Concours Olivier-Messiaen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le Concours international Olivier-Messiaen est un concours d'orgue à Lyon.

Histoire[modifier | modifier le code]

À l'origine il a été un concours international de piano contemporain organisé par la Ville de Paris en hommage au compositeur français Olivier Messiaen. La première édition eut lieu en 1967 à Paris dans le cadre du festival de Royan, la dernière a eu lieu en 2007.

Par l'intermédiaire de l'Agence Iséroise de Diffusion Artistique[1] et de l'Auditorium de Lyon, la Fondation Olivier Messiaen[2] a fait renaître le Concours International. L'Auditorium de Lyon est dépositaire depuis 1977 de l'orgue symphonique de concert réputé internationalement. Il est l'œuvre du facteur Aristide Cavaillé-Coll, initialement au Palais du Trocadéro « vitrine » musicale en art moderne de l'Exposition universelle de 1878. Il fut reconstruit en 1939 au nouveau Palais de Chaillot[3]. Le compositeur organiste « a été titulaire pendant plus de 70 ans d'un orgue [de ce facteur d'instrument] à l'Église de la Sainte-Trinité de Paris »[3].

Vainqueurs du concours[modifier | modifier le code]

Concours de piano[modifier | modifier le code]

Année Président Jury Prix
2000 Yvonne Loriod Håkon Austbø (Pays-Bas)
Maria-Elena Barrientos (Espagne)
George Benjamin (Royaume-Uni)
Michel Béroff (France)
Alain Louvier (France)
Roger Muraro (France)
Marcello Panni (Monaco)
Pierre Réach (France)
Thomas Daniel Schlee (Allemagne)
Takahiro Sonoda (Japon)
1er Grand Prix : Markus Bellheim (Allemagne)

2e Prix : Jean Dubé (France)
3e Prix : Ooï Hiroaki (Japon)
Prix Yvonne Loriod : Jean Dubé

2003 Michel Béroff İdil Biret (Turquie)
Suzanne Cheetham-Pillinger (Grande-Bretagne)
Ivan Fedele (Italie)
Peter Hill (Grande-Bretagne)
Jun Kanno (Japon)
Noël Lee (États-Unis)
Yvonne Loriod-Messiaen (France)
Roger Muraro (France).
1er Grand Prix : Chuan Qin (Chine)

2e Grand Prix : Prodromos Symeonidis (Grèce)
3e Prix : Hue-Am Park (Corée)
4e Prix : Feodor Amirov (Russie)
Prix Yvonne Loriod : Prodromos Symeonidis

2007 Gilbert Amy Louise Bessette (Canada)
Marie-Françoise Bucquet (France)
Nguyen Thien Dao (France)
Jean-François Heisser (France)
Momo Kodama (Japon)
Klára Körmendi (Hongrie)
Roger Muraro, (France)
Mikhail Rudy (France)
Grand Prix de la Ville de Paris : Le Liu (Chine)

2e Grand Prix : Marie Vermeulin (France)
3e Prix : Mako Okamoto (Japon)
4e Prix : Yury Favorin (Russie)

Concours d'orgue[modifier | modifier le code]

Année Président Jury Prix
2018-19[3] Olivier Latry Thierry Escaich (France)
Philippe Hersant[4] (France)
Edgar Krapp (Allemagne)
Thomas Lacôte (France)
Catherine Massip (France)
Benoît Mernier (Belgique)
Leo Samama, (Pays-Bas)
Liesbeth Schlumberger (Afrique du Sud)
Grand Prix Olivier-Messiaen : non décerné

2e Prix : Thomas Kientz (France)
3e Prix : Yanis Dubois (France)
4e Prix : Fanny Cousseau (France)
Prix de la meilleure interprétation de l'oeuvre nouvelle : Yanis Dubois
Prix de la meilleure interprétation de l'oeuvre d'Olivier Messiaen : Fanny Cousseau
Prix du public : Eszter Szedmàk (Hongrie)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et Références[modifier | modifier le code]

  1. En 2018 organisation du Festival Berlioz, du festival Messiaen au pays de la Meije et de la Maison Messiaen en Matheysine par Bruno Messina, directeur.
  2. Créée en 1995, la Fondation Olivier Messiaen a permis « la constitution d’un site Olivier Messiaen (musée, concerts, master class…) à Petitchet dans l’Isère, et contribue à la conservation de manuscrits, annotations d’œuvres, et fonds documentaires [confiés à la] BNF ».
  3. a b et c Cartel du Concours International Olivier-Messiaen 2018, du 17 au 23 juin 2019, Auditorium de Lyon.
  4. Philippe Hersant a composé In exitu Israel figure imposée aux candidats de la finale 2019.