Charles Court

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ne doit pas être confondu avec Charles Caton de Court.
Charles Court
Charles COURT.jpg
En partie autodidacte, il a baigné dans une famille de musiciens. Il commence à composer dès l'âge de 14 ans.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 57 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Charles Court, né le à Neuilly-sur-Seine et mort le (à 57 ans) à Paris[1] est un compositeur français de musique de film.

Biographie[modifier | modifier le code]

Charles Court est en partie autodidacte, il a baigné dans une famille de musiciens. Il commence à composer dès l'âge de 14 ans.

Tout en poursuivant un parcours d’études musicales classiques, il est très vite attiré par la musique de film, et conquis par celle de Georges Delerue, grâce entre autres au film Un homme amoureux, qui fut le vrai point de départ de son ambition.

« Recréer cette émotion, celle-là même que j’avais ressentie si fortement, ce jour là, dans cette salle de cinéma, est devenu mon rêve et mon désir. »

[réf. nécessaire]

Il s’ensuit un parcours professionnel jalonné de nombreuses rencontres. Il compose une dizaine de musiques pour des courts métrages, avec des élèves de l’IDHEC (FEMIS) et commence à gagner sa vie en composant des musiques (plus d’une centaine) pour des entreprises (EDF, Crédit agricole, Ministère de la Fonction publique…) ainsi que des musiques de théâtre (Hervé Dubourjal) et de danse contemporaine (Compagnie Beau Geste).

Sa rencontre avec Michel Magne, fut sans doute la plus importante. En l’acceptant comme élève, Magne allait lui apprendre, lui transmettre et lui confirmer son métier de compositeur de musiques de films.

Charles Court a composé la musique de cent-trente-cinq films, séries et longs métrages avec quarante-cinq réalisateurs : vingt-cinq avec Christian Faure, quinze avec David Delrieux, onze avec Philippe Venault, six avec Philippe de Broca.

Son inspiration est aussi nourrie par ses ainés : Ennio Morricone et John Williams mais aussi par ses contemporains, Alexandre Desplat, Joe Hisaishi, Gabriel Yared

« Au fil du temps je me suis rendu compte de l'importance qu'avaient ces rencontres à la fois humaines et artistiques. Et c'est bien cela que je conserve. Alors même que la musique s'envole et vit sa vie, ce sont bien toutes ces personnes que je croise, qui m'enthousiasment et participent à cette énergie qui m'anime chaque jour. »

[réf. nécessaire]

« Composer de la musique de film, avec mes propres couleurs, c'est aller à la rencontre d'une émotion, d'une idée, m'en emparer, la faire mienne et la redonner, l'offrir dans cette lecture profonde et inconsciente, de l'œuvre, du film. »

[réf. nécessaire]

Filmographie[modifier | modifier le code]

2014
2013
2012
2011
2010
2009
2008
2007
2006
2005
2004
2003
2002
  • T'as voulu voir la mer de Christian Faure
  • Les filles du Calendrier de Philippe Venault
  • La mort est rousse de Christian Faure
2001
2000
1999
1998
1997
  • L'enfant perdu de Christian Faure
  • L'enfant du bout du monde de Christian Faure
  • L'esprit des flots de David Delrieux
  • L'Amour à l'ombre de Philippe Venault
1996
1995
1994
1993
1992
1991
  • Adieu mes jolis de David Delrieux

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Avis de décès », sur dansnoscoeurs.fr,

Liens externes[modifier | modifier le code]