Claudia Octavia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Claudia Octavia
Claudia Octavia.jpg
Pièce de Claudia Octavia.
Biographie
Naissance
Vers Voir et modifier les données sur Wikidata
RomeVoir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Époque
Activité
Famille
Père
Mère
Fratrie
Conjoint
Néron (de à )Voir et modifier les données sur Wikidata
Statut

Claudia Octavia (en français Octavie, à ne pas confondre avec la sœur d'Auguste) est née vers 40, fille de l'empereur Claude et de son épouse Messaline. Elle est mariée à Néron, qui la répudie et l'exile en 62, puis la fait mourir le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Claudia Octavia est la fille de l'empereur Claude et de son épouse Messaline[1]. Claudia Octavia est promise vers 41 à Lucius Junius Silanus, un cousin descendant direct d'Auguste[1],[2]. Sous l'influence d'Agrippine la Jeune, L. Silanus est déchu de son rang et poussé au suicide en 49[3],[4].

Après le mariage d'Agrippine avec Claude en 49, Claudia Octavia est aussitôt fiancée au fils d'Agrippine, le futur empereur Néron[5]. Elle l'épouse en 53 alors qu'il a seize ans[6]. Selon Tacite, Néron délaisse cette épouse qu'on lui a imposé, et prend pour maitresse l'affranchie Claudia Acte, ce qui irrite Agrippine[6].

Accusée de stérilité par Néron, Claudia Octavia est répudiée en 62 et exilée en Campanie. Néron épouse aussitôt Poppée, depuis longtemps sa maitresse[7],[8]. Réagissant aux protestations populaires en faveur d'Octavie, Néron la rappelle à Rome. Puis sous l'influence de Poppée, il l'accuse d'adultère avec son ancien pédagogue Anicetus[7], qui avait organisé l'assassinat d'Agrippine et qui se prête à ce mensonge, et d'avoir avorté pour cacher son crime, oubliant par là-même ces anciens motifs de stérilité[9]. Octavia est ensuite reléguée dans l'île de Pandataria (actuellement appelée Ventotene). Quelques jours après, elle reçoit l'ordre de se suicider, ce qu'elle refuse. De force, on lui ouvre les quatre veines, puis on porte sa tête coupée à Rome pour la montrer à Poppée[10] le . Tacite déclare qu'elle était dans sa vingtième année, mais elle avait probablement 22 ou 23 ans.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Suétone, Claude, 27.
  2. Tacite, Annales, XII, 13.
  3. Suétone, Claude, 29.
  4. Tacite, Annales, XII, 3, 4, 8.
  5. Tacite, Annales, XII, 9.
  6. a et b Tacite, Annales, XII, 58.
  7. a et b Suétone, Néron, 35.
  8. Tacite, Annales, XIV, 60
  9. Tacite, Annales, XIV, 61-63
  10. Tacite, Annales, XIV, 64

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]