Luis Rigou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Diego Modena)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Luis Rigou
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nom de naissance
Luis RigouVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Instrument
Luis Rigou

Luis Rigou est un musicien (flûtes, flûte traversière, flûtes des Andes), chanteur et compositeur argentin né à Buenos Aires, le 23 juin 1961. Diego Modena est le nom d'artiste choisi par Luis Rigou pour interpréter et enregistrer la série d'album de variété "Ocarina" dans les années 1990. Les disques "Ocarina" seront récompensés par 57 disques d'or, et plusieurs titres ont été classés dans les premières ventes de disques en France et en Europe. De nombreux clips, concerts et tournées ont été organisés durant la période 1992-2000.

Biographie[modifier | modifier le code]

Membre fondateur du groupe mythique sud-américain Maïz[1] en 1983, il se produit dans le monde entier. Il intègre en 1989 le Cuarteto Cedron, en tant que flutiste.
Luis Rigou est mondialement reconnu pour avoir, sous le nom d’artiste Diego Modena, interprété et enregistré la série d’albums « Ocarina », récompensé par 57 disques d’or, 1 disque de platine, 2 double-platines et un disque de diamant, sur la période 1992-2000 (Plus de 14 millions d'albums vendus, ses albums sont dans le Top 10 en 44 pays, en Numéro 1 en 14 pays )[2].
En 1998, il compose avec Gerardo di Giusto l’Opéra « Les Archanges ». En tant que compositeur, interprète ou arrangeur, il va collaborer avec des artistes internationaux tels que Jean Ferrat (Flûte et chant sur « La complainte de Pablo Neruda »), Eduardo Egüez[3], Eve Griliquez, Vicente Pradal ( sur les spectacles « Le Cantique Spirituel »,« Llanto por Ignacio Sanchez Mejias »[4], « Pelleas y Melisande »,« Medianoche »…), Jaime Torres (en), Uña Ramos, Luis Llach, Luis Naon, Minino Garay, Nilda Fernandez, Maurice Petit, Andrée Chedid, Franck Monbaylet, Eduardo Makaroff, Emiliano González Toro … Avec l’ensemble baroque La Chimera sous la direction de Eduardo Eguez[3] et de Sabina Colonna Preti, Luis Rigou est soliste dans les concerts « Misa de Indios - Misa Criolla » et « Gracias a la vida », qui rencontrent un beau succès en Europe[5].
Parallèlement à cette carrière d’artiste, Luis Rigou et son épouse Helene Arntzen font l’acquisition d’une ancienne école à Bois-Colombes, aux portes de Paris, qu’ils vont aménager en espace de création artistique et doter d’un studio d’enregistrement : le Studio Malambo en 2001. En 2006, cet espace, le TAC, devient une société la SAS Territoire Art et Création qui fédère les entreprises, coopératives et associations hébergées dans ce lieu de création et qui décident de développer une offre de service à l’attention du spectacle vivant.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Luis Bernardo Rigou est le fils de Rene Mateo Rigou (né en 1931 et décédé en 2009 à Buenos Aires - médecin cancérologue, directeur de l’hôpital Roffo de Buenos Aires) et de Matilde Rigou. Il est marié avec la saxophoniste et compositrice norvégienne Helene Arntzen avec qui il a donné naissance à deux filles : Sofia et Maya.

Études[modifier | modifier le code]

Après des études secondaires au Collège Saint Augustin de Buenos Aires, Luis étudie le droit à l'Université de Buenos Aires (UBA).
C'est au Conservatoire National de Buenos Aires qu'il va développer sa formation musicale en étudiant le contrepoint, l'analyse, l'harmonie, l'anthropologie musicale et la composition, tout en suivant les cours de flûte traversière de Martin Nijensohn, Alfredo Ianelli et Oscar Piluso. Il se rend en Suisse en 1989 suivre les enseignements de Felix Renggli au Conservatoire de musique de Bâle et sera auditeur aux cours de Peter Lukas-Graft.
A la fin de son adolescence, Luis découvre les instruments et sonorités du folklore sud-américain. Conscient des musicalités et des sonorités exceptionnelles des instruments indiens, Luis Rigou partira régulièrement, sur la période de 1978 à 1989, se former en autodidacte dans les communautés indiennes de la Cordillère des Andes (Argentine, Chili, Bolivie...) à la pratique des quenas, ocarinas, toyos, erke, sikus, tarka et autres instruments traditionnels andins. Il participera en 1988 à un "Tantanakuy", une rencontre de musiciens dans les villages Incas de la Quebrada de Humahuaca.

