Championnat du monde masculin de handball 2011

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Championnat du monde
masculin de handball 2011
Description de l'image Handball_Mondial_2011_Logo.svg.
Généralités
Sport Handball
Édition 22e
Lieu(x) Drapeau de la Suède Suède
Date du 13 au
Participants 24 qualifiés
Épreuves 98 matchs
Affluence 399 019 spectateurs
(4 072 par match)
Site web officiel Site officiel

Palmarès
Tenant du titre France
Vainqueur France (4)
Finaliste Danemark
Troisième Espagne
Buts 5 390 buts (55 par match)
Red card.svg Cartons rouges 31 (0,32 par match)
Meilleur joueur Nikola Karabatic
Meilleur(s) buteur(s) Mikkel Hansen (68)

Navigation

La 22e édition du Championnat du monde masculin de handball a été organisée par la Suède du 13 au en collaboration avec la Fédération internationale de handball (IHF) et la Fédération suédoise de handball.

La France a conservé son titre en remportant la finale contre l'équipe du Danemark, sur le score de 37 buts à 35 après prolongation (31-31 à la fin du temps réglementaire). Elle est devenue ainsi la troisième équipe à gagner deux championnats du monde consécutivement après la Suède et la Roumanie.

Elle a également amélioré deux records en remportant quatre tournois internationaux consécutifs ainsi qu'en participant à sa huitième demi-finale d'affilée.

Présentation[modifier | modifier le code]

Désignation du pays organisateur[modifier | modifier le code]

En juillet 2007, huit nations font part de leur intention d'organiser la compétition : l'Australie, la République tchèque, la Grèce, le Qatar, la Suède, l'Espagne, la Hongrie et le Danemark. En mai 2008, la liste est réduite à quatre par l'IHF : Danemark, Espagne, Hongrie, Suède. Enfin, le 18 octobre 2008, le conseil de l'IHF, réuni à Herzogenaurach en Allemagne, choisit la candidature suédoise. C'est la quatrième fois que la Suède, nation forte du handball mondial, organise l’événement après les éditions de 1954, 1967 et 1993.

Lieux de compétition[modifier | modifier le code]

La compétition s'est déroulée dans huit villes :

Malmö Göteborg Linköping Norrköping
Malmö Arena Scandinavium Cloetta Center Himmelstalundshallen
Capacité : 13 000 places Capacité : 12 044 places Capacité : 8 500 places Capacité : 4 300 places
Malmö Arena 2008.jpg Scandinavium entre 2005.jpg Cloetta Center, Linköping, juli 2005.jpg WTNkpng1 Einarspetz Himmelstalundshallen1 (cropped).JPG
Jönköping Skövde
Kinnarps Arena Arena Skövde
Capacité : 7 000 places Capacité : 2 500 places
Kinnarps Arena inför match.JPG Arena Skövde.jpg
Kristianstad Lund
Kristianstad Arena FFS Arena
Capacité : 4 700 places Capacité : 3 000 places
Kristianstad Arena in 2011.JPG F&fsa1d.jpg

Qualifications[modifier | modifier le code]

Les 24 participants sont désignés au moyen des compétitions continentales en 2009 et 2010 et de tournois de qualification en Europe en 2010 (en)[1]. Le pays organisateur, la Suède, ainsi que le tenant du titre, la France, sont qualifiés d'office.

Places par continent et équipes qualifiées
Continent Nombre Moyen de qualification Date Qualifiée(s)
- 1 Organisateur 18 octobre 2008 Suède
- 1 Tenant du titre 1er février 2009 France
Europe (EHF) 3 Championnat d'Europe 2010 31 janvier 2010 Croatie, Pologne et Islande
9 Tournois qualificatifs européens 20 juin 2010 cf. ci-dessous
Asie (AHF) 3 Championnat d'Asie 2010 17 février 2010 Corée du Sud, Bahreïn et Japon
Afrique (CAHB) 3 Championnat d'Afrique 2010 19 février 2010 Tunisie, Égypte et Algérie
Océanie (OCHF) 1 Championnat d'Océanie 2010 9 mai 2010 Australie
Amériques (PATHF) 3 Championnat panaméricain 2010 26 juin 2010 Argentine, Brésil et Chili
Résultats des tournois de qualification en Europe en 2010 (en)[1]

Nation Aller Retour Total Nation
Autriche Drapeau de l'Autriche 31 – 15 28 – 34 59 – 49 Pays-Bas
Norvège Drapeau de la Norvège 24 – 21 27 – 19 51 – 40 Lituanie
Slovaquie Drapeau de la Slovaquie 25 – 30 30 – 21 55 – 51 Ukraine
Slovénie Drapeau de la Slovénie 27 – 25 25 – 28 52 – 53 Hongrie
Grèce Drapeau de la Grèce 20 – 25 20 – 27 40 – 52 Allemagne
Tchéquie Drapeau de la Tchéquie 23 – 27 25 – 22 48 – 49 Serbie
Roumanie Drapeau de la Roumanie 28 – 32 37 – 32 65 – 64 Russie
Danemark Drapeau du Danemark 32 – 27 34 – 29 66 – 56 Suisse
Portugal Drapeau du Portugal 26 – 27 25 – 33 51 – 60 Espagne

Modalités[modifier | modifier le code]

Les vingt-quatre équipes qualifiées sont réparties dans 4 groupes de 6 équipes. Les trois premières équipes de chaque groupe sont qualifiées pour le tour principal, où elles affrontent les trois qualifiées d’un autre groupe, en conservant les points acquis contre les deux équipes qui les accompagnent. Les trois dernières se disputent les places de 13 à 24 dans la Coupe du Président.

Critères de départage[modifier | modifier le code]

Si à l'issue des rencontres des différents groupes, deux ou plusieurs équipes se retrouvent avec un nombre égal de points, le classement s'effectue selon les critères suivants[2]:

  1. les résultats des équipes directement impliquées, en fonction des points.
  2. la différence de buts entre les buts marqués et les buts encaissés des équipes directement impliquées.
  3. le plus grand nombre de buts marqués dans les matchs entre les équipes.
  4. la différence de buts de tous les matchs par voie de soustraction.
  5. le plus grand nombre de buts marqués de tous les matchs.
  6. s'il reste impossible d'établir un classement, c'est un tirage au sort qui décide.

Effectifs[modifier | modifier le code]

Tour préliminaire[modifier | modifier le code]

Le tirage au sort des groupes a eu lieu le vendredi 9 juillet 2010 dans la salle du Scandinavium à Göteborg.

Groupe A (Lund, Kristianstad)[modifier | modifier le code]

  Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff Dép
1 France 9 5 4 1 0 159 106 53 +53
2 Espagne 9 5 4 1 0 139 110 29 +29
3 Allemagne 6 5 3 0 2 151 125 26 /
4 Égypte 2 5 1 0 4 115 139 -24 +3 (53b)
5 Tunisie 2 5 1 0 4 114 137 -23 +3 (51b)
6 Bahreïn 2 5 1 0 4 105 166 -61 -6

La France devance l'Espagne à la différence de buts générale (critère 4). Le Bahreïn termine 6e du fait d'une différence de buts particulière (critère 2) de -6 par rapport à l'Égypte et la Tunisie qui, elles, sont départagées selon le nombre de buts marqués dans les matchs entre ces trois pays (53 buts marqués par l'Égypte contre 51 pour la Tunisie) (critère 3).

