Chronique d'une liaison passagère

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Chronique d'une liaison passagère

Réalisation Emmanuel Mouret
Scénario Emmanuel Mouret
Pierre Giraud
Acteurs principaux
Sociétés de production Moby Dick Films
Pays de production Drapeau de la France France
Genre Comédie dramatique
Durée 100 minutes
Sortie 2022

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Chronique d'une liaison passagère est un film français réalisé par Emmanuel Mouret et sorti en 2022[1],[2],[3].

Il est présenté au festival de Cannes 2022 et sort après l'été dans les salles.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Au cours d'une soirée, Charlotte, mère célibataire rencontre Simon, un homme marié. Ce nouveau couple s'engage à se voir uniquement pour le plaisir, sans rien éprouver d'autre. Pour autant, cette relation sans avenir est bouleversée quand des sentiments nouveaux apparaissent.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Icône signalant une information Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

  • Titre français : Chronique d'une liaison passagère
  • Réalisation : Emmanuel Mouret
icône image Médias externes
Images
Affiche promotionnelle française, sur le site Allociné
Affiche promotionnelle suisse, sur le site des cinémas Pathé Gaumont suisse
Vidéos
Bande-annonce officielle, VFSTFR sur le compte YouTube de Pyramide Distribution

Distribution[modifier | modifier le code]

Info Simple.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données Allociné.

Accueil[modifier | modifier le code]

Critique[modifier | modifier le code]

Chronique d'une liaison passagère
Score cumulé
SiteNote
Allociné4 étoiles sur 5
Compilation des critiques
PériodiqueNote
Paris Match4 étoiles sur 5
Ecran Large4 étoiles sur 5
aVoir-aLire4 étoiles sur 5
Première3 étoiles sur 5

En France, le site Allociné donne une moyenne de 4,05, après avoir recensé 34 critiques de presse[5].

Dans leur ensemble, les critiques sont très positives à l'égard du film. Pour Paris Match, « cette course à la séduction, petit bijou d'écriture, est sûrement le film le plus accompli de son auteur[6]. » La critique des Échos estime que le « cinéaste des Choses qu'on dit, les Choses qu'on fait revient avec un film séduisant et spirituel où il met en scène deux amants qui se promettent de ne jamais tomber amoureux. Un “jeu de dupes” farfelu et émouvant avec une rare délicatesse et un art consommé de la suggestion[7]. »

Pour le site Culturopoing, Chronique d'une liaison passagère « un peu à la manière des Salons de Diderot, incite par son allure de promenade à commencer par déambuler avant de se laisser saisir par l'expérience, amoureuse en l'occurrence, et toute la surprise qu'elle revêt. »

Pour Écran Large, « derrière son titre décourageant et son verbe intimidant, Chronique d'une liaison passagère est une romance à la fois drôle, solaire et mélancolique. Grâce à la justesse de ses interprètes, à l'épure de son écriture et à la finesse de sa mise en scène, Emmanuel Mouret livre un sommet de délicatesse et de sensibilité[8]. »

« Badin et délicat, ce nouvel opus d'Emmanuel Mouret est une très belle fable sur le désir, l'amour et la vacuité humaine », selon le site aVoir-aLire[9]. « Emmanuel Mouret prouve une nouvelle fois qu'il est le roi incontesté de la comédie romantique » estime de son côté Première[10].

De son côté, Libération se montre plus négatif dans sa critique : « Si l'indifférence s'invite, c’est que le film paraît surtout se régaler ou s'émouvoir de ses propres idées, comme s'il se portait très bien sans nous[11]. »

Box-office[modifier | modifier le code]

Pour son premier jour d'exploitation au box-office français, Chronique d'une liaison passagère réalise 21 427 entrées, dont 5 003 en avant-première, pour 280 copies. Le film se classe en première position du box-office des nouveautés devant Le Tigre qui s'invita pour le thé (16 511)[12]. Au bout de sa première semaine d'exploitation, le film se place en seconde position du box-office avec ses 119 790 entrées cumulées, derrière Kompromat (119 790) et devant Revoir Paris (114 784)[13]. En semaine 2, le film atteint les 202 599 tickets vendus en réalisant 82 643 entrées supplémentaires derrière Revoir Paris (117 695) et devant Le Visiteur du futur (59 583)[14].

Distinction[modifier | modifier le code]

Sélection[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Cannes 2022 : Emmanuel Mouret ou la chronique d’une liaison durable », sur lemonde.fr, consulté le 23 mai 2022.
  2. « Festival de Cannes : Sandrine Kiberlain séduit Vincent Macaigne dans Chronique d'une liaison passagère », sur francetvinfo.fr, consulté le 23 mai 2022.
  3. « Cannes 2022 : Chronique d'une liaison passagère, petit précis des rapports embrouillés entre les sexes », sur lemonde.fr, consulté le 23 mai 2022.
  4. « Pierre GIRAUD - Festival de Cannes 2022 », sur www.festival-cannes.com (consulté le )
  5. « Chronique d'une liaison passagère », sur Allociné (consulté le ).
  6. Fabrice Leclerc, « Chronique d'une liaison passagère d'Emmanuel Mouret - la critique et la bande-annonce », sur Paris Match, (consulté le ).
  7. Olivier de Bruyn, « Chronique d'une liaison passagère : Emmanuel Mouret et les mystères du désir », sur Les Échos, (consulté le ).
  8. Mathieu Victor-Pujebet, « Chronique d'une liaison passagère : critique qui n'a pas peur des mots », sur Écran Large, (consulté le ).
  9. Laurent Cambon, « Chronique d'une liaison passagère - Emmanuel Mouret - critique », sur aVoir-aLire, (consulté le ).
  10. Thomas Baurez, « Critique de Chronique d'une liaison passagère », sur Première (consulté le ).
  11. Sandra Onana, « Rive gauche - Chronique d'une liaison passagère, mous émois » Accès payant, sur Libération, (consulté le ).
  12. Brigitte Baronnet, « Box-office : Sandrine Kiberlain et Emmanuel Mouret en tête du 1er jour France », sur Allociné, (consulté le )
  13. Maximilien Pierrette, « Box-office France : Kompromat conserve la tête, un podium 100% français », sur Allociné, (consulté le )
  14. Maximilien Pierrette, « https://www.allocine.fr/article/fichearticle_gen_carticle=18714349.html », sur Allociné, (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]