Charles de Croisset

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Charles Wiener de Croisset, né le à New York, est un administrateur français d'entreprises cotées au CAC 40.

Biographie[modifier | modifier le code]

Son père, Philippe Wiener de Croisset (1911-1965), dirigea le magazine Marie-Claire ; ce dernier était lui-même le fils de Franz Wiener, homme de lettres, dit Francis de Croisset.

Carrière[modifier | modifier le code]

Ancien élève de Sciences Po Paris et de l'École Nationale d'Administration, il est membre de l’Inspection générale des finances (IGF).

Il est président directeur général du Crédit commercial de France (CCF) de 1993 à 2004[1].

Depuis mars 2004, il est conseiller international chez Goldman Sachs et vice-président de Goldman Sachs Europe[2] et remplace Jacques Mayoux ancien président directeur générale de la Société générale (1982-1986)[3].

Il préside le conseil d’administration de la Fondation du Patrimoine depuis 2005.

Il est membre d'honneur de l'Observatoire du patrimoine religieux (OPR), une association multiconfessionnelle qui œuvre à la préservation et au rayonnement du patrimoine culturel français.

Mandats (avril 2009)[modifier | modifier le code]

Distinction[modifier | modifier le code]

Officier de la Légion d'honneur depuis le , il est promu au grade de commandeur de la Légion d'honneur le [4].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Succession de Charles de Croisset à la tête du CCF qualisteam.fr, 8 janvier 2004
  2. Charles de Croisset à Goldman Sachs Libération le 12 avril 2004
  3. Marc Roche, « La », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne)
  4. Décret du 13 juillet 2011 portant promotion

Liens externes[modifier | modifier le code]