Denis Seznec

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Seznec (homonymie).

Denis Le Her ou Denis Le Her-Seznec, plus connu sous le nom de Denis Seznec, né le 26 décembre 1946, est un écrivain et conférencier. Il est le petit-fils de Guillaume Seznec.

Biographie[modifier | modifier le code]

Denis SEZNEC est le fils de François Le Her et Jeanne Seznec, fille de Guillaume Seznec. Il a deux frères, Jean-Claude, canonnier en Indochine décédé et Bernard qui s'est suicidé en 1996, miné par l'affaire (72 ans après l'affaire), et une sœur, Francette. François Le Her serait, selon ses propres dires, l'un des derniers à avoir croisé en 1923 Pierre Quemeneur et a témoigné en 1924 en faveur de Guillaume lors du procès. Jeanne l'épouse une dizaine d'années plus tard, peut-être pour en savoir plus sur l'affaire. François Le Her la frappe et menace de revenir sur son témoignage. Jeanne le tue d'un coup de revolver le 3 octobre 1948. Au procès d'assises, elle est acquittée à l'unanimité[1],[2].

Compositeur-typographe, Denis Seznec devient réviseur au Journal officiel, milite à la CGT du Livre afin de la démocratiser de l intérieur, il voyage beaucoup[2]. Depuis sa prime jeunesse, il se bat pour la réhabilitation de son grand-père accusé du meurtre de Pierre Quéméneur, conseiller général du Finistère en 1923 et condamné aux travaux forcés à perpétuité en novembre 1924[3],[4].

Avec sa femme, Martine, il essaye pendant trente ans d'avoir un enfant, pense adopter, mais l'affaire l'en empêche[1].

Écrivain et conférencier, Denis Seznec est l'auteur plusieurs livres sur l'affaire Seznec.

Michel Pierre, spécialiste de l'histoire du bagne, note à ce propos : « telles que sont rapportées [les années que Guillaume Seznec a passées en Guyane] par son petit-fils dans un ouvrage récent, on entre justement dans la catégorie du roman où l’auteur prend de singulières libertés avec la vérité historique » et s'indigne de ce que « ce type d’ouvrage tend à instaurer une sorte de confusion entre la peine de la transportation telle qu’elle a été vécue en Guyane à cette époque et les camps d’extermination nazis. Ce qui est historiquement faux et moralement inadmissible. » Cet historien est également très critique sur les accusations proférées par Denis Seznec qui affirme que l artisan principal de la machination montée contre son grand-père serait l inspecteur Bonny. les mots « trafic » et « complot » renvoient automatiquement au pouvoir et aux Soviétiques. Un traffic concernant le " traffic des Cadillac " avec les Américains. ».

Denis Seznec apporte son soutien[5] à la candidature aux Présidentielles de Marine Le Pen

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

  • Association France Justice, association pour la révision du procès de Guillaume Seznec et sa réhabilitation, dont Denis Seznec est le fondateur, qu'il a présidé jusqu'en octobre 2013 et dont il est depuis le président d'honneur.

Références[modifier | modifier le code]