Boris Le Roy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Boris Le Roy.jpg

Boris Le Roy, né en 1972 à Fontenay-sous-Bois, est un écrivain, scénariste et acteur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Boris Le Roy a étudié la réalisation et le scénario à l'université de Valenciennes. Il intègre ensuite l'École de la Comédie de Saint-Étienne[1]. Pendant plus de dix ans, il est acteur, avant de se tourner définitivement vers l'écriture.

En 2008, il développe au sein de La Fémis son premier long-métrage Utopia[2], finaliste du Grand Prix du Meilleur Scénariste. Il suit une formation au Conservatoire Européen d’Écriture Audiovisuelle, et travaille pour la télévision.

En 2011, Boris Le Roy obtient une bourse Création du Centre national du livre pour Au moindre geste qui sort en 2012 chez Actes Sud. Son deuxième opus paraît en août 2014, Du sexe, roman sur la place de l’homme, de la femme et du désir dans une société post-libérale influencée par les études de genre. Pour Florence Bouchy, Le Monde des livres, « Du sexe constate l'écart entre les discours sur le sexe et la réalité de l'expérience. Sans invalider le pouvoir subversif et la force politique des discours, mais en reconnaissant, bon gré, mal gré, que les pulsions et les passions résistent souvent plus au changement que les esprits. » Pour Juliette Serfati, Gala, «Un roman drôle et intelligent, de notre époque, hystérique et absurde, qui ne cesse de questionner le désir, de brouiller les pistes, le sexe est politique et inversement. » Paris Match : « Une prose incisive, concise et faussement détachée[3].» Pour Jacques Drillon, Le Nouvel Observateur, « Par où l'on voit qu'il s'agit d'un roman moderne, tour à tour léger et dense, théorique et brillant. » MyBoox : « Un des romans les plus surprenants de cette rentrée littéraire.  » Pour Yaël Hirsch, Toute la Culture, «Du sexe explore les limites d’une civilisation qui repose sur le relativisme de toutes les valeurs. Boris Le Roy fait du Houellebecq, mais avec son style et sa plume, et nous offre une vision du monde qui va puiser à la fois dans l’après Wilhelm Reich et l’après Marx.[4]»

Après avoir vécu plusieurs mois au Nigéria, il écrit L'Éducation occidentale, qui sort en janvier 2019. Pour Marc Weitzmann, France culture, « Signes des temps », « Comment donner forme ? Comment faire sens de ce qui se passe quand on ne sait plus ce qui se passe ? (...) Boris Le Roy leur apporte l'une des réponses les plus intéressantes qu'on ait vue depuis longtemps.» Dans Le Nouveau Magazine Littéraire, «Ses descriptions de cadavres font songer aux toiles de Bacon, tandis que sa technique narrative, virtuose, emprunte à Don DeLillo.» Pour Gladys Marivat, Le Monde des livres, « Personne n’est innocent dans ce roman qui dépeint avec lucidité l’impuissance à saisir la réalité de l’autre. Captivant.» Pour Amélie Blaunstein Niddam, Toute la Culture, «Un livre à l’écriture folle pour une histoire tout aussi folle. Pourtant rien de fou ici, juste la vérité vraie, tellement dure à dire et à affronter.[5]» Pour Agnès Freschel, Zibeline, « Haletant, sidérant, comme un polar au systématisme narratif déroutant, mais qui ose plonger aux racines intimes et politiques du mal.» Pour François Xavier, Salon Littéraire, « Roman de la mondialisation, ce livre magnétique fait froid dans le dos.» Pour Anne Lise Remacle, Focus Vif, « Il s'agit alors, pour le lecteur, de s'arrimer aux virgules suspendues comme des respirations.» Pour Hubert Prolongeau, Marianne, « L’Éducation occidentale relit avec lucidité et intelligence la logique terroriste qui gangrène aubin les lointains africains que les rues de nos villes.»


Bibliographie[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Scénariste[modifier | modifier le code]

Il a travaillé pour des producteurs comme ADR Productions, Auteurs Associés, Millimages, Mondo TV, LM Les Films.

En 2018, il est lauréat (avec David Crozier) du Fonds SACD Création Séries France Europe [6] avec le soutien d'Arte.

Comédien[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Il s'est produit dans différents théâtres : Théâtre National de Nice [7], Maison des Métallos [8], Monfort-Théâtre [9], Théâtre de La criée [10].

Cinéma[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]