Album de variété Ocarina[modifier | modifier le code]

Dans les années 1990, Luis Rigou choisit le nom d'artiste « Diego Modena » pour interpréter et enregistrer la série d'album de variété Ocarina. Les disques Ocarina seront récompensés par 57 disques d'or et plusieurs titres furent classés dans les premières ventes de disques en France et en Europe. Des concerts et tournées ont également été organisés durant cette période.

Discographie[modifier | modifier le code]

Ocarina[modifier | modifier le code]

Avec Jean-Philippe Audin, violoncelliste, Diego Modena enregistre la série de disques Ocarina.

Richard Clayderman[modifier | modifier le code]

Diego Modena joue la partie flûte et ocarina de 3 disques de Richard Clayderman.

Chronologie artistique[modifier | modifier le code]

1982/94
- Fondateur, Compositeur et interprète de l'ensemble "Maïz", tournées de concerts, radios et télévisions en Amérique du Sud et dans 15 pays d'Europe.
- Premier Prix de musique instrumentale au Concours National Precosquin.
- Premier Prix de l'Association des Journalistes et Critiques de Cordoba.
- Prix Révélation du Festival de Cosquin 1987[6].

1983
- Création au Théâtre Colon de Buenos Aires du Ballet "Canticos" avec Manolo Juarez et Lito Vitale; Chorégraphie de Luis Aguero.

1985
- Nommé membre salarié de la Maison culturelle Uruguay-Suède à Montevideo.
- Duo flûte-guitare (musique de chambre) avec Eduardo Egüez[3].

1987/88
- Fonde le Quatuor "XXme Siècle"; concerts à Buenos Aires.
- Compose avec Eduardo Egüez "Pacifico", œuvre pour ensemble de solistes et orchestre de chambre, la Première sera dirigée par le chef d'orchestre Pedro Ignacio Calderon et ensuite par Mario Benzecri.

1987/88
- Intègre le groupe de Jaime Torres sur le spectacle "Misa Criolla" et participe au "Tantanakuy", une rencontre de musiciens dans les villages Incas de la Quebrada de Humahuaca.
- Conçoit, réalise et préside les premières "Journées de la Quena et Flûtes des Andes" au Centro Cultural San Martin, avec le concours de la ville de Buenos Aires et le Ministère de la Culture.
- Participe, parmi 380 personnalités étrangères, à Santiago et à travers tout le Chili, à "Chile Crea", (première rencontre pour le retour de la démocratie au Chili).

1989/92
- Intègre le "Cuarteto Cedron", en tant que flûtiste. Concerts et Radios, et T.V.dans plus de 50 villes en France et à l'étranger.
- Se produit en Trio avec Ricardo Moyano à la guitare et Minino Garay aux percussions.
- Collabore en plusieurs concerts avec Luis Naón (compositeur et professeur de composition au Conservatoire de Paris).
- Tournée en Hollande avec le Folklore Ensemble.

1990/91
- Création du Spectacle "Mémoire des Mayas" du Cuarteto Cedron avec Gustavo Beytelmann, Antonio Agri, Jaime Torres, Susana Lago.
- Création par Gustavo Beytelmann du Quatuor "Réunion" avec Leonardo Sanchez et Minino Garay; la Première aura lieu à L'Opéra de Vichy.

1992/2000 Les années "Diego Modena"
- Enregistrements, Tournées annuelles de concerts et tournage de clips des disques "Ocarina" sous le nom de scène "Diego Modena"; radios et T.V. dans la plupart des pays d'Europe, Asie, Scandinavie, Asie et Amérique du Sud.
- Création, composition et direction musicale des "Hérauts Noirs" (textes Vallejo, Benjamin Fondane, Storni), sous la direction artistique de Eve Griliquez. Tournée dont première et 20 représentations au Théâtre du Tourtour.

1994/95
- Direction artistique à Barcelone du disque "Pont de Mar Blava" de Lluis Llach avec Nena Venetsánou, Amina et 25 musiciens. Tournée avec première au Palau Saint-Jordi, Théâtre de la ville et Casino de Paris.
– Nommé Membre fondateur de l'association « l’Atelier Imaginaire » présidé par Guy Rouquet.
- Création pour les Francofolies avec Nilda Fernandez et Lluis Llach.
- Création avec Eve Griliquez du spectacle « Corazon al Sur ».
- Plusieurs créations avec Sergio Ortega, dont l’Opéra Popol-Vuhl.
- Chante avec Jean Ferrat pour France T.V. dans la maison de Louis Aragon et Elsa Triolet sa « Complainte de Pablo Neruda ».

1995
- Multiples tournées en France et aux Émirats Arabes Unis avec le « Trio Azul » fondé avec Gerardo di Giusto et Javier Estrella. Fondation avec le Trio Azul du Choeur Azul Vocal, dans le Lot et Garonne.

1996
- Arrangements, flûtes et voix, dans « Le Cantique Spirituel » ; Composition de Vicente Pradal, d’après Saint-Jean de la Croix . Tournée avec notamment : Carmen Linares, Mireille Quercia et Cristo Cortez, au chant, Renaud Garcia Fons à la contrebasse.
- Compose avec Helene Arntzen la musique original du spectacle d’Eve Griliquez sur le poète Benjamin Fondane « Crier toujours jusqu’à la fin du monde ».
- Reçoit le prix FAUST D’OR à Toulouse, pour l’exposition au Faust de sa collection particulière des flûtes, tableaux et textes « Flûtes du Monde » à l’invitation de Mr. F. Balagna, avec le concours de L’IRCAM.

1998
- Compose avec Gerardo di Giusto l’opèra « Les Archanges », en hommage à l'aventure en Argentine des pilotes de l'Aéropostale, Jean Mermoz, Antoine de Saint-Exupéry. Production du Théâtre d’Agen et Villeneuve sur Lot. Pour le Trio Azul, ensemble de 30 Choristes « Grupo Azul Vocal » et le récitant Alain Bauguil.
- Création et tournée du spectacle « Llanto por Ignacio Sanchez Mejias » de Vicente Pradal sur le poème de Federico Garcia Lorca, avec une mise en scène de Michel Rostain. Spectacle produit par le Théâtre National de Toulouse, plus de 100 représentations en France, à Cuba et au Canada.
- Dirige, arrange et produit avec Helene Arntzen dans son studio d’enregistrement, le disque « Y rodarà el mundo » de la chanteuse catalane Marina Rosell.
- Direction artistique à Barcelone du disque de Lluis Llach « Germanias 2000 » avec le haut-contre Xavier Torres, la chanteuse cubaine Lucrecia, 3 chœurs d’enfants et orchestre. Première à la Plaza de Toros de Valencia devant 20 000 spectateurs.
- Création, composition et direction musicale de l’album "Crier jusqu’à la fin du monde" sur les poèmes de Benjamin Fondane, et sous la direction artistique de Eve Griliquez.
- Produit, compose et dirige l'album "Le chant des Hommes" en hommage au poète turc Nazim Hikmet avec Eve Griliquez, Jean Luc Debatisse et Helene Arntzen. Primé par L’Académie CHARLES CROS.
- Tournée à Norvège concerts des chansons sur les poèmes de Knut Hamsun (Det Norske Theater et Munch Museum entre autres) avec Gro Siri Johansen et des artistes norvégiens.
- Fonde L'Association de création artistique « Le Chant des Hommes » (déclaré d’intérêt générale en 2010).
- Création avec Maurice Petit et Andrée Chedid du spectacle " A toi, brève invitée "[7].
- Spectacle « TRIADE » de Lluis Llach en juin 2003 à Barcelone au Théâtre National de Catalogne.
- Production délégué, direction artistique et composition de l'album "Modena" produit par Dominique Pester et la chanteuse LORIE.
– Création avec Maurice Petit et Helene Arntzen du spectacle "Alliances" et représentation de concerts dans des salles nationales françaises.

2003/2005
– Fonde la société de production Studio Malambo et ses Studios d’enregistrement à Bois-Colombes.

