Claude Saunier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Claude Saunier, né le , est un homme politique français, membre du Parti socialiste.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il soutient en 1966 à l'université de Rennes un DES en histoire sur la « Géographie politique des Côtes-du-Nord »[1].

Élu sénateur des Côtes-d'Armor (région Bretagne) le , il est réélu le . Il siège à la commission des affaires économiques et du plan. Il suit tout particulièrement les questions de recherche, de développement durable et de mondialisation. Il est le coordinateur de l'association ATTAC au Sénat. Il est membre de la Fondation Copernic et président de l'association Copernic22.

Au PS, il soutient le courant « Nouveau PS : pour une alternative socialiste ».

Claude Saunier est également vice-président de l'Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques. Dans ce cadre, il a travaillé sur un rapport intitulé Les apports des sciences et des technologies au développement durable.

Il est également l'auteur ou le coauteur de plusieurs rapports, dont les principaux sont consacrés aux thèmes suivants :

  • les micro et nanotechnologies ;
  • la sécurité sanitaire et alimentaire, et le fonctionnement des agences issues de la loi de  ;
  • l'après-pétrole ;
  • l'organisation de l'expertise publique.

Depuis [2], il est président de l'AGCNAM, l'association gestionnaire du Conservatoire national des arts et métiers en Bretagne[3].

Anciens mandats[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Claude Saunier, Géographie politique des Côtes-du-Nord, DES : Géographie, Rennes, 1966, 1 vol., 227 p
  2. Texte du lien, texte additionnel.
  3. « CNAM Bretagne.Claude Saunier élu à la présidence », Le Télégramme, 11 janvier 2012.

Liens externes[modifier | modifier le code]