DEC Alpha

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Un DEC Alpha modèle 21066-AA.

Le DEC Alpha, aussi appelé Alpha AXP, est un microprocesseur superscalaire RISC 64 bits initialement développé et fabriqué par Digital Equipment Corp. (DEC), qui l’utilisa d’abord pour ses propres besoins et ensuite le commercialisa comme station de travail et dans ses serveurs.

Historique[modifier | modifier le code]

La conception de ce processeur s’est très largement inspiré du processeur DEC Prism (en), ce dernier ayant connu de nombreux retards et ne sera finalement jamais commercialisé.

Selon son fabricant Ce processeur était le plus rapide en 1994 et le restera pendant plusieurs années.[réf. nécessaire] Il sera notamment utilisés dans plusieurs superordinateurs Cray entre 1999 et 2003.

En 1998, l’architecture fut achetée par Compaq et les secrets industriels et détails de conception vendus à Intel en 2001. La même année, Hewlett-Packard racheta les droits et continua le développement de l’architecture jusqu’en 2004, se contentant ensuite de vendre des serveurs principalement aux clients existants.

En , Hewlett-Packard cessa complètement la production et la vente de processeurs Alpha.

Architecture[modifier | modifier le code]

Des fréquences plus élevées et de meilleures performances ont été possibles grâce à de coûteux procédés de microgravure[réf. nécessaire] et à son bus d’instructions superpipelinée, mais surtout grâce aux optimisations manuelles du dessin,. Il avait un contrôleur mémoire intégré superscalaire.

Support logiciel[modifier | modifier le code]

Conçu comme un successeur de la gamme d'ordinateurs VAX, il fut livré avec le système d'exploitation VMS, ainsi que Tru64 (anciennement appelé « Digital UNIX » et développé par DEC). Plus tard des Systèmes d’exploitation libres fonctionnèrent sur l’Alpha, particulièrement GNU/Linux, plusieurs distributions BSD, le micronoyau L4Ka::Pistachio et Plan 9. Microsoft, qui a pour politique que tous ses systèmes d’exploitation puissent fonctionner pour au moins deux processeurs différents[réf. souhaitée], développa pour ce processeur jusqu’à Windows NT 4.0-SP6, mais cessa tout développement pour Alpha après la 3e version bêta de Windows 2000.

Liste des modèles[modifier | modifier le code]

Modèle EV n° Année Fréquence
[MHz]
Gravure
[nm]
Transistors
[millions]
Taille
[mm²]
Entrées/sorties TDP
[W]
Tension
[V]
Débit RAM
[Mo/s]
Cache données
[ko]
Cache instr.
[ko]
Cache S Cache B Jeu d’instructions
21064 EV4 1992 150-200 750 1,68 234 290 30 3.3 80 8 8 --
21064A EV45 1994 200-300 500 2,85 164 33 3.3 80 16 16 --
21066 LCA4 1993 100-166 680 1,75 209 21 3.3 30 8 8 --
21066A LCA45 1994 166-233 500 1,75 161 23 3.3 30 8 8 --
21164 EV5 1995 366-500 500 9,7 299 296 56 3.3/2.5 150 8 8 96k 1 R
21164A EV56 1996 400-767 350 9,3 209 46 3.3/2.0 300 8 8 96k 1-2M R,B
21164PC PCA56 1997 400-533 350 3,5 141 264 40 3.3/2.5 8 16 -- 1M R,B,M
PCA57 600-666 280 5,7 101 283 20 2.5/2.0 16 16 -- 1M R,B,M
21264 EV6 1998 450-600 350 15,9 314 389 73 2.0 1600 64 64 -- 2-8M R,B,M,F
21264A EV67 1999 667-750 250 15,9 210 389 64 64 -- 2-8M R,B,M,F,C
21264B EV68AL 2001 800-833 180 15,9 125 64 64 -- 2-8M R,B,M,F,C,T
21264C EV68CB 2001 1000–1250 180 15,2 125 65-75 1.65 64 64 -- 2-8M R,B,M,F,C,T
21264D EV68CX 64 64 -- 2-8M R,B,M,F,C,T
21364 EV7 2003 800-1300 180 130 397 1443 125 1.5 64 64 1.75M -- R,B,M,F,C,T
21364 EV7z 2003 1300- 180 64 64 1.75M -- R,B,M,F,C,T

Notes[modifier | modifier le code]

  • EV : parfois écrit explicitement « Extended Vax ».
  • Cache S : antémémoire de second niveau.
  • Cache B : antémémoire de troisième niveau (externe).
  • Jeu d’instructions :
    • R – Support matériel pour les valeurs hors-limites représentées par plus l’infini ou moins l’infini.
    • B – BWX ((Byte/Word Extension), instructions to allow 8- and 16-bit operations from memory and I/O
    • M – MVI ((Mltimedia Vectorial Instructions), instructions vectorielles utilisées pour les applications de type multimédia.
    • F – FIX, instructions pour déplacer des données entre des registres à valeurs entières et à point flottant. Ajoute aussi une instruction pour effectuer les racines carrées, même si le registre de départ ne supporte que les nombres entiers.
    • C – CIX, instructions pour compter et trouver la position de certains bits.
    • T – Support d’instructions permettant d’aller chercher une valeur tout en la modifiant, sous certains conditions, dans le but d’accélérer les performances des verrous, et plus particulièrement au moment d’obtenir un mutex pour la 1re fois.


Références[modifier | modifier le code]