14 janvier 2011
18h00
France 32 – 19 Tunisie Kristianstad Arena, Kristianstad
Spectateurs : 2 500
Arbitrage : Olesen, Pedersen
Nikola Karabatic 6 (15 – 9) Heykel Megannem 6

Avertissements×1 Exclusions×4 Disqualifications×1

Rapport

Avertissements×2 Exclusions×7


14 janvier 2011
18h15
Allemagne 30 – 25 Égypte FFS Arena, Lund
Spectateurs : 1 410
Arbitrage : Horáček, Novotný
Uwe Gensheimer 9 (15 – 12) Ahmed El-Ahmar 6

Avertissements×3 Exclusions×2

Rapport

Avertissements×3 Exclusions×2


14 janvier 2011
20h15
Espagne 33 – 22 Bahreïn Kristianstad Arena, Kristianstad
Arbitrage : Menezes, Pinto
Garabaya, Parrondo, García 4 (16 – 8) Mahdi Madan 5

Avertissements×2 Exclusions×3

Rapport

Avertissements×3 Exclusions×7


16 janvier 2011
16h15
Bahreïn 18 – 38 Allemagne Kristianstad Arena, Kristianstad
Arbitrage : Marina, Minore
Al Sayyad, Madan 4 (9 – 20) Lars Kaufmann 9

Avertissements×2 Exclusions×5

Rapport

Avertissements×3 Exclusions×3


16 janvier 2011
17h30
Tunisie 18 – 21 Espagne FFS Arena, Lund
Spectateurs : 1 820
Arbitrage : Krstič, Ljubič
Tej, Mgannem 4 (7 – 9) Alberto Entrerríos 5

Avertissements×3 Exclusions×5

Rapport

Avertissements×3 Exclusions×3


16 janvier 2011
18h45
Égypte 19 – 28 France Kristianstad Arena, Kristianstad
Arbitrage : Abrahamsen, Kristiansen
Ahmed El-Ahmar 4 (8 – 12) Michaël Guigou 5

Avertissements×3 Exclusions×5

Rapport

Avertissements×2 Exclusions×4


17 janvier 2011
18h30
Espagne 26 – 24 Allemagne Kristianstad Arena, Kristianstad
Spectateurs : 3 247
Arbitrage : Olesen, Pedersen
Aguinagalde, Garcia, Romero 5 (13 – 13) Gensheimer, Glandorf 4

Avertissements×1 Exclusions×7

Rapport

Avertissements×3 Exclusions×9 Disqualifications×2


17 janvier 2011
20h30
France 41 – 17 Bahreïn FFS Arena, Lund
Arbitrage : Al-Marzouqi, Al-Nuaimi
Guillaume Joli 11 (23 – 10) Husain Al Sayyad 3

Avertissements×3 Exclusions×3

Rapport

Avertissements×2 Exclusions×2 Disqualifications×1


17 janvier 2011
20h45
Tunisie 23 – 27 Égypte Kristianstad Arena, Kristianstad
Spectateurs : 3 247
Arbitrage : Horáček, Novotný
Anouar Ayed 7 (10 – 11) Ahmed El-Ahmar 10

Avertissements×3 Exclusions×10 Disqualifications×1

Rapport

Avertissements×3 Exclusions×5


19 janvier 2011
18h00
Bahreïn 21 – 28 Tunisie FFS Arena, Lund
Spectateurs : 950
Arbitrage : Marina, Minore
Husain Al Sayyad 6 (12 – 15) Issam Tej 7

Avertissements×3 Exclusions×5

Rapport

Avertissements×4 Exclusions×5


19 janvier 2011
18h15
Allemagne 23 – 30 France Kristianstad Arena, Kristianstad
Spectateurs : 4 148
Arbitrage : Horáček, Novotný
Lars Kaufmann 7 (10 – 13) William Accambray 5

Avertissements×3 Exclusions×5

Rapport

Avertissements×3 Exclusions×2


19 janvier 2011
20h30
Espagne 31 – 18 Égypte Kristianstad Arena, Kristianstad
Spectateurs : 4 148
Arbitrage : Krstič, Ljubič
Albert Rocas 7 (14 – 9) Mohamed Mamdouh 5

Avertissements×2 Exclusions×1

Rapport

Avertissements×3 Exclusions×4 Disqualifications×1


20 janvier 2011
18h00
Égypte 26 – 27 Bahreïn FFS Arena, Lund
Spectateurs : 750
Arbitrage : Karbaschi, Kolahdouzan
Belal Mabrouk 7 (16 – 15) Husain Al Sayyad 9

Avertissements×3 Exclusions×4

Rapport

Avertissements×3 Exclusions×3


20 janvier 2011
18h30
Allemagne 36 – 26 Tunisie Kristianstad Arena, Kristianstad
Spectateurs : 3 885
Arbitrage : Baďura, Ondogrecula
Pascal Hens 6 (15 – 12) Heykel Megannem 6

Avertissements×3 Exclusions×3

Rapport

Avertissements×3 Exclusions×2 Disqualifications×1


20 janvier 2011
20h45
France 28 – 28 Espagne Kristianstad Arena, Kristianstad
Spectateurs : 3 885
Arbitrage : Olesen, Pedersen
Michaël Guigou 6 (18 – 13) Alberto Entrerríos 7

Avertissements×4 Exclusions×4

Rapport

Avertissements×3 Exclusions×4


Groupe B (Norrköping, Linköping)[modifier | modifier le code]

  Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Islande 10 5 5 0 0 157 119 38
2 Hongrie 8 5 4 0 1 148 133 15
3 Norvège 6 5 3 0 2 139 136 3
4 Japon 4 5 2 0 3 141 161 -20
5 Autriche 2 5 1 0 4 144 148 -4
6 Brésil 0 5 0 0 5 131 163 -32
14 janvier 2011
17h00
Islande 32 – 26 Hongrie Himmelstalundshallen, Norrköping
Spectateurs : 2 753
Arbitrage : López, Ramírez
Aron Pálmarsson 8 (14 – 11) Tamás Mocsai 5

Avertissements×3 Exclusions×4

Rapport

Avertissements×3 Exclusions×5 Disqualifications×1


14 janvier 2011
19h10
Norvège 35 – 29 Japon Himmelstalundshallen, Norrköping
Spectateurs : 2 753
Arbitrage : Mezian, Bachir
Bjarte Myrhol 9 (18 – 13) Kadoyama Tetsuya 7

Avertissements×2 Exclusions×8

Rapport

Avertissements×3 Exclusions×1


14 janvier 2011
21h30
Autriche 34 – 24 Brésil Himmelstalundshallen, Norrköping
Spectateurs : 2 753
Arbitrage : Geipel, Helbig
Konrad Wilczynski 9 (17 – 13) Bortolini, Santos 4

Avertissements×3 Exclusions×4

Rapport

Avertissements×3 Exclusions×2


15 janvier 2011
16h30
Hongrie 26 – 23 Norvège Himmelstalundshallen, Norrköping
Arbitrage : Geipel, Helbig
Ilyés, G. Iváncsik, T. Iváncsik 5 (14 – 16) Kristian Kjelling 7

Avertissements×3 Exclusions×2

Rapport

Avertissements×3 Exclusions×4


15 janvier 2011
18h45
Japon 33 – 30 Autriche Himmelstalundshallen, Norrköping
Arbitrage : López, Ramírez
Daisuke Miyazaki 8 (18 – 11) Viktor Szilágyi 8

Avertissements×2 Exclusions×3

Rapport

Avertissements×3 Exclusions×2


15 janvier 2011
21h00
Brésil 26 – 34 Islande Himmelstalundshallen, Norrköping
Arbitrage : Canbro, Claesson
Felipe Borges 7 (12 – 19) Guðjón Valur Sigurðsson 11

Avertissements×3 Exclusions×2

Rapport

Avertissements×3 Exclusions×3


17 janvier 2011
17h00
Hongrie 36 – 24 Brésil Cloetta Center, Linköping
Arbitrage : Nikolić, Stojković
Gergely Harsányi 10 (18 – 11) Leonardo Bortolini 8

Avertissements×3 Exclusions×4 Disqualifications×1

Rapport

Avertissements×2 Exclusions×4


17 janvier 2011
19h10
Norvège 33 – 27 Autriche Cloetta Center, Linköping
Spectateurs : 2 700
Arbitrage : Canbro, Claesson
Håvard Tvedten 10 (16 – 11) Janko Božović 6

Avertissements×2 Exclusions×3

Rapport

Avertissements×3 Exclusions×3


17 janvier 2011
21h30
Islande 36 – 22 Japon Cloetta Center, Linköping
Arbitrage : Coulibaly, Diabaté
Guðjón Valur Sigurðsson 9 (22 – 8) Tetsuya Kadoyama 5

Avertissements×3 Exclusions×7

Rapport

Avertissements×2


18 janvier 2011
17h00
Japon 24 – 28 Hongrie Cloetta Center, Linköping
Spectateurs : 1 800
Arbitrage : Canbro, Claesson
Daisuke Miyazaki 5 (8 – 13) Gergő Iváncsikk 9

Avertissements×3

Rapport

Avertissements×2 Exclusions×3 Disqualifications×1


18 janvier 2011
19h10
Norvège 26 – 25 Brésil Cloetta Center, Linköping
Spectateurs : 2 717
Arbitrage : Coulibaly, Diabaté
Bjarte Myrhol 7 (13 – 12) Fernando Pacheco Filho 6

Avertissements×3 Exclusions×4

Rapport

Avertissements×3 Exclusions×5


18 janvier 2011
21h30
Autriche 23 – 26 Islande Cloetta Center, Linköping
Spectateurs : 2 612
Arbitrage : Stark, Ştefan
Robert Weber 8 (16 – 11) Alexander Petersson 7

Avertissements×3 Exclusions×9 Disqualifications×2

Rapport

Avertissements×3 Exclusions×5


20 janvier 2011
17h00
Brésil 32 – 33 Japon Cloetta Center, Linköping
Spectateurs : 4 252
Arbitrage : Stark, Ştefan
Vinícius Teixeira 8 (12 – 13) Makoto Suematsu 12

Avertissements×3 Exclusions×3

Rapport

Avertissements×2 Exclusions×3


20 janvier 2011
19h10
Islande 29 – 22 Norvège Cloetta Center, Linköping
Spectateurs : 5 817
Arbitrage : Canbro, Claesson
Snorri Guðjónsson 7 (12 – 12) Håvard Tvedten 7

Avertissements×3 Exclusions×5

Rapport

Avertissements×4 Exclusions×5


20 janvier 2011
21h30
Autriche 30 – 32 Hongrie Cloetta Center, Linköping
Spectateurs : 2 340
Arbitrage : Nikolić, Stojković
Viktor Szilágyi 7 (16 – 13) Császár, Törő 5

Avertissements×2 Exclusions×3

Rapport

Avertissements×4 Exclusions×2


Groupe C (Lund, Malmö)[modifier | modifier le code]

  Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff Dép
1 Danemark 10 5 5 0 0 181 117 64 /
2 Croatie 7 5 3 1 1 148 109 39 /
3 Serbie 5 5 2 1 2 139 139 0 /
4 Algérie 4 5 2 0 3 100 109 -9 +1
5 Roumanie 4 5 2 0 3 132 123 9 -1
6 Australie 0 5 0 0 5 77 180 -103 /

L'Algérie devance la Roumanie à la différence de buts particulière (critère 2).

14 janvier 2011
18h00
Croatie 27 – 21 Roumanie Malmö Arena, Malmö
Spectateurs : 6,643
Arbitrage : Lazaar, Reveret
Manuel Strlek 8 (11 – 13) Alexandru Stamate 7

Avertissements×3 Exclusions×5

Rapport 2

Avertissements×3 Exclusions×5


14 janvier 2011
20h15
Danemark 47 – 12 Australie Malmö Arena, Malmö
Spectateurs : 6,643
Arbitrage : Marina, Minore
Lars Christiansen 8 (21 – 8) Bevan Calvert 4

Avertissements×2 Exclusions×2

Rapport

Avertissements×3 Exclusions×5


14 janvier 2011
20h45
Serbie 25 – 24 Algérie FFS Arena, Lund
Spectateurs : 1 275
Arbitrage : Al-Marzouqi, Al-Nuaimi
Marko Vujin 6 (13 – 9) Messaoud Berkous 7

Avertissements×3 Exclusions×3

Rapport

Avertissements×3 Exclusions×2


16 janvier 2011
18h00
Australie 18 – 35 Serbie Malmö Arena, Malmö
Spectateurs : 2 500
Arbitrage : Karbaschi, Kolahdouzan
Tommy Fletcher 5 (8 – 16) Marko Vujin 7

Avertissements×3 Exclusions×6

Rapport

Avertissements×3 Exclusions×7


16 janvier 2011
20h00
Algérie 15 – 26 Croatie FFS Arena, Lund
Spectateurs : 1 943
Arbitrage : Menezes, Pinto
Berkous, Boultif 4 (11 – 11) Ivano Balić 6

Avertissements×3 Exclusions×4

Rapport

Avertissements×3 Exclusions×6


16 janvier 2011
20h15
Roumanie 30 – 39 Danemark Malmö Arena, Malmö
Spectateurs : 8 000
Arbitrage : Baďura, Ondogrecula
Aurel Gabriel Florea 7 (16 – 17) Lars Christiansen 6

Avertissements×3 Exclusions×2

Rapport

Avertissements×3 Exclusions×4


17 janvier 2011
18h00
Croatie 42 – 15 Australie Malmö Arena, Malmö
Spectateurs : 1 500
Arbitrage : Baďura, Ondogrecula
Denis Buntić 7 (19 – 9) Calvert, Fletcher, Subotic 3

