Vanessa Wagner (pianiste)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vanessa Wagner.
Vanessa Wagner
Description de cette image, également commentée ci-après
Vanessa Wagner en concert à La Réunion en novembre 2016.

Naissance (46 ans)
Rennes (Ille-et-Vilaine, France)
Activité principale Pianiste
Site internet vanessawagner.net

Vanessa Wagner, née le à Rennes, est une pianiste française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière de musicienne[modifier | modifier le code]

Premier prix du Conservatoire national supérieur de musique et de danse à 17 ans, dans la classe du pianiste Dominique Merlet, Vanessa Wagner poursuit son cycle de perfectionnement avec un autre pianiste, Jean-François Heisser.

En Italie, au sein de l'Académie de Cadenabbia (Griante), elle se perfectionne (1995) auprès de Leon Fleisher, Murray Perahia et Alexis Weissenberg.

En 1999, elle est nommée « révélation soliste instrumental de l'année » aux Victoires de la musique classique.

En , elle entreprend un dialogue avec le compositeur de musique électronique mexicain Murcof, en particulier lors de la première édition de « Beyond My Piano » (Au-delà de mon piano), un rendez-vous musical au théâtre des Bouffes du Nord à Paris[1]. En , elle l'accompagne sur l'album Statea, publié sur le label InFiné[2]. L'album comprend huit titres, dont une reprise de Avril 14th d'Aphex Twin. Chroniquant l'album pour Les Inrocks, Jérôme Provençal décrit un « résultat inégal » mais avec « des moments de très haute intensité », comme sur In a Landscape de John Cage ou la Gnossienne n° 3 de Satie[3].


Activités politiques[modifier | modifier le code]

En 2016, elle prend la parole pour porter le message d'une vidéo de l'association de défense des droits des animaux L214, dénonçant les conditions de mises à mort des bovins à l'abattoir de Limoges, et notamment l'abattage de vaches gestantes. Dans cette vidéo, elle se déclare végétarienne[4]. Elle se présente aux élections législatives de 2017 pour représenter le Parti animaliste dans la XIVe circonscription de Paris[5]. Elle totalise 231 voix, soit 0,58 % des suffrages exprimés.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Au-delà de mon piano... » in 88 notes pour piano solo, Jean-Pierre Thiollet, Neva Ed., 2015, p. 224-225. (ISBN 978 2 3505 5192 0)
  2. (en) « Murcof x Wagner* – Statea », sur discogs.com
  3. Jérôme Provençal, « Murcof et Wagner : quand électronique et (néo)classique se rencontrent », sur lesinrocks.com, (consulté le 25 octobre 2018)
  4. « Abattoir de Limoges : L214 diffuse les images insoutenables de foetus jetés à la poubelle », sur LCI (consulté le 3 novembre 2016)
  5. Candidats du Parti animaliste pour les élections législatives 2017

Liens externes[modifier | modifier le code]