Edmond Jacquelin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jacquelin.
Edmond Jacquelin
Edmond Jacquelin.jpg
Lancé par le boxeur Sam McVey en 1908
Informations
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 52 ans)
ClichyVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalité
Principales victoires

Edmond Jacquelin, né à Santenay le [1],[2] mort à Paris le , est un coureur cycliste français.

Il avait été boulanger. Pendant la Première Guerre mondiale, Edmond sert comme conducteur automobile. Après guerre, il construit une piste miniature, en terre battue sur l'île d'Amour à Puteaux et déniche les jeunes talents comme Alfred Letourneur[3].

Il meurt à l'hôpital Beaujon. Il est enterré au Cimetière Parisien de Bagneux. Sa sépulture est située dans la 34e division, ligne 2, tombe n°9.

Palmarès[modifier | modifier le code]

en 1903.
Conducteur automobile en 1914.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Fiche d’Edmond Jacquelin », sur http://www.siteducyclisme.net/
  2. « Palmarès d'Edmond Jacquelin », sur http://www.memoire-du-cyclisme.eu/
  3. Le diable rouge, Alfred Letourneur dans l'enfer des Six Jours, Françoise Vincent, éditions AkR, collection Témoignages en regard, 2005, 204 pages
  4. (en) album-souvenir de Marshall W. "Major" Taylor, 1897-1904, AIS.1984.07, Centre du service des archives de l'université de Pittsburgh

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Pascal Sergent, Edmond Jacquelin : La vie du champion le plus populaire de tous les temps, Paris, L'Harmattan, , 213 p. (ISBN 9782296051461)
  • Pascal Sergent, Encyclopédie illustrée des coureurs français, Eeklo, Editions de Eecloonaar, , 768 p. (ISBN 9074128157)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

icône image Image externe
Photographies de presse sur le site de la Bibliothèque nationale de France BnF