Avertissements×1 Exclusions×1

Rapport

Avertissements×3 Exclusions×3


17 janvier 2011
18h00
Roumanie 14 – 15 Algérie FFS Arena, Lund
Spectateurs : 920
Arbitrage : Abrahamsen, Kristiansen
Valentin Ghionea 7 (10 – 8) Berkous, Boultif 4

Avertissements×2 Exclusions×4

Rapport

Avertissements×2 Exclusions×5


17 janvier 2011
20h15
Danemark 35 – 27 Serbie Malmö Arena, Malmö
Spectateurs : 8 164
Arbitrage : Lazaar, Reveret
Mikkel Hansen 11 (16 – 14) Marko Vujin 7

Avertissements×3 Exclusions×2

Rapport

Avertissements×3 Exclusions×6


19 janvier 2011
18h00
Serbie 24 – 24 Croatie Malmö Arena, Malmö
Spectateurs : 7 269
Arbitrage : Abrahamsen, Kristiansen
Ivan Nikčević 7 (13 – 12) Igor Vori 8

Avertissements×4 Exclusions×4

Rapport

Avertissements×3 Exclusions×2


19 janvier 2011
20h15
Danemark 26 – 19 Algérie Malmö Arena, Malmö
Spectateurs : 8 830
Arbitrage : Karbaschi, Kolahdouzan
Hansen, Hansen 5 (16 – 9) Sassi Boultif 5

Avertissements×3 Exclusions×4

Rapport

Avertissements×2 Exclusions×6


19 janvier 2011
20h30
Australie 14 – 29 Roumanie FFS Arena, Lund
Spectateurs : 800
Arbitrage : Menezes, Pinto
Bevan Calvert 7 (6 – 14) Aurel Gabriel Florea 5

Avertissements×3 Exclusions×4

Rapport

Avertissements×2 Exclusions×4


20 janvier 2011
18h00
Algérie 27 – 18 Australie Malmö Arena, Malmö
Spectateurs : 4 960
Arbitrage : Al-Marzouqi, Al-Nuaimi
Berkous, el Khoumini, Hamad 5 (12 – 11) Tommy Fletcher 6

Avertissements×3 Exclusions×1

Rapport

Avertissements×2 Exclusions×2


20 janvier 2011
20h15
Croatie 29 – 34 Danemark Malmö Arena, Malmö
Spectateurs : 11 307
Arbitrage : Lazaar, Reveret
Vedran Zrnić 8 (16 – 15) Kasper Søndergaard 10

Avertissements×4 Exclusions×4

Rapport

Avertissements×3 Exclusions×3


20 janvier 2011
20h30
Serbie 28 – 38 Roumanie FFS Arena, Lund
Spectateurs : 860
Arbitrage : Krstič, Ljubič
Momir Ilić 6 (17 – 20) Alexandru Stamate 9

Avertissements×3 Exclusions×4

Rapport

Avertissements×2 Exclusions×2


Groupe D (Göteborg)[modifier | modifier le code]

  Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff Dép
1 Suède 8 5 4 0 1 142 112 30 +3
2 Pologne 8 5 4 0 1 143 123 20 -3
3 Argentine 7 5 3 1 1 133 114 19 /
4 Corée du Sud 5 5 2 1 2 137 128 9 /
5 Slovaquie 1 5 0 1 4 128 156 -28 -28
6 Chili 1 5 0 1 4 117 167 -50 -50

La Suède devance la Pologne à la différence de buts particulière (critère 2). La Slovaquie devance le Chili à la différence de buts générale (critère 4).

13 janvier 2011
20h15
Suède 28 – 18 Chili Scandinavium, Göteborg
Spectateurs : 10 368
Arbitrage : Nikolić, Stojković
Kim Ekdahl du Rietz 6 (15 – 8) Emil Feuchtmann 4

Avertissements×3 Exclusions×6

Rapport

Avertissements×3 Exclusions×2


14 janvier 2011
18h15
Corée du Sud 25 – 25 Argentine Scandinavium, Göteborg
Spectateurs : 1 733
Arbitrage : Stark, Ştefan
Lee Jae-woo 9 (14 – 11) Federico Gastón Fernández 5

Avertissements×3 Exclusions×6

Rapport

Avertissements×2 Exclusions×6


14 janvier 2011
20h15
Pologne 35 – 33 Slovaquie Scandinavium, Göteborg
Spectateurs : 2 486
Arbitrage : Načevski, Nikolov
Tomasz Tłuczyński 7 (15 – 17) Martin Stranovský 9

Avertissements×3 Exclusions×6

Rapport

Avertissements×3 Exclusions×3


15 janvier 2011
16h15
Chili 22 – 37 Corée du Sud Scandinavium, Göteborg
Spectateurs : 7 727
Arbitrage : Coulibaly, Diabaté
Emil Feuchtmannz 8 (12 – 15) Yu Dong Geun 9

Avertissements×2 Exclusions×5

Rapport

Avertissements×2 Exclusions×4


15 janvier 2011
18h15
Slovaquie 22 – 38 Suède Scandinavium, Göteborg
Spectateurs : 11 491
Arbitrage : Stark, Ştefan
Peter Kukucka 4 (14 – 15) Niclas Ekberg 8

Avertissements×3 Exclusions×4

Rapport

Avertissements×3 Exclusions×6


15 janvier 2011
20h15
Argentine 23 – 24 Pologne Scandinavium, Göteborg
Spectateurs : 7 996
Arbitrage : Nikolić, Stojković
D. Simonet, Vieyra 6 (6 – 11) Tomasz Tłuczyński 5

Avertissements×3 Exclusions×6 Disqualifications×1

Rapport

Avertissements×3 Exclusions×7 Disqualifications×1


17 janvier 2011
16h15
Slovaquie 18 – 23 Argentine Scandinavium, Göteborg
Spectateurs : 3 057
Arbitrage : Geipel, Helbig
Daniel Valo, Tomáš Straňovský 4 (9 – 7) Federico Gastón Fernández 9

Avertissements×3 Exclusions×4

Rapport

Avertissements×2 Exclusions×3


17 janvier 2011
18h15
Pologne 38 – 23 Chili Scandinavium, Göteborg
Spectateurs : 5 535
Arbitrage : Mezian, Si Bachir
Jurasik, Tłuczyński 6 (15 – 13) Er. Feuchtmann, Salinas 6

Avertissements×3 Exclusions×5 Disqualifications×1

Rapport

Avertissements×3 Exclusions×3


17 janvier 2011
20h15
Suède 30 – 24 Corée du Sud Scandinavium, Göteborg
Spectateurs : 8 109
Arbitrage : Načevski, Nikolov
Jonas Källman 8 (14 – 12) Yu Dong Geun 7

Avertissements×4 Exclusions×11 Disqualifications×1

Rapport

Avertissements×3 Exclusions×4


18 janvier 2011
16h15
Chili 29 – 29 Slovaquie Scandinavium, Göteborg
Spectateurs : 3 112
Arbitrage : Načevski, Nikolov
Emil Feuchtmann 11 (15 – 12) Šulc 7

Avertissements×3 Exclusions×3 Disqualifications×1

Rapport

Avertissements×4 Exclusions×5


18 janvier 2011
18h15
Corée du Sud 20 – 25 Pologne Scandinavium, Göteborg
Spectateurs : 6 001
Arbitrage : Geipel, Helbig
Yu Dong Geun 5 (11 – 10) Tkaczyk, Jurecki 5

