Câble électrique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir câble.

Un câble électrique[1] désigne un regroupement de fils conducteurs[2] avec parfois un, ou plusieurs, blindage électromagnétique intérieurs/extérieur. Un câble électrique peut être utilisé pour le transport d'énergie électrique mais aussi pour la transmission de données (téléphone, informatique, télévision, etc.).

Description[modifier | modifier le code]

Un câble électrique est constitué de fils de cuivre isolés et aussi de paires torsadées pour la transmission de données. Il peut comporter de deux à plusieurs centaines de fils mais aussi parfois de fibre optique pour la transmission de données à longue distance. Un câble standard est composé d'une matière conductrice (l'âme en cuivre, aluminium et parfois, pour résister à de hautes températures, en nickel) et d'une matière isolante (PVC, silicone, silicone + tresse). Le pourcentage de l'un par rapport à l'autre peut varier d'un câble à un autre en fonction de son utilisation et de son emplacement.

Ces câbles sont parfois entourés d'un ou plusieurs blindages (mécanique et/ou électromagnétique) faits de feuillards d'aluminium ou de cuivre, mais aussi de tresse d'acier. Dans certains cas, on arme le câble avec une ou plusieurs feuillards d'acier, afin qu'il puisse résister à des conditions mécaniques extrêmes : câbles en sous-sol ou sous-marins[a].

Un câble électrique peut aussi être le regroupement mécanique de plusieurs câbles électriques (puissance, téléphone, informatique, vidéo, etc.) mais aussi contenir des fils de contrôles, des fibres optiques voire un fluide de refroidissement (entre autres dans un câble sous-marin transportant des câbles d'énergie électrique)[3].

L'intérieur d'un câble électrique comporte souvent une « âme » en métal ou en fibres synthétiques, qui assure sa résistance mécanique[4] et évite son élongation[b] entre autres lors de sa dépose sur un fond marin.

Blindage[modifier | modifier le code]

Les câbles amenés à supporter des contraintes mécaniques ou à résister au perturbations électromagnétique ont besoin de blindage. Il faut distinguer deux types de blindage :

Le blindage mécanique 
en général en acier, assure la résistance du câble à la traction et le protège des agressions extérieures. La résistance à la traction peut être renforcée par une âme métallique ;
le blindage électromagnétique 
en cuivre ou en aluminium, protège les fils de données des interférences électromagnétiques qui peuvent être internes (entre fil) ou externe. Un même câble peut contenir plusieurs blindages en interne surtout s'il transporte à la fois de l'énergie et des données numériques (mesures, contrôles, informatiques, vidéos, etc.) sur de longues distances.

Isolation[modifier | modifier le code]

Aujourd'hui, l'isolation est généralement synthétique (polymères issus de la pétrochimie). Dans le cas d'un câble électrique à haute tension, deux types de câbles isolés peuvent être utilisés :

Autres[modifier | modifier le code]

Les câbles sous-marins peuvent être amenés à faire circuler des fluides au sein des câbles, entre autres pour refroidir les amplificateurs nécessaires pour limiter l'atténuation des signaux. La fibre optique est de plus en plus utilisée pour limiter le nombre d'amplificateurs/répéteurs et la circulation de ces fluides.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Devant résister à des forces importantes entre autres lors de la pose sur des fonds marins à plusieurs kilomètres de profondeur
  2. En cas de surchauffe liée à la température extérieure et/ou à une surcharge du réseau électrique et/ou à l'échauffement des répéteurs/amplificateurs.

Références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]