FK Luch Vladivostok

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis FK Luch-Energia Vladivostok)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Luch Vladivostok
Logo du Luch Vladivostok
Généralités
Nom complet Футбольный клуб «Луч» Владивосток
(Futbolny klub Luch Vladivostok)
Surnoms Tigry (les tigres)
Primortsy (les primoriens)
Dalnevostotchniki (les extrême-orientaux)
Noms précédents Luch-Energia (2003-2018)
Fondation 1952
Couleurs Jaune et bleu
Stade Stade Dinamo
(10 200 places)
Siège Partizansky prospekt, 13a
690106 Vladivostok
Championnat actuel Deuxième division russe
Président Drapeau : Russie Ievgueni Strijitchenko
Entraîneur Drapeau : Russie Roustem Khouzine
Joueur le plus capé Drapeau : URSS Viktor Loukianov (500+)
Meilleur buteur Drapeau : URSS Viktor Loukianov (100)
Site web fc-luch.com

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Championnat de Russie de football D2 2018-2019
0

Le Luch Vladivostok (russe : Футбольный клуб «Луч» Владивосток) est un club de football russe basé à Vladivostok fondé en 1952. Il est également connu sous le nom Luch-Energia entre 2003 et 2018.

Principal représentant de l'Extrême-Orient russe sur le plan footballistique avec le SKA-Khabarovsk, le Luch prend ainsi régulièrement part aux compétitions professionnelles russes, ayant notamment évolué quatre saisons en première division en 1993 puis de 2006 à 2008. Il évolue en deuxième division russe depuis 2013.

Les couleurs principales du club sont le jaune et le bleu. Son symbole est le tigre de Sibérie, notamment arboré sur son logo, ce qui vaut à ses joueurs le surnom Tigry (russe : тигры, les tigres).

Histoire[modifier | modifier le code]

Le club est fondé en 1952 à l'entreprise locale ERA (russe : ЭРА, abbreviation d'« ЭлектроРадиоАвтоматика » pour ElektroRadioAvtomatika)[1]. Il est alors nommé Luch (russe : Луч, signifiant « rayon ») et évolue dans un premier temps au niveau local, remportant notamment le championnat du Primorié cinq fois entre 1952 et 1957, principalement face au Dinamo Vladivostok, le deuxième grand club municipal. À l'automne 1957, les autorités locales décident d'opposer le Luch et le Dinamo pour déterminer l'équipe qui représentera la ville dans le championnat professionnel soviétique. La première rencontre se conclut sur un match nul et vierge tandis que la deuxième voit le Luch l'emporter 1-0[2]. L'équipe est ainsi inscrite dans le championnat professionnel soviétique où elle fait ses débuts le 2 mai 1958, date parfois retenue pour marquer la fondation effective du club. Elle devient alors la troisième à représenter la ville de Vladivostok après le Soudostroïtel et le Dinamo. Il alterne par la suite passages entre la deuxième et la troisième division, remportant notamment le groupe Est de troisième division en 1965.

Après la dissolution de l'Union soviétique, le club intègre la zone Est de la deuxième division russe lors de la saison 1992. Il termine premier de la zone à l'issue de la saison et accède à la première division pour la première fois de son histoire pour la saison 1993. Il est cependant relégué directement, terminant quatorzième du championnat et échouant lors des barrages de relégation.

Passant quatre saisons au deuxième échelon, le Luch est finalement relégué en troisième division à l'issue de la saison 1997. Il y évolue pendant six ans avant de finalement remporter la zone Est en 2003 et fait son retour en deuxième division.

Renommé Luch-Energia à la suite du parrainage de Dalenergo, une entreprise de distribution d'énergie, le club termine dans un premier temps quatorzième lors de sa première saison, avant de remporter largement le championnat la saison suivante en accumulant un total de 92 points en 42 matchs, assurant son retour en première division après treize ans d'absence.

Son deuxième passage dans l'élite est cette fois plus fructueux, le club terminant septième lors de la saison 2006. Il retombe cependant rapidement dans les bas du classement, ne survivant à la relégation qu'au nombre de victoires l'année suivante avant de terminer dernier du championnat à l'issue de la saison 2008.

Après trois nouvelles saisons en deuxième division, le Luch-Energia est relégué une nouvelle fois en troisième division en 2012. Il ne s'y éternise cependant pas, remportant la zone Est dès sa première saison et retrouvant le deuxième échelon en 2013. Il s'établit par la suite comme une équipe de milieu puis de bas de tableau, terminant relégable avant d'être repêché deux fois de suite en 2017[3] puis en 2018[4]. Le club reprend par ailleurs le nom Luch en juillet 2018[5].

