Complex instruction set computer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Un microprocesseur à jeu d'instruction étendu, ou complex instruction set computer (CISC) en anglais, désigne un microprocesseur possédant un jeu d'instructions comprenant de très nombreuses instructions mixées à des modes d'adressages complexes.

L'architecture CISC est opposée à l'architecture RISC (Reduced Instruction-Set Computer).

Avantages[modifier | modifier le code]

  • L'empreinte mémoire du code est beaucoup plus dense (facteur deux entre de l'ARM thumb et le x86), ce qui est intéressant pour minimiser la taille du cache instruction.
  • Possibilité de microprogrammation, donc de corriger le jeu d'instructions (cela peut être utile pour corriger des bugs).
  • Permet d'utiliser des instructions très complexes non (ou mal) gérées par les compilateurs mais très rapides (ex. : instructions SIMD).

Défauts[modifier | modifier le code]

  • Le microprocesseur est plus compliqué à accélérer (problème pour pipeliner le moteur d'exécution).
  • Le processeur est globalement plus complexe qu'un processeur RISC.
  • Les compilateurs ont des difficultés à générer des instructions complexes.
  • Certaines instructions complexes sont exécutées sur plusieurs cycles d'horloge, dont le nombre peut dépendre des arguments. Il est difficile de prévoir la durée de certains calculs, ce qui peut mener à des problèmes de synchronisation.

Processeur de cette famille[modifier | modifier le code]