Merzak Allouache

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Allouache.
Merzak Allouache
Description de l'image Defaut.svg.
Nom de naissance Merzak Allouache
Naissance (73 ans)
Drapeau de l'Algérie Alger, (Algérie)
Nationalité Drapeau de l'Algérie Algérienne
Profession Réalisateur
Films notables Omar Gatlato,
Bab El-Oued City

Merzak Allouache, né le 6 octobre 1944 à Alger, est un scénariste et réalisateur de films. Il se fait connaître par son premier film Omar Gatlato tourné à Alger et sélectionné à la Semaine de la Critique du festival de Cannes en 1976

Biographie[modifier | modifier le code]

Il commence ses études de cinéma dès 1964 à l'INC d'Alger après l'indépendance. Il y réalise son "film diplôme" Croisement, puis un court métrage, Le voleur. L'Institut du Cinéma ferme. Les élèves sont dispatchés à Lodz ou à Paris. Il complète ses études à l'IDHEC (aujourd'hui appelée La fémis) de Paris. De retour en Algérie Il est intégré quelques mois à l'Office des Actualités Algériennes puis est licencié ainsi que ses collègues issus de la promotion de l'Institut du Cinéma, (unique promotion) après une pétition exigeant une véritable intégration et la possibilité de réaliser des reportages pour l'Office. Pour calmer la protestation, le groupe d'anciens de l'institut du Cinéma est envoyé en France pour un stage de 3 mois à l'ORTF. Il y reste plusieurs années et s'inscrit à l'École Pratique de Hautes Études avec Marc Ferro. Il suit le cursus "Analyse de documents cinématographiques du 20e siècle". Il retourne en Algérie en 1973 et travaille à l'organisation des campagnes de CinéBus pour le soutien à la "Révolution Agraire". Il réalise un documentaire "Nous et la Révolution Agraire". En 1974, il co-réalise pour l'ONCIC "Tipasa l'ancienne", un documentaire sur Tipasa, en coproduction avec FR3 Marseille. Avant de rejoindre l'ONCIC en qualité de réalisateur en 1975, il est assistant réalisateur sur "Le vent du sud" réalisé par Mohamed Slim Riad. Il acquiert une renommée internationale en réalisant son premier long métrage[réf. nécessaire] Omar Gatlato en 1976. Puis il tournera "Les aventures d'un héros" 1978 et "L'homme qui regardait les fenêtres" en 1982.

Il part en France. Il écrit un scénario pour TF1 "Parlez après le signal sonore" Puis en 1987 réalise un long métrage "Un amour à Paris".

Il revient en Algérie en 1988. Au lendemain des émeutes d'octobre. Il filme en vidéo des documents sur la situation politique. Avec de nombreux interviews qui seront regroupés en 3 documentaires "L'après octobre", "femmes en mouvements", "vie et mort des journalistes algériens". Il réalise en 1989 une émission satirique pour la télévision algérienne "La boite à chique" puis intègre le Conseil National de l'Audiovisuel, une structure chargé de la réforme de la cinématographie alors que le ministère de la culture est dissout. En 1992 il réalise un documentaire pour la BBC "Our War, Voice of Ramadan". En 1993 alors que l'Algérie sombre dans la violence, il réalise in extremis un long métrage "Bab el oued city". Il est contraint de partir en France une nouvelle fois. Il réalise alors des films et des téléfilms avant de revenir en Algérie en 1999. À partir de l'an 2000 il alternera ses productions ou coproductions entre l'Algérie et la France où il réside.

Il publie une nouvelle en 1995 aux éditions du Seuil intitulée Bab El-Oued[1].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Réalisateur[modifier | modifier le code]

Cinéma
  • 1976 : Omar Gatlato - Semaine de la Critique Festival de Cannes - Festival de Moscou - Filmex Los Angeles - Festival  Melbourne 
  • 1978 : Les Aventures d'un héros - Forum Festival de Berlin - Tanit d’Or festival de Carthage.
  • 1982 : L'Homme qui regardait les fenêtres
  • 1986 : Un amour à Paris - Prix Perspectives du cinema français Festival de Cannes
  • 1989 : L'Après-Octobre - documentaire
  • 1989 : Femmes en mouvements - documentaire
  • 1994 : Bab El-Oued City - Un Certain Regard. Festival de Cannes Prix FIPRESCI - Festival de Telluride
  • 1996 : Salut cousin ! - Quinzaine des réalisateurs. Festival de Cannes - Festival de New York - Tanit d’or festival de Carthage
  • 2001 : L'Autre Monde
  • 2003 : Chouchou
  • 2005 : Bab el web
  • 2009 : Harragas - Prix Spécial du Jury - Prix des Droits de l'Homme Festival de Dubaï - Palmier d'or- Prix de la meilleure BO Festival de Valences, Espagne
  • 2011 : Normal !- Premier prix festival de Doha - Festival de Louxor Égypte
  • 2012 : Le Repenti- Quinzaine des réalisateurs Festival de Cannes - Prix Europa Cinéma - Premier prix festival de Doha - Silver Hugo Chicago Film Festival - Festival d’Angoulème - Prix interprétation féminine Festival du Caire – Festival Films des droits de l’Homme Bilbao – Scarborough Film Festival Ontario – Festival de la Fédération Internationale des Droits de l’Homme Genève
  • 2013 : Les Terrasses - Sélection officielle Festival de Venise - Meilleur film arabe festival d’Abu Dhabi - Prix meilleur réalisateur arabe revue Variety - Prix FIPRESCI1er prix Festival du Film Maghrébin Alger – Festival du film d’Alexandrie – Chicago South Asian Film Festival – Film Festival Munchen Festival du Cinéma arabe d’Amsterdam – Colcoa 2014 Los Angelès - Cinémondo Villa Médicis Rome – Maghreb des films Paris – BFI London Film Festival
  • 2015 : Madame Courage - Sélection officielle Orizonti Festival de Venise - BFI London Film Festival - Festival de Hamburg -  Festival du Caire - Festival de Haïfa - Fedjr Internationl Film Festival Téhéran Prix Meilleur réalisateur - International Film Festival Jeon Ju Corée - Festival de Annaba (prix du jury) - Festival Vues d’Afrique Montréal (1er prix) - Festival Cinéma Africain Tarifa - Festival Alfilm Berlin - Festival Afrique Asie Amérique Latine Milan - New African Film Festival Washington - International Film Festival Prague - Cascade African Films Portland - Festival Cinéma Méditéranéen Bruxelles - Dubaï International Film Festival - Festival de Carthage - Black Nights Film Festival Tallinn - Festival International du Film Thessalonique - Festival International Stockholm - Festival Oriental Genève - Festival Film Arabe Séoul -
  • 2016 : Enquête au Paradis - BERLINALE Panorama, Berlin International Film Festival, Berlin (Prix Panorama du Jury Œcuménique) - FIPA, Festival International des Programmes Audiovisuels. Biarritz France. ( Fipa d’Or du documentaire de création) (Prix Télérama du meilleur documentaire). – LAFF, Luxor African Film Festival, Luxor Égypte - Oslo Arab Film Days Norvège - Festival Cinéma Arabe aux Pays-Bas, Amsterdam Hollande -  Ismailia International Film Festival For Documentaries and Shorts – Egypte FCAT - Festival de Cinéma Africain Tarifa et Tanger Espagne/Maroc - Zawya Cairo Arab Films Showcase Egypte - Docs Against Gravity Film Festival Warsaw Pologne - Seattle international Film Festival USA - Theatertreffen Germany´s biggest theatre festival, Berlin Germany - Festival Étonnants Voyageurs Saint-Malo France - Arabian Nights at the Danish Film institute Copenhagen Danemark - Arabisches Filmfestival Tübingen – Germany.
  • 2017 : Vent divin (en postproduction)
Télévision
  • 1991 Voices of Ramadhan (Our War) Documentaire (BBC 2)
  • 1994 : Jours tranquilles en Kabylie Documentaire (ARTE)
  • 1997 : Vie et mort des journalistes Documentaire (ARTE)
  • 1998 : Alger-Beyrouth. Pour mémoire Téléfilm (ARTE)
  • 1998 : La solitude du manager (Pépé Carvalho) Téléfilm (ARTE)
  • 1999 : À bicyclette Téléfilm (FRANCE 2)
  • 2008  : Tamanrasset Téléfilm (ARTE)
  • 2010 : Tata Bakhta Téléfilm (France 2)
  • 2011 : La Baie d'Alger Télefilm (France 2)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Encyclopedia of French directors, Philippe Rège, 2010, Volume 1 (ISBN 978-0-8108-6137-4) p. 10

Liens externes[modifier | modifier le code]