2001
- Chante le rôle de Pelleas dans le spectacle « Pelleas y Melisande [8]» de Pablo Neruda et Vicente Pradal, avec une mise en scène de Michel Rostain et les arrangements de Franck Monbaylet. Spectacle produit par le Théâtre de Cornouailles de Quimper (Tournée en France en 2001 et 2002).

2003
- Acquisition avec Helene Arntzen d'un bâtiment de 700 m2 au 2-4 rue Marie-Laure à Bois-Colombes; destiné exclusivement à la production et à la création artistique et culturelle.

2004
- Concert "Ocarina" au Théâtre des Nouveautés de Tarbes.
- Concert "Ocarina" au Kremlin Palace à Moscou le 17décembre 2004 devant 4500 spectateurs.
- Compose, produit et dirige l'album / livre pour enfants "Cayetano et la Baleine" - La musique sud-américaine pour GALLIMARD Jeunesses sur un conte de Pierre-Marie Beaude et illustré par Bertrand Dubois (tournée avec plus de 100 concerts en France)[9].

2005
- Production de son album "Quebrada" (la faille).
- Concert au Sénat - Palais du Luxembourg le 13 mars pour le Printemps de Poètes.
– Création de "Ethno Monk" en hommage au compositeur Thelonious Monk avec Franck Monbaylet, Moktar Samba et Helene Arntzen; pour le festival "Jazz dans son 31" à la salle Nougaro de Toulouse et le spectacle "D'un pôle à l'autre" pour le festival de Casals et de Montauban.
-Création pour L'atelier 2005 de "Vendra de noche", Concert récital de Vicente Pradal.
- Enregistrement en Belgique de l'album "Tonos y Tonadas" de Eduardo Egüez[3] avec l' ensemble de musique baroque « La Chimera » et une partie du groupe "MAIZ" pour le label japonais MA Recordings du producteur nord-américain Todd Garfinkle. (sortie de l'album en 2006 - tournée internationale du concert jusqu'à nos jours).

2006
- 15 représentations du "Llanto por Ignacio Sanchez Mejias" de Vicente Pradal sur la poésie de Federico Garcia Lorca au Théâtre de la ville à Paris, puis nouvelle tournée en France.
- Création musicale avec Maurice Petit et Alberto Manguel pour le festival Lettres d'Automne à Montauban.

2007
- Création musicale avec Alberto Manguel hommage à Doris Lessing au Centre Pompidou.
- Nommé « Ambassadeur de la Paix » par la ville de Lourdes, cérémonie au Palais Royale en présence du Ministre de Relations Extérieures Philippe Douste-Blazy et « Concert pour la Paix » (sous son nom d'artiste Diego Modena) sur la place centrale de Lourdes. Spectacle Ocarina avec le slameur Abd al Malik et le comédien François-Eric Gendron.
- Dirige le projet pédagogique « OCARINA » avec 5 écoles de la ville d'Arpajon, en collaboration avec l'éducation nationale, le conservatoire, les services culturelles et l'école de danse de la ville d'Arpajon. Le spectacle final est joué avec 200 élèves le 23 juin 2007.

2008
- Enregistrement et concerts en France de "Corazon Al Sur" spectacle hommage aux poètes sud-américains sous la direction artistique d'Eve Griliquez et la direction musicale et la composition de Luis Rigou avec participation des compositeurs Luis Naon et Helene Arntzen et avec les voix de François-Eric Gendron et de Jean-Luc Debatisse. Album a été primé par l’Académie CHARLES CROS.
– Participe avec Helene Arntzen au projet pédagogique « Peer Gynt et les Trolls » avec 5 écoles de la ville d'Arpajon, en collaboration avec l'éducation nationale,le conservatoire, les services culturelles et l'école de danse.

2011
- Remonte la version argentine de l’Opéra « Les Archanges »[10] , avec Gerardo di Giusto, puis tournée en Argentine de 2011 à 2012 dans les villes de Mendoza, Tucumàn[11], San Francisco, Bahia Blanca...
- Fonde et dirige avec Helene Arntzen et Diego Pittaluga la société: « TAC |Territoire Art et Création », une entreprise qui fédère les entreprises domiciliées au TAC.

