Christian Chevallier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (mai 2013).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

image illustrant un musicien image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant un musicien français.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Christian Chevallier
Surnom Kenneth Chambers
Naissance
Angers, France
Décès (à 78 ans)
Activité principale Arrangeur musical, compositeur
Genre musical Chanson française
Jazz
Instruments Piano

Christian Chevallier est un musicien de jazz français né en 1930 et décédé en 2008, qui a été arrangeur et chef d'orchestre.

Biographie[modifier | modifier le code]

Christian Chevallier apprend le piano dès l'âge de cinq ans. C'est en entendant Jack Diéval à la radio en 1947 qu'il décide de devenir musicien de jazz.

De 1948 à 1950, il joue au Tabou à Paris, avec Don Byas entre autres. En 1951, il devient membre de l'orchestre du cabaret La Rose rouge.

En 1954, il signe un contrat avec Columbia (Pathé Marconi) et signe des arrangements big bands pour Chet Baker, Roy Haynes, Tony Proteau, Pierre Michelot, Jack Dieval, André Hodeir, Henri Renaud, Lionel Hampton.

En 1956, il reçoit le Prix Django Reinhardt, le Prix de l'Académie Charles-Cros et le Prix Stan Kenton (pour son album Formidable).

C'est en 1957 qu'il commence à travailler comme arrangeur pour la chanson, notamment pour des artistes tels que Charles Trenet, Juliette Gréco, Claude Nougaro (Chevallier sera le coauteur de Toulouse), Gilbert Bécaud, Charles Aznavour, Michèle Arnaud, Richard Anthony, Jeanne Moreau, Mireille Mathieu...

En 1959, il écrit la musique de film Deux Hommes dans Manhattan, de Jean-Pierre Melville.

En 1986, il compose une suite pour l'Orchestre National de Jazz de François Jeanneau, qui a été réalisée avec Kenny Wheeler.