Canton de Rochefort-sur-Nenon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton de Rochefort-sur-Nenon
Canton de Rochefort-sur-Nenon
Situation du canton de Rochefort-sur-Nenon dans le département de Jura.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Franche-Comté
Département Jura
Arrondissement(s) Dole
Chef-lieu Rochefort-sur-Nenon
Conseiller général Franck David
2008-2015
Code canton 39 24
Démographie
Population 6 593 hab. (2012)
Densité 47 hab./km2
Géographie
Superficie 140,4 km2
Subdivisions
Communes 18

Le canton de Rochefort-sur-Nenon est une ancienne division administrative française, située dans le département du Jura et la région Franche-Comté.

Histoire[modifier | modifier le code]

De 1833 à 1848, les cantons de Gendrey et de Rochefort avaient le même conseiller général. Le nombre de conseillers généraux était limité à 30 par département[1].

Administration[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1848 Charles Louis Augustin
Spicrenaël
(1804-1892)
  Avoué à la Cour Impériale de Paris
puis conseiller à la Cour de Besançon
1848 1855 Emile de Marenche
(1808-1878)
  Chef d'escadron d'état-major
Maire de Nenon
1855 1871 Pierre-François Vautherin[2]
(1814-?)
  Propriétaire et maître de forges à Nenon, domicilié à Fraisans
1871 1880 Roger Gabriel de Toytot[3]
(1832-1906)
Droite Propriétaire
Maire de Rainans
1880 1886 Jean-Baptiste Bourgeois
dit Bourgeois du Jura
(1831-1900)
Républicain Directeur d'une maison de commerce
Député (1885-1900), Sénateur (1897)
Conseiller municipal de Dole
1886 1892 Roger Gabriel de Toytot Droite Maire de Rainans
1892 1906
(démission)[4]
Emile Renaud Républicain Négociant, maire de Dole (1896-1904)
1906[5] 1910 Albert de Toytot[6]
(1863-1945)
Act.lib. Viticulteur à Rainans
1919 1940 Robert Gaillardot
(1878-?)
Rad.ind. Médecin à Jouhe
1945 1976 Raymond Bonnet
(1910-?)
RGR puis
CNI
Instituteur à Dole
1976 1982 Jean Cordier
(1927-?)
PS Instituteur à Jouhe
1982 1994 Gérard Fernoux-Coutenet
(1943-2...)
UDF Maire de Rochefort-sur-Nenon, restaurateur
1994 2001 Guy Dumélie
(1953-2...)
PS Consultant-formateur de Lavans-lès-Dole
2001 2015 Franck David
(1949-2...)
DVD puis
UMP puis UDI
Maire de Rainans depuis 1989, vétérinaire
Vice-président de la Communauté d'agglomération du Grand Dole

Composition[modifier | modifier le code]

Le canton de Rochefort-sur-Nenon regroupait les dix-huit communes suivantes :

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Rochefort-sur-Nenon
(chef-lieu)
39462 CA du Grand Dole 10,20 627 (2014) 61


Amange 39008 CA du Grand Dole 6,77 420 (2014) 62
Archelange 39014 CA du Grand Dole 5,09 232 (2014) 46
Audelange 39024 CA du Grand Dole 4,64 280 (2014) 60
Authume 39030 CA du Grand Dole 7,52 819 (2014) 109
Baverans 39042 CA du Grand Dole 3,41 498 (2014) 146
Brevans 39078 CA du Grand Dole 3,62 658 (2014) 182
Châtenois 39121 CA du Grand Dole 8,03 367 (2014) 46
Éclans-Nenon 39205 CA du Grand Dole 25,83 387 (2014) 15
Falletans 39220 CA du Grand Dole 24,35 397 (2014) 16
Gredisans 39262 CA du Grand Dole 2,37 140 (2014) 59
Jouhe 39270 CA du Grand Dole 5,96 570 (2014) 96
Lavangeot 39284 CA du Grand Dole 2,41 126 (2014) 52
Lavans-lès-Dole 39285 CA du Grand Dole 10,27 333 (2014) 32
Menotey 39323 CA du Grand Dole 5,02 281 (2014) 56
Rainans 39449 CA du Grand Dole 3,67 252 (2014) 69
Romange 39465 CA du Grand Dole 5,49 198 (2014) 36
Vriange 39584 CA du Grand Dole 5,78 148 (2014) 26

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
4 0073 9364 0084 7215 5355 8696 1476 5206 593
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[7] puis population municipale à partir de 2006[8])
Histogramme de l'évolution démographique

Liens externes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Cantons du Jura | Communes du Jura

Notes et références[modifier | modifier le code]