2014
– Enregistrement de l'album comme soliste et flutiste et tournées de concerts « Misa de Indios, Misa Criolla» avec l'ensemble baroque La Chimera et le Coro Polifònico de Pamplona[12].


2015
- Participation au concert du Idan Raichel Project le 31 mai 2015 à La Cigale.
– Enregistrement de l'album comme soliste et flutiste et tournées de concerts « Misa de Indios, Misa Criolla» avec l'ensemble baroque La Chimera et le Coro Polifònico de Pamplona[13].
– Enregistrement de l'album « Te Recuerdo » (Label TAC - Faubourg du monde ) et concerts du spectacle « Te Recuerdo » de Emiliano González Toro avec Rolando Villazòn, Ophélie Gaillard, Quito Gato, Pablo Cruz, Agnès Vesterman, Mathilde Etienne et Hélène Arntzen.

2016
- Création du spectacle « Medianoche » de Vicente Pradal sûr des Romances Espagnols du XVIIe siècle, spectacle Co-produit par le TAC et les scènes Odyssud de Blagnac et le Théâtre de Narbonne. (Distribution  : Vicente Pradal au chant et guitaire, avec Luis Rigou au chant / flûtes / charango et percussion, avec Frédérika Alesina au chant , Paloma Pradal au chant, Juan Manuel Cortes aux percussions et Didier Dulieux à l'accordéon).

2017
- Enregistrements et tournées de concerts du spectacle « Gracias a la Vida» de Eduardo Egüez et l'ensemble La Chimera.
- Enregistrement du CD « Medianoche » pour le label TAC/ Faubourg du Monde.

Discographie sélective[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

  • 1988 Album "ARTIGAS" Anibal/Sampayo/China Zorrilla avec MAÏZ, le Choeur et l'Orchestre Palacio de la musica.
  • 1989 MAIZ Album "Viajero por la tierra" Label TAC-Faubourg du monde (Luis Rigou :composition, direction, flûtes et chant).
  • 1990 CUARTETO CEDRON Album "Tango Primeur" Label Musidisc (Luis Rigou : flûte traversière).
  • 1992 DIEGO MODENA Albums « Ocarina » et 10 autres albums Labels Delphine/Sony, Polydor,Warner, Victor., etc (Luis Rigou : Ocarina et flûte de pan) N° 1 au Top 50 dans 14 pays, au Top 10 de 44 pays. Primé par 57 disques d'or, 1 platine, 2 double-platines et 1 disque de diamant (1 million dans une saison). Plus de 14 millons vendues.
  • 1993 NILDA FERNANDEZ, Album "Nilda Fernandez" Polydor (Luis Rigou : flûtes).
  • 1994 NILDA FERNANDEZ, Album "Compiègne" Polydor (Luis Rigou : flûtes).
  • 1994 LLUIS LLACH Album "Un pont de mar blava" Picap (Luis Rigou :direction artistique, flûtes et chant).
  • 1995 JEAN FERRAT Album "Ferrat 95" Sony (Luis Rigou :chant en duo et flûte)1 million de 45 tours vendus.
  • 1996 Album "FLÛTES DES ANDES" Polygram (Luis Rigou : flûtes)6ème au Top 50.
  • 1997 DIEGO MODENA Album "ALMA AMERICA" Delphine/Sony, Polydor, Warner, Victor (Luis Rigou : flûtes).
  • 1998 Companya Electrica Dharma Album "Racò da Mòn" Picap (Luis Rigou : direction artistique, arrangements, flûtes et chant).
  • 1999 MARINA ROSSELL Album "Rodarà el mundo" Picap (Luis Rigou : direction artistique, arrangements, flûtes et chant).
  • 2000 LLUIS LLACH Album « Temps de révoltes » Picap (Luis Rigou : direction artistique, arrangements, flûtes et chant).
  • 2001 BENJAMIN FONDANE Album « Crier jusqu’à la fin du monde » Label TAC-Faubourg du monde (Luis Rigou : direction musicale, composition, flûtes et chant) avec Yves-jacques Bouin, Jacques Grober, Micha Nisimov. Prix de l’Académie Charles Cros.
  • 2002 Album « Le chant des hommes » Eve Griliquez et textes de Nazim Hikmet Label TAC-Faubourg du Monde (Luis Rigou : direction artistique, arrangements, flûtes et chant) Prix de l’Académie Charles Cros.
  • 2003 Album "Corazon Al Sur" Label TAC-Faubourg du Monde (direction artistique: Eve Griliquez, Luis Rigou : direction musicale, composition). Prix de l’Académie Charles Cros.
  • 2006 LA CHIMERA & EDUARDO EGUEZ Album « Tonos & Tonadas » MA Recordings Japan (Luis Rigou : Auteur 1/12, flûte, chant, charango, percussion).
  • 2008 VICENTE PRADAL Album "Llanto por Ignacio Sanchez Mejias" de Federico Garcia Lorca Virgin (Luis Rigou : flûtes et chant).
  • 2015 LA CHIMERA & EDUARDO EGUEZ Album « Misa de Indios » Label La Mùsica (Luis Rigou : flûtes et chant).
  • 2016 VICENTE PRADAL Album "Medianoche" Label TAC-Faubourg du Monde (Luis Rigou : flûtes et chant).
  • 2017 LA CHIMERA & EDUARDO EGUEZ Album « Gracias a la Vida » Label La Mùsica (Luis Rigou : flûtes et chant).
    .
  • Participations diverses dans une centaine d'albums(Véronique Sanson, Benabar, Yves Duteuil, Nilda Fernandez...).

