Le Neuvième jour

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un [[Cinéma <adj> image illustrant allemand
Cet article est une ébauche concernant un film allemand.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les conventions filmographiques.

Le Neuvième jour (Der neunte Tag) est un film allemand de 2004, réalisé par Volker Schlöndorff.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Pendant la Seconde Guerre mondiale, l'abbé résistant Henri Kremer se voit mystérieusement libéré du camp de concentration de Dachau. À son arrivée au Luxembourg, il apprend que les nazis, sous couvert de lui permettre de rendre hommage à sa mère récemment décédée, lui accordent neuf jours pour convaincre son évêque d'abandonner sa politique d'opposition face au régime, sans quoi il sera renvoyé à Dachau.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Pfarrerblock 25487[modifier | modifier le code]

Ce film est inspiré d'un passage de l'histoire vraie du Père Jean Bernard, prêtre luxembourgeois. Jean Bernard survécut à la déportation et écrivit ses mémoires : "Pfarrerblock 25487" ("Bloc des prêtres 25487"). Il est décédé en 1994 à 87 ans.

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]