Château de La Carelle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Château de La Carelle
Image illustrative de l’article Château de La Carelle
Château de La Carelle, façade nord-ouest
Type Pavillon de chasse
Destination actuelle Propriété privée
Protection Non
Coordonnées 46° 13′ 43″ nord, 4° 33′ 20″ est[1]
Pays Drapeau de la France France
Département Rhône
Commune Ouroux

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Château de La Carelle

Géolocalisation sur la carte : Rhône

(Voir situation sur carte : Rhône)
Château de La Carelle

Le château de La Carelle est situé au creux d'un vallon, sur la commune d'Ouroux, dans le nord du département du Rhône. Il doit son nom au ruisseau de La Carelle, affluent de la Grosne orientale.

Ne pas confondre avec le château de Lacarelle, situé à Saint-Étienne-des-Oullières.

Description[modifier | modifier le code]

La construction comprend un rez-de-chaussée, un étage et un étage de combles.

  • Le logis principal, de forme carrée, est flanqué de pavillons aux quatre coins.
  • Une tour ronde se dresse au milieu des dépendances, qui s’étirent vers le sud=ouest.

Historique[modifier | modifier le code]

On retrace ci-dessous la chronologie des principaux événements et personnages qui ont marqué l’histoire du château.

Maison de Beaujeu

Famille Nagu

Famille Du Bost

Église d'Ouroux

  • Les Du Bost cèdent la plupart de leurs droits sur La Carelle à l'Église.

Famille Carrige

Famille Magnin

  • 1610: Jean-Marie Magnin, seigneur de Vertpré, épouse Marie Carrige, dame de La Carelle.
  • 1639: Un incendie dévaste le château.
  • 1717: Jean Magnin, seigneur de Pierreux, écuyer, épouse Marie Marguerite de la Roche Poncié.

Famille de La Roche

  • 1719: À la suite d'une procédure judiciaire, la propriété échoit à Joseph de la Roche, seigneur de Nully, écuyer et frère de Marie Marguerite de la Roche Poncié; il épousera l'année suivante Benoîte Bertucat.
  • 1753: Claude Antoine (1723 - 1792), second fils des précédents et héritier de La Carelle, officier, épouse Antoinette Targe. Il fera ajouter La Carelle à son nom de famille.
  • 1790: Antoinette Françoise, fille et héritière des précédents, épouse son cousin, Jean Marie de La Roche, officier, né en 1754.
  • 1813: Antoine Louis Ferdinand (1791 - 1866), fils des précédents, épouse Jeanne Claudine Marie Thérèse Collabaud.
  • 1816: De ce mariage naît un fils, Jean Joseph Sosthène.

Famille Bourgeot

Famille Riboud

  • 1877: Antoine Riboud (1847 - 1923), banquier à Lyon, épouse Uranie Marie Antoinette Marguerite Bourgeot, fille des précédents et héritière de la Carelle.
  • 1904: Léon Étienne Jules (1878 - 1946), fils des précédents, épouse Marie Adélaïde Augustine Hélène Frédérique Lucile Moncorgé. C'est son frère Camille Riboud, (qui épouse Mlle Frachon et a de nombreux enfants) qui hérite du château.

Son fils Jean Riboud, puis son petit-fils Christophe Riboud et ensuite ses arrière-petits-enfants (à la mort accidentelle de Christophe Riboud en ) possèdent encore le château. La veuve de Christophe, Sophie (née Desserteaux), est remariée avec M. Jérôme Seydoux (Sources: Madame Mur Sylvie, fille de Georgette Riboud et petite-fille de Léon Étienne, Jules Riboud)

Armoiries des sires de Beaujeu

Armoiries et devises[modifier | modifier le code]

  • Nagu: d’azur avec trois losanges rangés d’argent.
  • De La Roche : écartelé aux 1 et 4 d’argent à 3 fasces de gueules ; aux 2 et 3 d’or ; au chevron d’azur, accompagné de 3 croisettes du même ; cimier: 1 soleil; 1re devise : SUBLIMI FERIAM SIDERA VERTICE; 2e devise : QUI S'Y HEURTE S'Y BRISE.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Coordonnées vérifiées sur Géoportail et Google Maps

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Archives généalogiques et historiques de la noblesse de France, tome V, par M. Lainé (Paris, 1836)
  • Histoire du Beaujolais et des sires de Beaujeu, par Ferdinand La Roche La Carelle (Lyon, 1853)
  • Châteaux et maisons bourgeoises dans le Rhône, par C. Pelletier (Horvath, 1980)

Sur les autres projets Wikimedia :