Avertissements×2 Exclusions×3

Rapport

Avertissements×3 Exclusions×3 Disqualifications×1


18 janvier 2011
20h15
Suède 22 – 27 Argentine Scandinavium, Göteborg
Spectateurs : 9 044
Arbitrage : López, Ramírez
Jonas Larholm 5 (10 – 12) Federico Pizarro 6

Avertissements×3 Exclusions×2

Rapport

Avertissements×4 Exclusions×4


20 janvier 2011
16h15
Corée du Sud 31 – 26 Slovaquie Scandinavium, Göteborg
Spectateurs : 2 922
Arbitrage : López, Ramírez
Jeong, Lee 8 (14 – 10) Radoslav Antl 9

Avertissements×2 Exclusions×4 Disqualifications×1

Rapport

Avertissements×3 Exclusions×6 Disqualifications×1


20 janvier 2011
18h15
Argentine 35 – 25 Chili Scandinavium, Göteborg
Spectateurs : 7 760
Arbitrage : Mezian, Si Bachir
Federico Pizarro 9 (15 – 13) Emil Feuchtmann 7

Avertissements×3 Exclusions×8

Rapport

Avertissements×4 Exclusions×4 Disqualifications×1


20 janvier 2011
20h15
Pologne 21 – 24 Suède Scandinavium, Göteborg
Spectateurs : 11 606
Arbitrage : Geipel, Helbig
Marcin Lijewski 6 (12 – 14) Jonas Larholm 5

Avertissements×2 Exclusions×4

Rapport

Avertissements×3 Exclusions×5


Tour principal[modifier | modifier le code]

Chaque équipe qualifiée pour le tour principal garde les points obtenus face aux deux autres qualifiées de son groupe de tour préliminaire. Ainsi, la France, vainqueur de l'Allemagne et auteur d'un match nul contre l'Espagne, les deux autres qualifiées de son groupe au tour précédent, commence ce tour principal avec trois points. Les deux meilleures de chaque groupe sont qualifiées pour les demi-finales tandis que les autres équipes jouent deux à deux des matchs de classement.

Groupe I (Jönköping)[modifier | modifier le code]

Classement final
  Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff Dép
1 France 9 5 4 1 0 160 129 31 +31
2 Espagne 9 5 4 1 0 148 127 21 +21
3 Islande 4 5 2 0 3 137 141 -4 +6
4 Hongrie 4 5 2 0 3 127 147 -20 -6
5 Norvège 2 5 1 0 4 133 143 -10 +10
6 Allemagne 2 5 1 0 4 124 142 -18 -10
Rappel du tour préliminaire
Équipe 1 Score Équipe 2
Islande 32 – 26 Hongrie
Hongrie 26 – 23 Norvège
Espagne 26 – 24 Allemagne
Allemagne 23 – 30 France
Islande 29 – 22 Norvège
France 28 – 28 Espagne

La France devance l'Espagne à la différence de buts générale (critère 4). L'Islande et la Norvège devancent respectivement la Hongrie et l'Allemagne à la différence de buts particulière (critère 2).

22 janvier 2011
16h15
Espagne 32 – 27 Norvège Kinnarps Arena, Jönköping
Spectateurs : 5 451
Arbitrage : Stark, Ştefan
Iker Romero 7 (15 – 12) Bjarte Myrhol 8

Avertissements×3 Exclusions×2

Rapport

Avertissements×3 Exclusions×3


22 janvier 2011
18h30
Allemagne 27 – 24 Islande Kinnarps Arena, Jönköping
Spectateurs : 5 670
Arbitrage : Nikolić, Stojković
Preiß, Sprenger 5 (15 – 13) Alexander Petersson 7

Avertissements×3 Exclusions×3

Rapport

Avertissements×3 Exclusions×2


22 janvier 2011
20h45
France 37 – 24 Hongrie Kinnarps Arena, Jönköping
Spectateurs : 2 393
Arbitrage : Krstič, Ljubič
Nikola Karabatic 7 (18 – 13) Tamás Mocsai 7

Avertissements×3 Exclusions×2

Rapport

Avertissements×3 Exclusions×4 Disqualifications×1


24 janvier 2011
16h00
Islande 24 – 32 Espagne Kinnarps Arena, Jönköping
Spectateurs : 3 922
Arbitrage : Krstič, Ljubič
Alexander Petersson 5 (10 – 20) Gurbindo, R. Entrerríos 6

Avertissements×3 Exclusions×7

Rapport

Avertissements×3 Exclusions×4 Disqualifications×1


24 janvier 2011
18h15
Hongrie 27 – 25 Allemagne Kinnarps Arena, Jönköping
Spectateurs : 3 963
Arbitrage : Olesen, Pedersen
G. Iváncsik, T. Iváncsik, Perez 5 (10 – 12) Holger Glandorf 5

Avertissements×3 Exclusions×5

Rapport

Avertissements×3 Exclusions×4


24 janvier 2011
20h30
Norvège 26 – 31 France Kinnarps Arena, Jönköping
Spectateurs : 3 847
Arbitrage : Menezes, Pinto
Espen Lie Hansen 8 (14 – 17) B. Gille, Accambray, Abalo 5

Avertissements×3 Exclusions×5

Rapport

Avertissements×2 Exclusions×1


25 janvier 2011
16h15
Allemagne 25 – 35 Norvège Kinnarps Arena, Jönköping
Spectateurs : 4 205
Arbitrage : Stark, Ştefan
Michael Kraus 6 (13 – 17) Håvard Tvedten 8

Avertissements×3 Exclusions×5

Rapport

Avertissements×3 Exclusions×6


25 janvier 2011
18h30
Espagne 30 – 24 Hongrie Kinnarps Arena, Jönköping
Spectateurs : 4 236
Arbitrage : Canbro, Claesson
Iker Romero 9 (13 – 13) Szabolcs Zubai 5

Avertissements×3 Exclusions×2

Rapport

Avertissements×3 Exclusions×5


25 janvier 2011
20h45
France 34 – 28 Islande Kinnarps Arena, Jönköping
Spectateurs : 4 258
Arbitrage : Načevski, Nikolov
Nikola Karabatic 7 (16 – 13) Alexander Petersson 6

Avertissements×3 Exclusions×3

Rapport

Avertissements×4 Exclusions×5 Disqualifications×1


Groupe II (Malmö/Lund)[modifier | modifier le code]

Classement final
  Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Danemark 10 5 5 0 0 155 131 24
2 Suède 6 5 3 0 2 127 124 3
3 Croatie 5 5 2 1 2 144 129 15
4 Pologne 4 5 2 0 3 123 129 -6
5 Serbie 3 5 1 1 3 127 139 -12
6 Argentine 2 5 1 0 4 117 131 -14
Rappel du tour préliminaire
Équipe 1 Score Équipe 2
Argentine 23 – 24 Pologne
Danemark 35 – 27 Serbie
Suède 22 – 27 Argentine
Serbie 24 – 24 Croatie
Croatie 29 – 34 Danemark
Pologne 21 – 24 Suède
22 janvier 2011
18h15
Croatie 36 – 18 Argentine FFS Arena, Lund
Spectateurs : 1 050
Arbitrage : Baďura, Ondogrecula
Zrnić, Buntić 7 (19 – 6) Sebastián Simonet 5

