Claudine Glot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Glot.
Claudine Glot
Description de cette image, également commentée ci-après
Claudine Glot aux Rencontres de l'imaginaire de Brocéliande 2013
Naissance (72 ans)
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Français

Œuvres principales

  • Fées, elfes, dragons et autres créatures des royaumes de féerie
  • Excalibur ou l'aurore du royaume

Claudine Glot, née le , est une femme de lettres française, devenue l'une des spécialistes de la légende arthurienne, de la mythologie celtique et du patrimoine de Bretagne. Elle est également à l'initiative de visites guidées et contées de la forêt de Brocéliande, des expositions, de conférences sur les thèmes de la forêt, du monde celtique médiéval et des légendes de la Table ronde.

Arrivée en Bretagne vers l'âge de vingt ans, elle s'intéresse au patrimoine de la région et contribue à de nombreux articles sur le sujet, avant de publier ses premiers ouvrages papier. Elle fonde la revue Artus en 1979, et en reste la secrétaire de rédaction jusqu'à l'arrêt de la publication. En 1988, elle cocrée le Centre de l’Imaginaire Arthurien, situé depuis 1990 au château de Comper. Elle s'y occupe d'expositions et de conférences, tout en continuant à publier régulièrement des romans sur ses sujets de prédilection.

Biographie[modifier | modifier le code]

Née en Dordogne, Claudine Glot s'intéresse depuis l'enfance à tous les récits légendaires, fabuleux et mythiques.

Claudine Glot aux côtés de Nicolas Mezzalira, directeur du Centre de l'Imaginaire Arthurien, et des organisateurs belges du Musée en Piconrue dans le cadre du projet Ardenne-Bretagne.

Elle garde le goût des contes et légendes, étudiant le latin, le grec, puis les lettres modernes, avant de se spécialiser auprès de celtisant Christian Guyonvarc’h et de son épouse Françoise Leroux dans le domaine celtique, à l'époque où il est profondément méconnu. Cette même époque est celle où, par un hasard de circonstance, elle emménage en Bretagne, près de la forêt de Brocéliande, et découvre les contes locaux. Au début des années 1970, elle vend des journaux bretons et participe à des défilés « avec des cornemuses et des personnes costumées »[1].

Dès la fin des années 1970, elle suit les travaux des archéologues Pierre Roland Giot et Jacques Briard, des médiévistes Joël Grisward, Claude Lecouteux, Philippe Walter, Anne Berthelot, Jacques Ribard. C’est aussi l’époque où elle entreprend de parcourir les chemins de l'Écosse. Elle y effectue une quinzaine de séjours et publie sur ce pays différents articles ou livres. Ses voyages dans les années 1980, la conduisent aussi en Irlande et au Pays de Galles et à de nombreuses reprises en Cornouailles et dans le Devon où elle se lie d'amitié avec Brian Froud et son épouse Wendy Froud, mais aussi Elizabeth Jane Baldry et de nombreux artistes du Dartmoor.

Revue Artus[modifier | modifier le code]

En 1979, elle fonde à Nantes la revue Artus.

Annoncée par le magazine Pays de Bretagne, cette revue comprend des articles de fond consacrés aux pays celtiques et nordiques tout en présentant les particularités régionales bretonnes. Elle est considérée par Jean-Yves Camus et René Monzat comme une émanation régionale de la Nouvelle Droite, qui notent que la revue dressent l'éloge d'Anne-Laure et Jean-Yves Le Gallou, ou de Georges Gondinet[2].

Elle en reste la secrétaire de rédaction jusqu'à l'arrêt de la publication.

Centre de l'Imaginaire Arthurien[modifier | modifier le code]

Elle devient au fil des années l'un des spécialistes reconnus de la légende arthurienne[réf. nécessaire], notamment grâce à ses activités au Centre de l'Imaginaire Arthurien. En 1988, elle fonde avec quelques-uns de ses amis, ce Centre de l’Imaginaire Arthurien, hébergé au château de Comper, et qu'elle préside depuis sa création. Elle y a pour principales activités la création des scénographies d’exposition, l’écriture des textes des catalogues ; elle intervient également dans des projets d’écriture (écoles, collèges, lycées). Elle a été à l’initiative des visites guidées et contées de la forêt de Brocéliande, des expositions, de conférences sur les thèmes de la forêt, du monde celtique médiéval ainsi que des légendes de la Table ronde, et d’un grand nombre d’animation qui infusent le pays de Brocéliande et ses alentours[réf. nécessaire].

En plus des thèmes liés à la légende arthurienne, Claudine Glot y aborde le conte de fée, les Celtes et la forêt de Brocéliande.

Article détaillé : Centre de l’Imaginaire Arthurien.

Activités d'écriture[modifier | modifier le code]

Claudine Glot aux Utopiales de Nantes 2011

Auteur d'une vingtaine d'ouvrages sur l'univers celtique et médiéval, Claudine Glot a commencé par rédiger des articles sur le sujet dans des magazines tels que GEO ou Grands Reportages. Elle réalise principalement des adaptations destinées aux jeunes lecteurs. Les actes d'un colloque tenu à Metz en 2009 louent sa démarche de réécriture qui « facilite souvent la lecture pour le jeune public, dans la mesure où ils respectent toujours la sensibilité médiévale »[3].

