Col du Hantz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hantz.

Col du Hantz
Image illustrative de l’article Col du Hantz
Vue du col en venant de Saales.
Altitude 641 m
Massif Massif des Vosges
Coordonnées 48° 24′ 10″ nord, 7° 05′ 21″ est
PaysDrapeau de la France France
ValléeRabodeau
(ouest)
Bruche
(est)
Ascension depuisLa Petite-Raon Saint-Blaise-la-Roche
Kilométrage8,5 km 6,5 km
AccèsD424 D424
Fermeture hivernale exceptionnellement

Géolocalisation sur la carte : Vosges

(Voir situation sur carte : Vosges)
Col du Hantz

Géolocalisation sur la carte : Bas-Rhin

(Voir situation sur carte : Bas-Rhin)
Col du Hantz

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Col du Hantz

Le col du Hantz est un col du massif des Vosges, culminant à 641 mètres. Il est emprunté par la RD 424 qui relie Belval, commune du département des Vosges, à Saint-Blaise-la-Roche dans le Bas-Rhin via Saulxures. Une petite route, la RD 304, part du col pour rejoindre Saales, avec un point culminant de 782 mètres.

Le col est un point de la frontière entre le département des Vosges et le département du Bas-Rhin, ainsi qu'entre leurs régions historiques respectives, la Lorraine et l'Alsace, faisant partie depuis 2016 de la même région administrative du Grand Est.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le passage était sans doute connu des Romains, qui l'empruntaient pour transporter le sel de Moyenmoutier vers l'Italie. Certains historiens soutiennent cependant que ce transport se faisait par le col du Las (701 m), quelques kilomètres plus au sud.

Entre 1871 et 1918, suite à la défaite française durant la Guerre franco-allemande de 1870, le col se situait à la limite entre l'Alsace-Lorraine (territoire de l'Empire allemand), incluant l'Alsace et l'actuel département de Moselle, et la Lorraine restée française (les actuels département des Vosges, de la Meurthe-et-Moselle et de la Meuse). Un poste de douane fut donc installé sur cette frontière inter-étatique. Le nom de l'auberge se trouvant encore actuellement sur le col en témoigne d'ailleurs : « À l'ancienne frontière ».

Durant les combats du 14 au 19 août 1914, la 26e brigade, 13e division d'infanterie, 21e corps d'armée, 1re armée reprend le col aux Allemands. Dans le cadre de l'armistice de 1918, l'Alsace-Lorraine et, en particulier, le col du Hantz furent réintégrés à la France.

La stèle.

Fin 1944, à l'issue de la Seconde Guerre mondiale, l'occupant allemand, menant une politique de la terre brûlée, déporte un millier de Vosgiens vers les camps de concentration via le col, dont un tiers issu du canton de Senones[1]. Une stèle a été érigée au col en mémoire du millier de déportés issus de la vallée du Rabodeau.

Activités[modifier | modifier le code]

Le 7e étape du Tour de France 2005 a franchi le col d'ouest en est, le coureur allemand Fabian Wegmann passant en tête au sommet.

Le sentier de grande randonnée GR 532, ralliant Wœrth à Belfort, passe par le col.

L'auberge « À l’Ancienne Frontière » est présente au col.

Notes et références[modifier | modifier le code]