Falletans

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Falletans
Falletans
La mairie.
Blason de Falletans
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Jura
Arrondissement Dole
Intercommunalité Communauté d'agglomération du Grand Dole
Maire
Mandat
Pascal Lopez
2020-2026
Code postal 39700
Code commune 39220
Démographie
Gentilé Falletanais
Population
municipale
394 hab. (2018 en augmentation de 0,25 % par rapport à 2013)
Densité 16 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 06′ 12″ nord, 5° 33′ 47″ est
Altitude 219 m
Min. 200 m
Max. 264 m
Superficie 24,35 km2
Type Commune rurale
Aire d'attraction Dole
(commune de la couronne)
Élections
Départementales Canton d'Authume
Législatives Troisième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Bourgogne-Franche-Comté
Voir sur la carte administrative de Bourgogne-Franche-Comté
City locator 14.svg
Falletans
Géolocalisation sur la carte : Jura
Voir sur la carte topographique du Jura
City locator 14.svg
Falletans
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Falletans
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Falletans
Liens
Site web falletans.org

Falletans est une commune française située dans le département du Jura, en région Bourgogne-Franche-Comté.

Ses habitants sont appelés les Falletanais et Falletanaises.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

En rive gauche du Doubs, le village est aussi longé par la forêt de Chaux (20 493 ha), qui est la 8e forêt domaniale de France. Le village se situe à 210 m d'altitude et à 4 km de Rochefort-sur-Nenon, à 5 km de Dole et 38 km de Besançon. Les autoroutes les plus proches sont l'A36 à 9 km et l'A39 à 14 km. Le village est également à 17 km de l'Aéroport de Dole-Jura et à 54 km de la Gare de Besançon Franche-Comté TGV.


Hydrographie[modifier | modifier le code]

Le Doubs, en bordure nord-ouest de la commune. Cela permet aux cultures d'être irriguées. Mais malheureusement dès que le Doubs sort de son lit, il ravage tout sur son passage. Cela ronge petit à petit la rive et donc les terres agricoles.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Falletans compte 5 hameaux : Le Temple, La Maison du Bac, Les Baraques du 2, Les Baraques du 3 et la Grange Gervais-Thiébaud [1].

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Typologie[modifier | modifier le code]

Falletans est une commune rurale, car elle fait partie des communes peu ou très peu denses, au sens de la grille communale de densité de l'Insee[Note 1],[2],[3],[4].

Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction de Dole, dont elle est une commune de la couronne[Note 2]. Cette aire, qui regroupe 87 communes, est catégorisée dans les aires de 50 000 à moins de 200 000 habitants[5],[6].

Occupation des sols[modifier | modifier le code]

Carte en couleurs présentant l'occupation des sols.
Carte des infrastructures et de l'occupation des sols de la commune en 2018 (CLC).

L'occupation des sols de la commune, telle qu'elle ressort de la base de données européenne d’occupation biophysique des sols Corine Land Cover (CLC), est marquée par l'importance des forêts et milieux semi-naturels (82,6 % en 2018), une proportion sensiblement équivalente à celle de 1990 (82,4 %). La répartition détaillée en 2018 est la suivante : forêts (75,5 %), prairies (8 %), terres arables (7,1 %), milieux à végétation arbustive et/ou herbacée (7,1 %), zones urbanisées (1,3 %), eaux continentales[Note 3] (1,1 %)[7].

L'IGN met par ailleurs à disposition un outil en ligne permettant de comparer l’évolution dans le temps de l’occupation des sols de la commune (ou de territoires à des échelles différentes). Plusieurs époques sont accessibles sous forme de cartes ou photos aériennes : la carte de Cassini (XVIIIe siècle), la carte d'état-major (1820-1866) et la période actuelle (1950 à aujourd'hui)[8].

Histoire[modifier | modifier le code]

En bordure de la forêt de Chaux, Falletans était un des trente-deux villages qui y possédaient des privilèges.Au début du XIXe siècle, les habitants sont en grande partie tisserands ou laboureurs. Ces derniers transportent sur leurs carrioles le bois en dehors de la forêt. Les bâtiments de la Commanderie du Temple-les-Dole se trouvait sur le territoire de Falletans, aujourd'hui hameau du temple. [9].

Héraldique[modifier | modifier le code]

Présentation du blason
Blason ville fr falletans-(jura).svg

Les armes de la commune se blasonnent ainsi :

De gueules à la croix fleuronnée d'argent, au chef cousu d'azur chargé de trois cœurs d'or.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

La commune à 203 000  de produits de fonctionnement et 144 000  de charges de fonctionnement en 2015[10].

La commune a également 110 000 € de ressources d'investissements et 96 000 € d'emplois d'investissement en 2015[10].

Liste des Maires depuis 1843[11][modifier | modifier le code]

Période Identité Étiquette Qualité
1843 1864 Ernest Gauthier
1864 1878 Vacheret
1878 1892 Ernest Gauthier
1892 1896 Francis Lacroix
1896 1901 Joseph Rouget
1901 1919 Jérôme Lambert
1919 1921 Pierre Vacheret FR
1921 1925 Xavier Pingon
1925 1929 Louis Vacheret Lamblin
1929 1933 Jules Couchot SFIO
1933 1937 Joannès Duroussin
1937 1939 Jacques Rimaud
1939 1944 Louis Vacheret Lamblin FR
1944 1956 Noël Dubuc RPF
1956 1959 Lucien Baveur RS
1959 1977 Auguste Aubertin UNR puis UDR
1977 1983 Maurice Vacheret RPR
1983 1989 Hélène Paris Bouchère
1989 2014 Michel Rouget DVD Retraité
2014 en cours Pascal Lopez Menuisier

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[12]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[13].

En 2018, la commune comptait 394 habitants[Note 4], en augmentation de 0,25 % par rapport à 2013 (Jura : −0,29 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
342321377548502574576609567
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
543503465465433427444456403
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
358333298319335343271284285
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
260262274282279309374383392
2013 2018 - - - - - - -
393394-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[14] puis Insee à partir de 2006[15].)
Histogramme de l'évolution démographique

Manifestations culturelles et festivités[modifier | modifier le code]

  • Le "Jeu des 1 000 ", présenté par Nicolas Stoufflet, a eu lieu sur invitation de Philippe Pernet, adjoint au maire, le vendredi à 18h30, dans la salle de la source St Jérôme. L'enregistrement a été retransmis sur France Inter du 10 au .
  • Un traditionnel "repas coq au vin" a lieu chaque année au mois de mars.
  • Vide-grenier de printemps, en avril-mai et vide-grenier de la rentrée, en septembre.
  • Cross des sources, en décembre
  • Fête des Conscrits, week-end suivant le .
  • Concours de pétanque nocturne, fin août.
  • En 2018, un spectacle-mémoire est organisé pour le Centenaire de l'Armistice de 1918, le 9, 10 et . Ce fut une grande réussite en ayant accueilli environ 630 personnes sur les trois prestations.
  • En 2019, une 1re Édition d'une course de caisse à savon, début mai

Économie[modifier | modifier le code]

La commune dénombre 16 entreprises sur son territoire en 2015[16].

L'agriculture[modifier | modifier le code]

Falletans fait partie du Grand Dole et aussi de la région agricole de la plaine Doloise, ainsi que 30 autres villages. Le village se situe à 210 m d'altitude[17]. Cela permet de produire du blé, du colza, du maïs, de l'orge et plein d'autre céréales. le village est constitué de 2 426 ha de terres agricoles répartis en 79 propriétaires. Le village possède aussi 2 036 ha de bois.

Falletans est constitué de 3 exploitations agricole (EA). L'une d'entre elles produit du lait avec 70 vaches laitières de race Montbéliard et 160 ha alors que les deux autres produisent de la viande (race charolaise) avec une moyenne de 170 têtes de bétails et 130 ha.


Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Alphonse Rousset, Dictionnaire Géographique, Historique et statistique des communes de la Franche-Comté et des hameaux qui en dépendent en six volumes édités et réédités à partir de 1852.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Selon le zonage des communes rurales et urbaines publié en novembre 2020, en application de la nouvelle définition de la ruralité validée le en comité interministériel des ruralités.
  2. La notion d'aire d'attraction des villes a remplacé en octobre 2020 l'ancienne notion d'aire urbaine, pour permettre des comparaisons cohérentes avec les autres pays de l'Union européenne.
  3. Les eaux continentales désignent toutes les eaux de surface, en général des eaux douces issues d'eau de pluie, qui se trouvent à l'intérieur des terres.
  4. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.

Références[modifier | modifier le code]

  1. A.Rousset, dictionnaire géographique, historique et statistique des communes de la Franche-Comté et des hameaux qui en dépendent., Bourg-en-Bresse, A.Bonavitacola, , 671 p. (ISBN 2912351014), pages 80 à 86.
  2. « Typologie urbain / rural », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le 28 mars 2021).
  3. « Commune rurale - définition », sur le site de l’Insee (consulté le 28 mars 2021).
  4. « Comprendre la grille de densité », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le 28 mars 2021).
  5. « Base des aires d'attraction des villes 2020. », sur insee.fr, (consulté le 28 mars 2021).
  6. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur insee.fr, (consulté le 28 mars 2021).
  7. « CORINE Land Cover (CLC) - Répartition des superficies en 15 postes d'occupation des sols (métropole). », sur le site des données et études statitiques du ministère de la Transition écologique. (consulté le 14 mai 2021)
  8. IGN, « Évolution de l'occupation des sols de la commune sur cartes et photos aériennes anciennes. », sur remonterletemps.ign.fr (consulté le 14 mai 2021). Pour comparer l'évolution entre deux dates, cliquer sur le bas de la ligne séparative verticale et la déplacer à droite ou à gauche. Pour comparer deux autres cartes, choisir les cartes dans les fenêtres en haut à gauche de l'écran.
  9. [ Notes topographiques et historiques sur la ville de Dole, Pierre-Antoine Fransquin, 1822
  10. a et b « Budget municipal de Falletans (39700) », sur www.journaldunet.com (consulté le 10 mai 2018).
  11. « Vallée du Doubs, vallée des Anges », sur fnac.com.
  12. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  13. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  14. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  15. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018.
  16. « Entreprises, commerces et services à Falletans (39700) », sur www.journaldunet.com (consulté le 10 mai 2018).
  17. atlas des paysages de Franche-Comté, Paris, Néo edition, , 333 p. (ISBN 2951578563), pages 46.