Bibliothèque de l'Institut national de la statistique et des études économiques

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La bibliothèque de l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) est spécialisée dans les domaines de l'économie, de la statistique, de la démographie et des sciences sociales. Elle fait partie de la direction générale de l'Insee, située au 88 avenue Verdier à Montrouge. Créée après la Seconde Guerre mondiale, elle est l’héritière de la documentation des anciens services statistiques français. Ses collections retracent toute l'histoire de la statistique administrative française.

Bibliothèque de l'Institut national de la statistique et des études économiques
Présentation
Coordonnées 48° 48′ 59″ nord, 2° 18′ 33″ est
Pays Drapeau de la France France
Ville Paris
Adresse Direction générale de l'Insee 88 avenue Verdier à Montrouge
Fondation 1946
Informations
Site web http://bibliotheque.insee.net/
Géolocalisation sur la carte : Paris
Bibliothèque de l'Institut national de la statistique et des études économiques

Histoire[modifier | modifier le code]

La bibliothèque de l'Insee et son héritage statistique[modifier | modifier le code]

La loi de finances du 27 avril 1946 donne naissance à l’Insee par ses articles 32 et 33, créant une institution durable au service de la statistique française. La bibliothèque de l'Insee est quant à elle créée entre 1946 et 1951 par la réunion de divers fonds documentaires préexistants. Ceux-ci émanent essentiellement des anciens services statistiques ayant précédé l'Insee, tels que la Statistique générale de la France (SGF), 1801-1812 puis 1835-1941, le Service national des statistiques (SNS), 1941-1946, le Service des économies étrangères du ministère de l'Économie nationale et le fonds économique du Centre de documentation économique de la Bibliothèque nationale.

Les premières années de l'Insee et la constitution de la bibliothèque[modifier | modifier le code]

Nouveau dénombrement du Royaume [...] par Saugrain, 1720
Nouveau dénombrement du Royaume [...] par Saugrain, 1720

En 1946, Adrien Caro devient le premier Chef de service de la bibliothèque de l'Insee nouvellement créée qui porte alors le nom de "Documentation Centrale". Installée au sein de la direction Générale de l'Insee au Quai Branly, la bibliothèque dispose d'une salle de lecture et de magasins modernes pour l'époque. Les cinq premières années d'existence (1946-1951) sont dédiées au classement et à l'enrichissement des collections anciennes par des achats complémentaires et l'acquisition des nouvelles productions de l'Insee[1].

En 1974, l'Insee s'installe dans un nouveau bâtiment situé à Malakoff. La bibliothèque y dispose d'une salle de lecture de 150 m² et de magasins d'une capacité de plus de cinq kilomètres linéaires. Elle possède aussi des collections en région, de sorte qu'aujourd'hui, l'ensemble de ces fonds représente environ huit kilomètres linéaires de rayonnages.

La bibliothèque de l'Insee est depuis 1998 pôle associé de la Bibliothèque Nationale de France pour la statistique et les études économiques. Elle assume la double mission de fournir de la documentation pour les travaux des agents de l'Insee et de répondre aux demandes du public extérieur.

En 2018, la bibliothèque de l'Insee rejoindra les nouveaux locaux de la direction générale de l'Insee, avenue Verdier à Montrouge. Elle y disposera également d'une salle de lecture ouverte au public extérieur et de magasins.

La collection[modifier | modifier le code]

Spécialisée dans les grands domaines économiques (commerce, agriculture, industrie, finances, etc.), démographiques et sociaux, la collection de la bibliothèque de l'Insee retrace plus de deux siècles de statistiques. Elle rassemble au 1er janvier 2017 plus 7600 titres de périodiques dont 900 titres vivants et 4500 séries statistiques, dont 500 vivantes. Elle compte en outre plusieurs milliers de monographies.

Cet ensemble englobe la statistique à une échelle mondiale, grâce à une tradition ancienne d'échanges entre les instituts statistiques nationaux et avec divers organismes internationaux (ONU, EUROSTAT...).

Au travers de la statistique, la collection illustre l'évolution des réflexions théoriques et méthodologiques. Elle comprend les ouvrages des grands économistes, toutes les publications nationales et régionales de l'Insee depuis sa création en 1946, ainsi que celles de la statistique publique. On y trouve également des ouvrages de théorie économique et de méthodes statistiques et économétriques.

La collection se compose plus particulièrement de trois types de documents :

  • des séries statistiques constituées de tableaux chiffrés tels que ceux des recensements de la population, des statistiques du commerce extérieur, de l'agriculture, de la production, des entreprises, du système éducatif, des transports, etc. Elles constituent une des grandes richesses du fonds de la bibliothèque car, pour certaines d'entre elles les séries longues remontent au début du 19e siècle, comme le Tableau décennal du commerce de la France avec ses colonies et les puissances étrangères depuis 1820, l'annuaire statistique du Chili depuis 1861, etc.
  • des périodiques à caractère statistique (Bulletin Mensuel de Statistique), ainsi que des revues d'horizons très divers, mais concernant les domaines spécifiques de l'Insee (Revue française d'économie, Revue d’Économie Politique, Econometrica, Bulletin de l'Institut international de statistique depuis 1886).
    La Revue d'Économie Politique, dont la collection est conservée à la bibliothèque de l'Insee
    La Revue d’Économie Politique, dont la collection est conservée à la bibliothèque de l'Insee
  • des monographies concernant des ouvrages thématiques traitant de sujets variés mais correspondant aux domaines d'élection de l'Insee (De l'administration des Finances de la France, de Jacques Necker (1784), Economics of the public sector de Joseph Stiglitz (1986) ou encore Le capital au XXIe siècle de Thomas Piketty (2013).

