Charlie Daniels

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Charlie Daniels
Description de cette image, également commentée ci-après
Charlie Daniels en 2003.
Informations générales
Nom de naissance Charles Edward Daniels
Naissance
Wilmington (Caroline du Nord)
Décès (à 83 ans)
Nashville (Tennessee)
Activité principale Auteur-compositeur-interprète
Genre musical Country, rock sudiste, outlaw country, country rock
Années actives 1950 — 2020
Site officiel charliedaniels.com

Charlie Daniels (Charles Edward Daniels) est un musicien américain né le à Wilmington en Caroline du Nord et mort le à Nashville (Tennessee).

Il est un auteur-compositeur-interprète de musique country, notamment connu pour The Devil Went Down to Georgia. Il est membre du Grand Ole Opry depuis [1],[2] et a été intronisé au Musicians Hall of Fame and Museum (en) en 2009[3].

Biographie[modifier | modifier le code]

Charlie Daniels est un chanteur, guitariste et violoniste qui commença à écrire et jouer dans les années 1950. En 1964, Daniels co-écrivit « It Hurts Me » (une chanson enregistrée par Elvis Presley) avec Joy Byers. Il a travaillé à Nashville en tant que musicien de studio, souvent pour le producteur Bob Johnston, jouant de la basse électrique sur trois albums de Bob Dylan en 1969 et 1970, ainsi que sur des enregistrements de Leonard Cohen. Daniels enregistra son premier album solo Charlie Daniels en 1971. Il produisit en 1969 l'album de The Youngbloods Elephant Mountain et joua du violon sur « Darkness, Darkness ».

Son premier hit, la chanson Uneasy Rider, issue de son second album de 1973 Honey in the Rock, atteignit la 9e place au Billboard Hot 100.

Au cours de cette période, Charlie Daniels joua du fiddle sur une bonne partie des premiers albums du Marshall Tucker Band : A New Life, Where We All Belong, Searchin' For a Rainbow, Long Hard Ride et Carolina Dreams. On peut entendre Daniels sur la portion live de l'album Where We All Belong, enregistré à Milwaukee le .

En 1974, Charlie Daniels organisa la première Volunteer Jam (en), une série de concerts basée sur Nashville et ses environs, jouant souvent avec des membres de Barefoot Jerry (en). Excepté pendant une période de trois ans à la fin des années 1980, ces jam sessions ont continué jusqu'à aujourd'hui.

En 1975, il eut un hit au top 30 en tant que leader du Charlie Daniels Band avec l'hymne de rock sudiste The South's Gonna Do It Again. Long Haired Country Boy (en) fut un succès secondaire cette même année. Daniels joua du fiddle en 1975 sur l'album Hank Williams, Jr. and Friends (en) de Hank Williams, Jr..

Charlie Daniels gagna en 1979 le Hank Grammy Award for Best Country Vocal Performance (en) pour The Devil Went Down to Georgia, qui atteignit la 3e place au Hot 100 en . L'année suivante, Devil devint devint un succès croisé sur les stations de radio rock après son inclusion dans le film Urban Cowboy. Charlie Daniels apparut dans le film. La chanson reste à ce jour son plus grand succès, encore jouée dans les radios américaines de classic rock et de musique country et bien connue parmi le public qui évite généralement la musique. Une reprise hard rock/heavy metal de cette chanson fut incluse dans le jeu vidéo Guitar Hero III: Legends of Rock au niveau de la bataille finale contre le dernier boss (Lou, le diable). Charlie Daniels déclara ouvertement son opposition à la reprise heavy metal et au fait que le diable gagne occasionnellement dans le jeu[4].

Les succès suivant de Charlie Daniels inclurent In America (11e place en 1980), The Legend of Wooley Swamp (31e place en 1980) et Still in Saigon (22e place en 1982). En 1980, Daniels participa à l'album-concept de musique country The Legend of Jesse James.

Charlie Daniels au Country Nights Disney 1996.

