Union technique de l'électricité

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Union technique de l'électricité
Création 9 avril 1907 (Union des syndicats de l’électricité)
Siège social Paris
Drapeau de France France
Site web www.ute-fr.com

L’Union technique de l'électricité (UTE) était l'organisme français de normalisation électrotechnique de 1907 à 2019. L'UTE a accompagné tout l'immense progrès apporté par la "fée électricité" et le développement des usages de l'électricité.

L'association conserve aujourd'hui l'aspect associatif et représentatif des acteurs de la filière électrotechnique française.

Histoire de l’UTE[modifier | modifier le code]

L’UTE est une association loi de 1901 à but non lucratif. Cette association est composée de membres représentant l'ensemble des professionnels et utilisateurs de l'électricité.

Créée en 1907, l’UTE, originairement appelée « Union des syndicats de l'électricité (USE) », est issue de la volonté du « Syndicat professionnel des industries électriques » et du « Syndicat professionnel des usines d'électricité » de créer une fédération afin d'étudier en commun les questions relatives au développement des industries qu'ils représentent.

Domaines d'activité[modifier | modifier le code]

Au 1er janvier 2014, les activités opérationnelles de normalisation de l'UTE ont été transférées à l'AFNOR[1].

L’UTE était en effet jusqu'en 2014 le bureau de normalisation de l'électricité, comprenant les domaines suivants :

  1. l'électronique
  2. l'électrotechnique
  3. l'automatique
  4. la communication (téléphonie, réseaux informatiques, domotique…)

Cette activité a été transférée au département DELEC de l'AFNOR en 2014.

Au niveau européen et mondial[modifier | modifier le code]

En juin 2019, les activités stratégiques de normalisation du Comité électrotechnique français (CEF) ont été transférées pareillement à l'AFNOR.

L’UTE était le Comité électrotechnique français (CEF), c'est-à-dire le représentant de la France au sein des organismes européen et international de normalisation électrique. Ce rôle a été transféré au CCEF, Comité du CEF, au sein de l'AFNOR en 2019. Par conséquent, cette dernière a hérité du siège de l’UTE auprès de la Commission électrotechnique internationale (CEI) et du Comité européen de normalisation électrotechnique (CENELEC).

Quelques normes électrotechniques françaises[modifier | modifier le code]

  1. La NF C 18-510 « Opérations sur les ouvrages et installations électriques et dans un environnement électrique - Prévention du risque électrique »
  2. La NF C 15-100 « Installations électriques à basse tension »
  3. Le FD C 16-600 « État des installations électriques des immeubles à usage d'habitation ».

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Histoire de la normalisation électrotechnique »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur www.afnor.org (consulté le 16 juin 2015)

Lien externe[modifier | modifier le code]