Processeur autosynchrone

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’informatique
Cet article est une ébauche concernant l’informatique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (décembre 2015).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Les processeurs autosynchrones sont des types particuliers de processeurs qui n'ont pas d'horloge, l'impulsion de l'horloge est remplacée par une impulsion du dernier élément du processeur, qui signifie « j'ai fini, on passe à la suite ».

Ils sont rapides, et on peut considérer que l'horloge est remplacée par une boucle réflexe : dès qu'un processus est fini, une impulsion similaire à celle envoyée par l'horloge (inexistante) est envoyée..

Ces processeurs servent surtout de transition entre les processeurs synchrones et les processeurs asynchrones.

Notes et références[modifier | modifier le code]