Caius Marius (consul en -82)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Caius Marius.
Caius Marius
Gaius Marius Minor.jpg
Fonctions
Sénateur romain
Consul
Biographie
Naissance
Décès
Époque
Nationalité
Activités
Père
Mère
Autres informations
Parti politique

Caius Marius dit « le jeune » (110/108 - 82 av. J.-C.) est le fils[1] de Caius Marius, sept fois consul de Rome, et de Julia, tante de Jules César.

Il fut éduqué avec Titus Pomponius Atticus et Marcus Tullius Cicero par des tuteurs grecs.

Comme son père, il trouvait ses appuis politiques parmi la plèbe. Quand son père mourut en 86 av. J.-C., il prit la relève et le contrôle de la faction, les populares. Il se maria durant son consulat avec Mucia Tertia (future femme de Pompée).

Il fut élu consul en 82 av. J.-C. (bien avant l'âge légal, et sans avoir fait le cursus honorum), et engagea la lutte contre Sylla. Semblable à son père par la cruauté, il assiégea en armes la Curie, fit un carnage de ses ennemis dont il fit jeter les cadavres dans le Tibre.

Il fut vaincu près de Préneste où il fut assiégé par Quintus Lucretius Ofella et après avoir tenté de fuir par un égout, comprenant que tout était verrouillé, il se fit couper la gorge, sur sa demande, par Pontius Telesinus.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Appien laisse entendre qu'il s'agit du neveu et fils adoptif de Carius Marius

Sources[modifier | modifier le code]