Hermine Horiot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hermine Horiot
Naissance (31 ans)
Dijon, Drapeau de la France France
Activité principale Violoncelliste[1]
Style Musique Classique
Formation CNSM
Maîtres Philippe Muller, François Salque

Hermine Horiot, née le à Dijon, est une violoncelliste française, lauréate de la Fondation Banque Populaire et du Festival Juventus.

Biographie[modifier | modifier le code]

Hermine Horiot est née le à Dijon[2]. Elle étudie le violoncelle dès l'âge de six ans, études qu'elles poursuit à quinze ans au Conservatoire national supérieur de musique de Paris[2],[3].

Elle se produit avec l'Orchestre national Bordeaux Aquitaine et l'orchestre de Bretagne en tant que violoncelle solo invitée, et travaille régulièrement au sein de l'Orchestre de Paris, l'Orchestre Philharmonique de Radio-France et l'l'Orchestre de Chambre d'Auvergne. Elle est invitée dans des festivals tels le festival 1001 Notes[4] et le festival de Prades. Elle collabore avec des artistes comme Laurent Korcia, Cyprien Katsaris ou encore Ferenc Vinzi.

Elle joue sur un violoncelle Miremont de 1874[2],[3].

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Romance Oubliée avec Ferenc Vizi[5],[6],[7]

Concerts[modifier | modifier le code]

  • 28 avril 2016 au Théâtre de l'union - CDN LIMOUSIN[8]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Hermine Horiot a obtenu le premier Prix du concours Vatelot-Rampal, elle est lauréate du Festival Juventus 2012 et de la « Fondation Banque populaire »[2],[3].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Vanessa Wagner, Hermine Horiot, Ferenc Vizi ... », sur scope.lefigaro.fr (consulté le 2 février 2015).
  2. a, b, c et d Gérard Pernon, « Concert d'été avec Hermine Horiot », sur le site du quotidien ouest-france.fr, (consulté le 2 février 2015).
  3. a, b et c « Un couple pour nouveau lauréat : Hermine Horiot et son violoncelle », sur le site du quotidien La Voix du Nord, (consulté le 2 février 2015).
  4. Hermine Horiot.
  5. Romance oubliée.
  6. CD Romance Oubliée.
  7. « Romance oubliée à peine oubliée », sur musicologie.org (consulté le 25 mars 2016).
  8. « Hermine Horiot », sur lesinrocks.com (consulté le 25 mars 2016).