Championnat d'Italie de rugby à XV

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Super 10.

Championnat d'Italie
de rugby à XV

Logo de Campionato Nazionale Eccellenza
Généralités
Sport rugby à XV
Création 1928
Autre(s) nom(s) Serie A (1928-1986)
Serie A1 (1986-2001)
Super 10 (2001-2010)
Eccellenza (depuis 2010)
Organisateur(s) Fédération italienne de rugby à XV
Éditions 82
Catégorie Première division
Périodicité annuelle
Nations Drapeau de l'Italie Italie
Participants 10 clubs
Statut des participants Professionnel
Site web officiel
Palmarès
Tenant du titre Mogliano Rugby SSD
Plus titré(s) Amatori Rugby Milan (18)
Crystal Clear app kworldclock.png
pour la compétition en cours voir :
Championnat 2013-2014

Le Championnat d'Italie de rugby à XV est créé en 1928 sous l'égide de la Fédération italienne de rugby à XV. Créé sous le nom de Serie A, il est ensuite rebaptisé Serie A1 en 1986, puis Super 10 en 2001 et enfin Campionato Nazionale Eccellenza en 2010. Le vainqueur du championnat remporte le titre de Champion d'Italie.

Bien qu'il soit organisé par la Fédération italienne de rugby à XV, entre 2001 et 2009, sous le nom de Super 10, le championnat est concrètement géré par la LIRE ou Ligue italienne du rugby d'excellence, organisme professionnel supprimé en 2009. Le championnat se déroule en deux phases, une saison régulière de septembre à mai et les barrages ouverts aux quatre meilleurs équipes de la saison, opposés en demi-finales préalables à une finale. Le dernier club est relégué en deuxième division, qui s'appelle Serie A1.

L'équipe qui compte le plus grand nombre de titres est l'Amatori Rugby Milan (18 entre 1929 et 1996), devançant le Benetton Trévise qui compte 15 titres (entre 1956 et 2010 ; l'équipe de Trévise quitte le Championnat en 2010 après son intégration à la Ligue celtique). Vient ensuite le Petrarca de Padoue avec 12 titres suivi du Rugby Rovigo avec 11 titres.

Le 8 mars 2010 la Fédération italienne de rugby à XV annonce que deux franchises italiennes intègrent la Celtic League et quittent donc le championnat italien : le Benetton Trévise et Aironi Rugby.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le rugby est arrivé en Italie durant la deuxième décennie du XXe siècle et, à l'initiative d'un passionné originaire de Lombardie, Stefano Bellandi (joueur de rugby, footballeur, arbitre, journaliste sportif et économiste de profession), s'est répandu, d'abord à Milan et Turin, puis progressivement dans la Haute-Italie. Après la Grande Guerre, Bellandi poursuivit son prosélytisme sportif et, en 1927, prit la tête d'un comité d'organisation, formé dans le but de propager ...le jeu de ballon ovale (rugby) qui relève directement du CONI[1].

Le régime fasciste tenta d'exploiter l'intérêt croissant autour de la discipline vers la fin de 1927 et, à l'initiative du secrétaire du PNF, Augusto Turati (en), parmesan d'adoption, naît à Brescia, à l'échelle locale des milices, le club des XV Legione Leonessa d'Italia[2] qui, dès le 13 mai 1928, avant toute compétition officielle dans le pays, rencontre au Stadio Nazionale del PNF de Rome la SS Lazio[3].

En juillet 1928, le comité d'organisation, regroupant 16 clubs de diverses régions du pays, demande au CONI la possibilité de se réunir en association : la demande est acceptée et permet ainsi la création de la Fédération italienne de rugby à XV.

Les premiers actes officiels de la fédération nouvellement formée ont été la constitution d'une équipe nationale (qui a fait ses débuts contre l'Espagne à Barcelone en mai 1929) et l'organisation d'un championnat.

Les championnats d'avant-guerre et la rivalité Milan - Rome[modifier | modifier le code]

Le 1er championnat national, saison 1928-29, débute le 12 février 1929[4]. Parmi les équipes qui y ont pris part figurent notamment des clubs qui existent encore sur la scène du rugby italien : l'Ambrosiana, né de la fusion de l'Unione Sportiva Milanese et de l'Internazionale, puis renommé Amatori Milan, le XV Legione Leonessa, désormais connu sous le nom de Rugby Brescia, la SS Lazio, puis en 1930, le Rugby Rome et le Rugby Bologne.

Les premiers championnats ont mis en exergue la rivalité entre les équipes de Milan et Rome durant la majeure partie de l'avant-guerre, et même juste après la Seconde Guerre mondiale, avant l'avènement des clubs de Vénétie ou issus d'autres régions : la 1re finale opposa en match aller-retour l'Ambrosiana à la SS Lazio. Les 2 équipes ayant gagné leur rencontre à domicile, un match d'appui eut lieu à Bologne et fut remporté par l'Ambrosiana sur le score de 3 à 0[5].

L'année suivante, la section rugby de la Lazio entre dans l'orbite de l'Associazione Sportiva Rome, participant sous l'appelation d'A.S. Roma, et l'Ambrosiana prend le nom sous lequel le club est connu aujourd'hui, l'Amatori Milan, qui remporte le championnat dont le dernier acte se déroule avec 5 équipes[5].

