Conyza sumatrensis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Conyza sumatrensis (synonyme : Erigeron sumatrensis, Erigeron floribunda, Conyza albida, Conyza naudini[2]), la vergerette de Sumatra ou vergerette blanchâtre, est une espèce deplantes dicotylédones de la famille des Asteraceae, originaire d'Amérique du Sud.

La vergerette de Sumatra est une plante herbacée annuelle ou bisannuelle. Cette plante rudérale est connue pour être une mauvaise herbe des cultures, que l'on retrouve aussi bien dans les champs cultivés, que les aires perturbées, les vergers et pâturages et les bords de route et de voies ferrée.

Cette espèce s'est répandue en Asie du Sud-Est et par la suite en Europe et dans le bassin méditerranéen.

Des populations de vergerette de Sumatra ont été signalées, depuis 1986, comme résistantes à des herbicides dans plusieurs pays[3]. L'une de ces populations a été signalée au Brésil comme résistant à la fois à des herbicides des groupes B/2 (inhibiteurs de l'ALS) et G/9 (inhibiteurs de l'EPSP synthase, comme le glyphosate)[4].

Description[modifier | modifier le code]

Capitules à maturité montrant les aigrettes de soies des akènes.

Conyza sumatrensis est une plante herbacée annuelle plante très poilue, dressée, ramifiée à la base, pouvant atteindre de 40 à 90 cm de haut. Les feuilles entières, alternes, rapprochées sur la tige, sont allongées, pointues et dentelées. Les fleurs, blanchâtres, sont groupées en petits capitules, celles du bord portant un minuscule ligule de moins de 0,5 mm. Les graines ont de 1 à 1,5 mm de long.

Cette espèce fleurit continûment du printemps à l'hiver .

Taxinomie[modifier | modifier le code]

Noms vernaculaires[modifier | modifier le code]

  • Vergerette de Sumatra, vergerette blanchâtre, érigeron blanc, conyza à nombreuses fleurs[5].
  • Mille-feuille, camomille-sauvage, fausse-camomille, herbe-bougie, zamal-marron (à la Réunion)[6].

Synonymes[modifier | modifier le code]

Selon Catalogue of Life (27 février 2016)[7] :

  • Baccharis ivifolia Blanco,
  • Conyza albida Willd. ex Spreng.,
  • Conyza bonariensis var. microcephala (Cabrera) Cabrera,
  • Conyza bonariensis f. subleiotheca Cuatrec.,
  • Conyza elata Kunth & Bouché,
  • Conyza flahaultiana Sennen,
  • Conyza floribunda var. laciniata Cabrera,
  • Conyza floribunda var. subleiotheca (Cuatrec.) J.B.Marshall,
  • Conyza myriocephala J.Remy,
  • Conyza naudinii Bonnet,
  • Erigeron albidus (Willd. ex Spreng.) A.Gray,
  • Erigeron bonariensis f. glabrata Speg.,
  • Erigeron bonariensis var. microcephalus Cabrera,
  • Erigeron crispus subsp. naudinii (Bonnet) Bonnier,
  • Erigeron erigeron subsp. naudinii (Bonnet) Bonnier,
  • Erigeron flahaultianus Thell.,
  • Erigeron musashensis Makino,
  • Erigeron naudinii (Bonnet) Bonnier,
  • Erigeron naudinii (Bonnet) Humbert,
  • Erigeron naudinii (Bonnet) P.Fourn.
  • Erigeron sumatrensis (Retz.) (basionyme),

Liste des variétés[modifier | modifier le code]

Selon Tropicos (27 février 2016)[8] (Attention liste brute contenant possiblement des synonymes) :

  • variété Conyza sumatrensis var. floribunda (Kunth) J.B. Marshall
  • variété Conyza sumatrensis var. leiotheca (S.F. Blake) Pruski & G. Sancho
  • variété Conyza sumatrensis var. sumatrensis

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. The Plant List, consulté le 27 février 2016
  2. « Conyza sumatrensis », sur www2.dijon.inra.fr (consulté le 4 octobre 2016)
  3. (en) « Herbicide Resistant Sumatran Fleabane Globally (Conyza sumatrensis) », International Survey of Herbicide Resistant Weeds (consulté le 27 février 2016).
  4. (en) « MULTIPLE RESISTANT SUMATRAN FLEABANE (Conyza sumatrensis) », International Survey of Herbicide Resistant Weeds (consulté le 27 février 2016).
  5. « Conyza sumatrensis (Retz) E. Walker », sur HYPPA, INRA (consulté le 27 février 2016).
  6. « Conyza sumatrensis (Retz.) E.Walker - Asteraceae - Dicotylédone », sur Malherbologie tropicale - AdvenRun, CIRAD (consulté en =27 février 2016).
  7. Catalogue of Life, consulté le 27 février 2016
  8. Tropicos, consulté le 27 février 2016

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :