Edouardo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pisani.
Edouardo
Eduardo pisani.jpg
Edouardo en 2014.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (64 ans)
NaplesVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Eduardo PisaniVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Site web

Edouardo, de son vrai nom Eduardo Pisani, est un chanteur italien né le à Naples. Installé en France depuis les années 1980, il connaît une célébrité éphémère en 1995 avec sa chanson Je t'aime le lundi.

Biographie[modifier | modifier le code]

Se décrivant comme « un dépressif et un créatif », Eduardo Pisani dit n'avoir « jamais travaillé ». En 1985, désireux de « changement dans [sa] vie », il s'installe en France. Il habite alors dans une chambre de bonne et vit de l'argent que lui envoient ses parents[1] .

Dans les années 1990, il est quitté par Katia, sa petite amie russe de l'époque[1]. Il décide alors de mettre en musique un poème qu'il avait écrit pour déclarer son amour à sa compagne, Je t'aime le lundi, et l'interprète à plusieurs reprises dans une émission de petites annonces de la chaîne câblée CTV. La chanson, qui allie romantisme kitsch, assumé et revendiqué et mélodie simpliste, est diffusée pour la première fois le . Elle est ensuite reprise dans diverses émissions de télévision françaises[2], à commencer par Le Zapping de Canal+[1]. Edouardo en retire une notoriété médiatique qui lui vaut d'être invité sur de nombreux plateaux télé ou émissions radios[2].

Bien qu'Edouardo soit conscient du fait que la plupart des gens prennent sa chanson au second degré, le succès du titre lui permet d'avoir des contacts dans l'industrie musicale[1]. Il sort en 1996 un premier album avec le producteur Jacques Marouani mais les deux hommes se séparent à cause du manque de succès de l'album (6 000 exemplaires vendus). Le single Je t'aime le lundi a été vendu à 40 000 exemplaires[3], et lui rapporte à l'époque de sa sortie « entre 45000 et 60000 euros »[1].

En 1998, il joue dans Terror of Prehistoric Bloody Creature from Space, un film à très petit budget réalisé par Richard J. Thomson. Il y interprète le personnage de Dino, scientifique farfelu qui parvient à calmer des dinosaures en leur chantant des chansons.

Il apparaît dans plusieurs courts-métrages du réalisateur Frédéric Vignale : Réserve Naturelle (2006), Comédie Humaine (2006), L'impasse (2007), Noir et Blanc (2007), et Les ronces (2007) écrit par Serge Scotto où il joue le rôle de Dieu. En 2007, il crée avec Vignale le duo comique Les Frères Étienne, un programme court destiné au Web et à la télévision qui raconte les aventures de deux chanteurs ringards qui tentent de sortir, sans succès leur 1er album de reprises.

Il publie en 2007, un roman autobiographique, Signe particulier : Edouardo, aux éditions Le Bord de L'eau.

En 2016, il fait reparler de lui, tout d'abord en se portant candidat à l'Académie française. Le 4 février, il se présente au fauteuil vacant d'Assia Djebar[4],[5],[6]. Il n'obtient aucune voix, Andreï Makine étant élu. À la même époque, il publie une lettre ouverte à François Hollande dans laquelle il demande qu'on lui accorde la nationalité française. Il révèle à cette occasion toucher le RSA, vivre dans une pension Emmaüs et devoir parfois faire les poubelles des supermarchés pour manger[7]. Le décès de ses parents l'a en effet laissé sans ressources, et Je t'aime le lundi ne lui rapporte désormais « pas plus de 30 euros par an »[1].

Le , il se présente à nouveau à l'Académie française en se portant candidat au fauteuil vacant de René Girard[8], [9] . Le , il n'est pas élu, l'élection est blanche et aucun des candidats ne devient « Immortel ». Il annonce par ailleurs son soutien à la candidature d'Emmanuel Macron pour la présidentielle 2017[10].

Le , ayant appris que son titre de séjour n'était pas renouvelé et qu'il risquait donc d'être désormais expulsé du territoire français, il menace de se suicider le 31 du même mois[11]. Néanmoins, son chantage prend fin assez rapidement.

Candidat à l'Académie française[modifier | modifier le code]

Le , il se présente pour la troisième fois à l'Académie française, au fauteuil vacant de René Girard [12],[13]. Il demeure entretemps sous le coup d'une menace d'expulsion du territoire[14]. Le 12 octobre, il réitère sa candidature au même siège[15]. Le , il se présente au siège d'Alain Decaux[16], puis en mai à celui de Philippe Beaussant[17].

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 1996 : Edouardo l'Album
  • 2001 : Edouardo.con

Filmographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e et f Vingt ans après, que devient Edouardo, le chanteur de « Je t’aime le lundi » (et les autres jours aussi) ? , Paris Match Belgique, 14 février 2017
  2. a et b Frédéric Vignale, Interview : Edouardo Pisani, Le Mague, 12 novembre 2005
  3. entretien
  4. « Candidatures au fauteuil de Mme Assia Djebar (F5) | Académie française », sur www.academie-francaise.fr (consulté le 18 avril 2017)
  5. INFO LE MAGUE, « LE POÈTE EDUARDO PISANI CANDIDAT À L'ACADÉMIE FRANÇAISE - LE MAGue de la Résistance culturelle », sur www.lemague.net (consulté le 18 avril 2017)
  6. « Fauteuil d'Assia Djebar : Andreï Makine candidat et Frédéric Mitterrand se retire », Livres Hebdo,‎ (lire en ligne, consulté le 18 avril 2017)
  7. LETTRE OUVERTE D’EDOUARDO, CANDIDAT À L’ACADÉMIE FRANÇAISE, AU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE FRANCOIS HOLLANDE, Le Mague, 24 février 2016
  8. « Candidatures au fauteuil de M. René Girard (F37) | Académie française », sur www.academie-francaise.fr (consulté le 18 avril 2017)
  9. « 6 candidats pour le fauteuil de René Girard », Livres Hebdo,‎ (lire en ligne, consulté le 18 avril 2017)
  10. Eduardo Pisani soutient Emmanuel Macron, Le Mague, 16 novembre 2016
  11. Eduardo Pisani : Le chanteur menace de se suicider pour éviter l’expulsion, 20 Minutes, 5 décembre 2016
  12. « Candidatures au fauteuil de M. René Girard (F37) | Académie française », sur academie-francaise.fr (consulté le 18 avril 2017)
  13. « 20 ans après, que devient Edouardo, le chanteur de "Je t'aime le lundi" ? », Paris Match.be,‎ (lire en ligne, consulté le 18 avril 2017)
  14. Édouardo (Je t'aime le lundi): les nouvelles ne sont pas rassurantes concernant son affaire d'expulsion de France
  15. http://www.academie-francaise.fr/actualites/candidature-au-fauteuil-de-m-rene-girard-f37-1.
  16. http://www.academie-francaise.fr/actualites/candidatures-au-fauteuil-de-m-alain-decaux-f9-0.
  17. http://www.academie-francaise.fr/actualites/candidatures-au-fauteuil-de-m-philippe-beaussant-f36-0.