Philippe Walter

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Philippe Walter
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (65 ans)
MetzVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Directeurs de thèse
Daniel Poirion (d), Robert MartinVoir et modifier les données sur Wikidata
Distinction
Chevalier des Palmes académiques (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Philippe Walter, né le 12 août 1952 à Metz en Lorraine, est un médiéviste français. Spécialiste des mythologies chrétiennes, notamment de la littérature arthurienne, et de l'imaginaire médiéval, l'Université d'Alba Iulia lui a décerné le titre de Docteur honoris causa le 16 juin 2008[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Élève-professeur à 19 ans, Philippe Walter est admis à l'agrégation de lettres modernes à 22 ans[2]. Il est docteur d'université à 27 ans[3] avant de devenir docteur d'État de l'Université Paris Sorbonne-Paris IV à 35 ans[4]. À l'âge de 29 ans, Philippe Walter entre comme professeur assistant, agrégé, à la Sorbonne et devient directement professeur des universités à 38 ans, après son doctorat d'État. Il est alors nommé professeur de littérature française du Moyen Âge à l'Université Stendhal (Grenoble 3) où il dirige l'Institut (UFR) des lettres classiques et modernes deux ans après son arrivée à Grenoble. Il prend ensuite, avec le soutien de son fondateur, la direction du Centre de recherches sur l'imaginaire (fondé par Gilbert Durand en 1966). Promu professeur de première classe à 46 ans, il accède à la classe exceptionnelle des professeurs d'université à 52 ans.

Ses thèmes de recherche sont :

  • philologie romane, édition et traduction de textes médiévaux
  • littérature française du Moyen Âge et particulièrement les romans de la Table ronde
  • mythologies comparées (domaine eurasiatique)
  • interculturalités européennes au Moyen Âge
  • anthropologie culturelle du Moyen Âge

Avec Daniel Poirion, il a contribué à l'édition des œuvres de Chrétien de Troyes en 1994, dans la Bibliothèque de la Pléiade, avant de diriger pour la même collection l'édition avec traduction des romans en prose du Graal (Le Livre du Graal en 3 volumes). Il a publié plusieurs ouvrages sur la littérature arthurienne, dont Perceval, le pêcheur et le Graal, Merlin ou le Savoir du monde, Arthur, l'ours et le roi, aux éditions Imago (Paris), des éditions et traductions de grands textes médiévaux (Tristan et Yseut en Livre de poche, les Lais de Marie de France et Aucassin et Nicolette en Gallimard-Folio). Certains de ses ouvrages sont traduits en roumain, en espagnol, en croate et en japonais. Il a fondé et dirige la collection Moyen Âge européen (éditions ELLUG) ainsi que la Bibliothèque de l'Imaginaire (Presses Universitaires de Grenoble).

Philippe Walter a donné des conférences dans une vingtaine de pays dont les États-Unis, le Canada, l'Allemagne, la Belgique, la Suisse, le Portugal, l'Islande, la Finlande, la Pologne, la Roumanie, la Tunisie, le Liban, l'Italie, l'Espagne et le Japon (où il a effectué une quinzaine de missions scientifiques).

Philippe Walter est Officier des Palmes académiques et membre correspondant de l'Académie nationale de Metz. Il est également membre d'honneur de la Société d'études celtiques de Bruxelles.

Publications[modifier | modifier le code]

Éditions
  • Tristan et Yseut. Les poèmes français, textes originaux et intégraux présentés, traduits et commentés, Paris, Le Livre de Poche, 1989.
  • Chrétien de Troyes, Cligès et Yvain dans l'édition des Œuvres complètes (sous la direction de Daniel Poirion), Paris, Gallimard, 1994 (Bibliothèque de la Pléiade), p. 171-503 et 1114-1234.
  • Philippe Walter (Éditeur scientifique), Aucassin et Nicolette : chantefable du XIIIe siècle, Paris, Gallimard, coll. « Folio classique » (no 3265), , 200 p., mus., couv. ill. en coul. ; 18 cm (ISBN 2-07-040538-9, ISSN 1258-0449, notice BnF no FRBNF37051314)
  • Marie de France, Les Lais, édition et traduction nouvelle, Paris, Gallimard, 2000.
Traductions
  • Hervis de Metz, chanson de geste du XIIIe siècle, mise en français moderne avec postface et bibliographie. Nancy & Metz, Presses universitaires de Nancy & éditions Serpenoise, 1984.
  • Chrétien de Troyes, Yvain ou le Chevalier au Lion, Paris, Gallimard, 2000.
  • Béroul, Tristan et Yseut, introduction, traduction et notes, Paris, Livre de Poche, 2000.
  • Juan Vivas, La quête du saint Graal et la Mort d’Arthur. La Demanda (Quête) castillane du Saint Graal, traduction en collaboration avec V. Serverat, Grenoble, ELLUG, 2006.
Études
  • Canicule, essai de mythologie sur Yvain de Chrétien de Troyes, Paris, SEDES, 1988.
  • La Mémoire du temps. Fêtes et calendriers de Chrétien de Troyes à La Mort Artu, Paris, Champion, 1989.
  • Le Gant de verre. Le mythe de Tristan et Yseut, La Gacilly, éditions Artus, 1990.
  • Mythologie chrétienne. Mythes et rites du Moyen Âge, Paris, éditions Entente, 1992 ; deuxième édition revue et complétée : Mythologie chrétienne. Fêtes, rites et mythes du Moyen Âge, Paris, Imago, 2003.
  • Naissances de la littérature française (IXe - XVe siècle). Anthologie commentée, Grenoble, ELLUG, 1993. Réédition avec les Presses de l’Université de Montréal, 1998.
  • Le Bel Inconnu de Renaut de Beaujeu. Rite, mythe et roman, Paris, PUF, 1996.
  • Chrétien de Troyes, Paris, PUF, 1997.
  • Merlin ou le Savoir du monde, Paris, Imago, 2000.
  • Béroul, Tristan et Yseut, Paris, Hatier, 2000.
  • Arthur, l’ours et le roi, Paris, Imago, 2002.
  • Perceval, le pêcheur et le Graal, Paris, Imago, 2004.
  • Galaad, le pommier et le Graal, Paris, Imago, 2004.
  • Tristan et Yseut. Le porcher et la truie, Paris, Imago, 2006.
  • Albums de la Pléiade : « le Livre du Graal », bibliothèque de la Pléiade, éditions Gallimard, 2009
  • Gauvain le chevalier solaire, Paris, Imago, 2013.
  • Ma mère l'Oie. Mythologie et folklore dans les contes de fées, Paris, Imago, 2017.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Kôji Watanabe (dir.), Tous les hommes virent le même soleil. Hommage à Philippe Walter, Tokyo, CEMT Éditions, 2002.
  • Fleur Vigneron et Kôji Watanabe (dir.), Voix des mythes, science des civilisations. Hommage à Philippe Walter, Peter Lang, 2012.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :