Chimiométrie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La chimiométrie est l'application des outils mathématiques, en particulier statistiques, pour obtenir le maximum d'informations à partir des données chimiques.

Cela comprend notamment :

  • les méthodes multivariées d'analyse de données
  • Les méthodes taxonomiques et de classification
  • les méthodes de traitement du signal
  • la validation des méthodes de mesures
  • la méthode des plans d'expérience qui a pour objectif d'organiser mathématiquement les conditions expérimentales pour choisir les plus informatives, ce qui permet de minimiser le nombre d'expériences tout en maximisant l'information obtenue
  • les méthodes d'optimisation
  • les outils statistiques de la qualité

Le but de la chimiométrie est d'améliorer par l'emploi de ces méthodes, le contrôle et l'optimisation des procédés ainsi que la qualité des produits fabriqués.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Chemoocs est un projet collaboratif qui regroupe de nombreux chimiométriciens francophones issus d’universités (Lille, Brest, Aix-Marseille, Montpellier, Genève), d’écoles et d’instituts de recherche (Inra, Irstea, Oniris, AgroParistech), d’entreprises (Ondalys, Data_Frame) et d’une association (Héliospir). Porté par l’Inra, il est financé par Fondation Agropolis (Montpellier).