Bilan sportif[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Bilan par saison[modifier | modifier le code]

Saison Championnat Coupe de Russie
Division Pos Pts J V N D BP BC Diff
1992 2e Est 1er 44 30 20 4 6 44 14 +30 N/A
1993 1er 15e 29 34 11 7 16 29 56 -27 Troisième tour
1994 2e 12e 41 42 15 11 16 44 53 -9 N/A
1995 6e 66 42 20 6 16 51 48 +3 Deuxième tour
1996 15e 54 42 14 12 16 39 49 -10 Troisième tour
1997 22e 21 42 3 12 27 23 76 -53 N/A
1998 3e Est 7e 48 30 14 6 10 42 24 +18 Quatrième tour
1999 7e 49 30 14 7 9 43 32 +11 Troisième tour
2000 4e 39 24 12 3 9 41 26 +15 Deuxième tour
2001 8e 37 28 9 10 9 31 29 +2 Quatrième tour
2002 6e 51 30 15 6 9 51 34 +17 Premier tour
2003 1er 52 24 16 4 4 53 23 +30 Premier tour
2004 2e 14e 56 42 15 11 16 50 50 0 Troisième tour
2005 1er 92 42 27 11 4 81 32 +49 Cinquième tour
2006 1re 7e 41 30 12 5 13 37 39 -2 Huitièmes de finale
2007 14e 32 30 8 8 14 26 38 -12 Seizièmes de finale
2008 16e 21 30 3 12 15 24 53 -29 Seizièmes de finale
2009 2e 14e 50 38 13 11 14 42 43 -1 Seizièmes de finale
2010 12e 52 38 13 13 12 42 42 0 Quarts de finale
2011-2012 17e 54 48 11 21 16 37 39 -2 Huitièmes de finale
Huitièmes de finale
2012-2013 3e Est 1er 62 30 18 8 4 48 27 +21 Deuxième tour
2013-2014 2e 8e 55 36 15 10 11 40 25 +15 Demi-finales
2014-2015 10e 42 34 11 9 14 40 46 -6 Seizièmes de finale
2015-2016 15e 45 38 12 9 17 31 46 -15 Quatrième tour
2016-2017 16e 42 38 9 15 14 27 41 -14 Quatrième tour
2017-2018 18e 40 38 9 13 16 40 52 -12 Quarts de finale
2018-2019 en cours Quatrième tour
Légende
  •      Promotion en division supérieure
  •      Relégation en division inférieur

Identité visuelle[modifier | modifier le code]

Le logo actuel du club arbore le tigre de Sibérie, son principal symbole. Il affiche également ses couleurs qui sont le jaune et le bleu. Une première version est adoptée en 2005 avant d'être modifiée en 2018 à la suite du changement de nom du club.

Stade[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Stade Dinamo (Vladivostok).

Lors de ses débuts professionnels en 1958, le club évolue dans un premier temps au stade Avangard. Il emménage par la suite au stade Dinamo en 1961. Il pouvait alors accueillir jusqu'à 20 000 personnes avant que plusieurs rénovations n'abaisse sa capacité à 10 200 places actuellement.

Situé en centre-ville, des plans de démolition du stade sont notamment évoqués à partir de 2017[6].

Rivalité[modifier | modifier le code]

Le Luch entretient une rivalité régionale avec l'autre grand club de l'Extrême-Orient russe, le SKA-Khabarovsk, dans le cadre du « Derby d'Extrême-Orient » (russe : Дальневосточным дерби)[7]. La première confrontation entre les deux a ainsi lieu peu après l'entrée du club dans le championnat soviétique le 28 juin 1958, cette première confrontation est remportée 2-1 par ce qui est alors le SKVO Khabarovsk, tandis que le Luch prend sa revanche au mois de septembre suivant en l'emportant 3-0[2].

Les deux équipes se sont principalement rencontrées dans les basses divisions soviétiques et russes, où elles faisaient généralement partie des groupes dédiés à la zone Est de ces deux pays. Elles se croisent aussi régulièrement dans la deuxième division russe où elles sont deux acteurs récurrents. Un total de trente-six matchs ont été joués entre les deux clubs, seize remportés par le Luch, onze par le SKA et neuf ayant donné un match nul[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (ru) « История команды Владивостока », sur fcle.ru (consulté le 30 septembre 2018)
  2. a et b (ru) « Летопись «Луча» (часть I). 1958-60 годы: первые сезоны », sur sports.ru,‎ (consulté le 30 septembre 2018)
  3. (ru) « «Луч-Энергия» остается в ФНЛ », sur 1fnl.ru,‎ (consulté le 31 juillet 2017)
  4. (ru) « Астраханский «Волгарь» уступил «Лучу» место в ФНЛ », sur vladnews.ru,‎ (consulté le 30 septembre 2018)
  5. (ru) «Луч-Энергия» переименован в «Луч», sur championat.com,‎ (consulté le 14 juillet 2018)
  6. (ru) « Трутнев одобрил: во Владивостоке хотят снести стадион «Динамо» », sur vostokmedia.com,‎ (consulté le 30 septembre 2018)
  7. (ru) « «Дальневосточное дерби»! », sur primfootball.com (consulté le 30 septembre 2018)
  8. (ru) « Статистика встреч СКА-Хабаровск (Хабаровск), Россия – Луч (Владивосток), Россия », sur wildstat.ru (consulté le 30 septembre 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]