Avertissements×3 Exclusions×6

Rapport

Avertissements×2 Exclusions×1


22 janvier 2011
18h15
Serbie 24 – 28 Suède Malmö Arena, Malmö
Spectateurs : 9 213
Arbitrage : Abrahamsen, Kristiansen
Marko Vujin 8 (13 – 12) Ekberg, Ekdahl 6

Avertissements×3 Exclusions×5 Disqualifications×1

Rapport

Avertissements×3 Exclusions×4


22 janvier 2011
20h15
Danemark 28 – 27 Pologne Malmö Arena, Malmö
Spectateurs : 11 140
Arbitrage : Horáček, Novotný
Hans Lindberg 6 (15 – 9) Tluczynski, Jurkiewicz 6

Avertissements×3 Exclusions×2

Rapport

Avertissements×3 Exclusions×1


23 janvier 2011
18h15
Suède 29 – 25 Croatie Malmö Arena, Malmö
Spectateurs : 9 551
Arbitrage : López, Ramírez
Dalibor Doder 8 (14 – 12) Vedran Zrnić 9

Avertissements×3 Exclusions×7

Rapport

Avertissements×3 Exclusions×4


23 janvier 2011
20h15
Argentine 24 – 31 Danemark Malmö Arena, Malmö
Spectateurs : 10 924
Arbitrage : Coulibaly, Diabaté
Ferro, Vidal, Carou 3 (12 – 17) Mikkel Hansen 7

Avertissements×2 Exclusions×6 Disqualifications×1

Rapport

Avertissements×3 Exclusions×5 Disqualifications×1


23 janvier 2011
20h15
Pologne 27 – 26 Serbie FFS Arena, Lund
Spectateurs : 1 730
Arbitrage : Lazaar, Reveret
Tomasz Tłuczyński 10 (10 – 11) Marko Vujin 11

Avertissements×3 Exclusions×5

Rapport

Avertissements×3 Exclusions×8


25 janvier 2011
18h15
Croatie 28 – 24 Pologne Malmö Arena, Malmö
Spectateurs : 8 900
Arbitrage : Baďura, Ondogrecula
Denis Buntić 7 (13 – 11) Jaszka, Tłuczyński 4

Avertissements×2 Exclusions×8

Rapport

Avertissements×3 Exclusions×3


25 janvier 2011
20h15
Serbie 26 – 25 Argentine FFS Arena, Lund
Spectateurs : 1 030
Arbitrage : Geipel, Helbig
Vujin, Ilić 6 (15 – 13) Fernández, Kogovsek 5

Avertissements×3 Exclusions×5 Disqualifications×1

Rapport

Avertissements×3 Exclusions×1


25 janvier 2011
20h15
Danemark 27 – 24 Suède Malmö Arena, Malmö
Spectateurs : 11 587
Arbitrage : Abrahamsen, Kristiansen
Lars Christiansen 6 (17 – 11) Kim Ekdahl du Rietz 5

Avertissements×3 Exclusions×4

Rapport

Avertissements×3 Exclusions×3


Phase finale[modifier | modifier le code]

Critères de départage[modifier | modifier le code]

Après le tour préliminaire et le tour principal, les matchs de classement, les demi-finales et les finales ont lieu selon le principe de l'élimination directe.

  1. En cas d'égalité après le temps de jeu réglementaire, une première prolongation de deux fois 5 minutes a lieu.
  2. Si à l'issue de cette prolongation il y a toujours égalité du score, on joue une deuxième prolongation de 2 fois 5 minutes.
  3. Si à l'issue de la 2e prolongation l'égalité subsiste, on procède aux jets de sept mètres.

En cas de qualification, et peu importe sa place dans le groupe II, la Suède était assurée de jouer sa demi-finale à Malmö à 18h.

Demi-finales Finale
 28 janvier 20h30 à Kristianstad      30 janvier 17h00 à Malmö, après prolongation
  Danemark  28
  Espagne  24  
  Danemark  35 (31)
 28 janvier 18h00 à Malmö
    France  37 (31)
  France  29
  Suède  26  
Match pour la 3e place
 30 janvier 14h30 à Malmö
  Espagne  24
  Suède  23

Demi-finales[modifier | modifier le code]

En demi-finale, les Experts affrontent devant les 12 000 spectateurs de la Malmö Arena l'équipe de Suède, pays hôte de la compétition. Au terme d'un match maitrisé, grâce notamment à Bertrand Gille (8/8), Michaël Guigou (8/9) et Thierry Omeyer (16 arrêts à 38 %), la France s'impose 29 à 26 et se qualifie pour sa deuxième finale mondiale consécutive[3].


18 h 00 CET
France 29 - 26 Suède Malmö Arena, Malmö
Spectateurs : 11 477
Arbitrage : Geipel, Helbig
Bertrand Gille, Michaël Guigou 8 (15 - 12) Jonas Källman 6

Avertissements×3 Exclusions×4

Rapport

Avertissements×4 Exclusions×4


La seconde demi-finale oppose le Danemark, reine du jeu rapide dotée d’une belle circulation de balle, à l'Espagne, avec un jeu d'arrière plus en puissance à base de duels et de contres avec ses ailiers. Finalement, malgré un baroud d’honneur des Espagnols, la victoire revient logiquement à des Danois grâce notamment à Niklas Landin Jacobsen (15 arrêts à 48 %) et à Mikkel Hansen (9 buts sur 13 tirs)[4]..


20 h 30 CET
Danemark 28 - 24 Espagne Kristianstad Arena, Kristianstad
Spectateurs : 4 234
Arbitrage : Horáček, Novotný
Mikkel Hansen 9 (12 - 12) Joan Cañellas 6

Avertissements×3 Exclusions×2

Rapport

Avertissements×3 Exclusions×3


Match pour la 3e place[modifier | modifier le code]

Dans une salle comble et bruyante acquise à sa cause, la Suède avait à cœur de valider son parcours à domicile, remercier ses fans, et concrétiser un retour au plus haut niveau. Mais l'Espagne s'est imposée grâce à la force de son collectif, de son gardien, Arpad Sterbik (16 arrêts à 41 %) et enfin de son expérience qui lui a permis de marquer 6 buts consécutifs en deuxième mi-temps pour inverser le cours du match (16-13 puis 16-19)[5].


