Paul de Senneville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Senneville.
Paul de Senneville
Naissance (83 ans)
Paris, France
Activité principale Compositeur, producteur de musique
Genre musical Instrumental pop, musique classique, musique légère
Années actives 1976 - présent
Labels Delphine Production

Paul de Senneville, né le , est un compositeur et producteur de musique français.

Débuts[modifier | modifier le code]

Diplômé de l'École des Hautes Études à la Sorbonne, il présente ensuite l'ENA. Il fait son service militaire durant la guerre d'Algérie, comme enseigne de vaisseau au Commando Marine.[réf. nécessaire]

De retour à Paris, il rentre au journal Paris-Presse et y reste deux années.

Producteur et compositeur[modifier | modifier le code]

En 1964, il produit Les Indiens, un feuilleton télévisuel de 26 épisodes de 13 minutes pour la 1re chaîne de l'ORTF.

Carrière musicale[modifier | modifier le code]

En 1966[1], le hasard le met en contact avec trois chanteurs dont il sait s'attacher la fidélité et dont il devient le manager : Christophe dont il accompagne la sortie du tube Aline, un énorme succès ; Hervé Vilard, au moment de Capri c'est fini ; et Michel Polnareff pour qui il compose « par hasard » sa première chanson, Tous les bateaux, tous les oiseaux (sur des paroles de Jean-Loup Dabadie).

Il lance une compagnie de disque Disc AZ, en devient directeur général, la maison de disques d'Europe N°1.

En 1975, la bande originale du film Un linceul n'a pas de poches, de Jean-Pierre Mocky connaît un succès fulgurant : le thème principal, Douanes Melody, fait vendre à 12 millions d'exemplaires.

Peu après, il compose Ballade pour Adeline, son plus grand succès mondial : 125 millions d'albums vendus dans 65 pays, 270 disques d'or et 60 de platine, 150 millions de « vues » sur la Toile. Cette mélodie fameuse révèle le pianiste Richard Clayderman. Managé par Olivier Toussaint, Richard Clayderman sillonne le monde, donnant une moyenne de 80 concerts par an sur les cinq continents.

Il connaît également un deuxième succès, Dans la maison vide, interprété aussi par Michel Polnareff, co-composé avec Olivier Toussaint. À ces succès, Paul associe son orchestrateur de génie, Hervé Roy.

Paul de Senneville a composé peu de chansons, étant spécialisé dans la musique orchestrale.

Il a composé des chansons pour Michel Polnareff, Mireille Mathieu, Michèle Torr, Christophe, Hervé Vilard, Dalida, Petula Clark ou encore Claude François. Son dernier grand succès Song of Ocarina est interprété par Jean-Philippe Audin et Diego Modena en 1991.

Paul de Senneville a composé près de 400 musiques et est aujourd'hui l'un des mélodistes français les plus joués au monde.

En plus de Richard Clayderman, il a découvert plusieurs musiciens comme Jean-Claude Borelly, Nicolas de Angelis (1981), Diego Modena (1991), ainsi que les groupes Anarchic System et Pop Concerto Orchestra, dont Olivier Toussaint est le chanteur et le co-compositeur avec Paul de Senneville.

Delphine Productions[modifier | modifier le code]

En 1974[2], Paul de Senneville crée Delphine Productions (Delphine est le prénom de sa fille aînée), à laquelle il a associé Olivier Toussaint. Aujourd'hui, l'activité de Delphine Productions se limite à l'exploitation dans le monde de son catalogue de 1 800 titres et à la gestion des concerts de Richard Clayderman. L'entreprise regroupe une quinzaine de sociétés-filles, spécialisées dans la publicité, la production de clips, le casting, et les modèles de mode. L'hôtel particulier de la rue de Téhéran (dans le VIIIe arrondissement à Paris) propose quatre studios d'enregistrement.

Delphine Software International[modifier | modifier le code]

En 1992[3], il crée une société de jeux vidéo, Delphine Software, qui connaît, avec l'aide de Paul Cuisset, deux succès considérables :

Chevaux de course[modifier | modifier le code]

Amateur de chevaux de course, Senneville connaît le succès avec son écurie. Ses champions trotteurs en 1979, remportant notamment le Prix d'Amérique, avec son cheval High Echelon et en 2007 avec L'Amiral Mauzun, qui gagne la grande course de vitesse l'Elitloppet sur l'hippodrome de Solvalla en Suède. Très peu de propriétaires ont réussi à gagner ces deux épreuves.

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Malgré son succès, Senneville n'a jamais appris à écrire la musique et ne joue d'aucun instrument. Son sens de la mélodie lui a permis de composer tous ses succès en chantant devant ses magnétophones.

Il est marié, père de deux filles, Delphine et Adeline, et grand-père de cinq petits-enfants.

Prix et nominations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Daniel Ichbiah, La saga des jeux vidéo, Paris, Pix'n Love,
  2. « DELPHINE PRODUCTIONS (PARIS 8) Chiffre d'affaires, résultat, bilans sur SOCIETE.COM - 302474184 », sur www.societe.com (consulté le 30 septembre 2016)
  3. « DELPHINE SOFTWARE INTERNATIONAL (PARIS) Chiffre d'affaires, résultat, bilans sur SOCIETE.COM - 384160636 », sur www.societe.com (consulté le 30 septembre 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]