Multiplexeur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Un multiplexeur (abréviation : MUX) est un circuit permettant de concentrer sur une même voie de transmission différents types de liaisons (informatique, télécopie, téléphonie, télétex) en sélectionnant une entrée parmi N. Il possèdera donc N entrées, ainsi qu'une entrée de log2 N bits permettant de choisir quelle entrée sera sélectionnée, et une sortie.

Il sert d'accès aux réseaux de transmission de données.

Table de vérité[modifier | modifier le code]

L'entrée A ou B est propagée sur la sortie Z suivant la valeur de S0.

S0 Z
0 A
1 B

Représentation schématique[modifier | modifier le code]

Schéma logique d'un multiplexeur.
Schéma d'un multiplexeur 4 vers 1 basé sur des portes NON, ET, OU. Le code 10 sélectionne la troisième entrée (C). Le code 11 aurait sélectionné la dernière entrée (D).

Fonctionnement[modifier | modifier le code]

La valeur d'une des deux entrées E(i) sera propagée sur la sortie S suivant la valeur de aut (appelé autorisation) : si aut = 0, alors toutes les valeurs de la sortie valent 0 ; si aut = 1, alors on voit l'adresse (A) S = E(a). Exemple : si k = 2, on a deux adresses telles que A0 = 0 et A1 = 1 ; chaque E doit avoir 2 valeurs si aut = 1 alors en décimal A1A0=2 on prend E2.

Un MUX simple réalise la fonction logique :

S = aut.(A0'A1'E0+A0'A1E1+A0A1'E2+A0A1E3)

On trouvera donc des multiplexeurs « 2 vers 1 » (1 bit de sélection), « 4 vers 1 » (2 bits de sélection), « 8 vers 1 » (3 bits de sélection), etc. Certains multiplexeurs transmettent aussi bien les signaux numériques que les signaux analogiques.

Le circuit accomplissant la fonction inverse est appelé démultiplexeur ou encore décodeur.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :