Diablo III: Reaper of Souls

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Diablo III
Reaper of Souls
Image illustrative de l'article Diablo III: Reaper of Souls

Éditeur Blizzard Entertainment
Développeur Blizzard Entertainment
Musique Derek Duke
Jason Hayes

Date de sortie 25 mars 2014[1]
Franchise Diablo
Genre Hack 'n Slash
Mode de jeu Un joueur, multijoueur
Plate-forme PC (Windows), Macintosh
Média DVD, téléchargement
Contrôle Clavier, souris

Diablo III: Reaper of Souls est une extension du jeu vidéo de hack'n slash Diablo III développé par Blizzard Entertainment et publié sur PC et Macintosh le 25 mars 2014[2].

Trame[modifier | modifier le code]

Reaper of Souls prend place dans le monde imaginaire de type médiéval-fantastique de Sanctuary déjà développé dans les deux premiers opus de la série. Son scénario fait suite à celui du jeu original à la fin duquel le joueur parvenait à vaincre Diablo et à emprisonner son âme dans la pierre noire avec celles des autres démons primordiaux. Au début du jeu, la pierre est dérobé par l’archange Malthael qui souhaite l’utiliser pour détruire l’humanité et mettre fin au conflit opposant anges et démons. L’extension se déroule dans le royaume de l'Ouestmarche puis dans la forteresse de Pandemonium où Malthael a trouvé refuge[3].

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Reaper of Souls inclut plusieurs nouveautés :

  • Une nouvelle classe de personnage : le Croisé, un guerrier spécialisé dans la défense et la magie sacrée.
  • Un nouvel acte : Ouestmarche, Avec un nouvel antagoniste : Malthaël, ancien Ange de la Sagesse, reconvertit en Ange de la Mort[4].
  • Un nouveau mode de jeu : le mode Aventure, dans lequel le joueur est libre de voyager entre les différentes zones du jeu pour accomplir des quêtes générées aléatoirement; le joueur réalise des missions et obtient des primes ainsi que des fragments de clé de faille.
  • La possibilité de monter jusqu'au niveau 70 et la suppression de la limite de niveaux de Paragon.
  • Les failles (Rifts) peuvent être ouvertes avec les fragments de clé collectées en mode aventure, elles contiennent des zones aléatoires remplies de Boss et de récompenses, l'affrontement du gardien de la faille permet, outre le butin classique, de collecter des « cristaux de sang » échangeables en ville avec Kadala selon un système de paris.
  • Un nouvel artisan capable d’enchanter des objets, Myriam la mystique, complète les nouveautés du jeu[3].

La mise à jour 2.1.0 a apporté deux principales améliorations au jeu :

  • La réintroduction du ladder[5], similaire au mode de jeu en place dans Diablo II: Lord of Destruction. Au cours de chaque saison, les joueurs peuvent repartir de zéro avec les personnages de leur choix pour évoluer dans le classement. La durée des saisons n'avait pas été précisée au moment du lancement de la saison 1, mais celle-ci a commencé le 29 août 2014 et s'est terminé le 3 février 2015, la saison 2 a commencé le 13 février 2015 et s'est terminé le 5 avril 2015, et la saison 3 a commencé le 10 avril 2015. À la fin d'une saison, les gains monétaires, les objets magiques, et les cristaux de sangs collectés sont conservés et l'expérience gagnée pendant la saison est intégrée au calcul des points de Parangon du mode normal.
  • Les failles supérieures, pouvant être ouvertes avec des clés de faille obtenue uniquement sur un gardien de faille, en mode "Tourment", par un personnage de niveau 70 minimum. Un délai de 15 minutes est imposé dans la durée d'exploration de la faille ainsi ouverte. Si le challenge est réussi le joueur peut obtenir ou améliorer des « gemmes légendaires » apportant un bonus de puissance conséquent à son personnage.
  • Le Pactole : lorsque l'on tue un gobelin voleur d'or, il peut aléatoirement ouvrir un portail "Le Pactole" : monde d'Avarice (Greed), le boss des lieux, rempli de richesses incroyables. La gemme légendaire "Joie du Thésauriseur" s'obtient en tuant ce boss. Il s'agit d'ailleurs du seul moyen d'obtenir cette gemme[6].

La mise à jour 2.3 donne accès à un nouvel "artisan" : le cube de Kanai, nouvelle version du cube Horadrim du précédent opus. Ce dernier offre de nouvelles fonctionnalités inédites aux joueurs. Il permet d'extraire un pouvoir unique d'un légendaire en détruisant ce dernier, à noter que ce pouvoir est ensuite conservé dans le cube, mais aussi de reforger un légendaire en réattribuant les statistiques de l'équipement avec 10% de chance qu'il soit "ancien". Le cube permet également de transformer un objet rare en légendaire et de convertir une pièce d'ensemble en une autre du même set[7]. En particulier, le cube offre une augmentation supplémentaire, appelée "Désespoir de Caldesann", sur une pièce d'armure dans l'une des 4 caractéristiques principales (force, intelligence, agilité ou vitalité) qui s'ajoute aux statistiques précédentes de l'équipement[8]. Cette mise à jour apporte aussi de nombreux changements au mode aventure...