14 h 30 CET
Suède 23 - 24 Espagne Malmö Arena, Malmö
Spectateurs : 12 145
Arbitrage : Krstič, Ljubič
Jonas Källman 6 (11 - 11) Aguinagalde, Gurbindo, Romero 4

Avertissements×4 Exclusions×5

Rapport

Avertissements×2 Exclusions×4


Finale[modifier | modifier le code]

Dans une Malmö Arena de nouveau comble et acquise à la cause danoise - Malmö est à moins d'une heure de Copenhague - la France devient le la première équipe depuis la Roumanie en 1974 à conserver sa couronne mondiale et remporte sa quatrième compétition internationale majeure consécutive au terme d'un match très disputé. La première mi-temps se termine avec un écart de 3 buts (15-12) en faveur de la France. En 2e mi-temps, les Experts gèrent leur avance, mais les Danois ne plient pas et, par l'intermédiaire de Mikkel Hansen, reviennent grâce aux pertes de balle françaises et profitent aussi des arrêts de leur gardien Landin Jacobsen. À 3 secondes de la fin, les Danois parviennent à égaliser à 31-31 grâce à un but de Bo Spellerberg et arracher la prolongation.

En début de prolongation, sur un but de Michael Knudsen, le Danemark passe devant pour la première fois du match (33-32), mais les Experts passent ensuite un 4-1 grâce notamment à deux buts de Jérôme Fernandez (36-34). Si Mikkel Hansen permet aux Danois de revenir à un but, Guigou marque à la dernière seconde du match pour sceller le score à 37 à 35[6].


17h00 (UTC)
France 37-35 (ap) Danemark Malmö Arena, Malmö
Spectateurs : 12 462
Arbitrage : López, Ramírez
Nikola Karabatic 10 (15-12, 31-31) Mikkel Hansen 10
Prol. : 3-2

Avertissements×4 Exclusions×4

Rapport

Avertissements×4 Exclusions×5


Matchs de classement (5e à 12e place)[modifier | modifier le code]

Match Date Lieu Équipe 1 Score Équipe 2 Rapport
Match pour la 5e place 28 janvier, 20h30 Malmö Croatie 34 – 33 Islande Rapport
Match pour la 7e place 28 janvier, 18h30 Kristianstad Pologne 28 – 31 Hongrie Rapport
Match pour la 9e place 27 janvier, 20h30 Kristianstad Norvège 32 – 31ap (29 - 29) Serbie Rapport
Match pour la 11e place 27 janvier, 18h00 Kristianstad Allemagne 40 – 35ap (27-27, 31-31) Argentine Rapport

Coupe du président[modifier | modifier le code]

Places de 13e à 16e[modifier | modifier le code]

Demi-finales de classement Match pour la 13e place
 22 janvier 14h00 à Skövde      24 janvier 20h30 à Skövde
  Égypte  34
  Japon  28  
  Égypte  23
 22 janvier 16h30 à Skövde
    Corée du Sud  26
  Algérie  24 (23)
  Corée du Sud  29ap (23)  
Match pour la 15e place
 24 janvier 18h00 à Skövde
  Algérie  29
  Japon  24

Demi-finale de classement

22 Janvier
14h00
Égypte 34–28 Japon Arena Skövde, Skövde
Spectateurs : 1,634
Arbitrage : Menezes, Pinto
Belal Mabrouk 8 (17–14) Makoto Suematsu 7

Avertissements×4 Exclusions×4

Report

Avertissements×3 Exclusions×4

22 Janvier
16:30
Algérie 24–29 (ap) Corée du Sud Arena Skövde, Skövde
Spectateurs : 1,711
Arbitrage : Karbaschi, Kolahdouzan
4 joueurs 4 (12–17, 23–23) Yu Dong Geun 8
Prol. : 1–6

Avertissements×3 Exclusions×1

Report

Avertissements×3 Exclusions×3

Match pour la 15e place

24 Janvier
18h00
Japon 24–29 Algérie Arena Skövde, Skövde
Spectateurs : 1,510
Arbitrage : Načevski, Nikolov
Kaido 6 (13–13) Zouaoui 8

Avertissements×3 Exclusions×1

Report

Avertissements×2 Exclusions×3


Match pour la 13e place

24 Janvier
20h30
Égypte 23–26 Corée du Sud Arena Skövde, Skövde
Spectateurs : 1,525
Arbitrage : Canbro, Claesson
Abdelwares 6 (11–12) Park Jung Geu 7

Avertissements×3 Exclusions×5 Disqualifications×1

Report

Avertissements×3 Exclusions×4


Places de 17e à 20e[modifier | modifier le code]

Demi-finales de classement Match pour la 17e place
 22 janvier 14h00 à Kristianstad      23 janvier 16h30 à Kristianstad
  Tunisie  25
  Autriche  26  
  Slovaquie  39
 22 janvier 16h30 à Kristianstad
    Autriche  35
  Roumanie  33
  Slovaquie  38  
Match pour la 19e place
 23 janvier 14h00 à Kristianstad
  Roumanie  30
  Tunisie  29

Demi-finale de classement

22 Janvier
14h00
Tunisie 25–26 Autriche Kristianstad Arena (en), Kristianstad
Arbitrage : Marina, Minore
Kamel Alouini 6 (14–12) Robert Weber 6

Avertissements×3 Exclusions×1

Report

Avertissements×4 Exclusions×6

22 Janvier
16h30
Roumanie 33–38 Slovaquie Kristianstad Arena (en), Kristianstad
Spectateurs : 2 490
Arbitrage : Coulibaly, Diabaté
Ghionea, Stamate 8 (19–22) Peter Kukučka 7

Avertissements×3 Exclusions×4

Report

Avertissements×3 Exclusions×4

Match pour la 19e place

23 Janvier
14h00
Tunisie 29–30 Drapeau de la Roumanie Roumanie Kristianstad Arena (en), Kristianstad
Spectateurs : 900
Arbitrage : Abrahamsen, Kristiansen
Hedoui 9 (14–17) Florea, Stamate 8

Avertissements×4 Exclusions×4

Report

Avertissements×3 Exclusions×3


Match pour la 17e place

23 Janvier
16h30
Autriche 35–39 Slovaquie Kristianstad Arena (en), Kristianstad
Spectateurs : 1 546
Arbitrage : Al-Marzouqi, Al-Nuaimi
Szilágyi 7 (18–19) Kopčo 8

Avertissements×3 Exclusions×3

Report

Avertissements×3 Exclusions×1


Places de 21e à 24e[modifier | modifier le code]

Demi-finales de classement Match pour la 21e place
 22 janvier 20h30 à Lund      23 janvier 18h00 à Lund
  Bahreïn  30
  Brésil  37  
  Brésil  28
 22 janvier 16h00 à Malmö
    Chili  18
  Australie  21
  Chili  29  
Match pour la 23e place
 23 janvier 16h00 à Malmö
  Australie  23
  Bahreïn  33

Demi-finale de classement

22 janvier
20h30
Bahreïn 30–37 Brésil FFS Arena, Lund
Spectateurs : 550
Arbitrage : López, Ramírez
Mohamed Almaqabi 6 (15–17) Fabio Chiuffa 6

Avertissements×3 Exclusions×5

Rapport

Avertissements×3 Exclusions×3

Match pour la 23e place

23 janvier
16:00
Australie 23–33 Bahreïn Malmö Arena, Malmö
Spectateurs : 724
Arbitrage : Geipel, Helbig
James Blondell 6 (11–19) Ali Merza (en) 7

Avertissements×2 Exclusions×3

Report

Avertissements×2


Match pour la 21e place

23 janvier
18h00
Chili 18–28 Brésil FFS Arena, Lund
Spectateurs : 650
Arbitrage : Baďura, Ondogrecula
Emil Feuchtmann 7 (11–13) Felipe Borges 6

Avertissements×4 Exclusions×2

Rapport

Avertissements×3 Exclusions×3 Disqualifications×1


Classement final[modifier | modifier le code]

Carte du monde montrant le classement des nations qualifiées
Classement final des nations qualifiées :
  • Vainqueur.
  • Finaliste.
  • Troisième.
  • Quatrième.
  • Tour principal (5-12e).
  • Tour préliminaire (13-24e).

