Cathédrale de la Sainte-Trinité (Chicago)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cathédrale de la Sainte-Trinité
Image illustrative de l'article Cathédrale de la Sainte-Trinité (Chicago)
Présentation
Nom local Holy Trinity Cathedral
Culte église orthodoxe
Type Cathédrale
Rattachement Église orthodoxe en Amérique (diocèse du Midwest)
Début de la construction 1899
Fin des travaux 1903
Architecte Louis Sullivan
Protection Registre national des lieux historiques des États-Unis,
Chicago Landmark
Site web http://www.holytrinitycathedral.net
Géographie
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Région Illinois
Ville Chicago
Coordonnées 41° 54′ 07″ N 87° 40′ 55″ O / 41.901939, -87.68188141° 54′ 07″ Nord 87° 40′ 55″ Ouest / 41.901939, -87.681881

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

(Voir situation sur carte : États-Unis)
Cathédrale de la Sainte-Trinité

La cathédrale de la Sainte-Trinité (Holy Trinity Cathedral en anglais) est une cathédrale orthodoxe du diocèse du Midwest (en) de l'Église orthodoxe en Amérique située dans le secteur de West Town à Chicago (Illinois, aux États-Unis). C'est l'une des deux seules églises conçues par Louis Sullivan, l'un des architectes les plus influents du XXe siècle aux États-Unis.

Elle est inscrite à la liste du Registre national des lieux historiques des États-Unis (National Register of Historic Places) et a été désignée comme Chicago Landmark[1] par la Commission on Chicago Landmarks de la ville de Chicago.

Histoire[modifier | modifier le code]

Intérieur de la cathédrale

L'église a été érigée pour la communauté russe de Chicago et se situe sur Russia Street dans le quartier de ce qui est aujourd'hui connu comme Ukrainian Village (secteur de West Town). Elle demeure l'une des deux seules églises orthodoxes au service de la communauté du Village ukrainien de Chicago.

Les travaux de construction, financés en partie par l'empereur Nicolas II de Russie, ont duré de 1899 à 1903. L'église conserve de nombreuses caractéristiques de l'architecture russe, y compris une coupole octogonale et un clocher frontal.

Les émigrés avaient voulu que l'église fût, de par son aspect architectural, « un petit bout de vieux continent à Chicago ». En fait, l'église aurait pu passer inaperçue en Russie si elle n'avait pas hérité de la sensibilité moderne de Louis Sullivan. L'intérieur de la cathédrale a été inspiré de la cathédrale Saint-Vladimir de Kiev.

L'église est mise en évidence dans de nombreux livres sur l'architecture de l'Église, dont Chicago Churches: A Photographic Essay par Elizabeth Johnson[2] ainsi que The Spiritual Traveler's Guide to Chicago and Illinois par Marilyn Chiat[3]. L'église a été consacrée par saint Tikhon de Moscou et se trouvait les premières années sous la direction spirituelle de saint Jean de Chicago (Kotchourov).

L'église a été élevée au rang de cathédrale en 1923, et est aujourd'hui fière de servir la communauté orthodoxe de Chicago.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Holy Trinity Orthodox Cathedral and Rectory », Chicago Landmarks, City of Chicago Department of Planning and Development, Landmarks Division (consulté le 16 décembre 2007)
  2. Uppercase Books Inc, 1999
  3. HiddenSpring, 2004

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]