Musique de films[modifier | modifier le code]

Composition et interprétation de musique de films : films institutionnels, publicitaires, fictions, courts et longs métrages, dont :

  • 1991 "KARIM ET SALA" de Idrissa Ouedraogo.
  • 1992 "VOLEUR D'ENFANTS" de Christian de Challonge (musique de Lluis Llach).
  • 1996 "RIVIÈRE ESPÉRANCE" (flûte soliste) d'Yves Boisset.
  • 1997 "MÉDECINS DU MONDE, " de Daniel Berthay (composition et interprétation avec Eduardo Makaroff et Helene Arntzen) primé du Prix spécial Fondation de France - Festival de Biarritz.
  • 2004 Luis Rigou compose et réalise les 30 titres de « Caminos de los Andes », double album destinée au cinéma pour l’éditorial Kosinus.
  • 1995/04 Composition et production avec Helene Arntzen de musiques de film institutionnels pour Cartier, Virgin, Thomson, Lancôme, Dunhill, L’Oreal, Les laboratoires Laroche-Posay, Renault, Céline, Van Cleef & Arpels, Helena Rubinstein, Rochas et autres... Composition et production avec Helene Arntzen de musiques pour les publicités TV comme : « L’artisan Boulanger » et «  La Tisanière ».

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Maíz - VIAJERO POR LA TIERRA », sur vocesdelapatriagrande.blogspot.fr (consulté le 18 décembre 2017)
  2. « L'Ocarina monte sur scène », ladepeche.fr, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne)
  3. a, b, c et d « BIOGRAPHY », Eduardo Egüez,‎ (lire en ligne)
  4. « 1.400 spectateurs émus ovationnent le Llanto », Le Telegramme,‎ (lire en ligne)
  5. « Misa de Indios: une messe pour nos pêchés, une messe pour notre plaisir. », sur Culture 31 (consulté le 15 décembre 2017)
  6. (es) « Festival Nacional de Folklore de Cosquín », Wikipedia, la enciclopedia libre,‎ (lire en ligne)
  7. NG, « Andrée Chedid - Le Printemps des Poètes », sur www.printempsdespoetes.com (consulté le 18 décembre 2017)
  8. « Dossier de presse du projet », sur http://www.passion-theatre.org,
  9. « Luis Rigou », LExpress.fr,‎ (lire en ligne)
  10. (es) [vidéo] Extrait de la version espagnole de l'opéra "Les Archanges" au Teatro Libertador de Córdoba (Argentine) sur YouTube
  11. (es) « TucumanHoy - Trío de música argentina en el Caviglia », sur www.tucumanhoy.com (consulté le 18 décembre 2017)
  12. « Renaissance de la « Misa Criolla » », La Croix,‎ (ISSN 0242-6056, lire en ligne)
  13. http://www.mageek.com, « Misa de Indios - Misa Criolla - Ensemble La Chimera | La Musica », sur www.lamusica.fr (consulté le 18 décembre 2017)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]