La version 2.4.3, sortie sur PC et Consoles le 6 janvier 2017, contient une nouvelle carte spécifique et temporaire, pour fêter les 20 ans de la sortie de Diablo 1. Le joueur dispose d'un portail supplémentaire a Tristram, menant à l'ancienne ville, il se retrouve projeté dans les niveaux qui ont fait le succès du jeu original; les développeurs ont utilisés plusieurs techniques afin de recréer l'ambiance du jeu original sur les 20 niveaux qu'il comporte (affichage "rétrovision" (filtre graphique afin de reproduire les images de l'époque (1997)), déplacements limités à huit directions, sons originaux et musiques de Diablo), la 9e saison "ladder", démarre également ce même jour.

Le jeu apporte également un nouveau moteur 64 bits et le fonctionnement sous DirectX 11 natif avec de nouveaux éclairages et une amélioration de la qualité des textures, malgré quelques problèmes d'optimisations (lags). Le jeu reste disponible en, 32 bits via le Launcher BattleNet via le menu des options.

Un nouveau personnage sera également introduit fin Juin 2017, lors de la fin de la saison 10 et la livraison du patch 2.5, avant la saison 11 : Le nécromancien, personnage déjà présent dans le deuxième opus de la saga Diablo.

Versions[modifier | modifier le code]

En plus de la version standard du jeu, publiée le 25 mars 2014, disponible en DVD et en téléchargement, une version deluxe et une version collector sont également disponibles.L'édition deluxe uniquement disponible en téléchargement comprend les bonus suivants : des apparences d'objets inédites (Transmogrification), un compagnon passif (molosse spectrale) qui vous accompagne et trois nouveaux emplacements de personnages. L'édition collector inclut les bonus de l'édition deluxe ainsi que deux DVD retraçant le développement du jeu, la bande originale de l’extension, un livre d’illustrations, un tapis de souris et des bonus pour d’autres jeux développés par Blizzard Entertainment[9].

Une version consoles sur PS3, PS4, Xbox 360 et Xbox One est également disponible depuis le 19 août 2014 et est incluse dans une compilation baptisée Diablo III: Ultimate Evil Edition[10],[11].

Accueil[modifier | modifier le code]

Critiques[modifier | modifier le code]

Aperçu des notes obtenues
Diablo III: Reaper of Souls
Média Nat. Notes
Game Informer US 92 %[12]
Gamekult FR 80 %[13]
GameSpot US 80 %[14]
GamesRadar US 4/5[15]
IGN US 91 %[16]
Jeuxvideo.com FR 85 %[17]
PC Gamer US 87 %[18]

Ventes[modifier | modifier le code]

Comme le jeu original, Reaper of Souls connaît un important succès commercial avec 2,7 millions de copies vendues en une semaine[19].

En août 2014, le total des ventes de Diablo III et de son extension s'élève à vingt millions d'exemplaires[20]. Le 30 juin 2015, le jeu atteint les trente millions d’exemplaires vendus[21].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) « Fiche de Reaper of Souls », sur Jeuxvideo.com.
  2. (en) Chris Pereira, « Diablo 3: Reaper of Souls Release Date Announced », sur IGN, .
  3. a et b (fr)superpanda, « Aperçu de Reaper of Souls », sur Jeuxvideo.com.
  4. Test diablo 3-reaper of souls
  5. « Mise à jour 2.1 - présentation des saisons », sur battle.net,
  6. « Joie du Thésauriseur », sur JudgeHype
  7. « Recettes cube de Kanai », sur Millenium
  8. « Désespoir de Caldesann », sur http://diablo3.gamersorigin.com/
  9. (fr) «  Reaper of Souls : Découvrez le contenu de l’édition Collector », sur Battle.net, .
  10. (en) Martin Gaston, « Blizzard outlines Diablo 3: Reaper of Souls clans and communities », sur GameSpot, .
  11. « Diablo 3 : Ultimate Evil Edition »,
  12. (en) Daniel Tack, « Diablo 3: Reaper of Souls Review », sur GameInformer.com, .
  13. (fr) Dr Chocapic, « Test : Diablo 3 Reaper of Souls », sur Gamekult, .
  14. (en) Carolyn Petit, « Diablo 3: Reaper of Souls Review », sur GameSpot, .
  15. (en) Lucas Sullivan, « Diablo 3: Reaper of Souls Review », sur GamesRadar, .
  16. (en) Vince Ingenito, « Diablo 3: Reaper of Souls Review: Long Live the Loot », sur IGN, .
  17. (fr) Sylhas, « Test de Diablo 3 Reaper of Souls », sur Jeuxvideo.com, .
  18. (en) Leif Johnson, « Diablo 3: Reaper of Souls Review », sur PCGamer.com, .
  19. (en) Wesley Yin-Poole, « Diablo 3: Reaper of Souls shifts 2.7m in a week », sur Eurogamer, .
  20. (en) Mike Futter, « Over 20 Million Copies Of Diablo III Sold Since Release », sur Game Informer, .
  21. (en) Samit Sarker, « Diablo 3 lifetime sales top 30 million units », sur Polygon.com, .