Ennemi public

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Sur les autres projets Wikimedia :

Un ennemi public désigne un hors-la-loi dangereux pour le public.

En France, l'expression d'« ennemi public numéro un » a été utilisée pour la première fois pour désigner Pierre Loutrel, l'un des meneurs du Gang des tractions, mais a surtout été popularisée dans les années 1970 pour désigner le gangster Jacques Mesrine. Aux États-Unis, l'expression a été utilisée par les médias et les autorités dans les années 1920 et 1930 pour désigner des gangsters tels que Al Capone et John Dillinger.

Films[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Littérature[modifier | modifier le code]

Musique[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]