Même situation l'année suivante où certains joueurs ont quitté l'A.S. Roma, y compris Alfredo Vinci et ses 3 frères, pour créer le 21 octobre 1930 le Rugby Rome qui, pour rendre hommage à l'un des fondateurs, l'Italo-argentin Giuseppe Bigi, a choisi d'adopter les couleurs du Club Atlético San Isidro (blanches et noires, avec des bandes horizontales). La 3e édition a vu, à côté des équipes historiques, l'émergence de trois Groupes Universitaires Fascistes (GUF Padova, GUF Genova, GUF Torino) et du Fiat Torino. Le Rugby Rome dispute donc le titre à l'Amatori : les Romains perdent les 2 matchs (3-0 et 15-8)[5].

En 1931-1932, le Rugby Rome est encore en lice pour remporter le championnat, mais échoue finalement d'un point lors du tour final remporté une fois de plus par l'Amatori (4e titre)[5].

La saison 1932-1933 permet au Rugby Bologne de contester la suprématie des Lombards, mais malgré une protestation officielle contre un joueur de l'Amatori, Paselli, les Milanais sont déclarés vainqueurs. À noter que durant ce tournoi, tous les Groupes Universitaires Fascistes sont contraints de déclarer forfait en raison des Giochi Littoriali[6].

Rome tente à nouveau de ramener le titre en 1933-1934, mais laisse finalement la victoire à Milan dans le tour final[5]. En 1934-1935, le Rugby Rome parvient enfin à ses fins et répète son exploit lors de la saison 1936-1937[7]. Durant cette période, 2 écoles se font face : Milan et Turin, entraînés par les Français Julien Saby et Michel Boucheron, qui développent un jeu dynamique et moderne avec des mêlées composées de 2 piliers et d'un talonneur, 2 deuxièmes lignes et 3 troisièmes lignes, et Rome, dirigé par le Sud-africain Pierre Theron, s'appuyant sur l'alignement avec 4 joueurs en deuxième et troisième lignes derrière les piliers et le talonneur[8]. Les deux clubs du Nord se retrouvent d'ailleurs en finale lors de l'année 1935-1936[5].

Le championnat 1936-1937 est le dernier acte de la rivalité entre Rome et Milan, excepté pour le 1er tournoi organisé après la Guerre : le Rugby Rome, qui a pris ses distances avec l'A.S. Roma, ne reprendra ses activités qu'en 1946, laissant le champ libre à l'Amatori Milan et au GUF Torino. Les Lombards ont donc conquis 13 titres sur 15 jusqu'en 1943 et attiré les meilleurs joueurs de la péninsule italienne, devenant ainsi le réservoir de l'équipe nationale[7].

L'immédiat après-guerre et l'émergence des clubs vénitiens[modifier | modifier le code]

Les clubs de l'édition 2012-2013[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Bilan[modifier | modifier le code]

Club Titres Années
Amatori Rugby Milan 18 1929, 1930, 1931, 1932, 1933, 1934, 1936, 1938, 1939, 1940, 1941, 1942, 1943, 1946, 1991, 1993, 1995, 1996
Benetton Trévise 15 1956, 1978, 1983, 1989, 1992, 1997, 1998, 1999, 2001, 2003, 2004, 2006, 2007, 2009, 2010
Petrarca Rugby Padoue 12 1970, 1971, 1972, 1973, 1974, 1977, 1980, 1984, 1985, 1986, 1987, 2011
Rugby Rovigo 11 1951, 1952, 1953, 1954, 1962, 1963, 1964, 1976, 1979, 1988, 1990
Rugby Rome 5 1935, 1937, 1948, 1949, 2000
GS Fiamme Oro Padova 5 1958, 1959, 1960, 1961, 1968
L'Aquila Rugby 5 1967, 1969, 1981, 1982, 1994
Overmarch Parme 3 1950, 1955, 1957
Cammi Calvisano 3 2005, 2008, 2012
Partenope 2 1965, 1966
Rugby Brescia 1 1975
Ginnastica Torino 1 1947
Arix Viadana 1 2002
Mogliano Rugby SSD 1 2013

Notes et références[modifier | modifier le code]

(it) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en italien intitulé « Campionato di Eccellenza di rugby a 15 » (voir la liste des auteurs)

  1. (it) auteur manquant, « titre manquant », La Gazzetta dello Sport,‎ 26 juillet 1927
  2. Barca et Bellè 2008, p. 12.
  3. Ravagnani et Fadda 2007, p. 305.
  4. Barca et Bellè 2008, p. 19.
  5. a, b, c, d, e et f Volpe et Pacitti 2011, p. 20.
  6. (it) « Stadio Olimpico - La storia dello Stadio », sur Torino Football Club, www.torinofc.it (consulté le 1er juin 2012)
  7. a et b Volpe et Pacitti 2011, p. 21.
  8. Barca et Bellè 2008, p. 25.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (it) Gianluca Barca et Gian Franco Bellè, La sesta Nazione - Ottant’anni di storia della Federazione Italiana Rugby, Parme, Grafiche Step,‎ 2008, relié, 224 p. (ISBN 101-0-00-003530-7)
  • (it) Francesco Volpe et Paolo Pacitti, Rugby 2012, Rome, Zesi,‎ octobre 2011, 412 p. (ISBN 101-0-00-003868-1)
  • (it) Luciano Ravagnani et Pierluigi Fadda, Rugby : Storia del Rugby Mondiale dalle origini ad oggi, Milan, Vallardi,‎ 2007, 2e éd., relié (ISBN 978-8-88-711092-0)

Liens externes[modifier | modifier le code]