Le classement final de la compétition est[7] :

Rang Équipe J G N P Bp Bc Diff
Médaille d'or, monde France 10 9 1 0 327 245 +82
Médaille d'argent, monde Danemark 10 9 0 1 330 253 +77
Médaille de bronze, monde Espagne 10 8 1 1 281 236 +45
4e Suède 10 6 0 4 272 241 +31
5e Croatie 9 6 1 2 273 213 +60
6e Islande 9 5 0 4 266 246 +20
7e Hongrie 9 6 0 3 254 243 +11
8e Pologne 9 5 0 4 249 236 +13
9e Norvège 9 5 0 4 259 255 +4
10e Serbie 9 3 1 5 246 250 -4
11e Allemagne 9 5 0 4 268 246 +22
12e Argentine 9 3 1 5 235 237 -2
13e Corée du Sud 7 4 1 2 192 175 +17
14e Égypte 7 2 0 5 172 193 -21
15e Algérie 7 3 0 4 153 162 -9
16e Japon 7 2 0 5 193 224 -31
17e Slovaquie 7 2 1 4 205 224 -19
18e Autriche 7 2 0 5 205 212 -7
19e Roumanie 7 3 0 4 195 190 +5
20e Tunisie 7 1 0 6 168 193 -25
21e Brésil 7 2 0 5 196 211 -15
22e Chili 7 1 1 5 164 216 -52
23e Bahreïn 7 2 0 5 168 226 -58
24e Australie 7 0 0 7 121 242 -121

De plus, la France, championne du monde, est automatiquement qualifiée pour :

Quant aux équipes classées entre la 2e et la 7e place, elles ont été sélectionnées pour les tournois de qualification pour les Jeux olympiques de 2012, qui se sont déroulés en avril 2012.

Statistiques et récompenses[modifier | modifier le code]

Équipe-type[modifier | modifier le code]

Meilleur joueur : Nikola Karabatic
Meilleur buteur : Mikkel Hansen, 68 buts
Équipe-type du championnat du monde 2011

Lors de la conférence de presse de clôture, l'équipe-type de la compétition a été dévoilée[8] :

Statistiques collectives[modifier | modifier le code]

  • Meilleure attaque : Danemark (33,0 buts par match)
  • Moins bonne attaque : Australie (17,3 buts par match)
  • Meilleure défense : Algérie (23,1 buts par match)
  • Moins bonne défense : Australie (34,6 buts par match)

Statistiques des joueurs[modifier | modifier le code]

Les meilleurs buteurs de la compétitions sont[9] :

Rang Joueur Buts Tirs %
1 Mikkel Hansen 68 121 56 %
2 Håvard Tvedten 56 86 65 %
Marko Vujin 56 114 49 %
4 Bjarte Myrhol 54 71 76 %
Vedran Zrnić 54 71 76 %
6 Alexander Petersson 53 88 60 %
7 Nikola Karabatic 51 80 64 %
8 Tomasz Tłuczyński 47 60 78 %
Guðjón Valur Sigurðsson 47 69 68 %
10 Niclas Ekberg 43 67 64 %

Les meilleurs passeurs de la compétitions sont[9] :

Rang Nom Passes Moyenne
1 Erlend Mamelund 47 5,2
2 Fernando Pacheco Filho 36 5,1
3 Mikkel Hansen 34 3,4
Nikola Karabatic 34 3,4
5 Børge Lund 32 3,5
6 Alberto Entrerríos 32 3,2
7 Gustavo Cardoso 29 4,1
8 Peter Kukučka 28 4
9 Pascal Hens 28 3,1
Alexander Petersson 28 3,1

Les meilleurs gardiens de but de la compétitions sont[10] :

Rang Nom % Arrêts Tirs
1 Daouda Karaboué 47,5 % 56 118
2 Johan Sjöstrand 41,5 % 108 260
3 Johannes Bitter 41,0 % 96 234
4 Ole Erevik 40,4 % 69 171
5 Niklas Landin Jacobsen 39,5 % 121 306
6 Lee Chang-woo 39,1 % 45 115
7 Park Chan-young 38,4 % 58 151
8 Nándor Fazekas 38,2 % 92 241
9 Abdelmalek Slahdji 37,7 % 81 215
10 Thierry Omeyer 37,5 % 110 293

Effectif des équipes sur le podium[modifier | modifier le code]

Champion du monde : France[modifier | modifier le code]

L'effectif de la France, championne du monde, est[11],[12] :

Entraineur : Claude Onesta

Vice-champion du monde : Danemark[modifier | modifier le code]

L'effectif du Danemark, vice-champion du monde, est[13],[14] :

Entraineur : Ulrik Wilbek

Troisième place : Espagne[modifier | modifier le code]

L'effectif de l'Espagne, médaille de bronze, est[15],[16] :

Entraineur : Valero Rivera

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Tournois de qualification en Europe en 2010 », sur Site officiel de l'EHF, (consulté le )
  2. (en) « Livret de présentation et règlement technique de la compétition », sur Site officiel de l'IHF (consulté le ), p. 49
  3. « Demi-finale France-Suède : Définitivement énormes ! », sur Handzone.net, (consulté le )
  4. « Demi-finale Danemark-Espagne : Super Hansen et le Danemark tiennent leur finale ! », sur Handzone.net, (consulté le )
  5. « Match pour la 3e place : L'Espagne s'affiche pour 2013 », sur Handzone.net, (consulté le )
  6. « Finale : Maîtres du temps », sur Handzone.net, (consulté le )
  7. (en) « Tournament Summary (Résumé de la compétition) » [PDF], sur Site officiel de l'IHF, (consulté le )
  8. (en) « Mondial 2011 - Équipe-type de la compétition », sur Site officiel de l'IHF, (consulté le )
  9. a et b (en) « Statistiques individuelles » [PDF], sur Site officiel de l'IHF, (consulté le )
  10. (en) « Statistiques des gardiens de but » [PDF], sur Site officiel de l'IHF, (consulté le )
  11. (en) « Effectif de la France » [PDF], sur Site officiel de l'IHF, (consulté le )
  12. (en) « Statistiques cumulées de la France » [PDF], sur Site officiel de l'IHF, (consulté le )
  13. (en) « Effectif du Danemark » [PDF], sur Site officiel de l'IHF, (consulté le )
  14. (en) « Statistiques cumulées du Danemark » [PDF], sur Site officiel de l'IHF, (consulté le )
  15. (en) « Effectif de l'Espagne » [PDF], sur Site officiel de l'IHF, (consulté le )
  16. (en) « Statistiques cumulées de l'Espagne » [PDF], sur Site officiel de l'IHF, (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]