Alternative socialiste (France)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Alternative socialiste.

Alternative socialiste est un ancien courant du Parti socialiste français créé lors des Universités de rentrées de à Boulazac (Périgueux) en Dordogne. Son animateur est Henri Emmanuelli, il fait partie de la gauche du Parti socialiste.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le courant se constitue à la suite de la campagne du référendum de 2005 sur le Traité constitutionnel européen. Il prend la suite de Nouveau Monde après le soutien de Jean-Luc Mélenchon à Laurent Fabius.

Alternative socialiste présente une contribution en prévision du congrès du Mans du PS. Après avoir été en position de déposer une motion seul, le courant a vu ses offres d'alliances avec Nouveau Parti socialiste, autre courant de la gauche du PS, finalement acceptées à la veille du Conseil national du . L'alliance des deux courants dynamise l'opposition à la majorité sortante incarnée par François Hollande et la motion recueille 23 % des suffrages des adhérents, en deuxième position. Mais au Congrès, Alternative socialiste se divise entre les partisans de la synthèse avec la majorité, emmenés par Henri Emmanuelli, et ses adversaires conduits par Gérard Filoche. Ce sont les premiers qui l'emportent.

Au Congrès de Reims de 2008, les partisans d'Alternative socialiste regroupés dans le Nouveau Parti socialiste rejoignent le courant Un Monde d'Avance.

Alternative socialiste jeunes[modifier | modifier le code]

Alternative possède une aile "jeunes" active au Mouvement des jeunes socialistes au sein duquel il forme un courant minoritaire. Il fusionne avec la majorité Nouvelle Gauche en 2005 pour former Transformer à gauche.

Personnalités[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]