Organisation d'expositions[modifier | modifier le code]

Outre l'organisation de l'exposition thématique annuelle du centre arthurien, Claudine Glot en a organisé deux autres à l'abbaye de Daoulas, l'une sur les créatures légendaires en 1993 (Fées elfes, dragons et autres créatures des royaumes de féerie), l'autre consacrée à l'Europe au temps des Vikings, avec Michel Le Bris.

Autres activités[modifier | modifier le code]

Claudine Glot au Printemps des Légendes de Monthermé en compagnie de Pierre Dubois.

Elle est régulièrement invitée à des festivals consacrés aux légendes ou au Moyen Âge ; ainsi, le , elle a remis un prix Oriande d'honneur à Pierre Dubois lors du Printemps des Légendes de Monthermé pour récompenser l'ensemble de son travail en faveur de la féerie[4]. Elle a été invitée d'honneur avec le Centre de l'Imaginaire Arthurien aux 27e médiévales de Provins[5].

Elle a expliqué la légende arthurienne dans les bonus des DVD de la série Kaamelott.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • La légende de Merlin, Ouest France
    Coécrit avec Jean-Noël Rochut.
  • Roi arthur : Les légendes de la table ronde, Coop Breizh
    Coécrit avec Molly Pelham, Julek Heller.
  • Contes et légendes de Brocéliande, Ouest France
  • Brocéliande, Apogée
    Coécrit avec Hervé Glot.
  • Sur les traces du roi Arthur, Gallimard Jeunesse, 2001
    Coécrit avec Philippe Munch. Traduit dans de nombreuses langues dont le grec, l'espagnol, le coréen, le chinois...
  • Fées, elfes, dragons et autres créatures des royaumes de féerie, Hoëbeke, 2002
    Coécrit avec Michel Le Bris. Catalogue de l'exposition de l'abbaye de Daoulas
  • Le grand livre du roi Arthur, Ouest France, 2003
  • L'Europe des Vikings, Hoëbeke, 2004
    Catalogue de l'exposition de l'abbaye de Daoulas
  • Pays celtes : Hauts lieux et chemins secrets, Ouest France, 2004
    Coécrit avec Yvon Boëlle, Hervé Glot.
  • Il était une fée... Morgane, Adam Biro, 2004
    Roman pour enfants
  • Il était une fée... Mélusine, Adam Biro, 2004
    Roman pour enfants
  • Il était une fée... Ondine, Adam Biro, 2005
    Roman pour enfants
  • Il était une fée... Viviane, Adam Biro, 2005
    Roman pour enfants
  • Les fées d’Écosse et autres histoires, Le Pré aux clercs, 2007
    collection Le Cabinet Fantastique
  • Carnet de route de la Bretagne féerique, Soleil, 2007
    Coécrit avec Laurent Miny.
  • Légendes du roi Arthur, Jack, 2009
    Coécrit avec Yvon Boëlle. Monographie
  • Excalibur ou l'aurore du royaume, éditions Le Pré aux clercs, 2009
    Coécrit avec Coécrit avec Marc Nagels.
  • Hauts lieux de Brocéliande, Ouest France
    Coécrit avec Yvon Boëlle, Hervé Glot.
  • Le Moyen Age est un jeu, Librio, 2010
    collection Memo
  • Lancelot ou l'âge d'or de la table ronde, éditions Le Pré aux clercs, 2010
    Coécrit avec Marc Nagels.
  • La Quête du Graal et le destin du royaume, éditions Éditions Le Pré aux clercs, 2011. Co-écrit avec Marc Nagels.
  • Il était une fois, Morgane, Viviane, Mélusine, Ondine, Editions Manannan, 2013. Illustrations de Lawrence Rasson.
  • Mélusine, fée, femme, dragon, Ouest France, 2013.
  • Les fées ont une histoire, Ouest-France, 2014.
  • Des sourires et des chats, album de Séverine Pineaux, Au bord des Continents, 2014.
  • Raiponce, participation à l'ouvrage de Lawrence Rasson, autoédition, 2015.
  • Le guide secret de Brocéliande, Ouest-France, 2015.
  • Brocéliande, Éditions Jean-Paul Gisserot, 2015.
  • Merlin, ombres et lumière, Ouest-France, 2017.
  • Le Graal, Ouest-France, 23 mars 2018.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Interview sur Wikinews.
  2. Jean-Yves Camus et René Monzat, Les Droites nationales et radicales en France : répertoire critique, Lyon, Presses universitaires de Lyon, , 526 p. (ISBN 2-7297-0416-7), p. 295.
  3. Médiévalisme, Modernité Du Moyen Âge (actes du colloque tenu à Metz les 19 et par Vincent Ferré), éditions L'Harmattan, (ISBN 9782296131507) p. 76 [lire en ligne].
  4. Tsaag Valren, « Printemps des légendes de Monthermé », sur Fabyrinthe.com, (consulté le 27 avril 2010).
  5. « Les médiévales », Le Provinois, no 89,‎ , p. 4 (lire en ligne).

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]