De Havilland DH.85 Leopard Moth

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

De Havilland DH.85 Leopard Moth
image illustrative de l’article De Havilland DH.85 Leopard Moth
Un Leopard Moth exporté vers l'Australie en 1935, exposé en condition de vol au Drage Air World Museum à l'aéroport Wangaratta (en), dans l'État du Victoria, en 1988.

Constructeur aéronautique Drapeau : Royaume-Uni de Havilland Aircraft Company
Type Avion léger de loisirs.
Premier vol
Mise en service
Nombre construit 133 exemplaires
(production : 1933–1936)
Dimensions

Le De Havilland DH.85 Leopard Moth était un avion de loisirs triplace monoplan à aile haute, conçu et produit par le constructeur britannique de Havilland Aircraft Company en 1933.

Conception et développement[modifier | modifier le code]

Le DH.85 était un successeur du Puss Moth et le remplaça sur les lignes de production de la compagnie à Stag Lane (en), puis plus tard Hatfield. Il était de configuration similaire à celle du modèle précédent, mais la structure tubulaire en acier fut remplacée par une structure intégralement en contreplaqué, ce qui lui donna une substantielle amélioration de distance franchissable, de performances et de capacité, tout en conservant le même type de moteur.

Le pilote était assis seul à l'avant en position centrale, alors que deux passagers pouvaient prendre place à l'arrière sur des sièges côte-à-côte. Les ailes pouvaient être repliées pour que l'avion occupe moins de place dans un hangar.

Histoire opérationnelle[modifier | modifier le code]

Le premier prototype, photographié en .

Le prototype prit l'air pour la première fois le , puis remporta la King's Cup Race en juillet aux mains de Geoffrey de Havilland, avec une vitesse moyenne de 224,5 km/h. Un total de 133 avions furent construits, incluant 71 exemplaires pour des propriétaires dans les îles britanniques et dix pour l'Australie. D'autres furent exportés vers la France, l'Allemagne, l'Inde, l'Afrique du Sud et la Suisse. La production cessa en 1936, soit seulement trois ans après son démarrage.

Au cours de la Seconde Guerre mondiale, 44 appareils furent saisis et intégrés au service militaire au Royaume-Uni, ainsi que d'autres exemplaires en Australie, la plupart du temps pour servir d'appareils de liaison ou de communications. Seul un petit nombre parvint à survivre à six ans d'utilisation intensive, bien que certains soient toujours en état de voler de nos jours, plus de 70 ans après la production du dernier exemplaire sur les lignes d'assemblage du constructeur. Six exemplaires étaient encore opérationnels au Royaume-Uni en 2009.

Utilisateurs[modifier | modifier le code]

Le système de repliage des ailes du Leopard Moth, d'une conception plutôt complexe.

Utilisateurs militaires[modifier | modifier le code]

Opérateurs civils[modifier | modifier le code]

Spécifications techniques (DH.85)[modifier | modifier le code]

Données de De Havilland Aircraft since 1909[5]

Caractéristiques générales

  • Équipage : 1 pilote
  • Capacité : 2 passagers
  • Longueur : 7,47 m
  • Envergure : 11,43 m
  • Hauteur : 2,67 m
  • Surface alaire : 19,1 m2
  • Masse à vide : 586 kg
  • Masse typique : 1 011 kg
  • Moteur : 1 moteur à pistons à 4 cylindres en ligne inversés refroidis par air de Havilland Gipsy Major (en) de 130 ch (97 kW)

Performances

Armement


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Les Avions de la Force Publique du Congo » [archive] (consulté le 19 avril 2018).
  2. (en) Ketley et Rolfe 1997, p. 11.
  3. (en) « Aircraft that took part in the Spanish Civil War » [archive du ], Aircraft of the Spanish Civil War (consulté le 11 avril 2018).
  4. (en) Pran Nath Seth et Sushma Seth Bhat 2003, p. 112.
  5. (en) Jackson 1987, p. 340.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.