Fonds ancien et contemporain[modifier | modifier le code]

De manière générale, la collection est divisée en fonds ancien (antérieur à la création de l'Insee en 1946) et fonds contemporain. Si le fonds ancien comporte quelques ouvrages du 18e siècle, la majeure partie, et notamment les séries statistiques, remontent au début du 19e siècle.

Le fonds ancien (avant 1946)[modifier | modifier le code]

On regroupe sous ce nom différents fonds que l'on peut distinguer selon leur origine ou par thématique. Il s'agit essentiellement de publications du 19e siècle et du début du 20e siècle même si certaines sont plus anciennes. (Le plus ancien ouvrage conservé à la bibliothèque, le Nouveau dénombrement du Royaume [...] date de 1720). Le fonds ancien est constitué pour majeure partie des publications héritées des services ancêtres de l’Insee que sont la Statistique générale de la France (1801-1812 puis 1835-1941) et le Service national des statistiques (1941-1946). Quelques documents sont également manuscrits ou annotés, comme la Statistique Territoriale de la France, ouvrage du milieu du 19e siècle présentant sous forme de tableaux les richesses agricoles de la France par départements et villes ; ou encore l'Album manuscrit de la population française en 1889 avec ses pyramides des âges aquarellées sur papier Canson.

Le fonds contemporain (depuis 1946)[modifier | modifier le code]

Ce fonds a été constitué et enrichi par l'acquisition de divers documents dont toutes les publications de l'Insee. Les publications des services statistiques ministériels (SSM) et des instituts nationaux de statistiques d'autres pays constituent également une grande partie des acquisitions. Divers documents entrent également au catalogue par le biais de dons de personnes privées ou d'institutions (Direction de l'information légale et administrative, Faculté de Droit de Paris...). De plus, ce fonds est régulièrement enrichi par l'achat de documents récents dans les domaines statistiques, économiques, démographique et social et illustre les évolutions de la pensée et des théories économiques depuis l'après-guerre.

Dons[modifier | modifier le code]

La bibliothèque de l'Insee a reçu en don la bibliothèque personnelle de personnalités marquantes de l'Insee tels que l'économiste et ancien directeur général de l'Insee Edmond Malinvaud ou encore l'historien de la statistique Alain Desrosières.

Catalogue informatisé et bibliothèque numérique[modifier | modifier le code]

La bibliothèque de l'Insee a ouvert en 2014 un catalogue en ligne appelé Aladin. Celui-ci s'enrichit progressivement grâce à la rétroconversion du fonds ancien et des documents antérieurs à l'informatisation de la bibliothèque en 1982.

La bibliothèque pilote également Epsilon, la bibliothèque numérique de la statistique publique, ouverte depuis mars 2011. Celle-ci associe l’Insee et a pour vocation de rassembler l'ensemble des publications des services statistiques ministériels. Epsilon permet une conservation à long terme des publications grâce à des liens et à un format de document pérennes. Elle compte au 1er juin 2017 plus de 29 000 documents.

La bibliothèque est engagée dans la numérisation de ses collections, en interne, mais également au travers d'un partenariat avec la Bibliothèque nationale de France (BnF)[1]. Les collections numérisées par la BnF sont disponibles sur Gallica, celles numérisées par l'Insee rejoignent Epsilon[2]. Les divers types de ressources sont accessibles par le biais du catalogue Aladin.

Services au public[modifier | modifier le code]

La bibliothèque dispose d'un service spécialement destiné à l'accompagnement et la réponse à la demande documentaire[3]. Celui-ci répond quotidiennement aux demandes du public, Insee et extérieur.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « La bibliothèque de l'Insee : 50 000 fiches par an », Economie et statistique, vol. 5, no 1,‎ , p. 57–60 (DOI 10.3406/estat.1969.1841, lire en ligne, consulté le 31 mai 2017)
  2. « Les partenaires de la BnF »
  3. Voir la rubrique "Questions-Réponses" sur le portail documentaire de la bibliothèque de l'Insee.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Adrien Caro, « La documentation statistique ». Bulletin des bibliothèques de France (BBF), 1956, n° 10, p. 667-676. Disponible en ligne :<http://bbf.enssib.fr/consulter/bbf-1956-10-0667-001>. (ISSN 1292-8399).
  • Michel Huber, « Quarante années de la statistique générale de France, 1896-1936 », dans Journal de la Société statistique de Paris, mai 1937, pp.179-213.
  • Institut National de la Statistique et des Études Economiques, Cinquante ans d'Insee... ou la conquête du chiffre, Paris : Insee, 1996, 220 p.
  • Institut National de la Statistique et des Études Economiques, La bibliothèque de l'Insee et le bureau d'information du public, Paris, 1969, 60 p.
  • Émile Leroy, Guide pratique des bibliothèques de Paris, Éd. des Bibliothèques nationales, Paris, 1937, pp.191.
  • Pascal-Gaston Marietti, La Statistique générale en France, Paris, Presses universitaires de France, 1949, 249 p.
  • Michel Yvon, « L'Institut national de la statistique et des études économiques : La bibliothèque », Bulletin des bibliothèques de France, 1994, no 6, p. 71-76 [en ligne] <http://bbf.enssib.fr>

Liens externes[modifier | modifier le code]