À la fin des années 1980 et dans les années 1990, plusieurs albums et singles de Daniels furent des hits dans les classements de musique country et sa musique continue d'être jouée dans les stations country de nos jours. Daniels sorti plusieurs enregistrements de Gospel et de musique chrétienne. En 1999, il fit une apparition vocale dans sa chanson All Night Long avec Montgomery Gentry (Eddie Montgomery et Troy Gentry) pour leur premier album, Tattoos and Scars qui fut un succès commercial.

La voix parlée particulière de Charlie Daniels fut utilisée en 1999 dans la comédie musicale The Civil War de Frank Wildhorn (en). Il intervient dans le prologue et dans In Great Deeds.

Charlie Daniels fut intronisé au North Carolina Music Hall of Fame (en) en 1999[5].

En 2000, il composa et interpréta la bande originale du film Across the Line (en) avec Brad Johnson. Il joua son propre rôle dans l'épisode The Bluegrass is Always Greener de la série King of the Hill qui fut diffusée le .

Charlie Daniels apparut dans des annonces publicitaires pour UPS en 2002 avec d'autres célébrités tentant de convaincre Dale Jarrett de faire une course avec un camion UPS.

En 2005, il fit un caméo avec Larry the Cable Guy, Kid Rock et Hank Williams, Jr. dans le vidéoclip de la chanson All Jacked Up (en) de Gretchen Wilson (en). En 2006, il apparut avec Little Richard, Bootsy Collins et d'autres musiciens en tant que backup band pour la séquence d'ouverture du Monday Night Football de Williams.

Le , Charlie Daniels fut récompensé comme une icône de la BMI (Broadcast Music, Incorporated) pour la 53e année des BMI Country Awards. Sur toute sa carrière, les compositions musicales de Daniels ont engrangé 6 BMI Country Awards ; la première fut gagnée en 1976 pour The South's Gonna Do It Again[6].

En , Charlie Daniels fut invité par Martina McBride pour devenir un membre du Grand Ole Opry[7]. Il fut intronisé le par Marty Stuart (en) et Connie Smith (en) au cours du Grand Ole Opry au Ryman Auditorium[8].

Charlie Daniels joua du fiddle en 2009 dans une publicité télévisée pour la compagnie d'assurance automobile GEICO[9].

Charlie Daniels réside à Mount Juliet dans le Tennessee, où la ville a donné son nom à un parc. Il continue de faire des tournées.

William Joel "Taz" DiGregorio (en), le claviériste de Charlie Daniels, est mort dans un accident de voiture dans le comté de Cheatham (Tennessee) le .

Il meurt d'un AVC le 6 juillet 2020 au centre médical de l'Hermitage dans le Tennessee[10].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Owens, Jonathan, « Charlie Daniels inducted into Opry Hall of Fame », The Sanford Herald, Sanford, Caroline du Nord, 24 janvier 2008 (archivé en 2009)
  2. Liste des membres et Page de Charlie Daniels, sur Opry.com, consulté le 13 avril 2014.
  3. « News : Rascal Flatts Perform With Toto During Musicians Hall of Fame Induction Ceremony », CMT, 13 octobre 2009, consulté le 15 juin 2013
  4. « Charlie Daniels – Soap Box – "Guitar Hero" »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) (consulté le ). Charliedaniels.com (consulté le 23 avril 2012).
  5. « 1999 Inductees », North Carolina Music Hall of Fame (consulté le 10 septembre 2012)
  6. « Charlie Daniels Named BMI Icon at 53rd Annual Country Awards », bmi.com (consulté le 27 septembre 2010)
  7. Charlie Daniels Invited to Become the Newest Member of the Grand Ole Opry. opry.com 19 novembre 2007
  8. « The Grand Ole Opry inducts Charlie Daniels as newest member » [archive du ], Opry.com 20 janvier 2008
  9. Staff reporter, « Charlie Daniels Fiddles for GEICO », Country Weekly, (consulté le ) (Archived by WebCite)
  10. (en-US) [1], sur eu.tennessean.com, 6 juillet 2020

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :