Falletans

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une commune du département du Jura
Cet article est une ébauche concernant une commune du département du Jura.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Le bandeau {{ébauche}} peut être enlevé et l’article évalué comme étant au stade « Bon début » quand il comporte assez de renseignements encyclopédiques concernant la commune.
Si vous avez un doute, l’atelier de lecture du projet Communes de France est à votre disposition pour vous aider. Consultez également la page d’aide à la rédaction d’un article de commune.

Falletans
La mairie.
La mairie.
Blason de Falletans
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Jura
Arrondissement Dole
Canton Authume
Intercommunalité Grand Dole
Maire
Mandat
Pascal Lopez
2014-2020
Code postal 39700
Code commune 39220
Démographie
Gentilé Faltanais
Population
municipale
393 hab. (2013)
Densité 16 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 06′ 12″ Nord 5° 33′ 47″ Est / 47.1033333333, 5.56305555556
Altitude 219 m (min. : 200 m) (max. : 264 m)
Superficie 24,35 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Jura

Voir sur la carte administrative du Département du Jura
City locator 14.svg
Falletans

Géolocalisation sur la carte : Jura

Voir sur la carte topographique du Département du Jura
City locator 14.svg
Falletans

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Falletans

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Falletans
Liens
Site web falletans.org

Falletans est une commune française située dans le département du Jura, en région Bourgogne-Franche-Comté.

Ses habitants sont appelés les Faltanais. Le village est longé par la forêt de Chaux (20 493 ha), qui est la 8ème forêt domaniale de France. Le village se situe à 210 m d'altitude. Le village se situe à 4 km de Rochefort-Sur-Nenon, à 5 km de Dole, et 58 km de Lons-le-Saunier. Le Temple, la maison du bac , les baraques des 2 et 3 triages de la forêt de Chaux, la grange Gervais-Thiébaud, font partie de la commune[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Falletans est située entre la rive gauche du Doubs et la forêt de Chaux, à 6 km à l'est de Dole.

Communes limitrophes de Falletans
Brevans, Baverans Rochefort-sur-Nenon Éclans-Nenon
Dole Falletans
La Loye Augerans, Belmont La Vieille-Loye

Hydrographie[modifier | modifier le code]

  • Le Doubs, en bordure nord-ouest de la commune. Cela permet au cultures d'être irriguer sans cesse. Mais malheureusement dès que le Doubs sort de son lit, il ravage tout sur son passage. Cela gratte petit à petit la rive et donc les terres agricoles.

Histoire[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason ville fr falletans-(jura).svg

Les armes de la commune se blasonnent ainsi :

De gueules à la croix fleuronnée d'argent, au chef cousu d'azur chargé de trois cœurs d'or.



Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires depuis la Libération
Période Identité Étiquette Qualité
1944 1957 Noël Dubuc    
1957   Lucien Baveur    
    Auguste Aubertin    
  1977 Maurice Vacheret    
1977 1983 Hélène Paris    
1983 2014 Michel Rouget    
2014 en cours Pascal Lopez    

L'agriculture[modifier | modifier le code]

Falletans fait partie du Grand Dole et aussi de la région agricole de la plaine doloise, ainsi que 30 autres villages. Le village se situe à 210 m d'altitude[2]. Cela permet de produire du blé, du colza, du maïs, de l'orge et plein d'autre céréales. le village est constitué de 2426 ha de terres agricole répartis en 79 propriétaires. Le village possède aussi 2036 ha de bois.

Falletans est constitué de 3 exploitations agricole (EA). l'une d'entre elle produit du lait avec 70 vaches laitières de race Montbéliard et 160 ha alors que les deux autre produisent de la viande (race charolaise) avec une moyenne de 170 têtes de bétails et 130 ha.

Le village se situe sur la rive gauche du Doubs. Cela permet aux cultures d'être irriguées sans cesse. Mais malheureusement dès que le Doubs sort de son lit, il ravage tout sur son passage. Cela gratte petit à petit la rive et donc les terres agricoles.

Politique environnementale[modifier | modifier le code]

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2013, la commune comptait 393 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
342 321 377 548 502 574 576 609 567
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
543 503 465 465 433 427 444 456 403
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
358 333 298 319 335 343 271 284 285
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2008 2013 -
260 262 274 282 279 309 392 393 -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2004[4].)
Histogramme de l'évolution démographique

Manifestations culturelles et festivités[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église de l'Assomption (XIIe s remaniée XIVe, XVe, et XIXe s) ;
  • Chêne Notre-Dame (XVe s) ;
  • Calvaires (XVIIe et XVIIIe s) ;
  • Château Garnier, (XVIIIe s), autrefois propriété de la famille Garnier de Falletans ;
  • Châteaux (XVIIe et XVIIIe s) ;
  • Vestiges de la commanderie de Falletans (XVIIe-XVIIIe s), au hameau du Temple ;
  • Mairie et lavoir (XIXe s) ;
  • Fontaines.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Belle Nanette, figure de la résistance comtoise du XVIIe siècle, née à Falletans.

Voir aussir[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant à l'année 2006, première population légale publiée calculée conformément aux concepts définis dans le décret no 2003-485 du 5 juin 2003, et les années correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et aux années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. A.Rousset, dictionnaire géographique, historique et statistique des communes de la Franche-Comté et des hameaux qui en dépendent., Bourg-en-Bresse, A.Bonavitacola, , 671 p. (ISBN 2912351014), pages 80 à 86
  2. atlas des paysages de Franche-Comté, Paris, Néo edition, , 333 p. (ISBN 2951578563), pages 46
  3. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  4. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2008, 2013.