église de Janailhac.

2009 à 2011 : le Festival devient 1001 Notes en Limousin[modifier | modifier le code]

Les Estivales du Chalard se rapprochent de l’été musical de Saint-Robert en Corrèze et devient le Festival 1001 Notes en Limousin, en référence croisée au Plateau de Millevaches et au Contes des mille et une nuits. L’association crée la Collection 1001 Notes par l’opération « Le Maître et l’Élève » avec Raphaël Pidoux, Bruno Philippe et Élodie Soulard dans laquelle un artiste partage son expérience à de jeunes musiciens. L’Été Musical de Saint-Léonard rejoint le Festival 1001 Notes.

2011 à 2015[modifier | modifier le code]

1001 Notes invite en résidence le compositeur Alexandre Benéteau et propose d’autres styles musicaux : rap, jazz, danse... Il inscrit des premières parties avec des jeunes musiciens. 1001 Notes lance le projet « L’Envol » avec la pianiste Natacha Kudritskaya en 2012, qui vise à accompagner de jeunes solistes dans leur insertion professionnelle [réf. nécessaire].

En 2012 le festival a invité Baptiste Trotignon, Jordi Savall, François-René Duchâble, Xavier de Maistre, avec le parrainage de Jean-François Zygel[1]. 1001 Notes lance une saison de concert pendant l’année scolaire en coproduction avec les scènes de Limoges : Théâtre de l’Union, Université de Limoges, Fondation la Borie en Limousin. Philippe Jaroussky est invité lors de la saison 2014-2015 [réf. nécessaire].

2016 à 2017[modifier | modifier le code]

À partir de 2016, 1001 Notes en Limousin est soutenu par la Fondation Orange et la Caisse des Dépôts[réf. nécessaire]. Le festival rend hommage au cinéma lors de sa programmation 2016[2].

En 2017, Télérama et France Musique deviennent partenaires du festival[3]. En 2017, le festival invite Marielle et Katia Labèque, Demarquette, Trio Koch, Richard Galliano[3].

William Christie au Festival 1001 Notes 2019


Les lieux[modifier | modifier le code]

Invités[modifier | modifier le code]

Le festival a invité également des artistes comme Yuri Bashmet, Alexandre Tharaud, le trio Wanderer, Chilly Gonzales, Vincent Ségal, etc[4].

La Collection 1001 Notes[modifier | modifier le code]

La Collection 1001 Notes a été créée pour proposer à de jeunes musiciens des résidences, des concerts et l'enregistrement d’un disque. 1001 Notes en Limousin a accompagné de jeunes musiciens dans les premiers pas, Natacha Kudritskaya, Hermine Horiot, Gaspard Dehaene, Sélim Mazari, Paul Beynet, Joséphine Olech, etc.

Les réalisations discographiques[modifier | modifier le code]

La Saison 1001 Notes en Limousin[modifier | modifier le code]

Série de concerts d'octobre à mai, dédiée aux jeunes musiciens.

Les lieux[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Festival 1001 Notes : musique, ouvre-toi ! », sur www.qobuz.com, .
  2. Rédaction pour l'édition Haute-Vienne, « 1001 Notes : silence, on tourne !… », sur www.info-mag-annonce.com, .
  3. a et b France Musique : « 1001 notes en Limousin - édition 2017 », sur www.francemusique.fr.
  4. https://festival1001notes.com/artistes.
  5. « Interview de Paul Beynet, pianiste », sur Tutti-magazine, (consulté le 8 février 2019)
  6. Gaspard Dehaene et Philippe Banel, « Interview de Gaspard Dehaene, pianiste », sur tutti-magazine.fr,

Liens externes[modifier | modifier le code]